Coupe du monde de foot 2018 : Groupe E


  • Admin

    Voici le topic pour discuter du Groupe E de la Coupe du Monde de football 2018.
    Fiches techniques des équipes, préparation du Mondial (matchs amicaux, joueurs, etc), déroulement de la compétition, ici est l’endroit pour discuter de ces 4 équipes ! A savoir :

    :flag_br: Brésil
    :flag_ch: Suisse
    :flag_cr: Costa Rica
    :flag_rs: Serbie


    Calendrier des matches (heure francaise)

    :flag_cr: Costa Rica - Serbie :flag_rs:
    17 Juin, 14h @ Samara

    :flag_br: Brésil - Suisse :flag_ch:
    17 Juin, 19h @ Rostov

    :flag_br: Brésil - Costa Rica :flag_cr:
    22 Juin, 13h @ Saint-Pétersbourg

    :flag_rs: Serbie - Suisse :flag_ch:
    22 Juin, 18h @ Kaliningrad

    :flag_rs: Serbie - Brésil :flag_br:
    27 Juin, 19h @ Moscou Otkrytie

    :flag_ch: Suisse - Costa Rica :flag_cr:
    27 Juin, 19h @ Nijni Novgorod


  • Admin

    :flag_br: :flag_br: :flag_br: BRESIL :flag_br: :flag_br: :flag_br:

    Participation : 21e
    Meilleure performance : vainqueur en 1958, 1962, 1970, 1994 et 2002
    Précédente coupe du monde : demi-finaliste (battu par l’Allemagne)

    La côte moyenne pour une victoire finale : 8

    Classement FIFA lors du tirage au sort : 2e
    Classement ELO lors du tirage au sort : 1er


    Le parcours qualificatif
    Le Brésil avait à coeur d’oublier les mauvais souvenirs. Le fameux 7-1 contre l’Allemagne à la Coupe du Monde tout d’abord, mais aussi deux éliminations prématurées en Copa America, en particulier l’édition 2016 qui s’est soldée par un piteux échec au 1er tour. Remontés comme des coucous, les Brésiliens ne laisseront que des miettes à leurs adversaires en qualification. En 18 matches, une seule défaite (au Chili, 2-0), pour 12 victoires et 5 nuls. A domicile, 25 points pris sur 27 possibles souvent à grands coups de 3-0. Seul l’Uruguay resistera à la tornade. Le Brésil termine 1er avec 10 points d’avance sur le 2e (Uruguay), 15 d’avance sur le barragiste péruvien.


    L’équipe probable
    (basée sur les dernières sélections, cette liste est faite par mes soins à titre indicatif et est donc amenée à changer avant la compétition. Elle sera éditée quand définitive)

    Sélectionneur
    Adenor “Tite” Bacchi :flag_br:

    Gardiens
    Alisson (AS Roma :flag_it:)
    Diego Alves (Flamengo :flag_br:)
    Ederson (Manchester City :flag_gb:)

    Defenseurs
    Filipe Luis (Atletico Madrid :flag_es:)
    Dani Alves (Paris SG :flag_fr:)
    Marquinhos (Paris SG :flag_fr:)
    Thiago Silva (Paris SG :flag_fr:)
    Danilo (Manchester City :flag_gb:)
    Miranda (Inter Milan :flag_it:)
    Alex Sandro (Juventus Turin :flag_it:)
    Marcelo (Real Madrid :flag_es:)

    Milieux
    Casemiro (Real Madrid :flag_es:)
    Renato Augusto (Guoan Pékin :flag_cn:)
    Philippe Coutinho (Liverpool :flag_gb:)
    Paulinho (FC Barcelone :flag_es:)
    Fernandinho (Manchester City :flag_gb:)
    Willian (Chelsea :flag_gb:)
    Diego (Flamengo :flag_br:)

    Attaquants
    Neymar (Paris SG :flag_fr:)
    Douglas Costa (Juventus Turin :flag_it:)
    Gabriel Jesus (Manchester City :flag_gb:)
    Roberto Firmino (Liverpool :flag_gb:)
    Taison (Shakhtar Donetsk :flag_ua:)


  • Admin

    :flag_ch: :flag_ch: :flag_ch: SUISSE :flag_ch: :flag_ch: :flag_ch:

    Participation : 11e
    Meilleure performance : quarts de finale en 1934, 1938 et 1954
    Précédente coupe du monde : 1/8 de finale (battue par l’Argentine)

    La côte moyenne pour une victoire finale : 58,9

    Classement FIFA lors du tirage au sort : 8e
    Classement ELO lors du tirage au sort : 14e


    Le parcours qualificatif
    La Suisse fait des ravages lors des qualifications. Bien que dans un groupe relativement facile (Iles Féroe, Andorre, Lettonie, Hongrie), elle roule sur ses adversaires, y compris le Portugal qu’elle bat 2-0. Neuf matches, neuf victoires. Arrive le 10e et dernier match, match retour contre le Portugal, qui a également tout gagné sauf ce fameux match aller. Le Portugal gagne et passe devant au goal average. La Suisse, pourtant irréprochable jusqu’au alors, joue donc les barrages lors desquels elle se qualifie difficilement face à l’Irlande du Nord (1-0 à l’aller, 0-0 au retour).


    L’équipe probable
    (basée sur les dernières sélections, cette liste est faite par mes soins à titre indicatif et est donc amenée à changer avant la compétition. Elle sera éditée quand définitive)

    Sélectionneur
    Vladimir Petkovic :flag_ch:

    Gardiens
    Yann Sommer (Mönchengladbach :flag_de:)
    Marwin Hitz (Augsbourg :flag_de:)
    Roman Bürki (Borussia Dortmund :flag_de:)

    Defenseurs
    Johan Djourou (Antalyaspor :flag_tr:)
    François Moubandje (Toulouse :flag_fr:)
    Stephan Lichtsteiner (Juventus Turin :flag_it:)
    Nico Elvedi (Mönchengladbach :flag_de:)
    Manuel Akanju (FC Bale :flag_ch:)
    Michael Lang (FC Bale :flag_ch:)
    Ricardo Rodriguez (Milan AC :flag_it:)
    Fabian Schar (Deportivo La Corogne :flag_es:)

    Milieux
    Granit Xhaka (Arsenal :flag_gb:)
    Valon Behrami (Udinese :flag_it:)
    Blerim Dzemaili (Impact Montreal :flag_ca:)
    Gelson Fernandes (Eintracht Francfort :flag_de:)
    Xherdan Shaqiri (Stoke City :flag_gb:)
    Fabian Frei (Mayence :flag_de:)
    Denis Zakaria (Mönchengladbach :flag_de:)
    Steven Zuber (Hoffenheim :flag_de:)

    Attaquants
    Breel Embolo (Schalke 04 :flag_de:)
    Haris Seferovic (Benfica :flag_pt:)
    Admir Mehmedi (Bayer Leverkusen :flag_de:)
    Eren Derdiyok (Galatasaray :flag_tr:)


  • Admin

    :flag_cr: :flag_cr: :flag_cr: COSTA RICA :flag_cr: :flag_cr: :flag_cr:

    Participation : 5e
    Meilleure performance : quart de finaliste en 2014
    Précédente coupe du monde : quart de finale (éliminé par les Pays-Bas)

    La côte moyenne pour une victoire finale : 259

    Classement FIFA lors du tirage au sort : 22e
    Classement ELO lors du tirage au sort : 30e


    Le parcours qualificatif
    En tant que tête de série, le Costa Rica n’entre qu’au 4e tour des qualifications de la zone Concacaf. Un 4e tour qu’elle survolera avec 16 points sur 18 possibles, dans un groupe comprenant le Panama, la Jamaique et Haïti. Le tour principal est lui, en revanche, plus délicat à aborder. Après deux victoires initiales (dont un joli 4-0 contre les Etats-Unis), les costaricains calent et ne prenent que 2 points en 3 matches. De manière assez surprenante, le Costa Rica répète le match schéma lors des matches retour. Bien aidée par sa double victoire face aux Etats-Unis, l’équipe finit 2e de sa zone avec 16 points, derrière le Mexique (21) et devant le Panama (13), ce qui assure sa qualification.


    L’équipe probable
    (basée sur les dernières sélections, cette liste est faite par mes soins à titre indicatif et est donc amenée à changer avant la compétition. Elle sera éditée quand définitive)

    Sélectionneur
    Oscar Ramirez :flag_cr:

    Gardiens
    Keylor Navas (Real Madrid :flag_es:)
    Patrick Pemberton (Alajuelense :flag_cr:)
    Leonel Moreira (Herediano :flag_cr:)

    Defenseurs
    Michael Umana (Pars Jonoubi Jam :flag_in:)
    Johnny Acosta (Herediano :flag_cr:)
    Giancarlo Gonzalez (Bologne :flag_it:)
    Cristian Gamboa (Celtic Glasgow :flag_gb:)
    Bryan Oviedo (Sunderland :flag_gb:, D2)
    José Salvatierra (Alajuelense :flag_cr:)
    Ronald Matarrita (New York City FC :flag_us:)
    Francisco Calvo (Minnesota United :flag_us:)

    Milieux
    Randall Azofeifa (Herediano :flag_cr:)
    Celso Borges (Deportivo La Corogne :flag_es:)
    Christian Bolanos (Vancouver Whitecaps :flag_ca:)
    Yeltsin Tejeda (Lausanne-Sport :flag_ch:)
    David Guzman (Portland Timbers :flag_us:)
    Rodney Wallace (New York City FC :flag_us:)
    Osvaldo Rodriguez (Santos de Guapiles :flag_cr:)
    Oscar Granados (Herediano :flag_cr:)

    Attaquants
    Bryan Ruiz (Sporting Portugal :flag_pt:)
    Joel Campbell (Betis Seville :flag_es:)
    Marco Urena (San Jose Earthquakes :flag_us:)
    Johan Venegas (Minnesota United :flag_us:)


  • Admin

    :flag_rs: :flag_rs: :flag_rs: SERBIE :flag_rs: :flag_rs: :flag_rs:

    Participation : 12e (en comptant les apparitions de la Yougoslavie et de la Serbie-Monténégro)
    Meilleure performance : quatrieme en 1930 et 1962
    Précédente coupe du monde : non qualifiée (première qualif depuis 2010)

    La côte moyenne pour une victoire finale : 90

    Classement FIFA lors du tirage au sort : 37e
    Classement ELO lors du tirage au sort : 23e


    Le parcours qualificatif
    La Serbie hérite d’un groupe dense dont il est difficile de pronostiquer une hiérarchie (Pays de Galles, Autriche, Irlande). Très vite, les serbes prennent les devants, tenant tête à l’Irlande et au Pays de Galles, battant l’Autriche, la Moldavie et la Géorgie, pour s’installer en tête du groupe. Le tournant du groupe intervient lors de la 8e journée, lorsque la Serbie gagne en Irlande et se détache définitivement. Malgré une petite frayeur après une défaite en Autriche, les serbes ne seront plus rejoints et remportent le groupe D avec 21 points devant l’Irlande (19), le Pays de Galles (17) et l’Autriche (15)


    L’équipe probable
    (basée sur les dernières sélections, cette liste est faite par mes soins à titre indicatif et est donc amenée à changer avant la compétition. Elle sera éditée quand définitive)

    Sélectionneur
    Mladen Krstajic :flag_rs:

    Gardiens
    Vladimir Stojkovic (Partizan Belgrade :flag_rs:)
    Predrag Rajkovic (Maccabi Tel Aviv :flag_il:)
    Aleksandar Jovanovic (AGF Aarhus :flag_dk:)

    Defenseurs
    Branislav Ivanovic (Zenit Saint-Pétersbourg :flag_ru:)
    Antonio Rukavina (Villareal :flag_es:)
    Aleksandar Kolarov (AS Roma :flag_it:)
    Matija Nastasic (Schalke 04 :flag_de:)
    Nikola Maksimovic (Naples :flag_it:)
    Ivan Obradovic (Anderlecht :flag_be:)
    Milos Veljkovic (Werder Breme :flag_de:)
    Stefan Mitrovic (La Gantoise :flag_be:)

    Milieux
    Dusan Tadic (Southampton :flag_gb:)
    Nemanja Matic (Manchester United :flag_gb:)
    Luka Milivojevic (Crystal Palace :flag_gb:)
    Zoran Tosic (Partizan Belgrade :flag_rs:)
    Filip Kostic (SV Hambourg :flag_de:)
    Adem Ljajic (Torino FC :flag_it:)
    Abdrija Zivkovic (Benfica :flag_pt:)
    Marko Grujic (Liverpool :flag_gb:)

    Attaquants
    Aleksandar Mitrovic (Newcastle United :flag_gb:)
    Aleksandar Prijovic (PAOK Salonique :flag_gr:)
    Dorde Ivanovic (Spartak Subotica :flag_rs:)
    Andrija Pavlovic (FC Copenhague :flag_dk:)


  • Team

    Je trouve que c’est un des groupes les plus indécis même si le Bresil est favoris, mais les 4 sont capables de passer.



  • Plus que les 4 sont capables de passer, je dirais que les 3 autres que le Brésil sont capables de passer et que pour le Brésil, ça va passer crème. À moins d’un cataclysme dans l’équipe d’ici à juin, je les vois même prendre 9 points sur 9.

    La Suisse est une équipe qui me fait toujours profondément chier, le Costa Rica j’en ai encore des boutons de 2014 (ce huitième abominable contre la Grèce :anguished:) et la Serbie je connais moins mais ça semble solide.



  • Mon prono :

    1. Brésil
    2. Serbie
    3. Costa Rica
    4. Suisse


  • La Suisse comparé a la Serbie et au Costa Rica a quand même plus d’expérience en CDM.

    Je dirais la Suisse 2eme mais qui comme en 2014 se fera sortir en 8eme



  • Les pays de l’est vont faire bonne figure en Russie.



  • Osef, les gardiens de but ne sauront jamais s’habiller autrement qu’en couleur flashy dégueulasse !



  • le brésil a retrouver le potentiel qu’ils avaient perdu pendant un certains temps.


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.