Actuellement sur Le Reboot :

📽 :
19 septembre → : Les Frères Sisters
26 septembre → : La Prophétie de l’horloge
🎮 :
28 septembre → : FIFA 19
🎲 :
Patchwork : À table ! (→ 28 septembre)
Duels : Les Battles du cinéma

[φ] Descartes (de crédit) Je dépense donc je suis <- Spécial BlackFriday


  • Le Club des Jeunes

    “Inutile et incertain.” Descartes selon Blaise Pascal.
    0_1511822080292_bb2a4f58-ad2c-4920-ae5c-2d195e31fd63-image.png

    Quelle horreur, je suis en train de donner une image faussée de René, Donald Trump va venir me gueuler FAKE NEWS avec son anus facial ! :peur:
    Mais comment me retrouver dans ces mensonges ??

    Je pense donc je suis.
    … Gné ? 😟
    Je pense donc je suis !

    0_1511822439379_a2f94dac-a689-4b17-a07b-ab46d04bd86b-image.png
    C’est ma phrase la plus réputée, car elle exprime la base de ma méthode pour raisonner dans toutes mes idées qui me mettent en doute. Va donc voir dans Le Discours de la Méthode, je décris une méthode inspirée de celle des géomètres, mais au service de la philosophie et de la recherche de la vérité.
    0_1511830768151_dd2666e5-4ad4-4b7f-9df9-9f3cc798d44b-image.png
    😒
    A défaut d’avoir de vrais enfants (:trollface:), il est le Père de la Philosophie Moderne, et du Rationnalisme.

    Rationaliste et dualiste en philosophie, mais aussi un noble escrimeur, qui avait participé à la Guerre de 30 ans, préférant toutefois la tranquillité avec son chien M.Gratt :bravebete: , ses dissections, et aimer s’adonner à la méditation sans délaisser la matière dont il était féru depuis un jeune âge: les mathématiques.
    Ses deux œuvres philosophiques les plus marquantes sont:

    • Le Discours de la Méthode, rédigé en français et publié en 1637.
    • Les Méditations Métaphysiques, rédigé en latin (langue dite savante) et publié en 1641.

    Ce type est tellement influant, que sa ville natale a repris son nom (cherchez la villes Descartes <- pas de blague sur les cartes, vous avez vu ?? 🗺 ). Et pour en rajouter, ses doctrines attirant des disciples (comme cette étrangeté qu’est Malebranche), prennent le nom de cartésianisme.

    Comme vous l’aurez deviné par ce qu’on qualifierait par défaut ses “vêtements”, il nous vient tout droit du XVIIème siècle. Une époque où la science était à la mode mais alors plus obscure qu’aujourd’hui, et où la religion brillait mais désormais plus à la mode aujourd’hui. <_<
    Jésuite (= bizarre), il est attaché à la science et se plait à la découverte de l’anatomie. C’est pour ça qu’il s’installe dans le quartier des bouchers, à Amsterdam alors ville réputée pour ses maisons-NON PAS DES MAISONS CLOSES ! Des maison d’É-DI-TION !! T’as cru quoi ?
    0_1511832042123_7c8851a7-bedd-483f-84ad-450035685d35-image.png
    T’aura pas de jeu de rami ! VOILA !

    Il ne faudra pas vous affoler si vous tomber sur des trucs bizarres comme: … la glande pinéale.
    "…Mais c’est QUOI cette horreur ??" 😧
    0_1511825048267_52dfbffc-8c2d-40ec-a243-a932a0f91ec5-image.png
    La glande pinéale serait là où logerait l’âme, et se situerai au centre du cerveau.
    "Sérieux ?? 😃
    Non.
    ”… 😥 "
    En gros René a imaginé cette possibilité parce qu’il soutenait que l’âme et le corps étaient deux choses distinctes (c’est ça le dualisme). C’est de la métaphysique, … et aussi une grosse influence de sa religion (avec l’éternité de l’âme etc). 0_1511825142283_bb85d801-7087-4be1-92eb-50eaebe9de33-image.png

    “Oh mais c’est de la m…”-JE SAIS CE QUE CERTAINS VONT DIRE ! 😩 Oui ça arrive de se tromper, mais il a au moins donné de ses réflexions à ce sujet. 😤 Oui ses successeurs, comme ses contemporains, que ça soit en philosophie ou ailleurs, ont démontré des faussetés dans ses écrits. Oui il a dit d’autres trucs bizarres comme les animaux-automates. 🙄 Sauf que le René n’a jamais prétendu détenir la vérité-même, il ne faisait que donner de son labeur pour améliorer des choses qui étaient encore plus MITEUSES ! 🏚 Il est normal que même à son stade ce n’était pas tout parfait, et ce n’est pas le plus important !
    Ce qui est important c’est qu’avant lui, la science avait beau s’enrichir, du côté de la philosophie on nageait encore dans cette vieille et horrible scolastique ! :plonge: Une philosophie chelou qui s’est popularisée dès le Moyen-Âge, nourrit de dogmes d’Aristote (…) et qui mettait trop en avant le théocentrisme et l’autorité divine. 👑

    Et c’est dans ce genre de taudis CRADOK que René va devoir mettre les pieds.

    • Il soutient la raison, qui est l’outil nécessaire pour la recherche du vrai. Il utilise même (dans ses Méditations) un exemple connu en philosophie, avec de la cire. Il prend une cire dure qui sort de son nez la ruche, la décrit par ses sens (odeur, aspect, couleur etc), puis la laisse fondre près du feu. Il revient et…
      0_1511827395699_94dda0c2-67d2-4d95-ab34-a5e3cd91233e-image.png
      LA CIRE A FONDUE ! La chaleur a tout abîmé ma cire. 😢 Par ses sens (odorat, vue, toucher, etc) il constate que l’objet est différent, et pourtant il sait que c’est la même cire. Il le sait … grâce à son raisonnement.

    • Il conçoit une réelle méthode (inspirée des mathématiques), avec un chemin et des moyens pour parvenir au vrai, ou du moins à éclairer ses doutes. 🔦

    • Le Doute cartésien c’est - grosso modo - cela. Il sait que ce qu’il perçoit n’est pas forcément vrai, qu’on peut se tromper et être trompé par nos sens et notre perception. Il conçoit alors (dans ses Méditations) un Malin Génie 👿 qui le tromperai constamment (#BalanceTonMauvaisGenie).

    • Il emploi le mot cogito comme première certitude, le je pense qui prouve son existence.
      Voilà pour ce fameux “je pense donc je suis”. Alors si QUELQU’UN me sort cette blague alakon: *Attention René, si tu ne penses plus tu vas disparaître ! :trollface: je le charcute et je vend ses meilleurs morceaux aux chinois ! 👲 🍖

    Avec ça il défend également l’existence de Dieu, le libre-arbitre, ou encore l’innéisme (l’existence de connaissances innées <- déjà connue chez Platon). Il aura tenu longtemps dans la forêt des doutes, il aura vite fait choper une pneumonie quand il ira en Suède pour cogiter avec la reine Christine. 🤒 🤧 Et à cause de sa pneumonie il n’a plus pensé… :trollface:

    0_1511830563656_Descartes middle finger.jpg



  • @beanobecher a dit dans [φ] Descartes (de crédit) Je dépense donc je suis <- Spécial BlackFriday :

    Avec ça il défend également l’existence de Dieu, le libre-arbitre, ou encore l’innéisme (l’existence de connaissances innées <- déjà connue chez Platon, et reconnue encore chez Locke)

    Moha qui croyais que Locke avait fortement combattu l’innéisme, avec sa fameuse tabula rasa. Alley, je peux pas m’empêcher de la placer :

    « Il paraît établi, aux yeux de certains, qu’il y a dans l’entendement des idées innées, des notions primitives, des marques prétendument imprimées dans l’esprit de l’homme ; l’âme les recevrait au tout début de son existence et les introduirait dans le monde en même temps qu’elle. Pour convaincre des lecteurs sans préjugés de la fausseté de cette hypothèse, il serait suffisant de montrer comment, sans l’aide d’aucune impression innée, mais par le simple exercice de leurs capacités naturelles, les gens peuvent accéder à toute la connaissance qu’ils ont » Locke la loque

    @beanobecher a dit dans [φ] Descartes (de crédit) Je dépense donc je suis <- Spécial BlackFriday :

    le René n’a jamais prétendu détenir la vérité-même, il ne faisait que donner de son labeur pour améliorer des choses qui étaient encore plus MITEUSES ! Il est normal que même à son stade ce n’était pas tout parfait

    Bon ai-je besoin de préciser que je hais ce connard de Descartes ? Okay le champ intellectuel de l’époque c’était, comme tu le dis si bien, un beau merdier, mais ça ne justifie pas toutes les conneries qu’il a pu dire ! Prenons le brave Hobbes, contemporain de Descartes, eh ben il a écrit beaucoup moins de foutaises !

    Reprenons depuis le début ; y’a principalement deux choses qu’on reproche à Descartes : son innéisme et sa métaphysique. En lui-même, l’innéisme n’a jamais cessé d’exister, qu’il soit justifié par la nature de l’homme, Dieu, l’ADN, ou que sais-je encore. Mais là où ça coince, c’est que pour quelqu’un qui propose une méthode pour agir et penser avec raison, expliquer un comportement par “c’est naturel donc tagueul”, ben ça manque de cohérence. Idem pour la métaphysique, d’où le mec te sort qu’il existe une substance corporelle et une autre immatérielle ? C’est quoha la logique ? Tu tiens ça d’où ? Elles sont où tes putains de sources et tes putains de preuves ?

    On pourrait se dire “ouais mais c’est l’époque qui veut ça”, sauf que naon, car comme tu l’as mentionné, même ses contemporains se foutaient de saggle ! Ce qu’on peut lui attribuer à la limite, c’est cette volonté de cadrer le raisonnement, ce qui permettra plus tard d’avoir des Locke, des Rousseau, des Durkheim… On peut également attribuer à ses travaux l’origine de l’individualisme philosophique, c’est-à-dire l’homme compris comme une entité numérique (un individu se comprend à partir de lui-même et des autres individus), alors que la conception religieuse comprenait l’homme comme une entité fractionnaire (l’homme ne se définit qu’à partir de sa communauté). Descartes marque un tournant dans l’histoire de la pensée philosophique sans véritablement le faire exprès ; profondément religieux, ses écrits sont profondément athées (et le seront compris comme tels). Descartes entame la séparation entre la compréhension philosophique (devrait-on dire physiologique) et la compréhension religieuse de l’homme. En gros, les écrits de Descartes comprennent l’homme en tant que “JE”, alors que les écrits d’un Rousseau (profondément influencé par la religion) comprennent l’homme en tant que “NOUS”.

    Ouais, si l’on comprend aujourd’hui l’individu comme un homo oeconomicus (homme rationnel qui agit en comparant coût et avantage) ou comme un être libre et actif, c’est en partie grâce à Descartes, et à tous les penseurs qui ont poursuivi son travail. L’on remarquera d’ailleurs que ces deux manières de comprendre l’homme font encore débat aujourd’hui : les économistes, biologistes, politiciens qui défendent une vision individualiste de l’homme (rationnel, responsable de ses actes…) ; et les sociologues, marxistes qui défendent une vision sociale de l’homme (déterminé par la société, par sa classe sociale…).

    Ces manières de pensée ont des conséquences réelles et pratiques dans la vie quotidienne : la notion “d’égalité des chances” à l’école fait fi des déterminismes sociaux, et repose sur l’idée que chaque individu, s’il le veut, peut réussir… On sait bien que c’est faux, mais c’est l’individualisme qui a construit et qui entretient ce mythe. L’individualisme de Descartes a même débouché sur le mythe du “self made man”, très présent aux Etats-Unis, qui en vient même à nier purement et simplement l’existence des classes sociales, justifiant et légitimant ainsi les inégalités sociales, ce qui revient à rendre la pauvreté normale, si ce n’est méritée (il appartient aux pauvres de se bouger s’ils veulent se sortir de leur situation). Ah et pour info, c’est comme ça que le gouvernement Anglais a justifié la non-assistance aux Irlandais pendant la grande famine entre 1845 et 1852, famine qui causa à peu près 1 million de morts (surtout des pauvres bien sûr, ils n’avaient qu’à faire plus attention) et les grandes vagues de migration vers les Etats-Unis.

    Dans tous les cas, Descartes est un type totalement surestimé, et s’il est autant étudié au lycée et à la fac, c’est uniquement parce qu’il est FRANCAIS ! C’est du putain de chauvinisme !


  • Le Club des Jeunes

    @prostipute :multistar: Je savais que t’allais venir parler de Descartes.
    J’ai corrigé pour Locke, j’avais eu une confusion (dsl). 😅

    Ce type avait probablement un ego surhumain, cependant je crois que Descartes a dû sortir son histoire de monde spirituel, de Dieu et d’inné (défendu assez maladroitement) en partie pour pas avoir d’ennui avec l’Eglise. Il était profondément religieux, mais il a déjà renoncé à sortir des écrits justement pour pas finir sur un bûcher (grossièrement).
    Sinon le reste je sais pas d’où il tient ses idées chelou, mais j’aime beaucoup ce que tu as dis, notamment sur la pensée du je.
    Dieu merci, Kant a pu mettre une fin sur la réflexion métaphysique (osef d’Hegel, next).

    Sinon j’ai été bien contente d’avoir surtout eu du Rousseau. u_u Mais oui Descartes est présenté comme le père de la philo’ moderne, et comme c’est un çé-fran ben il passe au programme, c’est dommage je le conçois aussi. Des philosophies non-françaises ont aussi la réputation d’avoir eu un fort impact (Locke, Hobbes, Hume, Spinoza, Kant…) <- idées très réfléchies, que je soupçonne évitées pour pas casser le mythe de Descartes, même si ce dernier leur a léguer des idées comme le rationalisme, l’innéisme, le je, ou sa fameuse méthode (géométrie etc), idées analysées, jugées, revues, améliorées, critiquées et réfutées.



  • @beanobecher J’aurais dû me douter que cette présentation de Descartes était une provocation, tu le paieras cher, vraiment très cher :wagner:

    Bon pour le religieux, ça m’a quand même turlupiné pendant un bon moment. Le raisonnement paraît absurde et vulgaire à la première écoute, mais ne l’est pas tant que ça. Si Descartes, bien que profondément religieux, a publié des livres profondément athées, c’est que les livres possèdent en eux-mêmes une signification qui échappe à leur auteur (ce qui conduit à penser que les oeuvres ont une signification objective qui leur est inhérente). En pensant l’homme sous un angle mécaniste (définir les rouages du raisonnement), on en exclut nécessairement Dieu, même sans en avoir l’intention. Le cartésianisme ne se résume pas à ce que Descartes pensait, mais dépasse littéralement son entendement. Pas convaincue ? L’exemple de Locke est plus parlant, lui nie carrément toute influence divine tout en étant croyant. Mais alors la métaphysique de Descartes me dira-t-on ? Ben ça ne constitue pas le coeur du cartésianisme, ce n’est finalement qu’une relique du passé dont Descartes n’a pu se détacher.

    L’essentiel du cartésianisme, c’est ça : l’homme est un être de raison. Ca paraît insignifiant, mais en mettant cette vérité en avant, le petit René a occulté la notion de passion (et tout ce que cela implique, comme la vertu et le vice, les désirs et les peurs…), et le siècle des Lumières ne verra dans l’homme rien d’autre qu’un être de raison et de logique (un être pensant plus qu’un être vivant), en oubliant que les sentiments aussi constituent l’homme… Ce que le brave Jean-Jacques ne manquera pas de pointer du doigt… Ouais, je peux pas m’empêcher de placer mon philosophe préféré dès que je le peux ! T’inquiètes, dès que j’en aurai le temps, je te ferai moha aussi une présentation de l’helvète le plus célèbre du monde (et je parle pas de Soral), pour montrer à quel point il est super méga cool et rock’n roll :suspi:

    @beanobecher a dit dans [φ] Descartes (de crédit) Je dépense donc je suis <- Spécial BlackFriday :

    Dieu merci, Kant a pu mettre une fin sur la réflexion métaphysique (osef d’Hegel, next).

    Ah naon mais si tu te mets à parler de Kant, j’vais pas rester poli très longtemps hein ! Kant n’est qu’une sous-merde qui n’a jamais rien fait, un connard surestimé notamment par les disciples de Sartre qui l’imposèrent comme référence dans l’histoire de la philosophie. Même les philosophes des Lumières avaient compris que la métaphysique n’était rien d’autre qu’un gros mot, donc Kant n’a aucun mérite t’entends ! AUCUN :mad2:

    @beanobecher a dit dans [φ] Descartes (de crédit) Je dépense donc je suis <- Spécial BlackFriday :

    Des philosophies non-françaises ont aussi la réputation d’avoir eu un fort impact (Locke, Hobbes, Hume, Spinoza, Kant…)

    Naon mais Spinoza ça marche pas naon plus hein, tu veux vraiment me mettre en rogne avec tes gros mots è_é Quant à Hume, ce n’est rien d’autre qu’un Locke 1.5, même Rousseau pouvait plus le blairer (en même temps, il pouvait pas blairer grand monde le petit suisse :hum: ). Manquerait plus que tu cites Leibniz, et on aurait la totale… Et vu que t’as cité tous ces horribles personnages, je ne peux accorder un “j’aime” à ta réponse ; vilaine !

    Bon ! Mentionner tous ces blaireaux m’a vraiment donné envie de parler de Jean-Jacques, j’vais donc cogiter sur un éventuel topic… Ah et au fait, t’as pas oublié de m’illustrer la bataille entre Locke et Leibniz hein :wiiii: ?


  • Le Club des Jeunes

    J’aurais dû me douter que cette présentation de Descartes était une provocation, tu le paieras cher, vraiment très cher :wagner:

    0_1512436101666_a0cfebe1-c701-475a-bc3a-89215a7c7224-image.png

    Bon pour le religieux, ça m’a quand même turlupiné pendant un bon moment. Le raisonnement paraît absurde et vulgaire à la première écoute, mais ne l’est pas tant que ça. Si Descartes, bien que profondément religieux, a publié des livres profondément athées, c’est que les livres possèdent en eux-mêmes une signification qui échappe à leur auteur (ce qui conduit à penser que les oeuvres ont une signification objective qui leur est inhérente). En pensant l’homme sous un angle mécaniste (définir les rouages du raisonnement), on en exclut nécessairement Dieu, même sans en avoir l’intention. Le cartésianisme ne se résume pas à ce que Descartes pensait, mais dépasse littéralement son entendement.

    Bien vu. :hum: Descartes cherchait à atteindre une vérité et un savoir difficile d’accès, une perfection qui s’apparente à Dieu. L’Homme est imparfait (contrairement à Dieu) mais il a déjà une supériorité sur les autres animaux qui sont de vrais automates, si je ne m’abuse.
    Cette perception matérielle de l’être qu’il avait, elle peut expliquer son dualisme (monde physique / monde métaphysique).

    Pas convaincue ? L’exemple de Locke est plus parlant, lui nie carrément toute influence divine tout en étant croyant.

    Pitié fait un topic sur Locke. é_è 🙏

    Mais alors la métaphysique de Descartes me dira-t-on ? Ben ça ne constitue pas le coeur du cartésianisme, ce n’est finalement qu’une relique du passé dont Descartes n’a pu se détacher.

    L’Aristotélisme et la scolastique ? :o

    L’essentiel du cartésianisme, c’est ça : l’homme est un être de raison. Ca paraît insignifiant, mais en mettant cette vérité en avant, le petit René a occulté la notion de passion (et tout ce que cela implique, comme la vertu et le vice, les désirs et les peurs…),

    Ce que Blaise Pascal déjà lui reprochera jusque dans ses Pensées, critiquant avec ça la vanité de vouloir attester l’existence d’un dieu par la raison au détriment de la foi (raison et passions doivent régner en équilibre), et que bien d’autres lui reprocheront.
    Il occulte les passions comme un dualiste, les considérant comme trompeuses (pas mauvaises pour autant), choses passives et plus primaires que la raison, qui elle est plus humaine et nous permet de mieux nous élever.

    et le siècle des Lumières ne verra dans l’homme rien d’autre qu’un être de raison et de logique (un être pensant plus qu’un être vivant), en oubliant que les sentiments aussi constituent l’homme… Ce que le brave Jean-Jacques ne manquera pas de pointer du doigt…

    Tutafeh. 😭 C’est le plus humain de tous. N’écoutez pas ce que Nietzsche a dit sur lui (Nietzsche a trop bitché).

    Ouais, je peux pas m’empêcher de placer mon philosophe préféré dès que je le peux ! T’inquiètes, dès que j’en aurai le temps, je te ferai moha aussi une présentation de l’helvète le plus célèbre du monde (et je parle pas de Soral), pour montrer à quel point il est super méga cool et rock’n roll :suspi:

    :cryhappy: Please. :cryhappy:

    Ah naon mais si tu te mets à parler de Kant, j’vais pas rester poli très longtemps hein ! Kant n’est qu’une sous-merde qui n’a jamais rien fait, un connard surestimé notamment par les disciples de Sartre qui l’imposèrent comme référence dans l’histoire de la philosophie. Même les philosophes des Lumières avaient compris que la métaphysique n’était rien d’autre qu’un gros mot, donc Kant n’a aucun mérite t’entends ! AUCUN :mad2:

    MDR on dirait le Dolfy vénère dans Untergang. :trollface:
    0_1512437701285_249e3307-a13c-41bb-aacc-22c294f0cab9-image.png
    😢 Mégéjustdikil a voulu mettre un terme à la méta’. J’en parlerai plus jamé sisésa. Oui il n’a pas conçu la chose tout seul non plus, mais komém.

    @beanobecher a dit dans [φ] Descartes (de crédit) Je dépense donc je suis <- Spécial BlackFriday :

    Naon mais Spinoza ça marche pas naon plus hein, tu veux vraiment me mettre en rogne avec tes gros mots è_é

    Nop cépa 1 gromot ! C’est un génie, GTFO READ HIM WTF U DIDN’T!!
    0_1512438297449_a87bc9a7-ea77-4fc3-8339-d65cb0f5dd63-image.png

    Quant à Hume, ce n’est rien d’autre qu’un Locke 1.5, même Rousseau pouvait plus le blairer (en même temps, il pouvait pas blairer grand monde le petit suisse :hum: ).

    Il a copité Locke ? :unsure:

    Manquerait plus que tu cites Leibniz, et on aurait la totale…

    Ah non je veux pas me faire ban aussi vite.
    0_1512438845456_7e131928-2934-472f-8840-16eef15e42d5-image.png

    Et vu que t’as cité tous ces horribles personnages, je ne peux accorder un “j’aime” à ta réponse ; vilaine !

    Méssépamafot silson né comme ça. 😿

    Bon ! Mentionner tous ces blaireaux m’a vraiment donné envie de parler de Jean-Jacques, j’vais donc cogiter sur un éventuel topic… Ah et au fait, t’as pas oublié de m’illustrer la bataille entre Locke et Leibniz hein :wiiii: ?

    :happy-10:
    Ah non, je réfléchi minutieusement aux deux nouvelles illu’ promises;


  • Admin

    @beanobecher a dit dans [φ] Descartes (de crédit) Je dépense donc je suis <- Spécial BlackFriday :

    mais il a déjà une supériorité sur les autres animaux qui sont de vrais automates, si je ne m’abuse.

    Tu t’abuses, c’est un raccourci facile utilisé en terminale pour simplifier les choses (et pis aussi un moyen pour l’humain de se sentir au-dessus, à part du règne animal, qui n’est qu’un leurre) mais ça n’est absolument pas vrai.


  • Banni

    Je ponce, donc j’essuie



  • @ratonhnhakéton a dit dans [φ] Descartes (de crédit) Je dépense donc je suis <- Spécial BlackFriday :

    Tu t’abuses, c’est un raccourci facile utilisé en terminale pour simplifier les choses (et pis aussi un moyen pour l’humain de se sentir au-dessus, à part du règne animal, qui n’est qu’un leurre) mais ça n’est absolument pas vrai.

    Je sais pas ce qu’il te faut mon grand, Descartes considérait les animaux comme des mécanismes/automates sans âme ; il les différenciait fondamentalement de l’homme. Ca ne date pas de Descartes d’ailleurs, que ce soit à son époque, pendant la renaissance ou encore l’ère médiévale, l’homme n’a jamais fait partie du règne animal. Que ce soit par sa faculté à concevoir Dieu ou par sa logique et sa raison, l’homme a toujours été considéré comme à part du règne animal, c’est tout, c’est comme ça que l’histoire est faite, tu peux le nier mais ça ne changera rien.

    @BeanoBecher a dit dans [φ] Descartes (de crédit) Je dépense donc je suis <- Spécial BlackFriday :

    Il occulte les passions comme un dualiste, les considérant comme trompeuses (pas mauvaises pour autant), choses passives et plus primaires que la raison, qui elle est plus humaine et nous permet de mieux nous élever

    Ouaip, et en ce sens, on pourrait presque le considérer comme un penseur des Lumières (faudrait vraiment qu’un jour je m’occupe de démonter le mythe autour de cette mouvance philosophique). Dans tous les cas, il a réussi la prouesse de propulser le monde philosophique vers le XVIIIème siècle tout en restant ancré dans le XVIIème. Sacré René ! De tous les philosophes que je déteste, c’est celui que je déteste le moins.


  • Admin

    @prostipute a dit dans [φ] Descartes (de crédit) Je dépense donc je suis <- Spécial BlackFriday :

    @ratonhnhakéton a dit dans [φ] Descartes (de crédit) Je dépense donc je suis <- Spécial BlackFriday :

    Tu t’abuses, c’est un raccourci facile utilisé en terminale pour simplifier les choses (et pis aussi un moyen pour l’humain de se sentir au-dessus, à part du règne animal, qui n’est qu’un leurre) mais ça n’est absolument pas vrai.

    Je sais pas ce qu’il te faut mon grand, Descartes considérait les animaux comme des mécanismes/automates sans âme ; il les différenciait fondamentalement de l’homme. Ca ne date pas de Descartes d’ailleurs, que ce soit à son époque, pendant la renaissance ou encore l’ère médiévale, l’homme n’a jamais fait partie du règne animal. Que ce soit par sa faculté à concevoir Dieu ou par sa logique et sa raison, l’homme a toujours été considéré comme à part du règne animal, c’est tout, c’est comme ça que l’histoire est faite, tu peux le nier mais ça ne changera rien.

    Je niais que les animaux soient des automates, pas que Descartes les considérait ainsi. Ma réponse est effectivement à côté du topic puisque je n’ai pas lu le post auquel j’ai répondu en entier, ni même les précédents, je pensais être sur un espèce de TALK en référence au black friday. Au temps pour moi, même si Descartes et ses prédécesseurs (enfin pas tous, y’avait tout de même de ses contemporains pour s’opposer à cette idée et certainement d’autres avant) ont dit énormément de conneries à ce sujet.


  • Le Club des Jeunes

    @ratonhnhakéton a dit dans [φ] Descartes (de crédit) Je dépense donc je suis <- Spécial BlackFriday :

    @prostipute a dit dans [φ] Descartes (de crédit) Je dépense donc je suis <- Spécial BlackFriday :

    @ratonhnhakéton a dit dans [φ] Descartes (de crédit) Je dépense donc je suis <- Spécial BlackFriday :

    Tu t’abuses, c’est un raccourci facile utilisé en terminale pour simplifier les choses (et pis aussi un moyen pour l’humain de se sentir au-dessus, à part du règne animal, qui n’est qu’un leurre) mais ça n’est absolument pas vrai.

    Je sais pas ce qu’il te faut mon grand, Descartes considérait les animaux comme des mécanismes/automates sans âme ; il les différenciait fondamentalement de l’homme. Ca ne date pas de Descartes d’ailleurs, que ce soit à son époque, pendant la renaissance ou encore l’ère médiévale, l’homme n’a jamais fait partie du règne animal. Que ce soit par sa faculté à concevoir Dieu ou par sa logique et sa raison, l’homme a toujours été considéré comme à part du règne animal, c’est tout, c’est comme ça que l’histoire est faite, tu peux le nier mais ça ne changera rien.

    Je niais que les animaux soient des automates, pas que Descartes les considérait ainsi. Ma réponse est effectivement à côté du topic puisque je n’ai pas lu le post auquel j’ai répondu en entier, ni même les précédents, je pensais être sur un espèce de TALK en référence au black friday. Au temps pour moi, même si Descartes et ses prédécesseurs (enfin pas tous, y’avait tout de même de ses contemporains pour s’opposer à cette idée et certainement d’autres avant) ont dit énormément de conneries à ce sujet.

    Oui on faisait bien référence aux propos de Descartes, on s’amuserait pas à dire ça. :’'D Tu est pardonné, va sans crainte mon enfant.
    0_1512525095587_e91705c4-9098-4a89-b083-2820ace29e74-image.png