Radiateur électrique à inertie fluide ou sèche ?



  • J’ai bien conscience qu’ici j’ai peu de chance d’avoir un avis éclairé, mais on ne sait jamais !
    C’est lequel le mieux ?


  • Admin

    Je ne connais ni l’un ni l’autre, mais j’ai acheté des radiateurs à bain d’huile il y a peu, ben ça chauffe pas terrible et ça consomme grave. Bon c’est pas des trucs top HT.



  • 0_1511185856895_IMG_20171120_144956.jpg

    Déso, j’ai pas d’info sur les distinctions entre les différentes inerties, je savais même pas qu’il y en avait plusieurs.



  • @honey A partir de tes photos Honey j’ai le radiateur 4 soit le chaleur douce censé être trop beau trop bien mais c’est de la merde, c’est l’équivalent d’un grille pain.

    Pour moi quelle que soit le genre de chauffage, c’est l’isolation qui est importante.

    Là, le mien est près d’un double vitrage de piètre qualité donc la chaleur ne reste pas donc même effet qu’un grille pain alors que ça coûte une blinde.

    L’an dernier j’avais du double vitrage digne de ce nom et j’avais super chaud.

    Donc faire gaffe même si t’as un chauffage de l’espace CHAUFFUS 2000 ben pour moi y’a aussi l’isolation de l’appart à prendre en compte.

    Et les apparts construits avec les lois de merde pinel et compagnie, comme le mec achète un appart où il ne vivra pas il SBLC que les matériaux soit de piètre qualité, donc techniquement y’a un double vitrage mais c’est de la merde, des malfaçons etc… donc méfiance. Vraiment le système de location quelle arnaque putain, mais je dévie du sujet :sleep:



  • @jackasse En électrique y’a que le chauffage à inertie qui soit valable !



  • @maléfique Non, Jackasse a raison ça dépend de l’isolation, des pièces aussi (où tu passes ± temps). Selon les configurations le radiant ou l’inertie ont des avantages et des inconvénients (évidemment les convecteurs sont toujours à proscrire, c’est de la merde qui chauffe mal et qui consomme de porc).



  • @honey a dit dans Radiateur électrique à inertie fluide ou sèche ? :

    @maléfique Non, Jackasse a raison ça dépend de l’isolation, des pièces aussi (où tu passes ± temps). Selon les configurations le radiant ou l’inertie ont des avantages et des inconvénients (évidemment les convecteurs sont toujours à proscrire, c’est de la merde qui chauffe mal et qui consomme de porc).

    Le radiant j’en ai toujours entendu du mal. Après oui, l’isolation compte, mais bon, ça, que tu chauffes ou pas, ça compte à la base.



  • Je confirme, c’es beaucoup l’isolation, je suis dans le même cas que Jackouilleasse , si t’as des problèmes d’isolations autant éviter un chauffage qui consomme trop, au risque de beaucoup dépenser. Après j’y connais rien en chauffage, j’ai jamais eu à choisir le mien jusqu’alors.



  • @beanobecher Nan mais je suis bien isolée, je demandais juste la différence entre ces 2 types d’inerties 😃

    J’ai actuellement des grilles pains de type 1, et j’ai une super isolation, mais les grilles pains, ça chauffe pas bien, c’est ou trop chaud, ou pas assez, c’est pas homogène et en plus ça consomme.



  • Met le feu à ton salon! 🔥


  • Admin

    A l’instinct je te conseillerais l’inertie sèche. J’ai souvenir de la cheminée tout en briques des mes parents qui gardaient très bien la chaleur.
    Mais l’instinct c’est comme les impressions et les sentiments, ça ne vaut pas une vraie étude digne de ce nom. :sleep:



  • Je pense que ça dépend du besoin et de vos attentes. Genre l’inertie sèche a une meilleure inertie puisque c’est le matériau qui chauffe, par contre il pèse très lourd. Pour l’inertie fluide ça fait une chaleur toute douce mais l’inertie est moins bonne.


  • Community Manager

    Beaucoup de choses intelligentes ont déjà été dites sur ce topic, et je suis fière de pouvoir en juger aujourd’hui.

    Je n’ajouterai donc que ce point, qui est rarement signalé, et honteusement négligé :
    Les radiateurs à inertie sèche font du bruit pendant un certain temps à l’allumage, ce qui n’est pas le cas des radiateurs à inertie fluide.
    (tadaaa!)

    Alors oui bien sûr, c’est un détail, mais nous le savons tous, les détails ça compte vachement dans le domaine pointu qui nous occupe ici.



  • Ma régie immobilière va “enfin” remplacer dès le printemps prochain les radiateurs vétustes d’une trentaine d’années ou plus qui ne radient plus rien. Seuls les tuyaux muraux d’alimentation chauffent mais quasi rien au-dessus de la grille. La flotte doit circuler dedans sinon il y aurait un problème de surpression hydraulique, mais la poussière a dû s’accumuler sur les ailettes au fil du temps. Et comme il sont indémontables, impossible de les décrasser… Autant dire que lorsque la température tombe à glace, je me caille sévèrement les rognons au point de faire tourner un sèche-cheveux pour grappiller 1 à 2°C. Mais je n’ai jamais tenté d’acheter un radiateur électrique d’appoint à bain d’huile tellement ils sont gourmands en électricité. Voilà, rien à voir avec le problème d’inertie fluide vs. sèche mais je tenais à le dire. C’est tout.



  • Maléfique, si tu as une bonne isolation, et que l’inertie sèche diffuse de la chaleur plus longtemps, sauf si tu anticipes bien d’éteindre “en avance” ton radiateur, il risque de faire trop chaud ou que l’air se dessèche trop.
    C’est parfois chiant quand une diffusion de chaleur persiste trop longtemps.
    Après je pense que des réglages température et durées sont à apprendre selon ton habitat.
    Pour inertie fluide, je me renseignerais s’il faut changer le fluide, ou si ça nécessite un entretien particulier, Et s’il y a des differents fluides etc.



  • @aurel Idem à cause de l’isolation des fois c’est douche ou sèche cheveux #VieDePaki



  • @jackasse Non mais t’es loufdingo, la vapeur des douches fait pourrir le plâtre ! :affole:



  • @aurel osef j’ai froid :angry2: