Walt Disney, derrière la magie, le patron...



  • Ma modeste contribution à cette sous-partie fraichement créée.

    A force d’être confronté à l’appellation “Disney” pour ce qu’elle est devenue (une marque), on en viendrait presque à oublier ce qu’elle était à la base : le nom d’un homme.

    C’est ici que je vous propose de revenir parler de Walt, le père de Mickey, de son parcours, de son oeuvre. Bref, de sa vie et des fondations de ce qui est aujourd’hui devenu le premier groupe de divertissement au monde.

    Et quoi de mieux pour commencer que de se pencher sur l’excellente enquête du youtuber P.A.U.L. sur le sujet ?


  • Le Club des Vieux

    text alternatif


  • Le Club des Vieux

    @jackasse 😃

    Nan mais c’est vrai, Walt a une réputation sulfureuse, mauvais patron, homophobe etc



  • @jackasse a dit dans Walt Disney, derrière la magie, le patron... :

    text alternatif

    Eheh, je ne crois pas en fait.

    Le reportage ci-dessus est très juste. Ni élogieux, ni à charge.

    Walt y est dépeint comme l’homme qu’il était, avec ses qualités et ses défauts.


  • Le Club des Vieux

    @le-periannath Si même Malé approuve, tu es sauvé 🙏🏽


  • Team

    @maléfique nazi aussi non ? (Enfin déjà lu sur ce sujet je crois :hum: ).


  • Le Club des Vieux

    @lolly0608 a dit dans Walt Disney, derrière la magie, le patron... :

    @maléfique nazi aussi non ? (Enfin déjà lu sur ce sujet je crois :hum: ).

    J’ai lu la même chose, et le contraire. J’avoue je ne sais pas.

    Parce que Disney, l’homme, est pour le moins controversé

    Walt Disney, mort en 1966, a marqué le XXe siècle. Mais il s’est aussi heurté à l’histoire, épousant les défauts de son époque. Ainsi, dans une première version des Trois petits cochons (1933), le loup est représenté sous les traits utilisés alors pour caricaturer les juifs. Dans une biographie controversée, Leonard Mosley dépeint un Disney antisémite et explique que son frère Roy s’est rendu en 1937 en Allemagne pour assurer la distribution de Blanche Neige et les 7 nains auprès de Joseph Goebbels, ministre de la propagande d’Hitler. Le journaliste et écrivain Roger Faligot confirme qu’il s’agit d’un des films préférés du Führer (oui, Blanche Neige et les 7 nains). L’année suivante, Walt reçoit lui-même Leni Riefenstahl, déjà cinéaste au service des nazis.

    Au début des années 1940, il s’oppose publiquement à l’engagement américain dans la guerre. Avant de retourner sa veste, avec l’entrée en guerre des Etats-Unis auprès des Alliés en 1941: cette année-là, il réalise pour le compte du gouvernement américain (entre deux pubs pour les serviettes hygiéniques Kotex) des dessins animés de propagande à la gloire de la bannière étoilée. Comme Der Fuehrer’s Face (1942) dans lequel Donald, dans la tourmente, répète “Heil Hitler” pendant sept minutes, asservi dans une usine d’armement.

    http://www.francetvinfo.fr/culture/cinema/pourquoi-vous-cache-t-on-la-verite-sur-walt-disney_543985.html



  • Edit


  • Banni


    Une version qui marche en France.
    Perso je l’aime bien ce dessin animé.


  • Banni

    Tous ces da Disney de l’époque propagande durant la 2ème guerre mondial ont été publiés en DVD il y a un 10aines d’années aux US et jamais en France. C’est bien dommage. Celui ci est probablement le plus hard de la liste.

    Walt Disney Treasures - On the Front Lines


  • Team

    @albedo oui j’ai déjà essayé de trouver pas mal de truc vieux quand j essayais de retomber sur un DA d enfance et j avais remarqué que certaines choses ne se trouvaient qu en VO. Ceci explique cela.



  • @lolly0608 a dit dans Walt Disney, derrière la magie, le patron... :

    @maléfique nazi aussi non ? (Enfin déjà lu sur ce sujet je crois :hum: ).

    Disney ? Nazi ?
    Il était aimant de son pays les Etats-Unis, et a créé je ne sais combien de dessins-animés qui mettaient en dérision le nazisme, Hitler et la Axis Power !
    Der Fuehrer’s Face est l’exemple type du dessin-animé anti-nazi. Je m’en souviens bien parce-que je l’avais étudié en analyse de films engagés. En gros c’est Donald à Nutziland, notez le JDMAKL de Walk entre Nut (con) et nazi (nazi). C’est une dérision + du patriotisme.

    Mise à part cela, Walt est aussi connu pour avoir couché avec son frère sur du papier des idées qui seraient aujourd’hui mal perçues.
    Je vais pas vous sortir la liste complète de toutes ses caricatures de noirs, j’ai peur d’en oublier, et je vais juste vous présenter une blague de juif, comme attendu:


    Ce dessin-animé je l’ai vu je ne sais combien de fois, quand j’étais enfant, et jamais, au grand jamais je n’avais comprise cette blague. :’) Et pourtant il est possible que ce genre de bague ait été reconnues par les enfants de l’époque, en vrai je n’en sais rien mais à leur époque ils n’étaient pas sensibilisés au sujet du racisme et autre.

    A l’époque de Disney, les blagues débiles du type “racisme ordinaire” comme ça: :philippe_lavil_il_tape_sur_des_bambous: … étaient souvent employées inconsciemment, c’est sûr que c’était une autre époque et peu y échappait. On parle de Disney mais ça atteignait aussi Tex Avery (sûrement plus trash), ou certains artistes européens bien connus pour comme Hergé, le fameux ! Ce genre d’humour chelou est devenu désuet qu’assez récemment, et il n’est pas mort non plus. C’est juste qu’à l’époque ils n’étaient pas aussi sensibilisés.



  • @beanobecher a dit dans Walt Disney, derrière la magie, le patron... :

    Je m’en souviens bien parce-que je l’avais étudié en analyse de films engagés.

    Tu avais remarqué à l’époque le look de la Maison de Donald ?

    0_1511185928719_Capture d’écran 2017-11-20 à 14.50.58.png
    Uhuh, c’est la binette à Adolf. Y’a même la petite cheminée qui fait le “Sieg heil”.



  • @le-periannath Oui je me souviens bien des objets et de l’environnement entier qui ressemblaient à Adolf, avec des salut nazi partout. J’avais jamais vu autant de croix gammées dans un dessin-animé.

    Puisqu’on parle des Disney anti-nazi, il y en avait un autre bien, que je recommande:


    Il décrit mieux la situation.



  • @beanobecher a dit dans Walt Disney, derrière la magie, le patron... :

    Ce genre d’humour chelou est devenu désuet qu’assez récemment, et il n’est pas mort non plus. C’est juste qu’à l’époque ils n’étaient pas aussi sensibilisés.

    C’est surtout que l’holocauste n’était pas encore passée par là.

    Tu rigoles beaucoup moins d’une communauté dés lors qu’elle a traversé un génocide de grande envergure, et d’autant moins lorsque le dit-humour revient à nier les horreurs perpétrées ou à valider les idées des criminels de guerre.



  • Ah oui, et j’oubliais…

    @lolly0608
    text alternatif
    Dés le 6e post. Belle perf. ^^


  • Team

    Je posais une simple question :mred:



  • @lolly0608 a dit dans Walt Disney, derrière la magie, le patron... :

    Je posais une simple question :mred:

    :mred:

    Sauf que là, mine de rien, on vient de remplir toute la première page d’un topic dédié à Tonton Walt avec du nazisme.

    Autant je veux bien qu’on essaie de séduire et de siphonner la communauté de go-disneylandparis.com, autant là, ça part mal.


  • Team

    D’ailleurs qui a vu le film sur lui sorti il y a quelques années ? (essaye subitement de changer le sujet de discussion pour me rattraper) :mrgreen:



  • @le-periannath C’est toi qui as voulu qu’on parle de l’homme ! 😃


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.