La notion de consentement pour une relation sexuelle



  • Bonsoir les rebouteux.ses

    Actu du moment , l’acquittement d’un prévenu poursuivi pour viol sur mineur de 15 ans (elle avait 11 ans, est tombée enceinte, a accouché, enfant placé ; lui était déjà majeur), et une autre mineure du même âge récemment présumée agressée sexuellement par un majeur.

    En France, la majorité sexuelle est fixée à 15 ans.

    Mais aucun texte qui préciserait jusqu’à quel âge un mineur est considéré comme incapable de discernement et rendrait son consentement non avéré.

    Notre ministre propose la limite de 13 ans en deçà de laquelle toute relation sexuelle serait considérée comme viol.
    Des médecins et autres “spécialistes de la question” estiment cette limite à 15 ans.

    Lorsqu’on sait que même plus tard, cette notion de consentement est vraiment difficile à définir, (même pour des adultes), je me dis que même 15 ans c’est un peu faiblard comme limite.

    Qu’en pensez-vous ?



  • Aux USA il y a le ’ statutory rape’ le viol statutaire cad que toute relation en dessous d’un age est considéré comme un viol, que la victime soit consentante ou non, je suis pour un système comme cela, en France on fait du cas par cas, avec des jusges laxistes et progressistes poke @fiotapik

    Non ce n’est pas normal qu’un majeur pense qu’il est normal d’avoir une relation sexuelle avec une gosses de 11 ans, ni de 15 d’ailleurs.



  • Moi aussi je trouve ça bien précoce. Un ado’ qui veut une vie avec un adulte et des mômes, le pense avec son désir d’ado’, mais je doute qu’il le souhaite franchement. Pire, s’ils le font de manière impulsives (mais consentante), pour qu’après ils le regrettent, la justice ne les protégera plus de cet abus. Car oui, des adultes malintentionnés aiment abuser des ados, si incertains.



  • La France est bien complaisante avec les pédophiles entre Mittérand, Polanski et Allen, ils ont tous été mis à l’aise, une honte!



  • Ce qui m’a le plus gênée dans cette histoire est qu’ils se soient posés la question à savoir " était-elle consentante ? " à 11 ans merde comment peut-on avoir une telle interrogation :hum:



  • Moi j’ai tjrs cru que la limite d’age du consentement, c’etait 15ans et demi. Ca me vient d’où ce chiffre?



  • @jackasse a dit dans La notion de consentement pour une relation sexuelle :

    Aux USA il y a le ’ statutory rape’ le viol statutaire cad que toute relation en dessous d’un age est considéré comme un viol, que la victime soit consentante ou non, je suis pour un système comme cela, en France on fait du cas par cas, avec des jusges laxistes et progressistes poke @fiotapik

    Non ce n’est pas normal qu’un majeur pense qu’il est normal d’avoir une relation sexuelle avec une gosses de 11 ans, ni de 15 d’ailleurs.

    Oui c’est ce qui est en train de se mettre en place actuellement . D’autres pays ont également des textes en ce sens.
    La limite variant selon d’un pays à l’autre.

    La proposition de 13 ans étant la limite “basse”. Je me demande si là ministre a des enfants pour proposer cet âge…



  • @beanobecher a dit dans La notion de consentement pour une relation sexuelle :

    Moi aussi je trouve ça bien précoce. Un ado’ qui veut une vie avec un adulte et des mômes, le pense avec son désir d’ado’, mais je doute qu’il le souhaite franchement. Pire, s’ils le font de manière impulsives (mais consentante), pour qu’après ils le regrettent, la justice ne les protégera plus de cet abus. Car oui, des adultes malintentionnés aiment abuser des ados, si incertains.

    On sait aujourd’hui que le cerveau termine sa croissance après 20 ans (ancienne majorité etait 21 ans d’ailleurs), c’est à dire que jusque là les centres “émotifs” prennent le dessus sur les centres “raisonnement”.

    Donc oui pour les ados et leur difficultés à prendre la mesure de leurs désirs, envies, projets etc



  • @jackasse a dit dans La notion de consentement pour une relation sexuelle :

    La France est bien complaisante avec les pédophiles entre Mittérand, Polanski et Allen, ils ont tous été mis à l’aise, une honte!

    Et il y a des “trucs bizarres” qui sortent de, non, sur Pierre Bergé et YSL , en ce moment…



  • Quand j’avais 20ans, une amie avait une petite soeur de 13ans qui couchait avec un mec de 28ans. J’avais passé tout un samedi à faire les magasins avec elle et à discuter de ça et j’en étais franchement ressortie avec mes convictions sur la question ébranlées.
    Bon après il faut reconnaitre que de son coté c’était un discours qui avait déjà été éprouvé vu qu’elle avait réussi à faire céder sa famille sur la question.
    Mais franchement, argumenter face à une gamine comme elle, qu’elle n’a pas la maturité pour consentir à une relation et un rapport sexuel, ça revient juste à se ridiculiser comme je l’ai fait. :mrgreen:



  • @thilou a dit dans La notion de consentement pour une relation sexuelle :

    Ce qui m’a le plus gênée dans cette histoire est qu’ils se soient posés la question à savoir " était-elle consentante ? " à 11 ans merde comment peut-on avoir une telle interrogation :hum:

    C’est le “problème” du droit qui est d’interprétation stricte comme on dit…



  • @braid a dit dans La notion de consentement pour une relation sexuelle :

    Quand j’avais 20ans, une amie avait une petite soeur de 13ans qui couchait avec un mec de 28ans. J’avais passé tout à samedi à faire les magasins avec elle et à discuter de ça et j’en étais franchement ressortie avec mes convictions sur la question ébranlées.
    Bon après il faut reconnaitre que de son coté c’était un discours qui avait déjà été éprouvé vu qu’elle avait réussi à faire céder sa famille sur la question.
    Mais franchement, argumenter face à une gamine comme elle, qu’elle n’a pas la maturité pour consentir à une relation et un rapport sexuel, ça revient juste à se ridiculiser comme je l’ai fait. :mrgreen:

    T’as eu des News ensuite de cette relation ?

    13 ans… même pas l’âge d’avoir son code de la route…



  • @printemps a dit dans La notion de consentement pour une relation sexuelle :

    @braid a dit dans La notion de consentement pour une relation sexuelle :

    Quand j’avais 20ans, une amie avait une petite soeur de 13ans qui couchait avec un mec de 28ans. J’avais passé tout à samedi à faire les magasins avec elle et à discuter de ça et j’en étais franchement ressortie avec mes convictions sur la question ébranlées.
    Bon après il faut reconnaitre que de son coté c’était un discours qui avait déjà été éprouvé vu qu’elle avait réussi à faire céder sa famille sur la question.
    Mais franchement, argumenter face à une gamine comme elle, qu’elle n’a pas la maturité pour consentir à une relation et un rapport sexuel, ça revient juste à se ridiculiser comme je l’ai fait. :mrgreen:

    T’as eu des News ensuite de cette relation ?

    13 ans… même pas l’âge d’avoir son code de la route…

    Oui, elle est devenue une adulte tout à fait normale. Et pour la relation en question, c’est elle qui y a mis fin (parce qu’elle en était arrivée à la conclusion que c’était un loser) et c’est lui qui a très mal vécu la rupture .
    D’après elle, il était super immature. :mrgreen:



  • @printemps a dit dans La notion de consentement pour une relation sexuelle :

    13 ans… même pas l’âge d’avoir son code de la route…

    T’es pour un permis de baiser? On apprendrait les positions, et faudrait être capable de les reproduire.



  • @braid a dit dans La notion de consentement pour une relation sexuelle :

    Quand j’avais 20ans, une amie avait une petite soeur de 13ans qui couchait avec un mec de 28ans. J’avais passé tout à samedi à faire les magasins avec elle et à discuter de ça et j’en étais franchement ressortie avec mes convictions sur la question ébranlées.
    Bon après il faut reconnaitre que de son coté c’était un discours qui avait déjà été éprouvé vu qu’elle avait réussi à faire céder sa famille sur la question.
    Mais franchement, argumenter face à une gamine comme elle, qu’elle n’a pas la maturité pour consentir à une relation et un rapport sexuel, ça revient juste à se ridiculiser comme je l’ai fait. :mrgreen:

    J’aurais dû aller en parler avec le type, plutôt, là je pense que t’aurais pas eu le même résultat. Je me demande comment à cette âge on puisse se permettre de coucher avec des filles aussi jeunes.



  • @printemps a dit dans La notion de consentement pour une relation sexuelle :

    On sait aujourd’hui que le cerveau termine sa croissance après 20 ans (ancienne majorité etait 21 ans d’ailleurs), c’est à dire que jusque là les centres “émotifs” prennent le dessus sur les centres “raisonnement”.

    Donc oui pour les ados et leur difficultés à prendre la mesure de leurs désirs, envies, projets etc

    Naon mais j’peux pas laisser passer pareille foutaise ! Le cerveau termine sa croissance à 20 ans… Et alors ? On doit déterminer la maturité sociale selon la maturité purement biologique ? Les centres émotifs vs les centres raisonnement ? Mais d’où tu pêches ça toha ? Ah les mythes populaires renforcés par de la psychologie de comptoir. Tout le monde sait que l’intégralité des adolescent est irréfléchie, en proie aux pulsions sexuelles…

    Un adolescent de onze ans a nécessairement une conscience de son environnement différente de celle que peut avoir un adolescent de quinze ans, etc. Une relation amoureuse ou sexuelle ne recouvre absolument pas la même signification ni les mêmes réalités pour une gamine que pour un adulte, aussi demeuré soit-il. Les adultes (pourtant matures biologiquement hein) ne sont pas tous matures socialement, et peuvent se retrouver embarqués dans une relation qui les dépasse ; la célèbre série “le jour où tout à basculé” l’atteste assez bien je trouve !

    Sinon ouais, faut être le dernier des cons pour se demander si une gamine de onze ans pouvait ou ne pouvait pas être consentante… Les juges qui ont établi le verdict méritent tout simplement d’être radiés, poursuivis par la justice, et lapidés si moyen.



  • @beanobecher a dit dans La notion de consentement pour une relation sexuelle :

    @braid a dit dans La notion de consentement pour une relation sexuelle :

    Quand j’avais 20ans, une amie avait une petite soeur de 13ans qui couchait avec un mec de 28ans. J’avais passé tout à samedi à faire les magasins avec elle et à discuter de ça et j’en étais franchement ressortie avec mes convictions sur la question ébranlées.
    Bon après il faut reconnaitre que de son coté c’était un discours qui avait déjà été éprouvé vu qu’elle avait réussi à faire céder sa famille sur la question.
    Mais franchement, argumenter face à une gamine comme elle, qu’elle n’a pas la maturité pour consentir à une relation et un rapport sexuel, ça revient juste à se ridiculiser comme je l’ai fait. :mrgreen:

    Je me demande comment à cette âge on puisse se permettre de coucher avec des filles aussi jeunes.

    Ca, c’est effectivement l’autre question. Maintenant, je ne sais pas quel âge on lui aurait donné sans connaitre son âge. Parce que la journée qu’on avait passée ensemble, elle avait été plusieurs fois accostée par des mecs (qui devaient bien avoir plus de 25ans) et je ne sais pas si au milieu d’étudiantes, ils réalisaient qu’elle était tellement jeune. :lecidacouette:



  • @braid a dit dans La notion de consentement pour une relation sexuelle :

    @beanobecher a dit dans La notion de consentement pour une relation sexuelle :

    @braid a dit dans La notion de consentement pour une relation sexuelle :

    Quand j’avais 20ans, une amie avait une petite soeur de 13ans qui couchait avec un mec de 28ans. J’avais passé tout à samedi à faire les magasins avec elle et à discuter de ça et j’en étais franchement ressortie avec mes convictions sur la question ébranlées.
    Bon après il faut reconnaitre que de son coté c’était un discours qui avait déjà été éprouvé vu qu’elle avait réussi à faire céder sa famille sur la question.
    Mais franchement, argumenter face à une gamine comme elle, qu’elle n’a pas la maturité pour consentir à une relation et un rapport sexuel, ça revient juste à se ridiculiser comme je l’ai fait. :mrgreen:

    Je me demande comment à cette âge on puisse se permettre de coucher avec des filles aussi jeunes.

    Ca, c’est effectivement l’autre question. Maintenant, je ne sais pas quel âge on lui aurait donné sans connaitre son âge. Parce que la journée qu’on avait passée ensemble, elle avait été plusieurs fois accostée par des mecs (qui devaient bien avoir plus de 25ans) et je ne sais pas si au milieu d’étudiantes, ils réalisaient qu’elle était tellement jeune. :lecidacouette:

    Oh putain, je me demande à quel point ce phénomène est courant. Même moi, à cet âge, j’étais demandée par cette tranche d’âge, mais je me doutais que si j’acceptais j’allai le regretter.
    Sérieux ! Le corps d’un type de 25 c’est pas celui d’un de 15, et un mioche de 15 ans n’est pas forcément préparé à voir ça.
    Pour moi, draguer des mineure - surtout avec du bourrage de crâne comme j’ai déjà eu plus d’une fois - c’est de la lâcheté, de la bassesse, et la possession d’un esprit immonde.



  • @stabban a dit dans La notion de consentement pour une relation sexuelle :

    Moi j’ai tjrs cru que la limite d’age du consentement, c’etait 15ans et demi. Ca me vient d’où ce chiffre?

    C’est <<la majorité sexuelle>> 15 ans.

    Un majeur peut avoir une relation sexuelle (sans agression of course) avec un mineur de plus de 15 ans sans être poursuivi.

    Avant les 15 ans du ou de la partenaire, une relation sans contrainte ni surprise etc est passible de poursuite.



  • @stabban a dit dans La notion de consentement pour une relation sexuelle :

    @printemps a dit dans La notion de consentement pour une relation sexuelle :

    13 ans… même pas l’âge d’avoir son code de la route…

    T’es pour un permis de baiser? On apprendrait les positions, et faudrait être capable de les reproduire.

    Je pense que l’éducation sexuelle devrait contenir l’éducation au plaisir, et d’une, mais surtout une éducation au sens large du fonctionnement du corps humain, physique, physiologique, psychologique, “affectif” etc

    Parce que la sexualité c’est loin d’être qu’une histoire de corps.

    Les positions, sauf à vouloir profiter d’un moment de sexe pour faire des assouplissements en les multipliant, ça me paraît inutile d’éduquer là dessus. Elles “s’imposent” naturellement.