Death Note



  • Light Yagami est un lycéen surdoué qui juge le monde actuel criminel, pourri et corrompu. Sa vie change du tout au tout le jour où il ramasse par hasard un mystérieux cahier intitulé « Death Note ». Le mode d’emploi inclus dans ce carnet indique que « la personne dont le nom est écrit dans ce cahier meurt ». D’abord sceptique, Light décide toutefois de tester le carnet et découvre que son pouvoir est bien réel. Il rencontre l’ancien propriétaire du Death Note, un dieu de la mort nommé Ryûk. Celui-ci déclare avoir volontairement laissé tomber son carnet dans le but de se divertir.

    Light décide d’utiliser le Death Note pour exterminer les criminels, dans le but d’éradiquer le Mal et de bâtir un monde parfait dont il sera le dieu. Il apprend peu à peu à se servir des pouvoirs du cahier et de ses règles. L’utilisateur peut seulement tuer une personne dont il connait le visage, en y inscrivant son prénom ainsi que son nom de famille. Il dispose également de la possibilité d’en préciser la cause ainsi que les circonstances détaillées, la cause par défaut étant la crise cardiaque.

    Les nombreuses morts inexpliquées de criminels à travers le monde attirent l’attention d’Interpol et du mystérieux L, un détective capable de résoudre n’importe quelle énigme, mais dont personne ne connaît l’identité. L décide d’enquêter pour capturer le tueur en série, surnommé par le grand public « Kira » (dérivé de la prononciation japonaise de « killer »).

    Entre Light et L, tous deux persuadés d’agir pour la justice, s’engage un duel psychologique et acharné dont sortira vainqueur celui qui trouvera en premier l’identité de l’autre.



  • Alala, ça ne va pas du tout ça ^^

    Pour présenter un manga, il faut mettre des images !

    D’abord, précisons que Death Note est un manga en 12 tomes (+ un 13ème qui est un peu un guide) écrit par Tsugumi Ōba et dessiné par Takeshi Obata.

    text alternatif

    Je ne fais pas de résumé puisque tu l’a très bien fait.
    Death Note est une grande enquête policière en gros, avec de la tension, des retournements de situation inattendus, des personnages épiques. Et ce n’est pas manichéen. Ce n’est pas genre le bien contre le mal, parce que Light et L sont tous les deux convaincus d’agir pour le bien et la justice, mais leurs méthodes à tous les deux sont discutables. Il n’y a pas vraiment de méchant dans Death Note :
    Light veut éradiquer le crime et créer un monde de paix dont il serait le dieu (parce que pourquoi pas ?). Pour ça, il tue des criminels. C’est la peine de mort quoi.
    L veut l’arrêter. Il est du côté de la justice “officielle” puisqu’il travaille avec Interpol et la police japonaise, mais au final ses méthodes et ses buts ne sont pas forcément mieux que ceux de Light.
    text alternatif
    Bien sûr quand on pense à Death Note, on pense aux duels psychologiques entre Light et L, mais les autres personnages aussi sont tous intéressants et ont une importance capitale. Ce ne sont pas juste des spectateurs ou des larbins, comme ça pourrait être le cas dans d’autres manga où au final ça serait juste le gentil contre le méchant. Là c’est beaucoup plus subtil.
    text alternatif
    text alternatif
    text alternatif
    text alternatif

    Il y a également une dose de surnaturel. Il y a des dieux de la mort, “shinigami”, qui vivent dans un monde désolé et qui tuent les humains qui arrivent au bout de leur espérance de vie avec des death notes. Ryuk s’ennuyait et fait tomber le sien sur Terre dans le but de voir ce que les humains vont en faire et se divertir. Il accompagnera donc Light dans sa quête d’un monde meilleur, sans pour autant en être vraiment un allié, et ça aussi c’est intéressant. Le surnaturel est un outil pour Light, mais c’est grâce à son intelligence qu’il parvient à faire tout ce qu’il fait. Light utilise vraiment tous les moyens à sa disposition et il est très manipulateur.
    text alternatif

    Ce manga est assez emblématique, et ce n’est pas pour rien.
    Les criminels se font tuer en grand nombre, tous de la même manière : crise cardiaque. Les gens finissent par s’en rendre compte, bien sûr. Il donne un surnom à ce phénomène, Kira (prononciation jap pour “killer”). Un dieu qui débarrasse le monde des criminels. Kira, c’est totalement ce que Light veut être, et il s’approprie ce nom. Kira est un dieu, et c’est vraiment ce qu’est Light. D’ailleurs les images des couvertures l’illustrent bien en général. L’opening de l’anime aussi.
    text alternatif

    Le manga a également été adapté en anime, qui est assez fidèle même s’il me semble que certains petits trucs changent. Mais ça reste minime. Globalement, il est bien.
    Je met d’ailleurs le premier opening, the WORLD, du groupe de visual kei Nightmare.

    Personnellement mon personnage préféré est Mello :3
    text alternatif



  • @sylareen Mello ? Non ça c’est Armin version mafioso. :trollface:
    Je suis contente, je vais enfin vanter que j’ai un Death Note (dommage que ça soit un faux).
    J’avais beaucoup aimé Death Note (j’en ai vu que l’anime), c’est vraiment un univers prenant pour moi avec les retournements de situation etc, puis Light/Killa est présenté comme une personne perverse, narcissique, manipulatrice, mais seul, il est pris de sa mauvaiseté alors que son but est un monde sans mauvaiseté justement.

    Un manga qui présente de bonnes questions sur le juste.



  • @beanobecher a dit dans Death Note :

    @sylareen Mello ? Non ça c’est Armin version mafioso. :trollface:

    text alternatif

    C’est vrai qu’il y a une ressemblance entre les deux :
    text alternatif

    Sinon à cause de son addiction au chocolat :
    text alternatif
    text alternatif
    text alternatif



  • @sylareen x"D C’est tellement ça, les Armin (rap Armin, même ça, ça existe).
    Avec sa coupe de cheveux et son addiction j’avoue qu’il se rapproche aussi de Willy Wonka, il me rappelle pas mal Chara aussi. Chara dans Undertale n’a pas canoniquement une addiction au chocolat, mais des indices laissent supposer son attachement pour l’aliment (tourne dans le hs).
    0_1509819433940_0b178a61-7c38-4c9c-974a-829d4650e1e8-image.png



  • Ah oui il ressemble à APH.Switzerland aussi, Mello.
    0_1509889839792_9517054c-cf0b-4492-8644-d78e8878778e-image.png
    Bref, je m’égare.
    SPOILERS POUR CEUX QUI N’ONT PAS FINI DEATH NOTE:

    Beaucoup de gens considère que Death Note s’arrête après la mort de L.
    Moi-même, j’avais trouvé ce retournement de situation vraiment inattendu, même peu espéré. On adore L, il était bien fait, et voir un perso’ aussi important mourir on ne s’y attend pas. Avec ça il ne pourra jamais réussir véritablement son enquête, et ainsi prouver que Light est coupable. En plus sa mort se produit juste après qu’il se soit réellement rapproché de Light, et ça par contre c’était triste ! L veut arrêter Light, Light veut se débarrasser de L (mais ne connaissant son identité c’est galère avec son cahier moisi <- même pas à lui, le sacripant) mais à la fin ça tourne limite au yaoi dans une forme d’amitié réelle naissante, Light est gentil avec L. Ce que dit L est prenant ! Light était le seul ami de L, pour ce dernier, et entre-eux ils se comprenaient mieux que n’importe qui d’autres les comprenaient. Ils jouaient ensemble, mais la mort fatale de L ruine tout.
    C’est peut-être pour ça que les gens n’ont pas aimé ce qu’il s’est passé après, et je comprends cela. J’avoue que l’amitié naissante aurait pu déboucher sur une suite intéressante. Plus poignante, surement. Mais le Shinigami de la blonde l’a tué. T_T
    Au fond ça mène à un tournant scénaristique peu prévu, par Light comme par nous. Killa est déchu de tout, il perd, misérable, il claque tout seul, et c’est son Shinigami qui écrit son nom dans son cahier. Ironie du sort.
    J’avais adoré la fin.



  • @beanobecher a dit dans Death Note :

    Ah oui il ressemble à APH.Switzerland aussi, Mello.
    0_1509889839792_9517054c-cf0b-4492-8644-d78e8878778e-image.png
    Bref, je m’égare.
    SPOILERS POUR CEUX QUI N’ONT PAS FINI DEATH NOTE:

    Beaucoup de gens considère que Death Note s’arrête après la mort de L.
    Moi-même, j’avais trouvé ce retournement de situation vraiment inattendu, même peu espéré. On adore L, il était bien fait, et voir un perso’ aussi important mourir on ne s’y attend pas. Avec ça il ne pourra jamais réussir véritablement son enquête, et ainsi prouver que Light est coupable. En plus sa mort se produit juste après qu’il se soit réellement rapproché de Light, et ça par contre c’était triste ! L veut arrêter Light, Light veut se débarrasser de L (mais ne connaissant son identité c’est galère avec son cahier moisi <- même pas à lui, le sacripant) mais à la fin ça tourne limite au yaoi dans une forme d’amitié réelle naissante, Light est gentil avec L. Ce que dit L est prenant ! Light était le seul ami de L, pour ce dernier, et entre-eux ils se comprenaient mieux que n’importe qui d’autres les comprenaient. Ils jouaient ensemble, mais la mort fatale de L ruine tout.
    C’est peut-être pour ça que les gens n’ont pas aimé ce qu’il s’est passé après, et je comprends cela. J’avoue que l’amitié naissante aurait pu déboucher sur une suite intéressante. Plus poignante, surement. Mais le Shinigami de la blonde l’a tué. T_T
    Au fond ça mène à un tournant scénaristique peu prévu, par Light comme par nous. Killa est déchu de tout, il perd, misérable, il claque tout seul, et c’est son Shinigami qui écrit son nom dans son cahier. Ironie du sort.
    J’avais adoré la fin.

    Lol c’est vrai qu’il y a un air avec Switzerland aussi ^^.

    Sinon par rapport à ton spoiler :

    Oui, trop de gens ne veulent pas tourner la page et accepter la mort de L. Du coup ils n’essaient même pas de chercher à savoir ce qu’il se passe après, alors que c’est tout aussi bien.
    Kira a gagné, il est un dieu, il a battu L, il est le nouveau L et dirige la section d’enquête sur Kira, ce qui lui permet de faire ce qu’il veut en gros. C’est un putain de dieu. Il a gagné !
    Mais c’était sans compter sur l’héritage de L. Near et Mello, pourtant beaucoup moins forts que L, vont réussir l’impossible alors qu’ils sont dans une situation beaucoup plus merdique que L, vu que là Kira a déjà gagné. C’est dire la badassitude des personnages ! Near et Mello sont prêts à tous les sacrifices pour vaincre Kira et venger L. Ils vont encore plus loin que L, et c’est ça qui est beau et tragique à la fois.
    Bref, la fin de Death Note est parfaite, quoi qu’en disent les rageux ^^.
    C’est justement parce que Death Note a eu le courage de tuer un personnage aussi important que L que ce manga est génial. Sérieux, qui a envie de voir un simple combat entre le gentil et le méchant, le gentil gagne et voila ? Non il faut des rebondissements, des retournements de situation, des choses tragiques et choquantes. La mort de L est choquante, inattendue, et parfaite. Elle illustre à la fois combien Kira est génial, et combien ce manga est génial.
    Sans compter que mon perso préféré est Mello lol. Sans la mort de Kira, pas de Mello !


  • Team

    Concernant vos spoilers :

    Personnellement je n’avais pas été choqué de la mort de L. Je me doutais que ça allait finir par arriver, et il fallait une grosse victoire pour Light avant que sa défaite ultime ait lieu (car pour moi, c’était évident qu’il fallait que ça se termine sur la défaite de Light).
    En plus, j’ai beaucoup aimé le personnage de Near. Certes, il est moins charismatique que L, il a moins de qualités, mais j’ai bien aimé le fait qu’il ne mène pas cette enquête pour s’amuser ou par simple défi, mais parce qu’il méprise réellement Light et qu’il ne cherche absolument pas à jouer à la loyale.
    Il fallait ça pour que Light tombe, et j’ai adoré la fin du manga (et surtout les questions qui ne trouvent jamais de réponse, comme le pourquoi de la mort de Misa et de Mikami).


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.