Collège / Lycée



  • 0_1508710834722_fc209722-d561-49c5-838b-9aad3d81e312-image.png
    (c’était soit ça, soit une photo d’un lycée crado’ passé sur TF1)
    Maintenant magnez-vous de rentrer avant que je ferme la grille et que je vous mette deux heures de colle.
    :wagner:

    Vous pouvez ici parler de vos années collège et lycée. Présenter l’établissement, l’ambiance, les appréhensions, ou vos rapports avec ce monde hostile. 0_1508711400680_74c1d04b-8192-4f26-acd7-0111b0a37c4d-image.png



  • J’ai passé d’excellents moments au lycée, au collège c’était moins top j’avais mon tortionnaire attitré. Et la fac c’était juste magique.


  • Admin

    J’ai détesté mes deux premières années de collège. Je sortais de ma cambrousse et de ma classe dans laquelle nous étions 7. Je n’étais pas du tout dans le coup, aussi bien pour le look que la musique, les films et tout ça. Arrivé en 6è je ne savais même pas qu’il existait des habits à la mode, notamment les chaussures. J’ai appris ça après qu’une poignée de jeunes trous du cul m’ait marché sur les pompes, pour mes les “baptiser” et qu’à chaque fois j’avais droit à la réflexion “méé cééé même pas des chaussures de marque”. :huh: J’ai eu aussi droit aux jeunes caïds de la bourgade dans laquelle je débarquais et qui essayaient de m’intimider en me disant qu’ils avaient déjà envoyé plus d’un type à l’hôpital. :huh: Alors certes je débarquais du milieu de mes bois et d’un petit patelin, mais jamais je n’ai cru à leur bobards.
    Quatrième et troisième se sont mieux passées, j’avais réussi à m’intégrer, j’avais des Addidas Torsions et des t-shirts LC Waïkiki. La classe ultime quoi. J’avais une mob aussi, c’est utile pour voir du monde hors de l’école et faire les 400 cents coups.
    Le lycée c’était sympa, la liberté tout ça, mais j’ai rien branlé ce qui fait que j’ai redoublé deux fois. La cinquième année était de trop, j’avais peu de potes, le seul truc intéressant c’était les cours de sciences et de philo.
    En BTS la première année fut magique, une super promo, une super ambiance, beaucoup d’autonomie, beaucoup de soirées, de cuites et de fumette. La seconde année fut beaucoup moins cool, notamment parce que je me suis fait cambrioler trois fois mon appart’ d’étudiant et voler mes clés de bagnole…



  • Le collège c’était Taffreux. Le début du lycée aussi en fait, j’ai eu besoin de doubler ma première pour que ça aille mieux.



  • A l’inverse de certains d’entre vous, j’ai préféré le collège au lycée.
    Au lycée, je détestais l’ambiance, l’attitude et la vision des profs. Genre tu as une sale note = t’es nulle, tu comprends rien, t’es teubé. Et puis côté masse de devoirs, je sais pas vous, mais j’étais garni. 2h minimum chaque soir alors quand tu finis à 18h, tu arrives chez toi à 18h45. Tu souffles, tu fais tes devoirs, tu manges, tu fais tes devoirs, tu dors il est 22h45 et t’as pas vraiment soufflé. Sans parler que j’avais TOUS les samedis des “play-bac”, c’est à dire des contrôles type bac (en plus évidemment des autres contrôles dans la semaine <.<). Profs sadiques!
    Autant au collège j’avais eu une prof qui nous disait que les vacances sont faites pour se reposer et donc nous assommait pas de devoirs pour les vacances. Par contre au lycée, c’était la vision inverse. Les vacances = l’occasion de travailler! >.<
    Le débat sur la semaine à 4 ou 4,5 jours est je trouve très largement disproportionné. Depuis la primaire (parce qu’en maternelle je m’en souviens pas) j’allais à l’école TOUS les samedis matins. Et dès la seconde, j’avais en plus cours le mercredi matin. Et j’en suis pas morte alors, faut arrêter avec ces conneries de journées longues quoi… D’autant plus qu’en primaire les devoirs ne durent pas plus de 30min…
    Enfin bref, j’ai détesté le lycée. Au collège, ma foi, rien de particulier. A part qu’en 5ème j’avais atterrie dans une classe où le niveau était pas très élevé mais je m’étais fais des amis. En revanche, en 4ème, je me suis retrouvée seule avec des “kéké” de services et je m’étais pas forcément beaucoup intégrée. Donc c’est l’année la moins bonne pour moi.
    A la fac: bah l’ambiance globale était pas trop mal et j’ai beaucoup aimé la liberté qu’on a par rapport au collège et lycée. On est responsable et on nous traite comme des adultes.



  • Moi le collège s’est bien passé et le lycée aussi mais en fait mon rêve c’était d’êre scolarisée à la maison je n’aimais pas le ryhtme imposé. J’avais une mob comme @Ratonhnhakéton on se la partageais avec mon frère :sunglasses:

    Par contre j’allais jamais au soirées car c’était sexe et alcool et non merci quoi :anguished: Surtout que c’était que des hétéros la méga angoisse :anguished:



  • @ratonhnhakéton Pouah la mode, on m’a aussi féchié avec ça bien que je me fringuais normalement, comme j’étais pas fortunée j’avais pas de marques. Je compatis. u_u
    Mais les gens avec la mob’ c’est tarpin classe ! Oo



  • J’avais une motobécane la Rolls des mob :sunglasses:



  • @jackasse a dit dans Collège / Lycée :

    J’avais une motobécane la Rolls des mob :sunglasses:

    Oh la classe é_è comme dans les tours de mob’ en Italie. Pouuuuh, ça devait être archi cool de rentrer comme ça. :wiiii:


  • Admin

    @jackasse j’avais une vieille 103 (même pas SP, encore plus vieille) que j’avais retapée de A à Z : changé fourche, guidon, roues, bulle, garde-boue, haut-moteur, carburation, admission, repeinte, etc…



  • A oublier.
    D’ailleurs je ne m’en souviens plus. :calimero:



  • J’ai détesté mes années collège et lycée. Pour mon BTS, ma 1ère année fut chaotique. La 2ème s’est beaucoup mieux passée.
    La licence pro sans importance. :blase:
    Y a que vraiment ma 1ère année de Master et le début de cette où je m’éclate bien. (Mais bon, en janvier je vais être séparée de tout le monde comme on part en stage pour 6 mois. :cry: )



  • @ratonhnhakéton a dit dans Collège / Lycée :

    J’avais une mob aussi, c’est utile pour voir du monde hors de l’école et faire les 400 cents coups.

    Donc 40 000 coups. :mred:


  • Admin

    @le-periannath Exact. :mrgreen:
    J’ai fait beaucoup d’âneries, c’est pour ça.



  • Que ça soit au Lycée ou au Collège, j’étais une star connue de tout le monde, invité à toutes les fêtes, les profs m’idolâtraient ils se battaient pour m’avoir dans leur classe, et c’est à cette époque qu’on m’a déterminé comme mythomane.



  • J’ai adoré toutes mes études, du début à la fin, je suis toujours allée à l’école limite en courant tellement j’adorais. Cela étant dit, c’était clairement pas que pour les cours, surtout au lycée où il n’y avait plus qu’une ou deux matières que j’aimais vraiment. Du coup j’ai pas mal séché pour aller faire des bêtises, et ce sont aujourd’hui de bons souvenirs (quand même liés à la scolarité, parce que j’étais avec mes copains de classe), même si avec le recul c’était inconscient.
    Dans un sens je suis pas particulièrement fière de cette expérience positive, parce que je pense que j’étais pas très observatrice : il devait y avoir des problèmes de bullying / rejet / cruauté entre ados comme dans tous les établissements, mais comme j’en étais pas victime je les voyais pas du tout. Je rejetais personne, j’avais l’impression que tout le monde était intégré et heureux comme moi, mais ça devait forcément pas être le cas et j’aurais sans doute dû être plus attentive aux autres.


  • Admin

    Ça veut dire quoi bullying ?



  • @ratonhnhakéton ça va, ÇA VA. J’ai compris. No more English. Ah zut.

    bullying = harcèlement


  • Admin

    @oranginita D’accord.

    Je ne savais vraiment pas ce que ça voulait dire. Comme je l’ai expliqué sur un topic je ne suis pas très bon en anglais.



  • @ratonhnhakéton Je me méfie maintenant :hihi: (cf. la conversation qu’on avait eue sur l’OCD).

    Comme souvent il y a de la déperdition dans la traduction, d’autant que “bullying” est plus souvent utilisé en anglais que “harcèlement” en français. Dans “bullying” il n’y a pas la notion de “harcèlement sexuel”, mais il y a la notion “empoisonner qqun constamment, et spécifiquement dans le contexte adolescent/scolaire”.


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.