#BalanceTonPorc sur Le Reboot



  • Bonjour,

    Vous connaissez le phénomène Twitter du moment, dans la foulée des femmes victimes d’Harvey Weinstein qui ont osé parler, c’est tout un réseau social qui se lève et qui #Balance(S)onPorc.

    Vous êtes une femme (ou un homme mais c’est plus rare il faut bien le dire) victime de lourdeur, d’un harcèlement, d’une atteinte sexuelle ?
    Venez à votre tour en parler ici. Il y a qqc qui se passe, c’est l’heure de la révolte.

    On peut aussi déplacer en Conf’ Intimes si vous préférez.



  • Bah dans ce cas là j’accuse tout le forum qui incite à me voir sans habits :angry2:



  • @niqui bah… Les responsabilités sont partagées. Tu as ouvert un sujet pour proposer de te montrer nu si les rebooteux t’encourageaient à le faire :hehe:



  • Élise Lucet approuve. Non aux nitrites ! :teubasse:



  • @robin-sparkles a dit dans #BalanceTonPorc sur Le Reboot :

    Élise Lucet approuve. Non aux nitrites ! :teubasse:

    :lol:



  • @honey a dit dans #BalanceTonPorc sur Le Reboot :

    Vous êtes une femme

    On peut aussi déplacer en Conf’ Intimes si vous préférez.

    Et voilà, ça dérape. :prude:


  • Admin

    #MeToo #MalefiqueSait



  • Et donc, on prend le parti de tourner ça en dérision.


  • Team

    Je me rappelle un mercredi après midi, on trainait avec les potes de l’école dans une galerie commerciale. Je m’éloigne du groupe pour répondre au tel, un mec passe (genre j’avais 15-16 ans lui au moins 20), il commence à essayer de me toucher, je me laisse pas faire. Il essaye de me plaquer contre un mur pour me foutre sa main sous la joupe, j’ai hurler et mes potes ont entendus pour bouger le cas qui a pris les jambes à son coup. (et ouais il avait dit, t’as une jupe alors fait pas ta prude blablabla).

    C’est ce qui m’a marqué le plus, après il y a toujours d’autres petites choses ici et là (genre les gros lourds qui siffles).



  • Je me demandais si on aurait des vraies réponses.



  • @ao Rire de tout c’est déjà ne pas ignorer.
    Ceci étant dit :
    Je suis d’accord que le topic n’a pas bien démarré et j’attendais plutôt des réponses comme celle de @Lolly0608 parce que ce topic est sérieux et qu’il y a un temps pour rire et un autre pour ne pas le faire.


  • Team

    @honey C’est pour ça que j’ai essayé de participer pour recentrer un peu, mais franchement c’est pas évident, dans le sens où ça “devient normale” et ça se trouve on a pleins d’histoires à raconter mais que ça revient plus.



  • @lolly0608 Sur Twitter on lit beaucoup d’imbéciles qui prétendent qu’il y a trop d’histoires pour qu’elles soient toutes vraies, que c’est juste une mode. Moi ça m’étonne pas qu’il y en ait tant. C’est choquant, mais pas étonnant.


  • Team

    @honey oui et si des langues se délient grâce à ça, c’est pas plus mal. Rien qu’en Belgique un animatrice à évoquer un animateur belge sans le nommer, aux USA d’autres réalisateurs ou gens de pouvoir ont été accusés, en France aussi. Si ça peut permettre des changements ce sera déjà ça de pris.

    Et les raccourcis sont trop facile, c’est pas que trop d’histoire pour qu’elles soient toutes vraies, c’est que les victimes soient ne sont pas pris au sérieux, soit on leur fait porter une part de responsabilité, soit les autres sont protégés, donc forcement ça donne une dynamique où rien n’est dit et quand ça explose c’est la boite de pandore.



  • :prude:
    Je me sens visée.
    c’est un sujet que je prends au sérieux par ailleurs -et je pourrai avoir à dire- mais quand j’ai contribué, je n’étais pas dans les meilleures conditions pour rédiger un pavé 1er degré (métro, toussa)
    Pardon d’avoir sali le débat. :prude:
    /quitte le topic par la porte de la Honte en se flagellant, tout en trainant à jamais le boulet de l’opprobre



  • Ouais, bah merci @Lolly0608

    Perso, j’ai toujours considéré avoir eu de la chance de ce côté-là. Étant grosse, le seul avantage est bien qu’on est loin d’être la cible de ce genre de choses. Maintenant, ça ne m’a pas empêchée, dimanche, d’être étonnée quand un mec qui m’a abordée dans le train a bel et bien arrêté de me parler quand je lui ai dit que je n’étais pas intéressée. Et le fait que ça m’étonne est, en soi, déstabilisant.
    Je me souviens d’un gars, qui m’a littéralement forcée à lui donner mon numéro de téléphone, m’empêchant de monter dans le bus que je devais prendre - il s’était mis entre la porte et moi, et refusait de me laisser partir.

    Et puis, en Inde, j’étais avec une pote, sur le bord d’une route, attendant que notre chauffeur aille pisser ou je ne sais quoi. En cinq minutes, on s’est retrouvées encerclées par une quinzaine de gars aux regards lubriques. Quand on sait que le viol est un sport national là-bas, on était très contentes de revoir notre chauffeur, et étant donné la tronche qu’il a tirée, l’intention des gars était très claire.



  • @honey Bah j’espère justement que ça va faire conscience de l’échelle du problème. Comme je dirais, on se fout de la gueule des féministes depuis longtemps, mais parce qu’on se voile complètement la face. C’est plus facile de se dire qu’elles exagèrent que de s’avouer qu’on est entourés d’agresseurs, voire qu’on a potentiellement harcelé ou agressé quelqu’un un jour.


  • Team

    @ao oufti oui ça doit quand même bien faire flipper sur le coup en Inde :o



  • @robin-sparkles Pourtant personne n’était visé (pour ma part en tous cas), j’aurais plutôt du dire qu’il y a un temps pour rire et un autre pour s’arrêter plutôt que ne pas le faire, il n’est pas interdit de rire ici tant qu’on s’arrête un instant sur les messages plus sérieux comme celui de @Lolly0608. J’attendais avec impatience le premier message qui sortirait le topic de la dérive humoristique, parce que j’ai créé ce topic dans un esprit sérieux en premier lieu. Y a pas de problème à plaisanter du thème, je pense toujours que prendre un thème légèrement ne signifie pas s’en foutre, tant qu’on ne plaisante pas des témoignages apportés spécifiquement.



  • @ao a dit dans #BalanceTonPorc sur Le Reboot :

    @honey Bah j’espère justement que ça va faire conscience de l’échelle du problème. Comme je dirais, on se fout de la gueule des féministes depuis longtemps, mais parce qu’on se voile complètement la face. C’est plus facile de se dire qu’elles exagèrent que de s’avouer qu’on est entourés d’agresseurs, voire qu’on a potentiellement harcelé ou agressé quelqu’un un jour.

    Oui je sais que ados, j’ai vraiment été très con avec les filles, que je ne suis pas fier de ça. Ce qui est désolant, c’est que beaucoup d’adultes qui, sous prétexte qu’il l’ont aussi été auparavant et que la terre ne s’est pas arrêtée de tourner, laissent leurs enfants avoir le même comportement et se moquent des féministes. L’éducation est la base, et ça va être très long de faire comprendre qu’être féministe, est une valeur et non une tare.



Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.