Il y a une chance sur trois que vous soyez une simulation


  • Admin

    C’est en effet ce qu’a démontré le philosophe suédois Nick Bostrom en 2003. Et son argumentation est tellement solide qu’elle n’a pas encore été prise en défaut.
    Je vais très brièvement vous résumer celle-ci.

    text alternatif


    Il faut pour commencer poser une hypothèse et mettre aux chiottes l’idée du dualisme selon laquelle le corps et l’esprit seraient deux entités distinctes. Et donc admettre que toute forme de conscience repose sur de la matière et ses interactions physico-chimiques.

    Ensuite, il faut que l’humanité ou tout autre civilisation intelligente passe un cap technologique. Celui qui permet de fabriquer des consciences simulées à partir de technologies développées au fil du temps. Par exemple à partir d’ordinateur. Par consciences simulées, on parle de consciences identiques à la nôtre. C’est à dire capable d’intelligence, de comprendre le monde, d’interagir avec lui et avec les autres consciences, d’échanger, de communiquer elles. Un peu comme celle de Néo dans Matrix, sauf qu’elles ne serviraient pas à un dessein en particulier. Elles existeraient juste parce qu’on a été capables de les créer. Aucune conscience, qu’elle soit naturelle ou simulée ne serait capable de dire de qu’elle nature elle est tant les deux auraient des capacités similaires.
    On n’y est pas encore, mais force est de constater qu’à la vitesse à laquelle évolue nos technologies, cela n’a rien d’improbable et que cela pourrait arriver plus vite qu’on ne l’imagine.

    Maintenant que nous sommes capables de créer des consciences artificielles, des consciences simulées, il est tout à fait possible de les produire en grande série. De là, on imagine facilement que la proportion de consciences simulées prendra vite le pas sur le nombre de consciences naturelles, tant celles-ci seront facile à produire.
    Au final, si on met dans un grand sac toutes ces consciences, artificielles et naturelles et qu’on en tire une au hasard, la probabilité d’en tirer une simulée sera de l’ordre de 99,9…99%.
    On vivrait dans un monde où la quasi totalité des consciences seraient d’origine simulée et nous n’aurions aucun moyen de le savoir.

    Maintenant vous aller me demander d’où viennent les 33,33…%,annoncés dans le titre.
    Nick Bostrom a établit 3 cas de figures possibles.

    • le premier, dans lequel l’humanité n’arrive pas à créer ces consciences artificielles, car elle s’est auto-détruite avant. Par exemple, la technologie progressant, si l’on arrive à fabriquer des bombes H dans son garage il y a fort à parier que l’humanité n’y survivra pas très longtemps.
    • le deuxième, l’humanité créée avec succès quelques consciences simulées mais décide de s’en tenir là et de ne plus en produire. Seules donc continueront d’exister les consciences naturelles.
    • enfin, le troisième cas de figure qui est celui évoqué plus haut, les consciences simulées deviennent très largement majoritaires et représentent 99,9…99% des consciences existantes.

    Comme il nous est impossible d’annoncer une probabilité pour chacun des 3 cas évoqués, Nick Bostrom est resté prudent et a choisi de donner la même à chacun d’eux.
    Finalement, il y a bien 1 chance sur 3 pour que nous soyons des consciences simulées.


    Ce topic m’a été inspiré par une vidéo de Monsieur Phi, dans laquelle il développe plus longuement cette démonstration que dans le présent topic. Si vous voulez vous penchez dessus, la voici :


    Enfin, quel effet cela vous fait-il de savoir qu’il y a une chance sur trois que vous viviez dans une simulation et que vous en soyer une ?



  • Cette théorie est très bien développée, et oui c’est crédible.
    Si on prend notre civilisation, les 3 scénarios sont effectivement aussi probables les uns que les autres.
    Et je trouve aussi tout à fait concevable l’idée que nos consciences soient le produit de l’expérience d’une autre civilisation. Peut-être même que la notion de temporalité est différente ailleurs, et que l’existence entière de notre univers ne représente qu’une mini-expérience dans la journée d’un scientifique alien.

    J’aime bien une des conclusions dans la vidéo de Monsieur Phi : “après tout même si on est dans une réalité simulée, c’est peut-être pas si grave : une réalité simulée reste une réalité, notre expérience du monde n’en est pas moins authentique, elle est juste d’une autre nature que celle qu’on pensait”. C’est un peu rassurant de voir les choses comme ça ! Parce que sinon ces théories sont vertigineuses…
    Dans notre civilisation, et dans notre réalité simulée si c’en est une, nous avons la capacité de réfléchir à la question, à notre raison d’être : personnellement je trouve ça assez stimulant et enthousiasmant, mais il faut avouer qu’avec cette capacité intellectuelle on n’est pas que dans le bien-être.
    Une autre question est donc : vaut-il mieux souffrir de ne jamais connaître la réponse à cette question (pourquoi sommes-nous ici? et pourquoi tant de haine?), ou vaudrait-il mieux que nous ne soyons pas capable de nous poser cette question et que nous vivions et mourrions dans une espèce d’ignorance tranquille (comme la plupart des animaux, en tout cas apparemment) ?



  • Je dois être une naturelle, parce que j’ai rien compris du tout du tout



  • @printemps Une tentative de résumé (car le sujet m’intéresse); le mec évoque la théorie suivante :

    Prenons une civilisation intelligente, par exemple l’humanité. Qui dit intelligence, dit capacité à créer des technologies de foufou.
    Trois scénarios d’univers sont possibles :
    1- La civilisation finit par s’auto-détruire. (Si par exemple demain on rend accessible à chaque homme la possibilité de créer une bombe nucléaire dans son garage, notre monde va très vite disparaître.)
    2- La civilisation atteint une maturité technologique telle qu’elle est capable de fabriquer une parfaite simulation de réalité, dans laquelle on peut placer des consciences artificielles qui prendraient cette simulation pour la réalité. Cette civilisation décide, de manière adulte et responsable, de ne pas abuser de cette technologie “d’univers cobayes” , qui restera simplement un outil de divertissement et/ou un outil scientifique.
    3- Même scénario que le 2, mais la civilisation vrille et se met à créer des consciences simulées en masse, parce que c’est facile à faire, à tel point que bientôt il y a davantage de consciences simulées que d’êtres réels. Il n’existe plus donc que quelques vraies consciences (voire il n’en existe plus du tout), pour des milliards de consciences artificielles qui ne savent pas qu’elles sont artificielles.

    Comme il est impossible de dire quel scénario est plus probable qu’un autre, on peut en conclure qu’il y a 1 chance sur 3 pour que le scénario existant soit le 3ème. On peut donc imaginer que ce scénario s’est déjà produit, et que nous sommes actuellement dans une simulation de réalité. Dans ce cas nous ne savons pas que nous (et tout ce qui nous entoure) sommes de simples programmes informatiques qu’une civilisation a créé un jour.


  • Présidente du Reboot et des endives

    Sur l’image j’ai vu une fille avec des couettes avant de voir un homme qui se touche les tempes.



  • @fionsuperstar :lol: T’as pas vu Matrix quoi…


  • Présidente du Reboot et des endives



  • @oranginita

    Oui enfin bon, l intelligence de l humanité qui est définie par les humains ça me parait déjà fumeux comme postulat ou base de raisonnement. Sans compter les différentes formes d intelligences et le fait que les humains entre eux ne s entendent pas sur la définition ou les définitions

    De mon humble niveau de reflexion



  • @printemps ça me paraît être assez éloigné du propos, mais ok.



  • @oranginita a dit dans Il y a une chance sur trois que vous soyez une simulation :

    @printemps ça me paraît être assez éloigné du propos, mais ok.

    Si l intelligence était liée à l art et non à la création technologique, quid de cette théorie ? (L art est un exemple).

    Du fait que le postulat intelligence = technologie développée ne soit pas forcément vraie, la théorie me semble inaccessible de compréhension (à mon cerveau).



  • @printemps Tu peux toujours zapper le postulat de départ. Sans dire que l’humanité est intelligente ou qu’elle crée des trucs, en prenant l’exemple de l’humanité actuelle, la théorie se tient pour notre avenir. Et elle tient encore + d’ailleurs, pour deux raisons : 1)nous sommes en effet teubés donc le scénario 3 pourrait très bien se produire très vite, et 2)nos technologies se développent à une allure exponentielle.



  • Je n’arrive pas à saisir le concept en fait…

    Je vais commencer par me pencher sur ce qu’est la conscience, peut être que ça ira mieux



  • @printemps Regarde juste la vidéo en fait… (Et dans la vidéo le mec donne le lien d’une autre vidéo aussi).



  • @oranginita a dit dans Il y a une chance sur trois que vous soyez une simulation :

    @printemps Regarde juste la vidéo en fait… (Et dans la vidéo le mec donne le lien d’une autre vidéo aussi).

    J’avoue j’ai pas regardé car je me suis dit que ça serait pas en français !

    Mais oui, je vais regarder.

    Merci



  • @ratonhnhakéton a dit dans Il y a une chance sur trois que vous soyez une simulation :

    Enfin, quel effet cela vous fait-il de savoir qu’il y a une chance sur trois que vous viviez dans une simulation et que vous en soyer une ?

    Pas grand chose, ça change rien, j’aimerais seulement une upgrade pour avoir une capacité à me trouver un mec.



Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.