Un VPN pour mieux espionner les internautes, Facebook ne doute de rien...


  • Admin

    Facebook semble avoir trouvé une nouvelle parade pour espionner ceux qui ne souhaitent pas qu’on analyse leurs données.

    text alternatif

    Le réseau social a racheté il y a quelques années un VPN gratuit baptisé Onavo Protect. Jusqu’à présent personne n’avait vraiment cherché à comprendre pourquoi le réseau social avait fait cette acquisition, il semble que la raison soit: la curiosité.

    Un VPN dans le giron de Facebook, mais pourquoi ?

    En effet, Onavo Protect avait été racheté en 2013 pour un montant estimé entre 100 et 200 millions de dollars, mais Facebook n’avait jamais cherché à profiter des technologies ou du savoir-faire des équipes de ce VPN, alors pourquoi Facebook souhaitait-il disposer d’un service de ce genre, utilisé par des millions d’internautes ?

    Malgré ce rachat, très peu de liens étaient fait entre Facebook et ce VPN, même le nom de l’éditeur ne fait pas apparaitre Facebook et pour une bonne raison, il s’agirait d’un excellent moyen de disposer des données de ceux qui ne veulent justement pas qu’on les espionne ! L’intégralité des informations passent par les serveurs de Facebook et le réseau social en profite pour les analyser et en tirer d’importantes conclusions.

    Certains diront, ce n’est pas parce que les serveurs sont de Facebook que le réseau social siphonne les données ! Sauf que justement, c’est précisé dans les conditions d’utilisation que personne ne lit jamais…

    On vous cite un extrait : « Onavo, une entreprise de Facebook, respecte votre vie privée. Merci de prendre en considération notre politique de confidentialité pour savoir comment nous utilisons les données que nous recevons […]
    Cela inclut :
    -Utiliser vos données pour améliorer nos services
    -Conserver des données pour des usages décrits dans ce document
    -Analyser, traiter et partager des données, y compris avec Facebook.
    »

    Onavo Protect: un VPN pour mieux espionner, Facebook va loin !

    On peut également lire dans les nombreuses lignes de la politique de confidentialité du VPN : : « Pour mettre en œuvre nos services, nos captons tout votre trafic mobile, ce qui comprend vos données de localisation. […] Nous pouvons aussi recevoir des données personnelles d’identification, telles que votre nom, votre adresse e-mail ou d’autres informations de contact ».

    Comme beaucoup de VPN gratuits, si vous cherchez à ce que l’on ne sache pas ce que vous consulter sur internet ou l’endroit où vous vous trouvez, ce n’est peut-être pas la meilleure des solutions, ça comme le dit le dicton: si c’est gratuit, c’est vous le produit !

    Pour en revenir à Onavo Protect, certaines rumeurs évoquent que les données espionnées de cette manière auraient permis de prendre des décisions stratégiques chez Facebook, comme le rachat de WhatsApp, ou le lancement de services populaires avant de se faire distancer lors de l’apparition du live streaming par exemple ou encore des Stories de Snapchat… Le non rachat de Snapchat pourrait aussi tirer son explication de cette analyse de données. En gros, une mine d’informations qui permet à Mark Zuckerberg de prendre les meilleures décisions au meilleur moment. Merci au VPN Onavo Protect !


    Je vais déjà de moins en moins sur FB car en plus de ne pas aimer leur politique sur les données persos je n’aime pas la pub qu’il diffuse sous forme de billet ni tout un tas de petite choses.
    Là, ils poussent le bouchon un peu plus loin puisque lorsque l’on utilise un VPN, tout notre trafic internet passe par leurs serveurs et peut-être analysé. Alors qu’au départ, on prend un VPN pour avoir un minimum d’anonymat, là c’est tout le contraire.
    S’il y a parmi vous des personnes qui utilisent Onavo Project, je n’ai qu’un conseil, surtout arrêtez de l’utiliser sur le champ.


  • Team

    De toute façon on est espionné de tous les côtés. Surtout sur FB


  • Admin

    Ca n’est pas une raison pour se laisser faire et ne pas rester un minimum vigilant face à ce genre de pratique.



  • Mais FB sont vraiment des tanches quand même ils espionnent des gens qui ne leur servent à rien. Les gens des banques et qui font des affaires, ne passent pas par FB, ils ont tellement de données inutiles sur les consanguins du coin, leur obsession est ridicule…


  • Admin

    Bien sûr que si ça leur sert, c’est avec ça qu’il font leur bénèf’, pareil pour Google et d’autres. Les données perso récoltées valent des milliards.



  • @ratonhnhakéton a dit dans Un VPN pour mieux espionner les internautes, Facebook ne doute de rien... :

    Bien sûr que si ça leur sert, c’est avec ça qu’il font leur bénèf’, pareil pour Google et d’autres. Les données perso récoltées valent des milliards.

    M’enfin pour une Person Of Interest tu dois te taper 100 000 comptes de neuneus c’est chaud…


  • Admin

    @jackasse c’est des algorithmes qui analysent et recoupent les données perso. Et le neuneu moyen doit être une cible plus rentable qu’une POI, puisque les données récoltées servent à proposer de la pub ciblée dont le ROI se mesure par le nombre de vues, le nombre de clic et le temps passé sur la (les) page(s) sur laquelle (lesquelles) et peut-être même sur le nombre de ventes effectuées grâce à cela. Le neuneu moyen étant con par définition, il doit être une bonne cible qui clique sur les pubs et achète.
    Quand on parle de données persos, c’est pas des trucs transcendants ou hors du commun qui intéressent les entreprises qui en vivent, c’est justes les habitudes banales des gens banals comme toi et moi.



  • Beuheuheu je clique là et en bas j’ai une pub de VPN. :crying_cat_face:
    C’est pas me prendre pour un neuneu, c’est me prendre pour un vide intersidéral.



  • @ratonhnhakéton a dit dans Un VPN pour mieux espionner les internautes, Facebook ne doute de rien... :

    @jackasse c’est des algorithmes qui analysent et recoupent les données perso. Et le neuneu moyen doit être une cible plus rentable qu’une POI, puisque les données récoltées servent à proposer de la pub ciblée dont le ROI se mesure par le nombre de vues, le nombre de clic et le temps passé sur la (les) page(s) sur laquelle (lesquelles) et peut-être même sur le nombre de ventes effectuées grâce à cela. Le neuneu moyen étant con par définition, il doit être une bonne cible qui clique sur les pubs et achète.
    Quand on parle de données persos, c’est pas des trucs transcendants ou hors du commun qui intéressent les entreprises qui en vivent, c’est justes les habitudes banales des gens banals comme toi et moi.

    Si on parle encore de ROI sur ce forum on va se retrouver avec plein d’élèves d’écoles de commerces qui vont nous demander des conseils.

    Du coup j’en profite pour mettre ce lien du gorafi qui ne peut pas faire marrer tout le monde, mais que j’ai oublié de coller hier http://www.legorafi.fr/2017/01/02/pas-assez-roiste-le-media-plan-du-key-account-manager-doit-etre-resize-from-scratch/ :nerdz:



Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.