Bienvenue dans la surveillance généralisée.



  • Nos chers députés (à prendre au sens que vous le souhaitez), ont adopté de nouvelles mesures pour nous “protéger du terrorisme”.

    Il sera dorénavant demandé aux porteurs de bracelets électronique, d’aller pointer une fois par jour au commissariat du lieu de vie.

    Maintenant, il sera obligatoire de fournir tous les identifiants aux autorités. Dans le texte :

    Une mesure prise contre une personne « à l’égard de laquelle il existe des raisons sérieuses de penser que son comportement constitue une menace d’une particulière gravité pour la sécurité et l’ordre publics ».

    Ce qui, à mon sens, peut-être pernicieux puisque c’est aux autorités qu’appartiendra la charge de la preuve qu’une personne est « en relation de manière habituelle avec des personnes ou des organisations incitant, facilitant ou participant à des actes de terrorisme » ou bien a soutenu, diffusé ou adhéré « à des thèses incitant à la commission d’actes de terrorisme ou faisant l’apologie de tels actes ».

    Vous oubliez un identifiant ? 45000 euros d’amende et 3 ans de prison.

    Source de l’article :
    https://www.nextinpact.com/news/105265-les-deputes-adoptent-lobligation-declarer-tous-ses-identifiants-electroniques.htm

    Est-ce que cela vous indiffère, vous inquiète, sont-ce de bonnes mesures ?

    Dites-le nous .



  • @rorschach a dit dans Bienvenue dans la surveillance généralisée. :

    Nos chers députés (à prendre au sens que vous le souhaitez), ont adopté de nouvelles mesures pour nous “protéger du terrorisme”.

    Est-ce que cela vous indiffère, vous inquiète, sont-ce de bonnes mesures ?

    Dites-le nous .

    Ça m’inquiète car la majorité des députés actuels ne comprennent pas ce pour quoi ils votent, ils votent uniquement sur ordre du Parti.

    Je ne connais pas encore ces nouvelles mesures, mais j’imagine qu’elles auront le même impact que les dernières : la majorité des terroristes concernés seront des écologistes, des altermondialistes, des lanceurs d’alertes, des médias alternatifs, des anarchistes, des nazis, des communistes, des musulmans, des manifestants, des syndicalistes, des pirates informatiques qui téléchargent bienvenu chez les Chtis… Bref la liste est longue. Merci LREM pour le renouveau.



  • @Super-Dupont :

    En effet, ne connaissant pas les critères d’appréciation de la qualification “des raisons sérieuses de penser que son comportement constitue une menace d’une particulière gravité pour la sécurité et l’ordre publics”.

    J’ai peur que ces critères ne soient purement subjectifs, de plus, un arsenal législatif existe déjà, une procédure également.

    Source : https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000025503132&idArticle=LEGIARTI000030935595



  • C’est douteux pour une seule et unique raison, ça: CHAQUE JOUR.
    OH MAIS MON DIEU ! Oo Vous imaginez devoir passer tous les jours pointer chez les keufs ? On n’a pas que ça à foutre ! Pourquoi tous les jours et pas toutes les semaines ? Et si tu n’y vas pas UN JOUR (surement parce-que t’as mieux à foutre) tu te tapes une amende de fou ! Oo Même les agresseurs doivent pas payer autant !
    Ils sont humains ?



  • Alors je vais me faire traiter de naïve, mais je vous trouve vachement parano quand même… (no offense, et faudrait sans doute un juste milieu)
    Vous avez si peu confiance en “les autorités” pour soupçonner immédiatement qu’une telle mesure est là pour cacher des abus ? Je ne soutiens pas la chasse aux sorcières, mais j’ai pas l’impression qu’on en soit là, et j’ai encore moins l’impression qu’il y a des autorités qui se frottent les mains (à la Montgomery Burns) en se disant “héhé on va pouvoir casser de l’anarchiste”.
    Que des ex-condamnés doivent pointer parce qu’on craint qu’ils basculent dans le côté obscur de la force ça me paraît pas être scandaleux. C’est pas comme si ces personnes étaient monsieur et madame tout-le-monde (là oui on pourrait arguer “on n’a pas que ça à faire” comme le disait @BeanoBecher), ce sont des personnes considérées comme instables, déjà surveillées par les autorités, fragiles et donc intéressantes pour les groupes terroristes.

    Ca me fait penser aux hurlements contre les violences policières. Evidemment que c’est révoltant qu’un flic abuse de son autorité pour tabasser un innocent, personne ne soutient ça, mais quand un flic se fait casser la figure juste parce qu’il porte un uniforme, ya pas autant de bruit curieusement, alors que pour moi c’est bien pire. Non seulement le flic est innocent (ou présumé innocent comme tout être humain en France) mais en + il donne sa vie pour protéger les autres. Alors que le mec qui se fait molester par un flic, il y a quand même une probabilité assez forte pour que ce soit pas Joe-le-rigolo dans la vie.

    Bref, ça me choque pas autant que vous qu’on rédige des lois pour dire “attention les ex-détenus sont potentiellement plus ‘à risque’ que les gens qui n’ont jamais eu affaire à la police de leur vie”.



  • @oranginita Tu as raison, nous n’en sommes pas là, mais de mon point de vue, je crains juste qu’on aille vers une escalade de la surveillance. (En filigrane, que cet outil, entre de mauvaises mains, donne quelque chose de pourri)

    Aussi dois-je rappeler qu’on a du batailler pour reconnaitre l’adresse IP comme une donnée personnelle, qui devait être traitée avec précaution. Sans oublier la reconnaissance faciale des systèmes de vidéo surveillance qui revient régulièrement sur le tapis.

    Je m’écarte un peu du débat, mais une fois qu’une autorisation est faite, on va encore plus loin dans la collecte d’information.

    De plus, ma principale inquiétude allait dans le doublon législatif, qui s’avère assez peu encadré dans ce nouveau texte



  • @rorschach Il faut donner les identifiants de quoi?

    Genre si quelqu’un ici a un bracelet il a donné ses identifiants au flics qui sont undercover en train de nous espionner? :peur:

    Mais y’a déjà deux détectives ici, je suis Julie Lescaut et @Dimi est Valérie Damidot (oui on croit qu’elle fait de la déco mais c’est plus compliqué!)

    Sinon pour pointer au comissariat une fois par jour avec bracelet je vois pas le problème c’est pareil dans d’autres pays européens, mais pour moi c’est pas une mesure anti-terrorisme mais application des peines.

    Les prisons sont des passoires, y’a plein d’“évasion” pendant les perm ou de “disparition” de bracelet donc voilà après je plaint les commissariats car ça va faire plein de paperasse…


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.