❤ Undertale ❤



  • text alternatif

    Howdy !
    text alternatif

    3 ans maintenant que le jeu est sorti, mais ça vaut toujours le coup de lui faire un sujet dédié.

    Présentation chiante:
    En septembre 2015, à sa sortie, le jeu gagne vite de l’engouement malgré le peu de pub fait par son auteur, Toby Fox. C’est les réseaux sociaux (notamment Twitter et Tumblr) qui font parler du jeu au point de vite former une communauté de fan énorme (et parfois “cancerous”).
    Pour à peine moins de 10 euros on peut se le dégoter sur Steam et y jouer tranquillement sur son PC.

    Le jeu n’existait autrefois qu’en anglais, mais il est désormais disponible en français. Je n’ai pas vu comment il a été traduit mais si quelqu’un en a fait l’expérience (voire connait les deux versions) ses impressions sont les bienvenues.

    Les graphismes sont assez simplissimes mais l’univers à de quoi charmer avec son histoire, la multiplicité des possibilités, les personnages ou même les musiques (Toby Fox est d’abord compositeur).

    En ce qui me concerne, j’y ai joué, et j’ai beaucoup aimé. Cependant je n’en parlerai pas maintenant. Pourquoi ?
    Qu’on soit bien d’accord:
    Si vous n’y avez pas joué et comptez le tester (ce que je vous conseille ABSOLUMENT) ne vous faites pas spoiler avant. Même pas le début. Rien. C’est vraiment un jeu à surprise, qu’il est plus intéressant de découvrir sans déjà tout connaitre à l’avance, et moins vous en savez mieux ça sera. Pour la durée cela dépend de vous, mais c’est assez court si vous faites une partie (ça peut durer une semaine à tout casser). Vous pouvez avoir plusieurs “choix” qui vous offrent plusieurs formes et fins, mais à vous de les découvrir.
    Considérant que 3 ans sont passés, on ne mettra pas tout sous spoiler. Dans ce monde c’est spoiler ou être spoilé !

    Si vous y avez joué, bienvenus (c’est pas souvent que je trouve d’autres connaisseurs du jeu), parce-que ce topic vous est dédié.
    Vous pouvez parler de tout ce que vous voulez par rapport au jeu.

    Stay determined.
    text alternatif



  • Belle présentation.

    J’y ai jamais joué mais j’aimerais, surtout que je crois qu’il a été traduit dernièrement. Donc a priori je remettrai pas les pieds sur ce topic pour l’instant :blush:



  • OMG Je viens d’aller regarder, je vais corriger ce que j’ai dis à propos de la langue (merci de le souligner), en tout cas je suis ravie de t’avoir donné envie c’est vraiment un jeu à la philosophie intéressante.
    Il est disponible en français mais pas sur Steam, c’est un site fan qui le distribue mais j’en sais pas plus. Faites toujours gaffe à ce que vous télécharger.



  • Il y a une version gratuite ?



  • Je ne pense pas, je crois même pas que ça soit légal ou sûr.


  • Admin

    Je l’ai fait, une seule fois par manque de patience mais je me suis intéressé aux autres fins quand même via Youtube. C’est effectivement un jeu très déroutant, le pari est réussi. Derrière son minimalisme, Undertale est franchement fascinant.

    Et les musiques sont purement fantastiques, je vous conseille ces quelques morceaux pour que vous compreniez :

    • Bonetrousle
    • Asgore (dont l’intro s’appelle Bergentruckung)
    • Megalovania
    • Death by Glamour
    • CORE
    • Spear of Justice
    • Metal Crusher


  • Je connais Undertale, j’y ai joué il y a un petit moment et c’était assez sympathique.

    J’ai commencé à jouer de manière assez classique, en essayant juste de survivre. Parfois je choisissais de tuer parce que ça me semblait plus facile que d’user de diplomatie.
    Puis ça devenait lassant, les mêmes causes amenant aux mêmes actions, les différents personnages sont non seulement prévisibles, mais stupides aussi, je pense par exemple à Papyrus. D’amusant il passe à insupportable.
    J’ai commencé à tuer des monstres, c’était drôle de les voir succomber, entre les animations de fin de combat, les dialogues. Surtout lors des combats contre des boss ! Leur mort sans dignité quand on les os ! :farwest2:
    J’ai pris de plus en plus de plaisir à tuer les monstres, ça me procurait de l’xp, de l’amour ( LOVE points ) et le challenge est présent, au moins des combats avec un peu de difficulté !
    Armé de ma détermination, je tue tout ce que je croise, les boss se mettent même à me craindre ! :ahah:
    Le seul combat qui m’a fait un petit pincement au coeur… c’est contre Sans ! C’est mon ami dans les autres parties, et même lui le sait. Je ne voulais pas le tuer, mais il ne m’a pas laissé le choix. C’est moi ou lui.
    Mais finalement, je ne regrette pas ce combat magnifique, qui m’a pris un nombre incroyable de tentatives. Cette montée d’adrénaline au fur et à mesure du combat. J’adore. Un combat digne de ce nom.
    A sa mort, j’éprouve une grande satisfaction, il est 6 heures du matin, mais j’ai réussi ! Je n’oublie jamais ce grand moment vidéoludique.
    Puis j’ai compris la quête de ce jeu. Je suis lui. Il est moi. Nous devons détruire le monde. Ensemble. Mon âme et mon corps lui appartiennent. :cupid2:



  • @moriarty a dit dans ❤ Undertale ❤ :


    Puis ça devenait lassant, les mêmes causes amenant aux mêmes actions, les différents personnages sont non seulement prévisibles, mais stupides aussi, je pense par exemple à Papyrus. D’amusant il passe à insupportable.
    !
    C’est exactement ce que dit Flowey à la fin génociaire, (j’ai tout lu, j’ai tout etc) et c’était aussi mon ressent. Si ce n’est que Papyrus ne m’était pas stupide mais juste lassant comme les autres, sauf Sans et Flowey qui changent franchement de comportement.
    !
    J’ai commencé à tuer des monstres, c’était drôle de les voir succomber, entre les animations de fin de combat, les dialogues. Surtout lors des combats contre des boss ! Leur mort sans dignité quand on les os ! :farwest2:
    J’ai pris de plus en plus de plaisir à tuer les monstres, ça me procurait de l’xp, de l’amour ( LOVE points ) et le challenge est présent, au moins des combats avec un peu de difficulté !

    !
    J’avais aussi trouvé ça intéressant à expérimenter, mais s’il y a bien UNE CHOSE que j’avais pas aimé subir c’était non pas les boss qui étaient EXCELLENT mais plutôt le moment où tu dois CHERCHER les monstres. Surtout à Hotland. T_T
    !
    Armé de ma détermination, je tue tout ce que je croise, les boss se mettent même à me craindre ! :ahah:
    Le seul combat qui m’a fait un petit pincement au coeur… c’est contre Sans ! C’est mon ami dans les autres parties, et même lui le sait. Je ne voulais pas le tuer, mais il ne m’a pas laissé le choix. C’est moi ou lui.

    !
    Sans, sa mort était bien présenté je trouve d’ailleurs, quand il commence à délirer en s’imaginant avec son frère, et qu’il sort du cadre avant qu’on entende son corps se changer en cendre. Horrible. o(OuOo)
    !
    Mais finalement, je ne regrette pas ce combat magnifique, qui m’a pris un nombre incroyable de tentatives. Cette montée d’adrénaline au fur et à mesure du combat. J’adore. Un combat digne de ce nom.
    !
    De même, un pur challenge. Ça m’aura pris trois semaine la première fois, mais à force de faire des Génocides j’ai fini par le finir dès le premier coup.
    !
    A sa mort, j’éprouve une grande satisfaction, il est 6 heures du matin, mais j’ai réussi ! Je n’oublie jamais ce grand moment vidéoludique.
    !
    Puis j’ai compris la quête de ce jeu. Je suis lui. Il est moi. Nous devons détruire le monde. Ensemble. Mon âme et mon corps lui appartiennent. :cupid2:
    !
    Chara. C’est un personnage assez particulier et presque inconnu en fait. Le seul qui a pu nous vaincre.



  • Je vais en profiter pour exposer un peu ma propre expérience, en respectant le spoiler, promis. Le sujet du spoil sera abordée.
    0_1511739276541_cca1f777-c60c-45c2-9a25-726f80abc9b9-image.png
    Je vous préviens ça va être un pavé.

    Je n’avais que très vaguement entendu parler d’Undertale il y a de ça trois ans. Quelques mois après sa sortie j’avais dû croiser le logo de son titre sur le net, mais sans plus.
    Cependant, la communauté francophone comme anglophone commençaient à m’atteindre sans que je les cherche, les fans devenaient réellement visibles et on pouvait croiser des vidéos bizarres de fans sur le jeu. Alors moi qui m’en fichais j’ignorais, ne m’incrustant pas, puis j’étais tombée sur une vidéo française de Let’sPlay.

    Jusqu’à ce moment, je n’avais ni aucune envie, ni aucune intrigue qui me poussaient à essayer le jeu qui ne disait rien sur lui-même. C’était donc en mode “osef j’y jouerai pas” que j’ai regardé la vidéo (enfin LES vidéoS) avec ma meilleure amie l’assiette de pâtes au pesto.
    Dès l’intro’ j’avais été assez charmée par l’ambiance mystérieuse. Le style était simpliste mais je trouvais qu’il donnait un certain cachet, et à force de suivre l’histoire je rigolais pas mal des personnages - aussi surprenants soient-ils - et appréciais la petite aventure.

    C’est là où vous me gueulerez en pleine tronche à quel point j’ai été idiote de m’être laissée faire spoiler. C’est vrai, mais est-ce que cela à supprimé du plaisir pour mes propres parties ? Je tiens déjà à dire que certaines choses m’étaient restées inconnues.

    Pour ceux qui ont joué au jeu, c’est la route Pacifiste qui m’a été spoilée. J’ai donc vu le True Lab et le final avec Asriel, en plus d’avoir vu Flowey ou Asgore, mais rien sur le neutre et le génocide, sauf Chara qui est un spoil violent des fan hardcore, même si je ne savais pas pourquoi il y avait un autre enfant.

    Autre spoilzone: la communauté en elle-même. Je ne vais pas dénigrer tous les fan, ça serait quand-même con de la part de celle qui a ouvert un topic dessus, mais il y a des choses bien cruelles qui arrivent sur Internet.
    Autant le let’s play m’a permis de comprendre des mots et des phrases chelou de l’anglais, et m’a donné envie de jouer au jeu, autant le monde d’Internet m’a été un enfer. Passer son temps à se cacher les yeux devant les recommandations YouTube ça fait quelque chose. Avec ça je voulais pas mal voir les fanart sur google image, je me retenais comme je pouvais. Je voulais quand-même rencontrer quelqu’un qui m’en parle correctement sans tomber sur des spoil lourds et malgré la popularité du jeu ce n’est pas une mince affaire.

    Après en avoir un peu parlé autour de moi, et constatant que personne ne connaissait, j’avais fini par passer à autre chose. C’est sûrement l’une des rares fois dans ma vie que je bénirais mon étrange mémoire, car entre-temps j’avais pu oublier beaucoup de choses sur le jeu, comme la route, des perso’, des gags, des détails assez majeurs etc.
    Plus d’un an après la sortie du jeu, j’ai moi aussi décidé de me le payer. Il n’était pas bien cher après tout, et je me faisais chier sévère avec mes dossiers à finir (qui avaient fait fuir ma meilleure amie l’assiette de pâtes).

    Résultat: Je pense que vierge de spoil j’aurai sûrement été plus confuse, plus surprise et plus prise dans l’inconnu, mais avec un an à me purger du spoil, j’ai pu éviter l’ennui, j’ai quand-même pris plaisir à jouer au jeu, à enfin pouvoir l’essayer directement et surtout à FAIRE les combats et toutes les aventures possibles.

    Je n’avais plus le souvenir à quel point les créatures du True Lab était GORES, surtout le chien bizarre. :vomi:

    J’ai tourné et retourné le jeu dans tous les sens, et vivais pleinement les aventures nouvelles, les refaisant jusqu’à lassitude. Les musiques étaient vraiment parfaites avec la situation et j’ai pu me faire une réelle opinion du jeu.

    La version génocidaire m’avait terrorisée, les musiques, les personnages, les événements, et l’ambiance qui en résultait. Si vous lisez le spoil sans avoir joué au jeu, imaginez que vous tuez tous les monstres sans savoir à quel moment vous aurez fini. Vous en croisez, encore, encore, puis BAM, le coeur clignote, le fond de combat apparait, mais PAS DE MONSTRE. A la place vous avez un message en petit qui apparait “but nobody came” et la musique CHANGE, et comme elle fait flipper la musique la première fois. :cry:
    Les boss étaient durs mais c’était les moments les plus passionnants de la route.
    La fin est terrible et la rencontre avec Chara assez troublante et très cruelle. C’est notre propre cruauté qui se retourne contre nous-même. Chara mériterai justement quelques petite explications, parce qu’à suivre les fanart on pourrait croire que c’est le genre à faire Jiad, mais non.

    Bref, ce jeu je l’ai longtemps partagé avec mon frère, qui a aussi pas mal joué dessus (et a été épatant durant le combat avec Sans), on a amélioré notre anglais avec, c’est un sujet sur lequel on a pas mal parlé et rigolé, et on se fait nos propres blagues dessus. Par la suite j’ai pas mal exploré la communauté, et il existe là-aussi cette ombre terrible qui pourrie l’ambiance, mais que je préfère ignorer.



  • S’il sort sur Switch dans sa version traduite, je le prendrai je pense. Je serais surpris que ça soit pas à l’étude, tous les indés sortis sur Switch jusque-là font des cartons.



  • @honey a dit dans ❤ Undertale ❤ :

    S’il sort sur Switch dans sa version traduite, je le prendrai je pense. Je serais surpris que ça soit pas à l’étude, tous les indés sortis sur Switch jusque-là font des cartons.

    L’auteur ne l’adapte pas pour d’autres consoles peut-être parce qu’il est spécialisé dans le PC, peut-être parce-que c’est inadaptable sur d’autres supports, peut-être aussi parce qu’il n’est pas intéressé par cette option. Et la mode étant passée il s’en occupe pas.


  • Admin

    @beanobecher Techniquement le jeu est trop spécifique oui, ultra-lié a la plateforme PC. Et puis je ne suis pas sur a 100% que ce soit possible de publier un jeu créé via GameMaker sur Switch :thinking:



  • cry



  • @suspi a dit dans ❤ Undertale ❤ :

    @beanobecher Techniquement le jeu est trop spécifique oui, ultra-lié a la plateforme PC. Et puis je ne suis pas sur a 100% que ce soit possible de publier un jeu créé via GameMaker sur Switch :thinking:

    C’est ça.
    Et avec ça l’auteur n’est pas du genre à chercher à populariser son jeu, sa popularité s’était faite d’elle-même.



Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.