Qu'écoutez-vous, là, tout de suite ?



  • @Britten a dit dans Qu'écoutez-vous, là, tout de suite ? :

    @ChrisAtreide a dit dans Qu'écoutez-vous, là, tout de suite ? :

    @Britten
    J’ai tout regardé hier matin ^^

    Cool ! Tu as dû te régaler. Tu vas sur place y assister certaines années ?

    Jamais eu l’occasion, je travaille ce week-end là très souvent. Faut que je me fasse ça un jour…



  • @ChrisAtreide a dit dans Qu'écoutez-vous, là, tout de suite ? :

    @Britten a dit dans Qu'écoutez-vous, là, tout de suite ? :

    @ChrisAtreide a dit dans Qu'écoutez-vous, là, tout de suite ? :

    @Britten
    J’ai tout regardé hier matin ^^

    Cool ! Tu as dû te régaler. Tu vas sur place y assister certaines années ?

    Jamais eu l’occasion, je travaille ce week-end là très souvent. Faut que je me fasse ça un jour…

    Clair ! Un breton et le festival interceltique de Lorient, c’est forcément une rencontre ! :cesara:



  • C’est embêtant les coups de coeur parce que ça prend la tête. Fort heureusement, avec des inconnus pour moi, et pour beaucoup d’autres à ce moment là, ça ne m’arrive quasiment jamais. Mais quand ça m’arrive ça me prend le chou ! Dans cette dernière décennie, je n’ai connu que deux grand coups de coeur. Un groupe de musique Reggae que j’avais entendu il y a longtemps dans un concert gratuit à Arcachon, “Danakil”. J’avais été scotché, ils avaient été épatants, rayonnants, lumineux, et ça m’avait enthousiasmé pendant longtemps. L’autre coup de coeur avait été pour un pianiste classique que j’avais découvert par hasard sur CultureBox, Adam Laloum. Pareil, j’avais été scotché : “Mon Dieu, mais qu’est ce qu’il est bon !” m’étais je dit, et re-belotte, enthousiasme pendant longtemps… Je ne sais pas ce que valent mes enthousiasmes en forme de raz de marée (heureusement très rares, parce qu’épuisants :-( ) pour des quasis inconnus au moment où ça se produit, je noterai simplement que depuis, “Danakil” se produit à l’Olympia et Adam Laloum est désormais considéré comme l’un des plus grands pianistes de sa génération… Or, voilà que ça me reprend ! Pour l’artiste de rue dont j’ai parlé hier, Piers Dashfield… Ça ne me sort pas de la tête, plus je repense à ce que j’ai vu à Trafalgar, plus je me dis : “Bon Dieu, mais ce mec est excellent, il a la voix et il a l’âme d’un artiste, d’un vrai !” Si je ne sais pas ce que vaut mon intuition enthousiaste pour lui, j’espère simplement qu’il suivra le chemin de “Danakil” ou Adam Laloum… jamais deux sans trois, dit on… et lui, après tout, il est le troisième. En tout cas, bon vent à lui ! <3

    Lui à capella at home.

    https://www.facebook.com/piers.dashfield/videos/1053181794733516/






  • Admin



  • C’est embêtant qu’il n’ait mis cela que sur Facebook. C’est visible par tous, certes, mais il faut être inscrit sur FB pour le voir. De surcroît, il faut vraiment chercher ça pour le voir, Facebook ce n’est pas YouTube ! J’ai enregistré cette vidéo et je l’ai mise sur YouTube (en lien “non répertorié”, toutefois, il faudrait que ce soit lui qui mette la vidéo d’origine sur YouTube en lien public. Je le lui ai dit en message, sur messenger.) Quand on a un talent aussi éblouissant, il faut y aller à fond ! :cesara:


    (Piers Dashfield)

    Edit : En fait non, on peut voir la vidéo Facebook sans être connecté avec son identifiant, au temps pour moi. Par grave, c’est bien que ce soit aussi sur YT, car sur YT c’est quand même beaucoup plus visible, on peut tomber dessus par hasard alors que pas sur FB.



  • Je suis tombée sur ça avec la lecture auto de Youtube :

    et en fait j’aime bien :hihi:

    kissing strangers :dancing1:



  • ^ En la réécoutant cet aprem, je la trouve un peu nulle en fait. :prude:

    Je reviens à mes basiques :





  • @Britten a dit dans Qu'écoutez-vous, là, tout de suite ? :

    Des grands artistes j’en vois tout le temps. À l’Opéra de Paris, à la Royal Opera House de Londres, au Théâtre National de Chaillot, au Sadler’s Wells, au Palais des Congrès de la Porte Maillot, à l’Olympia, à la Comédie Française, à la salle Pleyel, à Lille, à Bordeaux, à Vienne, à Hambourg, à Milan, à Moscou, etc. J’en découvre aussi régulièrement qui, quand je les découvre, sont dans les lieux que j’ai cités, autrement dit dans les lieux où ils doivent être, des lieux de grands artistes. Et puis il y a l’imprévu, une balade dans une ville, un chanteur de rue qui capte mon attention, quelqu’un pour lequel je m’arrête pour l’écouter. Je repars, j’ai des choses à faire, mais il y a une impression dans la tête qui s’est installée, qui persiste. J’ai acheté un CD artisanal au moment de mon écoute, un CD sur une petite pile de CD par terre : on met l’argent dans une boite en carton (pas beaucoup d’argent) et on le prend. J’écoute le CD deux jours plus tard, puis je vais sur internet, YouTube, Facebook, pour voir ce que je trouve sur le type. À mesure que j’explore et écoute, l’impression première, fugace sur le coup, monte en puissance, s’installe, devient une évidence sous forme de raz de marée : “J’ai entendu un grand artiste !” “Il est un grand artiste !” Sauf que là on n’est pas à la Salle Pleyel, à l’Olympia ou à l’Opéra de Paris, on est dans la rue, à Trafalgar Square. Et si je me trompais ? Mais non, je me dis, je ne peux pas me tromper, j’en vois tellement de grands artistes, depuis tant d’années, que ça a du finir par m’imprégner, mon intuition ne peut pas être complètement â côté de la plaque ! D’une façon, ça me bouleverse parce que c’est superbe : c’est dans la rue, celui que mon intuition me dit qu’il est un grand artiste qui donne pour rien tout ce qu’il a dans le ventre et dans le cœur à ceux qui veulent bien prendre le temps de l’écouter. Ça me terrifie aussi : Et si le destin ne passait pas pour lui ? S’il restait dans la rue sans jamais aller dans les lieux qui, j’en suis convaincu, sont naturellement faits pour lui ? C’est insupportable cette idée là, et ça fait une semaine qu’elle m’obsède, comme si je pouvais avoir la moindre responsabilité là dedans.




  • Pronostics

    ZZ Top - Just Got Paid


  • Pronostics

    Charlélie COUTURE " comme un avion sans ailes "















Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.