Vos déceptions cinématographiques


  • Team

    Bonjour !

    Vous pensiez que ce film serait un chef d’œuvre, et en fait il était tout juste correct, moyen ou mauvais ?
    Vous pensiez passer un bon moment à défaut de voir un chef d’œuvre, mais ce ne fut même pas le cas ?

    Venez partager vos plus grandes déceptions cinoche.

    Une seule règle : pas de débat alakon sur faut pas dire c’est nul, faut dire j’ai pas aimé mais c’est quand même un chef d’œuvre gnagnagna :smiling_imp:



  • La dernière fois que j’ai parlé de ma grosse déception (ou plutôt incompréhension du succès d’un film), @Stabban m’a reniée pour toujours, donc je vais éviter de reciter ce film incompréhensible car je ne supporte pas le rejet.

    Un autre du coup : Alice in Wonderland de Tim Burton. Etant fan à la fois du style Burton et de l’oeuvre de Lewis Carroll, je m’attendais tellement à adorer ce film. Et puis dès les premières minutes, la catastrophe. :disappointed: Si j’avais pas été au ciné et accompagnée, je n’aurais pas tenu jusqu’au bout.



  • @oranginita j’allais justement citer Alice. Du coup je veux connaitre l’autre !
    Je suis fan de Burton, et du DA Disney. Par contre bizarrement j’ai pas du tout aimé l’oeuvre de Lewis Carroll.
    Mais bref j’avais beaucoup d’espoir concernant le film, et même si je le trouve pas totalement nul, il est d’une platitude sans égal.



  • @ptitbordel a dit dans Vos déceptions cinématographiques :

    Du coup je veux connaitre l’autre !

    Allez, j’assumerai le rejet : il s’agit de The Big Lebowski. Je sais que c’est considéré comme un chef d’oeuvre, un film culte, un incontournable et gnagnagna. Mais personnellement je suis complètement passée à côté. Il faut dire qu’on me l’avait vendu comme le film du siècle, donc je m’attendais à un kif total. Je n’ai pas compris l’intérêt du personnage interprété par Julianne Moore, dont les motivations ne sont absolument pas crédibles, j’ai trouvé que Buscemi et Turturro étaient complètement sous-exploités, et surtout : je n’ai souri à aucun moment. Je pense que l’humour est censé naître essentiellement du cliché du stoner loser, mais ça ne m’amuse pas du tout (autant que de voir qqun défoncé quand on ne l’est pas soi-même). En fait à chaque fois que Jeff Bridges était à l’écran je me disais “rhaaa mais cette lourdeur!”.

    Je précise que j’adore O’brother, True Grit, et surtout Fargo (film et série), donc je n’ai rien contre les frères Coen, bien au contraire, je les trouve absolument géniaux d’habitude, surtout dans leur capacité à dresser des portraits de persos super attachants, mais ouais, le succès de The Big Lebowski reste un mystère pour moi.



  • @oranginita ah bah moi qui suis fan des frères Cohen, c’est pareil, j’ai pas particulièrement accroché à The big Lebowski, j’en garde pas un souvenir inoubliable.

    Ah tiens une de mes grosses déceptions aussi : Annabelle.
    J’en attendais énormément parce que l’histoire de cette poupée est ce qui m’a le plus intéressé dans Conjuring.
    Mais qu’est ce que c’est pourri au final. Tout est sous exploité, plus rien n’est effrayant, c’est du vu et revu et re-revu.


  • Team

    J’ai pas apprécié Django Unchained alors que j’avais aimé (de beaucoup à énormément) tous les films précédents de Tarantino, sauf Death Proof que j’ai pas vu.
    Il suffit de rien, d’un personnage malsain parmi ses têtes de gondole et le négrier Candie campé par DiCaprio (très bon, c’est peut-être ça le problème…) l’est plus que j’ai pu l’encaisser, trop éprouvant pour moi qui suis une grosse midinette.
    Le final “grotesque assumé” est plus sain mais trop long.



  • Un film dont tout le monde dit que c’est un chef d’oeuvre et que j’ai pas trop aimé : Avatar, je sais pas pourquoi mais le film m’avait saoulé.

    Et aussi Gravity, tout le monde m’avait dit que c’est génial et je me suis fait chier profondemment.



  • @ptitbordel a dit dans Vos déceptions cinématographiques :

    Ah tiens une de mes grosses déceptions aussi : Annabelle.
    J’en attendais énormément parce que l’histoire de cette poupée est ce qui m’a le plus intéressé dans Conjuring.
    Mais qu’est ce que c’est pourri au final. Tout est sous exploité, plus rien n’est effrayant, c’est du vu et revu et re-revu.

    Tout à fait d’accord, il était pourri ce film ! J’ai vachement préféré Conjuring.



  • Je citerai Prometheus.

    Replaçons le contexte. Fin des années 2000, Ridley Scott annonce se retourner vers la science-fiction et préparer une sequel d’Alien, 30 ans après avoir pondu le premier opus de la saga du xenomorphe ainsi que Blade Runner.

    Du coup, l’espoir était grand. Le maitre incontesté de la SF sombre et torturée était de retour aux manettes.

    Et au final ben… j’ai même plus le courage d’en parler, je vous avoue…

    En même temps, le mec déclarait aux medias quelques années auparavant que le genre de la SF était mort. Ca sentait pas le visionnaire prêt à revolutionner le genre.



  • @Le-periannath Moi j’aime bien Prometheus. Evidemment ya des trucs qui agacent dans ce film, mais ça ne m’a pas empêchée d’être divertie.

    J’adore le gag “they went to the Prometheus School of Running Away from Things”, entendu/lu à propos de n’importe quel personnage de film qui s’évertue à courir dans une direction très périlleuse alors qu’un truc va lui tomber dessus.
    alt text
    Le gag est évidemment fondé sur une scène comique de course dans Prometheus.



  • @oranginita a dit dans Vos déceptions cinématographiques :

    @ptitbordel a dit dans Vos déceptions cinématographiques :

    Du coup je veux connaitre l’autre !

    Allez, j’assumerai le rejet : il s’agit de The Big Lebowski.

    le seul truc que j’ai retenue de ce film c’est la recette du "russe blanc " :blushing:



  • Comme @oranginita et @ptitbordel j’ai pleuré du sang devant le Alice de Tim Burton.



  • Dunkerque



  • @Extra

    j’ai failli aller le voir mais j’ai hésité ,apparemment pas mal de gens ont été déçu c’est du a quoi ?



  • J’ai adoré Dunkerque ^^ Mais je pense qu’il faut le voir dans des conditions techniques idéales.



  • @iseria a dit dans Vos déceptions cinématographiques :

    @Extra

    j’ai failli aller le voir mais j’ai hésité ,apparemment pas mal de gens ont été déçu c’est du a quoi ?

    On en a fait tout un pataquesse et je me suis dit il doit être sensas’. Et au final je l’ai trouvé hyper long, même si les scène sont bien filmé et tout, et que la trame de fond est bien suivi, mais bon c’est un sentiment inexplicable lol.



  • @oranginita a dit dans Vos déceptions cinématographiques :

    @Le-periannath Moi j’aime bien Prometheus. Evidemment ya des trucs qui agacent dans ce film, mais ça ne m’a pas empêchée d’être divertie.

    J’adore le gag “they went to the Prometheus School of Running Away from Things”, entendu/lu à propos de n’importe quel personnage de film qui s’évertue à courir dans une direction très périlleuse alors qu’un truc va lui tomber dessus.
    alt text
    Le gag est évidemment fondé sur une scène comique de course dans Prometheus.

    Ben justement, c’est un peu ce genre de divertissement qui dénote dans l’univers d’Alien.

    On parle d’une saga qui nous a introduit à l’un des personnages les plus badass qui m’est été donné de voir en SF : Ellen Ripley. Intelligente, déterminée, forte, battante, rusée.

    Elle est même classée 8e sur 100 dans le classement des meilleurs héros du cinéma établi par l’American Institute Film.

    Du coup, quand on voit que le père Scott s’evertue depuis à remplir ses vaisseau spaciaux Prometheus et Covenant avec des abrutis finis, sans grand charisme et aux décisions ineptes, ca fait un peu mal aux fesses.

    Ca partait pourtant pas mal, avec l’annonce de Noomi Rapace dans le rôle titre, Noomi qui avait très correctement incarné la hackeuse Lisbeth Salander dans l’adaptation de Millenium.

    Lisbeth Salander contre Alien, ca m’envoyait du rêve. Sauf que le Ridley nous a fait de Rapace une toute petite chose fragile pas suffisamment convaincante pour… (spoiler Alien Covenant)

    … mériter de survivre au film suivant.



  • @Le-periannath J’ai toujours pas vu Alien Covenant, ce qui est scandaleux quand on sait combien je l’attendais. Du coup merci d’avoir caché ton spoiler (et de pas en avoir dit +). :blush:
    Mais ouais c’est marrant que tu parles de Noomi Rapace, parce que sa présence est aussi une des raisons pour lesquelles je défends le film. J’adore l’intégralité du cast de Prometheus en fait : Noomi est exceptionnelle dans tous les films qu’elle approche, Michael Fassbender impeccable, Charlize Theron est sublime de froideur comme d’hab, Idriss Elba est beau :bave:… Y’a que Guy Pearce qui n’apporte rien

    (surtout que dans le final cut on le voit jamais “jeune”, donc son grimage de vieux tout nul là ne présente aucun intérêt, voire gêne).



  • Mais oui sinon, je comprends que tu regrettes Ellen Ripley… Ce personnage était extraordinaire.



  • @oranginita a dit dans Vos déceptions cinématographiques :

    Mais oui sinon, je comprends que tu regrettes Ellen Ripley… Ce personnage était extraordinaire.

    Je la préfère dans le 1er Alien que dans le deuxième.



Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.