Nouvelle Star Reboot, Prime 1 : Les votes sont ouverts jusqu’à samedi 21 heures ! Nos concurrents ont besoin de vous !

Le premier quizz Secret Story de notre charmante Lolly est en cours ! Participez jusqu’à dimanche minuit !

Le petit monde de Georges Brassens



  • bref aperçue historique du parcours de Georges Brassens ,reconnue comme l’un des grands paroliers de la chanson française ,probablement avec Aragon ,Brel et Férre

    0_1503062536079_640_meabrassenschatgettyimages-130696354.jpg

    quoique souvent trop méconnue du public .

    Né a Sète le 22 octobre 1921 ,(qu’il devra quitter par la suite pour quelques peccadilles et deux ou trois broutilles ),d’un père maçon et d’une mère veuve de guerre ,qui participerons
    a forger son caractère ,l’un pour son côté paisible, généreux, libre-penseur et anticlérical ,l’une malgré son une catholicisme d’une grande dévotion .Tout deux ayant un attrait pour la musique et la chanson , Passionnée de musique, sa famille l’élève au son des standards de la chanson française et du jazz. Cette éducation forme sa culture musicale .A cette période il s’essayera sur une mandoline ,bien avant de toucher sa première guitare .En revanche, les études ne passionnent guère le jeune homme. Il se montre indiscipliné et peu enclin à travailler .Sa mère lui interdira les cours de musique pour l’inciter a travailler en classe et avoir de meilleur résultats Il ignorera donc tout du solfège .En 1936, il s’ouvre à la poésie grâce à son professeur de français, Alphonse Bonnafé .A la lecture des premiers brouillons de l’adolescent, il les juge sévèrement mais l’encourage à persévérer.

    0_1503064323991_677699_sans-titre.jpg

    Son intérêt croissant pour la poésie ne lui ôte pas le goût pour les « quatre cents coups » ,aussi sur conseil des ses parents il devra quitter Sète pour se rendre chez sa tante a Paris

    En février 1940, il arrive à Paris chez sa tante Antoinette, rue d’Alésia. Autodidacte, le jeune homme apprend le piano et compose ses premiers airs. Parallèlement, il travaille comme ouvrier à l’usine Renault. Mais la guerre arrive déjà et Paris est bombardée .Après un bref retour a Sète ,s’ennuyant chez ses parents il revient a Paris ou ils étudie Villon, Baudelaire, Verlaine, Hugo … Il écrit ainsi ses deux premiers recueils de poèmes,A la venvole et Des coups d’épée dans l’eau, qui sont publiés en 1942.

    0_1503065626239_En+1942+Brassens+publie+pour+la+première+fois,+à+compte+d+auteur,+un+recueil+de+poèmes+assez+satirique+intitulé+À+la+venvole..jpg

    (dommage que je n’ai pas réussi a trouver d’extrait concret)

    En mars 1943, le poète est réquisitionné dans le cadre du Service de Travail Obligatoire. Il se rend dans la banlieue de Berlin, à Basdorf, en Allemagne. Malgré la situation, il continue à écrire des textes et à les jouent devant son premier public, constitué de prisonniers de guerre. C’est dans ce cadre qu’il fait la rencontre de Pierre Ontoniente qu’il appelle Gibraltar. (Fidèle en amitié, Georges Brassens le considèrera toute sa vie comme son homme de confiance et l’engagera en 1956 comme secrétaire.)

    Après un an passé en Allemagne, il obtient enfin une permission et revient à Paris. Il se réfugie dans la pension de famille de Jeanne Planche, la voisine de sa tante et s’y cache jusqu’à la fin de la guerre. Jeanne tiendra une place importante dans la vie de Georges Brassens ,il lui consacrera deux chansons , la canne de Jeanne et chez Jeanne …



Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.