Si l'on nous forme à féliciter, écouter patiemment les dépressifs, à regarder dans les yeux quelqu'un pour le captiver, c'est comme si*?



  • bjr,

    *c’était de la manipulation non ? Car cela doit être spontanée je me dis, pourquoi former les “jeunes” ? les nouveaux ? J’entends de ces choses… Comme dire : “c’était excellent ton exposé !” celui qui préside, alors que c’était raté. Faut-il mentir même si c’est pour encourager ? surtout que là, c’est du sérieux, on ne rigole pas. Ok imperfection me dira-t-on mais bon… Enfin, c’est comme les commerciaux, vendeurs, ils manipulent leurs futurs clients… Donc c’est un peu ça j’ai l’impression. C’est pourquoi je n’aime pas trop ça, je prend du recul, je ne dirais pas de quoi il s’agit ça reste privé, ne cherchez pas à comprendre ça ne changerais rien… Peut être que j’ai tout faux, mais bon, ce sont de petites choses qui me dérangent comme ça mais qui font toute la différence. Après je ne veux pas chercher la petite bête. Même moi, je sors à peine de dépression (2 ans grosso modo), je sens que les gens se forcent à m’écouter, on dirait qu’ils en on marre quoi. Qu’ils me sondent, me testent comme s’ils m’évaluer, puis les regards fuyants, je le sens… Je ne suis pas complètement zinzin non plus !



  • alt text


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.