Peut-on dans une démocatie censurer ou interdire un parti politique ?


  • Admin



  • Bof moi j’ai toujours trouvé que le soutiens à l’extrême droite n’avait pas sa place dans une discussion, parce qu’on a beau dire mais y’a pas de discussion possible avec le fachisme.



  • @Carcha a dit dans Forum Actu-Politique :

    Bof moi j’ai toujours trouvé que le soutiens à l’extrême droite n’avait pas sa place dans une discussion, parce qu’on a beau dire mais y’a pas de discussion possible avec le fachisme.

    Exactement ce que je pense, ça fait plusieurs années que l’extrême-droite se banalise et c’est pas normal.


  • Admin

    @Julius depuis 1932 ? :unsure:

    Sinon je pense à l’Autriche et la Suisse qui ont eu des gouvernements d’extrême droite (si je ne dis pas de connerie…), ces deux pays n’ont pas sombré dans le fascisme. Et par fascisme je parle de ce qu’il a été en Italie avant le seconde moitié du 20è siècle, pas le mot sans substance employé à toutes les sauces et qui n’a plus de sens précis.



  • Bah après on peut citer aussi Israel ou les Etats Unis d’Amérique actuellement.
    C’est de l’extrême droite et c’est bien crade.
    Evidemment, tout ne se termine pas à chaque fois en conflit mondial à chaque fois heureusement.

    (oui je pense que Trump on peut dire que c’est de l’extrême droite, la filiation est quand même évidente entre toutes les mesures antisociales, le décret anti-musulman, le soutiens à Le Pen à la présidentielle française, à un moment y’a des choses qui ne trompent pas).


  • Admin

    Si tout ne se termine pas toujours mal comme tu le constates toi aussi il est malvenu de vouloir censurer ces partis.


  • Team

    Et puis encore une fois ça laisse la porte ouverte à d’autres censures. Je ne suis pas d’accord avec ce point de vue, mais pour une grosse partie de la population française (et même Belge pour les discussions que j’ai pu avoir ou écouter pendant les élections) Meluche = extrême gauche. Donc puisque extrême on censure ? N’importe quel parti au pouvoir pourra toujours justifier et trouver qu’un autre parti est extrême pour le censurer et enterrer tout opposition. C’est une dérive qui sera bien plus dangereuse pour les libertés que de les laisser s’exprimer.



  • Il s’agit pas de la position extrême qui rends ça dangereux, l’extrême n’est en fait rien d’autre que le positionnement géographique du siège dans l’assemblée, c’est du rangement, faut bien que les gens s’assoient quelques part.
    D’ailleurs y’a des gens qui s’assoient au milieu et qui sont bien plus hardcore et dangereux que ceux qui s’assoient aux extrêmités donc voila ça veut strictement rien dire. Je pense qu’il faut être vigilant à ce mot valise “les extrêmes” qui vise rien d’autres que jeter d’un coup d’un seul à la poubelle deux doctrines qui n’ont rien à voir. Le parallèle extrêmes gauche = extrême droite est totalement faux, tout ne se vaux pas je suis désolé.
    Si l’extrême droite est dangereuse et devrait être interdite selon moi, c’est d’abord et avant tout par ses positions xénophobes et discriminatoires assumées. Aucun autre parti ne propose des choses intolérables comme ça. C’est le fond qui pose problème, pas qu’ils s’assoient tout au fond à droite ça on s’en fout.



  • @Ratonhnhakéton a dit dans Forum Actu-Politique :

    Si tout ne se termine pas toujours mal comme tu le constates toi aussi il est malvenu de vouloir censurer ces partis.

    Si ça se termine toujours mal.
    J’ai dit qu’il y a pas de guerre mondiale à chaque fois, par contre y’a toujours des mesures discriminatoires, ça c’est une constante, et c’est logique d’ailleurs car c’est la base de leur projet politique.


  • Admin

    @Carcha qu’est ce que tu appelles se terminer mal dans les cas de la Suisse et de l’Autriche par exemple ?



  • Bon bah je vois que la stratégie de dédiabolisation du FN a bien fonctionné.

    Désolé mais non, on ne peut pas accepter l’extrême-droite, ce ne sont pas des partis comme les autres.



  • @Ratonhnhakéton a dit dans Forum Actu-Politique :

    Et par fascisme je parle de ce qu’il a été en Italie avant le seconde moitié du 20è siècle, pas le mot sans substance employé à toutes les sauces et qui n’a plus de sens précis.

    Bah moi ce mot je l’utilise bien volontiers pour qualifier le FN et tous les autres déchets d’extrême-droite qui nuisent à la société.


  • Team

    Bha rien avoir, perso je trouve aucun point positif dans le FN, donc aucune stratégie de dédiabolisation ne fonctionne sur moi.

    Seulement la démocratie ce n’est pas seulement quand ça m’arrange, ou quand ça va dans mon sens. Aucun parti ne peut arriver au pouvoir par la force, donc s’il arrive au pouvoir c’est uniquement parce que le peuple décide de voter pour eux. Donc parce qu’on se rend compte qu’une part de la population vote pour eux, on interdis pour éviter tout souci ? c’est clairement anti démocratique pour moi. Et en plus en France (tout comme en Belgique), il y a la constitution, et d’autres choses qui permettent de limiter le pouvoir si jamais.

    Enfin, je suis toujours étonné de voir le paradoxe de ceux qui veulent la démocratie et la liberté mais pas pour tout le monde :hum:


  • Team

    @Julius a dit dans Forum Actu-Politique :

    Bon bah je vois que la stratégie de dédiabolisation du FN a bien fonctionné.

    Désolé mais non, on ne peut pas accepter l’extrême-droite, ce ne sont pas des partis comme les autres.

    Ici? non je pense pas, déjà qu’en étant centriste t’es limite un meurtrier.


  • Team

    Pour répondre à la question du topic : oui l’Allemagne le fait, d’autres pays le font

    En Belgique un parti a été interdit à cause de ses idées d’extrême droite, il a été refondé le lendemain en omettant dans son programme tout ce qui était interdit par la loi.


  • Team

    @Knut ha bah vive l’utilité :lol: au moins la première fois les gens peuvent voir la réalité des valeurs du parti.


  • Team

    @Lolly0608 En une tournure de phrase tu peux dire quelque chose qui aurait été interdit s’il avait été dit autrement, les valeurs du parti n’en sont pas moins explicites.


  • Team

    @Knut bha ça démontre donc bien s’interdire ne sert à rien puisque naît sous autre nom en étant plus subtile. C’est ce que je voulais exprimer dans mon message.


  • Team

    @Lolly0608 Ah oui tout à fait.

    Mais en l’occurence, ici le vlaams belang avait un petit peu mis de côté son discours xénophobe et à mis en avant un discours anti-Belgique, c’est clairement grâce à ça qu’il a atteint des sommet il y a quelques années avant de se faire doubler.

    C’est à mon sens la preuve que le discours d’extrême droite a ses limites et qu’il faut d’autres thèmes pour sortir de cette limite psychologique.



  • On pourrait interdire des partis politiques qui soutiennent (ont soutenu) le terrorisme, qui font du terrorisme ou bien qui cautionnent les ventes d’armes dans des pays en crise ou qui ont sombré dans la guerre civile. Mais bon, on n’a jamais interdit le parti communiste ou le RPR et d’autres au pouvoir aujourd’hui. Je pense qu’il faudrait tous les interdire si on veut être honnête :hum: Il suffit juste de ne pas voter pour eux, c’est déjà pas mal. #abstentionisme.



Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.