Génération Identitaire s'en prend aux ONG en mer et récolte 70 000 € via un crowdfunding


  • Admin

    C’est le genre d’information qui donne envie de se prendre la tête entre les mains… On connaissait la vision du monde raciste et bas-du-front du groupuscule d’extrême droite Génération Identitaire, qui réunit la fine fleur des gens qui donnent la foi en l’humanité. Mais chaque jour ses militants redoublent d’inventivité dans le sordide et les idées nauséabondes.

    Dernier fait de gloire en date, où l’on touche au sublime dans la consternation : une campagne de Crowdfunding pour « défendre l’Europe ». Avec des objectifs précis : s’opposer aux ONG humanitaires et à l’arrivée de migrants en affrétant un bateau spécial en Méditerranée. D’après leurs propres termes : “arrêter l’invasion” et “chasser les ennemis de l’Europe”. On se régale.

    Aujourd’hui le crowdfunding avoisine les 70 000 euros, alors qu’il a été lancé il y a quelques semaines seulement, appuyé par une vidéo plus qu’explicite quant aux ambitions du groupuscule.

    Mais le mois dernier, le groupe est déjà passé à l’action, trois jeunes français ont visé un bateau de sauvetage de l’ONG SOS Méditerranée au moment de son départ du port de Catania. Les gardes-côtes italiens les ont alors interceptés et détenus quelques heures.

    Avec ces fonds, ces militants d’extrême-droite peuvent déjà s’offrir des speedbots gonflables semi-rigide, qui se vendent à hauteur de 11 000 euros et dont la rapidité pourrait empêcher le travail des secouristes.

    Source et suite : novaplanet.com


    Crowdfunding anti-réfugiés : PayPal sommé de réagir

    En trois semaines, le groupuscule européen d’extrême droite Génération identitaire a récolté en ligne près de 57 000 euros. Une campagne de financement qui vise à entraver les missions de sauvetage des ONG en Méditerranée. Ce mercredi, une association d’aide aux migrants a réagi. Elle exhorte les internautes à exiger de PayPal qu’il supprime ce crowdfunding, qui s’est opéré depuis sa plateforme.

    PayPal mis face à ses responsabilités et sommé de réagir. Depuis ce mercredi une association parisienne d’accueil et d’accompagnement des migrants, le BAAM, appelle les internautes à interpeller le service de paiement en ligne. L’objectif ? Pousser Paypal à supprimer une campagne de financement en ligne qui s’est opérée depuis sa plateforme. Il y a quelques semaines, plusieurs factions européennes du groupuscule d’extrême droite Génération identitaire lançaient en effet un projet de crowdfunding. Baptisée “Defend Europe”, cette campagne de financement ne cache pas son objectif : entraver les missions de sauvetage des ONG en mer méditerranée, et repousser les embarcations de refugiés loin des côtes européennes, pour “arrêter l’invasion” et “chasser” ceux qu’ils appellent “les ennemis de l’Europe”.

    alt text

    Lancée le 13 mai sur le site DefendEurope.org, créé pour l’occasion, en trois semaines la campagne a déjà dépassé l’objectif initial qu’elle s’était fixé: collecter via PayPal au moins 50 000 euros de dons (elle en est aujourd’hui à 57 000 euros), pour acheter des embarcations rapides, payer les frais de déplacement des militants et le matériel de tournage.

    Dans une vidéo postée sur YouTube le 12 mai, tournée sur le littoral sicilien, et déjà visionnée près de 40 000 fois, les militants identitaires de différents pays européens (italien, français, autrichien, anglais) exposaient leur projet : "Nous préparons une grande mission de sauvetage en Méditerranée, une mission pour…

    Source et suite : arretsurimages.net


    Comment ces mecs qui ont de quoi manger tous les jours, se payer un abonnement Internet et faire des dons peuvent devenir tarés à ce point-là ? Les mots me manquent. Partis comme ça, ils ne leur manquent plus grand chose pour concurrencer sérieusement les malades de Daesh…



  • Ce que j’aimerais savoir, c’est en quoi consisterait leurs fameuses “missions de sauvetage”, surtout avec une communication qui assimile à côté les migrants à des nuisibles ?

    Genre, ils comptent les raccompagner gentiment chez eux, ou bien couler tout le truc, corps et biens, discrètement au large ?

    J’ai essayé d’en savoir plus via leur site mais Firefox ne déconseille la connexion, suite à un vice de sécurité.

    0_1496952811335_Capture d’écran 2017-06-08 à 22.10.29.png

    Du coup, c’est pas que j’ai pas confiance envers les activistes identitaire d’extreme-droite, mais… j’ai juste pas confiance envers les activistes identitaires d’extreme-droite. :sleep:


  • Admin

    L’avertissement de Firefox est dû au fait que malgré l’utilisation du protocole https, censé être sécurisé, la connexion n’est pas chiffrée/cryptée. Ca veut dire dire que les données et infos transmises entre ton pc et leur site web transitent en clair. Si elles sont interceptées le pirate peut lire directement les données. Pour y aller et consulter le site il faut utiliser uniquement de fausses infos, une adresse poubelle et un mot de passe unique, ne pas donner d’infos perso et surtout pas de coordonnées bancaires. Ainsi, si les données sont interceptées, vues qu’elles sont fausses, inutilisées ailleurs (mot de passe unique) et sans importance (adresse mail poubelle), tu ne risques rien. Dernière chose, ne rien télécharger et n’accepter aucun fichier venant du site web.



  • @Ratonhnhakéton a dit dans Génération Identitaire s'en prend aux ONG en mer et récolte 70000€ via un crowdfunding :

    Comment ces mecs qui ont de quoi manger tous les jours, se payer un abonnement Internet et faire des dons peuvent devenir tarés à ce point-là ? Les mots me manquent. Partis comme ça, ils ne leur manquent plus grand chose pour concurrencer sérieusement les malades de Daesh…

    Moi la question que je me pose, c’est comment des membres d’associations pro-migrants et autres passeurs à peine déguisés, soit des gens qui ont de quoi manger tous les jours, un accès internet, une couverture sociale, vivent dans des pays en paix (relative) et dans un confort qui est le fruit de plusieurs siècles de travail, puissent décider un jour de contribuer à l’arrivée de millions de crève-la-faim du tiers-monde aux antécédents invérifiables, provenant de pays en retard de plusieurs centaines d’années au niveau des mœurs, de la vision du monde et capacité de production.


  • Admin

    @Ehrgeiz justement parce que ces gens crèvent la faim, ça me parait déjà une excellente raison en soi.
    Et si ces pays sont en retard, ce n’est pas du ressort de ces migrants qui crèvent de faim, puisque avant de penser à se révolter il faut déjà pouvoir se nourrir et pouvoir mener une révolution quand il s’agit d’un contexte dictatorial, qu’il soit entretenu par des assoiffés de pouvoir ou des groupes industriels. Quant il s’agit de famine naturelle, la révolte ne sert à rien, c’est marche ou crève, ceux qui marchent vont là où il y a de quoi manger ou de l’aide.
    Indépendamment de toute idéologie politique, ça me parait assez simple de comprendre pourquoi ces gens risquent leurs vies et quittent leurs pays, leurs racines et leurs proches.



  • Oui mais il y en a qui vont venir faire du terrorisme :angry:


  • Admin

    @Honey Pas ceux qui crèvent de faim et risquent leur vie sur un radeau en pleine mer. Les tarés qui se font sauter ne crèvent pas la dalle eux.



  • @Ratonhnhakéton Pas à moi qu’il faut dire ça…


  • Admin

    @Honey je sais. :sleep:



  • Ils ne les empêcheront pas de venir comme ça, ils peuvent au mieux retarder leur arrivée.
    Il y a des groupes d’extrêmes droites par ex en Italie qui financent des projets dans leurs pays pour qu’ils choisissent de rester là-bas, c’est plus intelligent que de jouer aux chats et à la souris en mer, surtout que les chats n’aiment pas l’eau, les souris non plus d’ailleurs.



  • @Ehrgeiz a dit dans Génération Identitaire s'en prend aux ONG en mer et récolte 70000€ via un crowdfunding :

    Moi la question que je me pose, c’est comment des membres d’associations pro-migrants et autres passeurs à peine déguisés, soit des gens qui ont de quoi manger tous les jours, un accès internet, une couverture sociale, vivent dans des pays en paix (relative) et dans un confort qui est le fruit de plusieurs siècles de travail, puissent décider un jour de contribuer à l’arrivée de millions de crève-la-faim du tiers-monde aux antécédents invérifiables, provenant de pays en retard de plusieurs centaines d’années au niveau des mœurs, de la vision du monde et capacité de production.

    Mais quel rapport entre les ONG, qui viennent en aide à des gens en danger, et les passeurs qui pour le coup sont de vrais marchands de misère, entassant des dizaines de gens dans des coquilles de noix faites pour 12 ?



  • @Matth a dit dans Génération Identitaire s'en prend aux ONG en mer et récolte 70000€ via un crowdfunding :

    Ils ne les empêcheront pas de venir comme ça, ils peuvent au mieux retarder leur arrivée.
    Il y a des groupes d’extrêmes droites par ex en Italie qui financent des projets dans leurs pays pour qu’ils choisissent de rester là-bas, c’est plus intelligent que de jouer aux chats et à la souris en mer, surtout que les chats n’aiment pas l’eau, les souris non plus d’ailleurs.

    Des groupes d’extremes-droite qui investissent leurs sous à l’étranger pour venir en aide à l’autochtone, c’est bien ça ?

    Je connaissais les gens de droite qui se revendiquent de gauche, mais l’inverse - je dirais même l’extreme inverse - c’est beaucoup moins fréquent. :mred:



  • @Le-periannath Il font de l’humanitaire, tout comme Robert Ménard en a fait au sein de Reporters Sans Frontière.



  • @Le-periannath J’ai été également surpris en voyant ça :morange:
    Le journaliste leur disait que c’était déjà ce que faisait des pays comme la France qui donnent de l’argent à des pays africains pour qu’ils se développent, mais eux expliquaient que l’argent est détourné et finit dans les poches de leurs dirigeants (ce qui est souvent le cas c’est vrai :ok_hand_tone2: ), donc ils préfèrent s’investir sur place et suivre l’avancement des différents projets qu’ils lancent.

    Après l’extrême-droite c’est assez large, il y a des gens plus ou moins radicaux, ceux qui font ça ça ne doit pas être ceux qui veulent frapper du noir ou autre j’imagine.



  • @Matth C’est louable et à mon sens ça n’a rien d’extrémiste, au contraire. Ces gens se revendiquent extrémistes ?



  • Sinon typiquement hier on parlait de groupuscules à éradiquer, en voilà un bel exemple. C’est ni plus ni moins que du terrorisme (le terrorisme c’est pas que les méchants barbus).



  • @Ratonhnhakéton a dit dans Génération Identitaire s'en prend aux ONG en mer et récolte 70 000 € via un crowdfunding :

    @Ehrgeiz justement parce que ces gens crèvent la faim, ça me parait déjà une excellente raison en soi.
    Et si ces pays sont en retard, ce n’est pas du ressort de ces migrants qui crèvent de faim, puisque avant de penser à se révolter il faut déjà pouvoir se nourrir et pouvoir mener une révolution quand il s’agit d’un contexte dictatorial, qu’il soit entretenu par des assoiffés de pouvoir ou des groupes industriels. Quant il s’agit de famine naturelle, la révolte ne sert à rien, c’est marche ou crève, ceux qui marchent vont là où il y a de quoi manger ou de l’aide.
    Indépendamment de toute idéologie politique, ça me parait assez simple de comprendre pourquoi ces gens risquent leurs vies et quittent leurs pays, leurs racines et leurs proches.

    Qu’une personne soit en état de nécessité alimentaire ou économique ne préfigure pas de ses valeurs ou capacités à s’intégrer dans une société étrangère, ni ne lui donne le droit de réclamer d’être prise en charge auprès de ces mêmes pays. Autrement, on établit un précédent juridique ou tout un chacun serait en droit de migrer vers un pays riche avec pour motivation, la pauvreté régnant dans son pays d’origine. Désolé mais non, sans parler du fait que la natalité des pays pauvres contribue largement à cet état de fait.

    On ne lutte pas contre la pauvreté en ouvrant grand ses frontières mais en développant des partenariats intelligents avec les pays en question.

    @Le-periannath

    Les ONGs venant au secours des clandestins en mer méditerranée entretiennent une confusion volontaire entre la notion de secours, et celle d’accueil et de prise en charge.

    Si il était seulement question de leur éviter la noyade, c’est humain et personne ne s’y opposerait, mais les ONGs en question vont les chercher pour leur faciliter le trajet jusqu’en Europe, ce qui est un boulot de passeur et c’est ce à quoi s’opposent les identitaires européens.



  • Il ne faut pas semer non plus la confusion sur le travail des acteurs de la solidarité internationale. Lors d’un épisode de crise, l’urgence ne permet pas de mener des programmes de développement. Sinon, accuser les ONG d’être responsables des migrations en méditerrané, c’est une confusion évidente sur l’analyse de la situation.


  • Team

    On peut pas coffrer tous les donateurs de ce crowdfunding pour crime organisé, sinon?



  • Ce message a été supprimé !


Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.