Actuellement sur Le Reboot :

📽 :
19 septembre → : Les Frères Sisters
26 septembre → : La Prophétie de l’horloge
🎮 :
28 septembre → : FIFA 19
🎲 :
Patchwork : À table ! (→ 28 septembre)
Duels : Les Battles du cinéma

Portable au volant: vers des sanctions plus sévères ?


  • Admin

    Une nouvelle enquête publiée ce mardi révèle que près de 9 conducteurs sur 10 utilisent leur smartphone en conduisant. Une pratique dangereuse pointée du doigt par l’association Prévention Routière qui s’apprête à proposer au ministère de l’Intérieur de sanctionner plus durement les automobilistes pris en faute.

    alt text

    Près d’un accident corporel sur dix sur la route est lié à l’utilisation du téléphone portable. Pourtant les automobilistes sont toujours aussi nombreux à téléphoner, envoyer des sms ou encore consulter leurs mails tout en conduisant. L’association Prévention routière a constaté ces comportements dangereux à l’occasion d’une enquête d’observation dont les résultats viennent d’être publiés ce mardi.

    L’étude, menée auprès de 20.757 véhicules en circulation entre janvier et mars à travers la France, révèle que 7% des conducteurs téléphonent alors que leur véhicule roule, 9% quand la circulation est dense et 13% le font à l’arrêt. Tandis que 40% des automobilistes tiennent leur smartphone en main. Au total, près de 9 conducteurs sur 10 ont été vus avec leur portable au volant. Ces chiffres contrastent avec les résultats des enquêtes publiées par la Sécurité routière jusqu’en 2012, qui montraient que 2% des conducteurs utilisaient leur téléphone en conduisant en ville.
    318.000 conducteurs verbalisés en 2015

    «Utiliser un téléphone n’est pas compatible avec la conduite. Dès la sonnerie, la concentration du conducteur est détournée de la route. Le danger est identique avec un kit mains libre. Cette pratique est dangereuse, elle multiplie par trois le risque d’accident», explique un membre de l’association reconnue d’utilité publique depuis 1955. La Prévention routière s’apprête à proposer au ministère de l’Intérieur de pénaliser davantage les utilisateurs de téléphones au volant.

    Source et suite : lefigaro.fr


    Êtes-vous favorable à un durcissement des sanctions pour les automobilistes utilisant leur smartphone tout en conduisant ?
    Vous-même vous arrive-t-il plus ou régulièrement, ou jamais, d’utiliser celui-ci lorsque vous conduisez ?



  • Autre : Je n’ai pas mon permis. :huuu:



  • je n’utilise jamais mon téléphone en conduisant, d’ailleurs ça m’insupporte les gens qui le font, et je suis pour les sanctions très sévères :psycho:


  • Community Manager

    Comme @San.


  • Le Club des Vieux

    Tout pareil que Eyda, c’est insupportable. De toute façon, je ne sais pas faire deux trucs à la fois, en plus j’aime bien conduire j’ai pas envie d’être emmerdé par les appels donc il est au fond du sac et j’y touche pas. Déjà rien que d’essayer de mettre mes lunettes de soleil en conduisant j’y arrive pas, donc le tel j’imagine le carnage :mrgreen:
    Je suis pour des amendes dissuasives genre énormes car y’a des vies en jeu au bout des conneries que font les chauffards…



  • @Jackasse
    Surtout pour dire " ça va ? oui ça et toi ça va ?


  • Le Club des Vieux

    @Thilou a dit dans Portable au volant: vers des sanctions plus sévères ? :

    @Jackasse
    Surtout pour dire " ça va ? oui ça et toi ça va ?

    Ouais genre “j’arrive dans 30 minutes, tu peux mettre le poulet à décongeler?”, c’est à se demander comment on vivait dans les années 90 sans portable :lecid:



  • @Jackasse
    je les entends souvent parler pour ne rien dire c’est vraiment user de l’énergie pour rien et en plus comme tu dis la vie des autres est en danger.



  • ça me soûle de dépasser des gens et de voir qu’ils ont le portable greffé à l’oreille. Est-ce qu’ils pensent aux autres ? Je me dis que les futurs générations seront génétiquement prête à le faire, tant les futurs parents le font. Le corps va développer une particularité en ce sens.



  • @Ratonhnhakéton a dit dans Portable au volant: vers des sanctions plus sévères ? :

    **Une nouvelle enquête publiée ce mardi révèle que près de 9 conducteurs sur 10 utilisent leur smartphone en conduisant.

    J’utilise le mien comme GPS via GoogleMap, ca compte ? (techniquement ça devrait)

    alt text



  • Justement, je me posais la question à propos des écrans embarqués dans pratiquement tous les nouveaux modèles de ouwatures.

    En plus du compteur de vitesse qu’il faut lorgner pour ne pas se faire gauler par un radar, combien de temps en plus à regarder ces écrans d’infos GPS et autres ?

    C’est ça de moins à ne pas regarder la route, mais c’est autorisé. Paradoxal.



  • Au final, non.

    Le Code interdit le fait de placer dans le champ de vision du conducteur d’un véhicule en circulation un appareil en fonctionnement doté d’un écran et ne constituant pas une aide à la conduite ou à la navigation. Il en résulte que tout appareil en fonctionnement placé dans le champ de vision du conducteur (télévision, ordinateur, …) entraîne l’application d’une amende forfaitaire égale à 1500 euros et un retrait de 3 points de permis.

    En revanche, l’utilisation d’un GPS est autorisée.

    La partie graissée semble me positionner dans les clous de la loi.



  • Par ailleurs je mentirais si je disais ne jamais me servir de mon téléphone au volant. Mais en règle général, c’est plus dans des bouchons, lorsque je suis à l’arrêt. En circulation, jamais.



  • La code le dit parce que le puissant lobby des constructeurs d’automobiles a fait pression sur les législateurs non ? Et pas les fabricants de smartphones.

    N’empêche que le temps passé à décrypter la carte GPS - sans assistance vocale - détourne suffisamment l’attention pour rentrer dans le cul d’une bagnole qui pile devant.

    Si en plus le conducteur est bigleux ça augmente le risque.


  • Admin

    @Le-periannath a dit dans Portable au volant: vers des sanctions plus sévères ? :

    @Ratonhnhakéton a dit dans Portable au volant: vers des sanctions plus sévères ? :

    **Une nouvelle enquête publiée ce mardi révèle que près de 9 conducteurs sur 10 utilisent leur smartphone en conduisant.

    J’utilise le mien comme GPS via GoogleMap, ca compte ? (techniquement ça devrait)

    alt text

    Quand le smartphone est utilisé comme GPS et fixé sur un support son utilisation est légale. De même quand il est utilisé pour téléphoner avec un kit bluetooth. Ce qui est interdit c’est de tenir son téléphone à la main en conduisant, car un flic ne saurait pas ce que tu fais avec, téléphoner, envoyer un SMS, changer de chanson.


  • Admin

    @Le-periannath a dit dans Portable au volant: vers des sanctions plus sévères ? :

    Par ailleurs je mentirais si je disais ne jamais me servir de mon téléphone au volant. Mais en règle général, c’est plus dans des bouchons, lorsque je suis à l’arrêt. En circulation, jamais.

    Dans les bouchons c’est interdit, de même si l’on stoppe sa voiture sur le bas côté ou sur le talus, légalement un agent peut verbaliser. Il n’y a que si la voiture est stationnée sur une place prévue pour et moteur coupé que l’on peut téléphoner avec son smartphone.
    J’ai appris ça lors d’un stage de récupération de points.



  • T’avais roulé bourré pour perdre des points ?


  • Admin

    @aurel a dit dans Portable au volant: vers des sanctions plus sévères ? :

    La code le dit parce que le puissant lobby des constructeurs d’automobiles a fait pression sur les législateurs non ? Et pas les fabricants de smartphones.

    N’empêche que le temps passé à décrypter la carte GPS - sans assistance vocale - détourne suffisamment l’attention pour rentrer dans le cul d’une bagnole qui pile devant.

    Si en plus le conducteur est bigleux ça augmente le risque.

    Tous les GPS ont une assistance vocale et pas besoin de décrypter la carte, la route à suivre est en surbrillance et colorée et certains modèles affichent même des animations pour indiquer où et quand il faut bifurquer ou sortir d’un rond point. Finalement un GPS réglé avant de partir ne déconcentre pas plus que de regarder ses rétros, chercher une station de radio ou fouiller dans a boite à gants.


  • Admin

    @aurel Que des excès de vitesse de moins de 20 km/h et un de moins de 30. Mais cumulés et à chaque fois à moins de 6 mois d’intervalle, les points partent vite.



  • Ah ben possible. Je ne savais pas n’en ayant jamais utilisé (et ne m’étant jamais perdu).