Intel veut généraliser Thunderbolt 3


  • Admin

    Intel veut généraliser Thunderbolt 3 : fin des royalties, ouverture à tous et intégration aux CPU

    Après plusieurs années à être une technologie intéressante mais réservée à une élite, Thunderbolt devrait enfin devenir une solution pensée pour tous. Intel vient en effet d’annoncer qu’il allait libérer sa solution et l’intégrer nativement à ses prochains CPU.

    alt text

    Cela fait maintenant six ans qu’Intel propose une connectique à très haut débit sous le nom de Thunderbolt. Issue du projet Light Peak, elle avait été lancée en partenariat avec Apple. Elle offrait alors un débit de 10 Gb/s et 10 watts via un connecteur Mini DisplayPort (1.1).

    Thunderbolt 3 : de belles promesses trop peu exploitées

    Au fil du temps, celle-ci a évolué afin d’intégrer de nouvelles capacités et d’offrir de meilleures performances. Sa version 3, annoncée en 2015, est la plus récente. Elle offre jusqu’à 40 Gb/s de débit, une puissance de 15 watts et peut gérer deux flux 4K via le DisplayPort 1.2. Mais surtout, elle utilise un connecteur unique qui a vocation à se répandre un peu partout : l’USB Type-C. Ainsi, elle est compatible avec Power Delivery afin de transporter une puissance maximale de 100 watts.

    De quoi ouvrir le champ à de nouveaux usages, de la montée en puissance des docks de connecteurs aux boîtiers permettant d’externaliser la carte graphique. Nous avons ainsi vu de premier modules être annoncés, Intel ayant ouvert officiellement les vannes à ces solutions avec son mini PC Skull Canyon, mais les constructeurs sont encore assez timides.

    Il faut dire que Thunderbolt a un défaut principal : Intel dispose d’une mainmise totale sur la technologie et certifie tous les produits qui l’utilisent. Une autre manière de dire que les fabricants doivent montrer patte blanche et mettre la main au portefeuille afin de pouvoir en tirer parti.

    Un besoin d’ouverture pour aller plus loin…

    Résultat, malgré tout l’intérêt de cette solution dans ses différentes révisions, elle est assez peu répandue.

    Source et suite : nextinpact.com


    Il était temps. Cette techno depuis qu’elle est sortie a toujours été en avance sur l’USB aussi bien en terme de débit qu’en terme de polyvalence. Il est possible d’y faire passer des données, de la vidéo, les deux en même temps, d’y plugger des extension physiques comme des cartes graphiques externes et parfois même de les alimenter.
    Bref, c’est un connecteur à tout faire avec d’excellents débits, mais très peu utilisé à cause des droits à payer pour incorporer cette technologie.



Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.