L'art peut-il sauver des vies ?



  • L’art peut-il sauver des vies ?

    Petite ambiance pour accompagner vos temps de réflexion :

    edit: C’est une vraie question, je vous invite à répondre en ignorant les conversations HS qui vous précèdent.



  • ...

    (je n’ai jamais su si le type pouffait ou pleurait).



  • Aaah le retour du gif ambigu !



  • T’es une experte dans le genre je te ferais dire.



  • Absolument pas. Mes gifs sont toujours limpides. Donne moi un exemple de gif pas limpide que j’aurais posté ?



  • ...



  • 12 vues ! :huuu:



  • :huuu: en effet





  • Il peut en sauver comme il peut en prendre, à la fois pour les individus qui créent comme pour ceux qui sont récepteurs.
    La valeur cathartique de l’art, cet exutoire possible, cette fenêtre vers une sphère hors du champ de la vie que tout le monde vit et/ou subi.



  • :up:



  • Genre le topic créé dans un moment d’abandon et qu’on aimerait jamais voir refaire surface. Mais si ! :pervers:



  • J’y crois encore. :cryhappy:



  • :sleep: Tant d’obstination m’épate.

    Que les 77 voyants de ce flopic se présentent ici ! :mega: (ils m’épatent aussi).



  • Si je réponds un truc ça va peut-être énerver les gens, c’est toujours bon à prendre.

    Je pense qu’être à l’origine d’une “oeuvre d’art” peut sauver, ou au moins extirper qqun de la morosité. Je mets des guillemets parce que le terme “oeuvre d’art” est très ouvert.
    Lorsqu’une personne crée quelque chose qui a une valeur artistique (forcément subjective), cette chose acquiert immédiatement un sens pour son auteur. Par exemple, si je prend 1h pour faire un dessin, qu’il soit réussi ou non, l’intention que j’y ai mis lui donne un sens que je suis la seule à connaître. Si je suis malheureuse et que je veux mourir (ce n’est pas le cas, j’illustre), comme souvent le sentiment d’inutilité et de vide peut me tirer vers le bas, mais je pourrai toujours me raccrocher à ce qui n’a du sens que pour moi.
    Et même si je ne suis pas à l’origine d’une oeuvre d’art, la relation que je peux avoir avec l’art est très intime. Impossible de ressentir une chanson de la même manière que les autres, on ne voit pas une peinture avec les yeux d’un autre, on peut mettre des mots sur ce qu’on ressent, mais ce ne sera jamais exact… Notre relation à une oeuvre d’art peut donc être tellement personnelle qu’elle nous donne du sens. J’existe car je ressens telle sensation face à telle oeuvre, et personne ne ressent ça comme moi.
    alt text



  • @oranginita a dit dans L'art peut-il sauver des vies ? :

    Si je réponds un truc ça va peut-être énerver les gens, c’est toujours bon à prendre.

    Je pense qu’être à l’origine d’une “oeuvre d’art” peut sauver, ou au moins extirper qqun de la morosité. Je mets des guillemets parce que le terme “oeuvre d’art” est très ouvert.
    Lorsqu’une personne crée quelque chose qui a une valeur artistique (forcément subjective), cette chose acquiert immédiatement un sens pour son auteur. Par exemple, si je prend 1h pour faire un dessin, qu’il soit réussi ou non, l’intention que j’y ai mis lui donne un sens que je suis la seule à connaître. Si je suis malheureuse et que je veux mourir (ce n’est pas le cas, j’illustre), comme souvent le sentiment d’inutilité et de vide peut me tirer vers le bas, mais je pourrai toujours me raccrocher à ce qui n’a du sens que pour moi.
    Et même si je ne suis pas à l’origine d’une oeuvre d’art, la relation que je peux avoir avec l’art est très intime. Impossible de ressentir une chanson de la même manière que les autres, on ne voit pas une peinture avec les yeux d’un autre, on peut mettre des mots sur ce qu’on ressent, mais ce ne sera jamais exact… Notre relation à une oeuvre d’art peut donc être tellement personnelle qu’elle nous donne du sens. J’existe car je ressens telle sensation face à telle oeuvre, et personne ne ressent ça comme moi.
    alt text

    :sleep: Il suffisait de le dire. Respects.

    (et j’arrête mes coquineries).



  • @oranginita
    Je n’aurais pas su l’exprimer aussi bien mais c’est exactement ça :heart:



  • Je ne sais pas si l’on peut dire que l’art peut sauver des vies dans la mesure où la liste d’artistes qui se sont suicidés malgré leur art est loin d’être négligeable : Vincent van Gogh, Ernest Emingway, Romain Gary, Yukio Mishima, Kurt Cobain, Patrick Dewaere, Alexander McQueen, Gérard de Nerval, Stephen Zweig, Tchaikovsky… et tant d’autres.



  • @Britten Tu veux dire que “l’art peut sauver des vies, mais qu’il peut aussi en prendre” ? edit : Tu dis que ces artistes sont morts “malgré leur art”, mais sont-ils morts parce que l’art n’a pas suffi à les sauver ?



  • @Britten a dit dans L'art peut-il sauver des vies ? :

    Je ne sais pas si l’on peut dire que l’art peut sauver des vies dans la mesure où la liste d’artistes qui se sont suicidés malgré leur art est loin d’être négligeable : Vincent van Gogh, Ernest Emingway, Romain Gary, Yukio Mishima, Kurt Cobain, Patrick Dewaere, Alexander McQueen, Gérard de Nerval, Stephen Zweig, Tchaikovsky… et tant d’autres.

    Le fait qu’il puisse prendre des vies pour les uns ne suffit pas pour douter qu’il puisse en sauver pour les autres.


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.