[Législatives] La France Insoumise, à la rue ou à l'assemblée?


  • Team

    Un espoir est né chez beaucoup d’électeurs, avec son lot de déceptions. La candidature de Jean-Luc Mélenchon a battu des records, a beaucoup influencé ce qu’a été la campagne présidentielle, et son mouvement, la France Insoumise, promet maintenant de peser sur la vie politique française durablement.

    Pour autant, ces gentils révolutionnaires s’engagent sur un parcours semé d’embuches. Ils n’ont pas d’assise locale, ils n’arrivent pas à se trouver d’alliés convenables (ayant refusé la main tendue d’EELV et ne parvenant pas à trouver un accord potable avec le PCF), leur refus du front républicain n’a pas été comprise ou acceptée par beaucoup de leurs propres électeurs, et leur succès était en bonne partie dû à l’échec de la candidature de Benoît Hamon, paramètre que l’on ne retrouvera pas lors des législatives.

    Pour autant, ils le savent, il faudra bien une opposition à la gauche d’Emmanuel Macron, et ils espèrent bien la représenter.
    Les Insoumis croient encore aux lendemains qui chantent, portent toujours leur fameux projet de Sixième République qui pourrait être de plus en plus crédibilisé si la situation institutionnelle créée par la nouvelle configuration politique provoque une crise systémique, et nombreux sont les citoyens qui rejettent la politique économique libérale promise par le nouveau président sans pour autant vouloir se jeter dans les bras de l’extrême droite nationaliste.

    La France Insoumise obtiendra-t-elle son groupe parlementaire à l’Assemblée Nationale? S’imposera-t-elle comme la principale force d’opposition à gauche? Ou bien sera-t-elle condamnée à n’être qu’une opposition de rue, présente dans les manifs mais absente dans les débats d’idées institutionnels?



  • Merci @Madarjeen pour tes excellentes introductions pour débattre des législatives.

    Je pense que la FI est vraiment porteuse d’espoir dans le domaine environnemental. Économiquement, les énergies renouvelables et l’agriculture biologique sont vraiment des alternatives sérieuses. La recherche dans ces domaines doit être prioritaire. Je voterai un candidat de la FI aux législatives car il nous faut un gouvernement apte à prendre des mesures et faire des reformes dignes de ce nom.
    Il y a aussi la lutte contre le chômage, la répartition des richesses, l’insoumission à la technocratie européenne.

    Nous savons par exemple que les éleveurs Allemands ne payent pas de TVA, ce qui est illégal en Europe. Une directive européenne de 2006 interdit aux Etats membres d’avoir un taux réduit de TVA inférieur à 5%. Le taux minimum est donc de 5%. Et bien avec la FI majoritaire à l’AN, des mesures favorables à notre économie, même soit disant illégales au niveau Européen seraient prises. Si ce n’est pas si illégal que ça en Allemagne, pourquoi le serait-ce en France? L’argument de l’illégalité est finalement fantaisite.

    Ensuite il y a l’illégitimité de fait du président élu qui veut se donner les pleins pouvoirs pour réformer le code du travail à sa guise. Non, ce n’est pas possible, cela ne doit pas arriver, c’est dangereux, il ne faut pas lui laisser de majorité parlementaire. L’extrême-droite néo libérale, même avec un visage poupin à sa tête, reste néo libérale.


  • Banni

    Non, pas d’alliance avec les cocos, on est niqué, on aura 20 députés grand max en étant gentil.

    Fin du films, les méchants ont gagné.

    En plus y’a même des gens qu’on saoule, ça fait chier tout le monde qu’on essaye de sauver notre modèle social, les insoumis sont chiants sur twitter et tout donc voila c’est mort.


  • Team

    Bah ouais mais il est encore temps de se rendre compte que cette logique d’affrontement, où repousser les autres à tout ce qui n’est pas bien ne peut pas marcher…


  • Team

    alt text

    Vu la manif d’aujourd’hui, c’est pas gagné :fume:


  • Team

    Sont cons, ça veut rien dire “pendre notre le projet banquier”.


  • Banni

    Bon on commence direct les fake news.

    Les manifs d’aujourd’hui c’est une initiative des syndicats, et de certaines sections locales en plus, pas de la France Insoumise.

    Je sais que pour les profane toute la gauche ne fait qu’un mais non c’est pas le cas.
    Ces syndicats n’ont même pas appelé à voter JLM au premier tour d’ailleurs.


  • Team



  • Allez PS et PC, laissez pour une fois vos égos de côté et rejoignez la FI. C’est le seul mouvement qui peut vous sauver. Voyez à long terme et non les subventions de l’an prochain.

    http://www.leparisien.fr/elections/presidentielle/candidats-et-programmes/legislatives-hamon-tend-la-main-a-melenchon-et-appelle-a-l-union-07-05-2017-6926370.php#xtor=AD-1481423552



  • http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/05/08/97001-20170508FILWWW00224-legislatives-le-pcf-veut-un-accord-avec-les-insoumis.php

    Franchement ils font chier le PCF, qu’ils créent un parti pas moribond et qu’ils arrêtent de parier sur des alliances.

    Je suis contre une alliance car JLM a clairement dit que la politique politicarde était casse-couille et il a raison (ce qu’il a dit quand Hamon voulait qu’ils s’allient quoi). De toute façon FI aura pas masse de sièges, le PCF va pas changer grand-chose…


  • Banni

    Faut y aller tout seul, faut pas sauver les autres partis, tant pis s on finit à 12 députés.
    Faut les laisser se noyer dans leur vomi, PCF, EELV, PS, ras le bol.
    Le PS est rempli de mecs de droite qui ont choisi le PS par unique plan de carrière, EELV c’est des gens sans convictions qui font la zad un jour et qui plaquent tout le lendemain pour un poste au ministère du logement, le PCF c’est des parasites qui seraient incapables de faire plus de 3% à l’éléction et qui s’accrochent à nous commune moule à un rocher pour continuer d’exister.
    Laissons les crever et quand toute la gauche sera par terre, on reconstruira tout de zéro.


  • Banni

    Communiqué de Manuel Bompard, directeur de campagne de La France Insoumise :

    "Pierre Laurent a décidé de rompre les discussions sur les candidatures aux élections législatives. La direction du PCF a donc lancé la campagne de tous ses candidats sous le sigle du PCF, membre d’un « Front de Gauche » pourtant aujourd’hui inexistant. J’en prends acte.
    Je le déplore. Mais je ne suis pas surpris. En effet, dès juillet 2016, Pierre Laurent avait indiqué qu’il ne voulait pas d’accord au niveau national, mais des accords au cas par cas.
    Plus précisément, en janvier 2017, le supplément « Communistes » de l’Humanité du 11 janvier publiait un extrait d’une intervention du secrétaire général du PCF à ce sujet : « Il n’y a pas d’accord avec la France insoumise et il n’y en aura pas ».
    Ainsi donc, tour à tour, la direction du PCF a rejeté tout accord national, puis a demandé 50% des circonscriptions (ainsi que le renouvellement de ses députés sortants), puis un échange de 20 circonscriptions, puis de 13, puis a rompu. Dans le même temps, elle a conclu des accords départementaux avec le PS et EELV comme dans la Somme et le Jura.
    .
    Excédés par des combinaisons sans principe, illisibles pour nous qui voulons faire naitre une nouvelle majorité, je tiens à rappeler que la France insoumise a déjà investi :
    – 17 candidat.e.s issu.e.s du PCF
    – 6 candidat.e.s issu.e.s d’Europe Ecologie – Les Verts dont Sergio Coronado, député sortant
    – 5 candidat.e.s socialistes
    – 36 candidat.e.s issu.e.s du mouvement Ensemble
    – 73 candidat.e.s issu.e.s du Parti de Gauche,
    La grande diversité de ses candidatures fait d’ores et déjà de la France insoumise un cadre de large rassemblement.
    .
    Enfin, fidèles à sa volonté de fédérer le peuple, la France insoumise présentera 63% de candidats sans carte de parti et des personnalités, des militants associatifs ou des syndicalistes comme :
    – Juan Branco, avocat de Wikileaks (nota : qui a vivement condamné les Macronleaks);
    – Lionel Buriello, sidérurgiste syndicaliste ;
    – Aurélien Motte, métalurgiste syndicaliste ;
    – Claire Dujardin, avocate du collectif contre le barrage de Sivens ;
    – Katell Andromaque, militante contre Notre-Dame-des-Landes ;
    – Jean-Marie Brom, chercheur en physique nucléaire, militant anti-nucléaire ;
    – Karine Monségu et Medhi Kémoune, syndicalistes Air France ;
    – Rémi Garnier, lanceur d’alerte de l’affaire Cahuzac ;
    – Céline Boussié, lanceuse d’alerte dans le médico-social ;
    – Sarah Soilihi, championne du Monde de kick-boxing.
    Tous nos candidats porteront le programme « L’avenir en commun » en invitant les 7 millions d’électeurs qui l’ont soutenu à l’élection présidentielle à reproduire leur vote pour une majorité nouvelle à l’assemblée nationale.


  • Team

    Bon bah, je n’avais pas envie de voter pour la candidate PCF de ma circonscription, avec un peu de chance j’aurai une occasion de voter pour la France Insoumise.



  • Ici les candidats investis par circonscription.

    https://legislatives2017.lafranceinsoumise.fr



  • Je mets ça ici…

    Les problèmes que le modèle libéral engendre et auxquels la France Insoumise veut répondre trouvent une dimension particulièrement flippante aux USA

    http://www.esquire.com/news-politics/news/a41147/half-of-americans-less-than-1000/


  • Team

    @Super-Dupont Pourquoi on voit pas le nom de Mélenchon dans les Bouches-du-Rhône? :prude:



  • @Madarjeen peut être parce qu’il vient tout juste d’annoncer sa candidature?



  • @Yorgat a dit dans [Législatives] La France Insoumise, à la rue ou à l'assemblée? :

    Je mets ça ici…

    Les problèmes que le modèle libéral engendre et auxquels la France Insoumise veut répondre trouvent une dimension particulièrement flippante aux USA

    http://www.esquire.com/news-politics/news/a41147/half-of-americans-less-than-1000/

    Oui on est très loin de l’image idyllique de l’obamacare qui voudrait nous montrer une Amérique socialement à la hauteur des enjeux qu’un État se doit d’assumer. L’obamacare n’est ni plus ni moins qu’un programme humanitaire, certes nécessaire et urgent, mais qui ne permet pas de panser les plaies d’un système économique destructeur. Si en France on veut remplacer notre système de protection social historique par une couverture humanitaire , alors Macron est le président idéal.



  • @Carcha a dit dans [Législatives] La France Insoumise, à la rue ou à l'assemblée? :

    le PCF c’est des parasites qui seraient incapables de faire plus de 3% à l’éléction et qui s’accrochent à nous commune moule à un rocher pour continuer d’exister.
    Laissons les crever et quand toute la gauche sera par terre, on reconstruira tout de zéro.

    Quel joli message. :hihi:


  • Team

    L’humoriste Gérald Dahan est candidat aux législatives pour la FI. :anguished:



Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.