[2017] Gueule de bois


  • Team

    Vous êtes lepéniste et vous avez cru au sursaut patriotique.
    Vous êtes filloniste et vous avez cru qu’il allait déjouer le complot médiatique.
    Vous êtes mélenchoniste et vous avez cru à la révolution insoumise.
    Vous êtes hamoniste et vous avez cru que gagner la primaire socialiste vous apporterait le soutien du Parti socialiste.
    Vous êtes dupontaignantiste et vous avez cru qu’on allait enfin quitter l’Europe et l’euro.
    Vous êtes lassalliste et vous avez cru que votre candidat était autre chose qu’une blague de maires un peu bourrés lors des dépôts de parrainages.
    Vous êtes poutouiste et vous avez cru que les gens voulaient encore faire la révolution.
    Vous êtes asselineauiste et vous avez cru que vous alliez convaincre les gens en spammant comme des tarbas sur tout l’internet français.
    Vous êtes arthaudiste et vous avez cru que le trotskisme avait encore sa place au XXIème siècle.
    Vous êtes cheminadiste et vous avez cru pouvoir finir vos vieux jours sur la première colonie martienne.

    Ce topic est fait pour vous.



  • :huuu: C’est pas not’ projaaaaaaay !



  • Bon ça va c’est Macron. C’est pas Chirac “super menteur”, c’est pas fion"super voleur", c’est pas Le pen “super raciste”.
    Ça va, ça devient un petit peu pênible cette histoire.
    À chaque elections y’a un vainqueur et des perdants.
    Oui c’est pas JLM, il est arrivé 4ème
    Ce forum anti Macron devient un peu pénible là.



  • L’opposition politique c’est caniveau. L’adhésion à notre projet c’est penser rouleau de printemps.

    0_1494223384732_images (2).jpg



  • Texte très inspiré de Laurent Obertone;

    " Chers lecteurs,
    La chute de Big Brother est donc remise à une date ultérieure. La France a une fois encore choisi le parti du Titanic. N’en tirez pas de conclusions excessives : un vote n’est pas un exercice intellectuel.
    Si la pensée identitaire et anti-système domine, au fond l’électeur est d’abord un reptile consommateur, qui suit largement son instinct remplacé par le martèlement publicitaire : Macron-économie-bon-moi-avoir-à-manger-encore / Le Pen-économie-mauvais-moi-peur-difficile.
    Cette élection est la défaite d’une majorité majoritairement trompée.
    Ne perdez pas votre temps à insulter vos compatriotes : il y a peu, ce conditionnement tenait la plupart d’entre nous. C’est en train d’évoluer.
    La bataille des idées est gagnée, pas la bataille du conditionnement, des moyens, du pouvoir.
    La déception qui succèdera à l’élection de Macron sera considérable. Le vivre ensemble, ici et ailleurs, va se fracasser sur le mur du réel. Immigration, remplacement et insécurité deviendront des questions centrales et incontournables. Le fossé entre les identités et les morales ne cessera de se creuser. C’est inéluctable et cette élection n’en est qu’une étape.
    Toujours plus d’intelligences et de moyens rejoindront la secte des yeux ouverts. Ce mouvement n’est pas réversible. Il a connu ces dernières années un essor considérable, en Angleterre, aux États-Unis, en Russie, en Europe de l’est, et chez nous… Il ne cessera ces prochains mois de gagner des adeptes, et de gagner en influence. Les victoires et les solutions arrivent. Ne croyez jamais que la situation est perdue – ne leur faites pas ce cadeau –, tant que nous sommes encore là – et nous sommes des millions.
    Il serait salutaire d’arrêter de porter tous les espoirs sur la chose politique. C’est important, mais ce n’est pas tout. Le meilleur moyen de ne pas désespérer est de ne pas espérer en quelqu’un d’autre que soi. N’attendez pas qu’un parti ou qu’un messie vienne sauver notre pays. Espérer, attendre, c’est déjà oublier, de penser et d’agir.
    C’est à nous d’agir, ici et maintenant. Un combat d’influence, de tous les instants. Créer des médias, des sites, des groupes, penser des stratégies, organiser des réseaux, occuper le terrain, investir, éditer, diffuser, etc., les possibles sont infinis, à la portée de tous. Tant qu’on respire, il faut agir.
    Si vous manquez d’inspiration, je vous conseille de ne pas manquer mon prochain essai sur la France, qui paraîtra en 2018, et dans lequel je livrerai sur ces sujets fondamentaux une réflexion complète et très concrète.
    Plus que jamais, par tous les moyens, luttez pour votre souveraineté intellectuelle et morale, pour celle de vos proches, pour celle de tous les nôtres.
    Le régime peut nous mépriser, nous insulter, nous traquer, nous censurer, mais il ne pourra pas nous réduire, et c’est nous qui allons le réduire. Ces dernières semaines, il a appris à avoir peur : il devra s’y habituer. Tant qu’il ne se pliera pas à notre volonté, tant qu’il voudra la mort de nos peuples, tant qu’il menacera l’héritage de nos ancêtres et l’avenir de nos enfants, ce régime ne connaîtra ni repos ni indulgence.
    Pour résumer : gardez-vous de l’espoir qui condamne à attendre, et gardez-vous du désespoir qui mène à abdiquer.
    Tout est possible à condition de le vouloir et d’agir. Soyez vivants, indépendants, irrécupérables et irréductibles. Nous gagnerons.

    Laurent Obertone. "



  • :cabrellette:




Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.