Claire- Koh Lanta Cambodge



  • CLAIRE

    alt text

    38 ans - Coach sportif
    Lot (46)

    On la surnomme Nikita ! Il y a 4 ans, Claire découvre les stages de survie commando, et pour cette passionnée de sport, c’est une révélation ! Repousser sans arrêt ses limites, et se débrouiller toute seule en pleine nature, c’est tout ce qu’elle aime ! Du coup, la coach du Lot, qui est aussi maman de 2 enfants, a tous les atouts pour devenir une super aventurière Et pourquoi pas l’ultime ?



  • Nikita a pas fait d’étincelles hier :hum:


  • Team

    Déçue de cette candidate


  • Koh-Lanta

    Pas moi j’attendais rien d’elle :tagada:



  • Déçu aussi car on nous la sur vendu alors qu’elle est loin d’être la fille la plus forte (je pense que Mathilde lui est supérieur tout comme Manuella et que Kelly fait jeu égal avec elle).



  • Il faut avouer que comme coach sportif, elle n’est pas très impressionnante pendant les épreuves (même constat pour Clémentine d’ailleurs).


  • Team

    Oui puis en plus je sais pas, elle parle beaucoup pendant les ITW donnant l’impression d’un caractère fort, mais jamais sur le camp.


  • Koh-Lanta

    Bah je me suis dis que la survie sur le camp est moins facile que prévue, d’où le contraste, mais bon elle a fait des stages de survie etc… Elle est sensée être très bien préparée.



  • Voici ses premières ITV après son élimination. On commence avec l’article spoilante de Gala publier :

    Claire éliminée : “Je n’ai même pas pu dire au revoir à la plage”

    Alors que c’est Mathilde qui avait recueilli une majo­rité de votes, et qui aurait dû être élimi­née, le sort s’est retourné contre Claire dans Koh Lanta. Mathilde a révélé qu’elle avait trouvé un collier d’immu­nité, et c’est donc Claire qui a dû quit­ter l’aven­ture, sans que les aven­tu­rier l’aient décidé. Un vrai coup dur. De retour dans sa famille, la candi­date répond aux ques­tions de Gala et revient sur son parcours dans Koh Lanta…

    Quelle a été votre réac­tion juste après l’élimi­na­tion?
    Cela a été un vrai choc. J’étais anéan­tie. Je ne m’y atten­dais pas du tout, j’étais persua­dée que Mathilde serait élimi­née. C’est vrai­ment de la malchance qu’elle ait trouvé ce collier… Enfin de la malchance pour moi! Le plus dur, c’était de ne pas être prépa­rée. Souvent on fait son sac en sachant très bien qu’on va reve­nir au camp… C’était mon cas, sauf que je suis partie défi­ni­ti­ve­ment. Je n’ai pas eu toute cette démarche psycho­lo­gique pour me prépa­rer au départ. Je n’ai même pas eu le temps de faire mes adieux à la plage! C’était très violent.

    Vous avez des regrets par rapport à la fin de l’aven­ture?
    Honnê­te­ment, je n’ai aucun regret. J’ai passé des heures à le cher­cher partout, je le cher­chais encore trente minutes avant le conseil. Elle a juste eu plus de chance que moi… Et en même temps, je me dis que ce n’est pas si mal de sortir comme ça. Au moins les autres aven­tu­riers n’ont pas vrai­ment souhaité mon départ, personne n’a remis en cause mes compé­tences.

    Contrai­re­ment à d’autres candi­dats, je n’ai pas eu de grosse révé­la­tion sur moi-même. Ce côté intros­pec­tif, où l’on apprend à dépas­ser ses propres limites, je l’avais déjà décou­vert lors de mes nombreux stages de survie. Koh Lanta m’a plutôt confor­tée dans qui je suis. Et bien entendu, cela apprend aussi à appré­cier le confort et la présence des gens qu’on aime.

    Juste­ment, comment ont réagi les gens que vous aimez quand vous êtes rentrée?
    Mon compa­gnon et mes deux enfants étaient très fiers de moi, et très contents de me revoir. C’est quand même long. Tous mes proches me savaient capable de faire ça, c’est plutôt les gens qui me connais­saient moins qui ont été surpris par ma perfor­mance. Aujourd’hui on regarde toutes les émis­sions en famille. La plupart des gens qui m’ont vue à la télé­vi­sion ont reconnu mon carac­tère, mes quali­tés, donc c’est que je suis restée fidèle à moi même.

    Qu’est-ce qui a été le plus dur sur place?
    En partant j’avais vrai­ment peur de la stra­té­gie des autres aven­tu­riers, mais j’ai eu de la chance et suis tombée sur une année où on a rapi­de­ment voté au mérite, donc j’étais rassu­rée. Au final, le plus dur pour moi ça a été les nuits. Il faut imagi­ner de très longues nuit à cette époque au Cambodge, la nuit peut durer douze heures, et pour moi qui suis hyper­ac­tive c’est compliqué de rester douze heures à ne rien faire. En plus on dort très mal entre le feu à surveiller, la pluie parfois, et le sol dur qui fait mal au dos…

    Vos exten­sions de cils ont fait le buzz au début de l’aven­tu­re…
    (Rires) Oui! C’est ma carac­té­ris­tique person­nelle, je peux être complè­te­ment garçon manqué sauter des obstacles et me trai­ner dans la boue, mais j’ai tout de même envie d’être fémi­nine, sensuelle et de plaire aux hommes. En fait, je fais des exten­sions de cils au début de chaque été parce que c’est plus simple, plus besoin de se remaquiller après chaque baignade. Mais là, ce n’était pas une super idée! D’habi­tude quand je pars en vacances, j’ai toujours un petit miroir pour véri­fier que tout est en place… A Koh Lanta je n’avais rien, et ça partait dans tous les sens! Par contre les commen­taires des gens qui se deman­daient si j’avais du mascara m’ont fait beau­coup rire, s’ils voyaient dans quelles condi­tions on vit sur l’île…

    Vous regar­dez beau­coup ce qui se dit les réseaux sociaux?
    Je m’y suis mise pour Koh Lanta. J’ai de la chance car je n’ai que des commen­taires posi­tifs, les gens m’encou­ragent et me soutiennent. Par contre, quand je vois le lynchage dont est victime Clémen­tine par exemple, je trouve ça terrible. Elle ne le mérite pas, les gens oublient parfois que ce n’est qu’un jeu!



  • Maintenant voici son ITV pour TéléLoisir :

    Claire sous le choc après son élimination de Koh-Lanta : pourquoi a-t-elle donné son vote noir à Clémentine ?

    Claire, éliminée surprise de ce vendredi 26 mai 2017, revient sur son épopée dans Koh-Lanta Cambodge.

    Pour une surprise… Alors qu’on s’attendait à ce que Mathilde quitte le jeu, c’est finalement l’ex-Bleue Claire qui a été éliminée de Koh-Lanta Cambodge ce vendredi 26 mai 2017. La faute à ce collier d’immunité trouvé in extremis par Mathilde et qui va lui permettre de poursuivre l’aventure. Celle qui avait débarqué aux côtés de Sébastien et Vincent, trois jours après le début de cette aventure, nous livre son sentiment sur cette éviction inattendue.

    Télé-Loisirs : Ces larmes qu’on a pu voir au moment de votre élimination étaient-elles uniquement dues à la déception ?
    Claire : Ce sont des larmes de choc. Après, je suis hyper émotive. Je pleure facilement. Je ne m’attendais tellement pas à ce qui vient d’arriver ! Et surtout pas à ce que Mathilde trouve un collier. Je réalise d’un seul coup que mon Koh-Lanta est fini, et que je n’ai pas eu le temps de me préparer.

    Avez-vous cherché un collier ?
    Oui, j’ai retourné l’île même. Les cameramen avaient peur que j’attrape une insolation. Je n’ai aucun regret.

    Pourquoi avoir donné le vote noir à Clémentine ?
    Tout le monde a été surpris. J’avais face à moi trois garçons que j’adore. Sur le coup, je n’avais rien préparé et je n’arrivais pas à faire de choix. Je savais que Clémentine aurait sa place dans le carré final. Je ne voulais pas influencer la suite du jeu si je donnais ce vote à un garçon. Je me disais qu’en confiant cette tâche à Clémentine, elle voterait au mérite par la suite. J’ai confiance en elle.

    Clémentine vous reproche tout de même de n’en faire qu’à votre tête sur le camp…
    J’ai fait beaucoup de choses sur le camp. Ce qu’elle voulait sans doute dire, et on en a parlé ensemble parce qu’on voulait toutes les deux faire ce trek, c’était que j’avais déjà eu beaucoup d’opportunités au Cambodge. C’est pour ça qu’on l’a laissée partir avec Vincent.

    Yves vous a également vertement critiquée…
    Et pourtant au début de l’aventure, il n’arrêtait pas de m’encenser. J’étais son idole de la survie. Pour moi, ses réactions ont parfois été immatures et ses propos ont souvent été déplacés après l’aventure. Il ne fait pas partie des personnes que j’ai envie de revoir.

    Pourquoi ne pas avoir essayé de faire sauter le collier de Clémentine ?
    Parce qu’on était parti sur une logique de mérite. On est resté focalisé là-dessus. En partant de là, comme Clémentine était compétitive, on n’a pas cherché à lui retirer le collier.

    Vous avez eu beaucoup de remords vis-à-vis de Frédéric, de ne pas l’avoir inclus dans votre alliance ?
    Vincent, Sébastien et Clémentine m’avaient tous trois proposé de rejoindre le carré final. J’ai sauvé ma tête et sacrifié la sienne. Il l’a compris quand on a eu notre mise au point. Quand j’ai pleuré sur la plage, c’est parce que j’étais fatiguée, que ces stratégies ne me ressemblent pas et en plus, cela faisait pile un an que ma mère était décédée. Ça faisait beaucoup.

    On a le sentiment que vous étiez discrète, certains diront mystérieuse… Avez-vous le sentiment d’avoir vécu l’aventure ainsi ?
    Mes proches me reconnaissent dans l’aventure. J’ai toujours voté en mon âme et conscience. Parfois on me voyait moins, mais sans doute parce que j’étais en train de m’activer quelque part.



  • “Je n’ai même pas pu dire au revoir à la plage” elle est mélodramatique Claire.



  • Voici maintenant son ITV de TéléZ :

    Claire de ‘Koh-Lanta Cambodge’ : « Je suis anéantie, je ne sais plus où j’habite »

    La méritante Claire, 38 ans, coach sportive et experte en survie, n’a pas réussi à franchir l’étape de ce nouvel épisode de Koh-Lanta Cambodge. Elle témoigne de sa déception.

    TeleZ : Comment prenez-vous votre élimination ?
    Claire : C’est le choc, un très gros choc ! Je suis anéantie, je ne m’y attendais pas du tout, je ne sais plus où j’habite. On était tous d’accord pour voter Mathilde donc on était persuadés qu’elle allait sortir. Et puis on pensait que personne n’avait trouvé de collier. Donc grosse surprise, et forcément grosse déception. En plus, je n’étais pas préparée, je suis partie du camp en me disant que j’allais y revenir. Je regrette de ne pas avoir regardé une dernière fois le camp et de m’être préparée psychologiquement. Il m’a fallu un quart d’heure pour encaisser le choc.

    Vous êtes-vous sentie trahie ?
    Non pas du tout parce que c’est le jeu. On a passé des heures à chercher ce collier. Mathilde l’a trouvé, c’est le jeu. Tant mieux pour elle car elle a sauvé sa peau. Et je ne lui en veux pas du tout. Elle a eu plus de chance que moi en trouvant le collier. C’est le destin !

    Vous êtes vous senti piégé entre votre pacte à quatre et votre alliance avec Fred ?
    Non, Clémentine, Vincent et Sébastien ont discuté entre eux pour faire un carré avec moi. Quand ils m’ont proposé d’être la quatrième, évidemment je voulais en être ! Cela sous-entendait de mettre Fred de côté, mais c’est un jeu et je suis rentrée dans le carré final. J’ai tout avoué à Fred après que Seb lui ait dit. Je lui ai dit que je sauvais ma tête, et il l’a très bien compris.

    Comment vous sentiez-vous physiquement et mentalement au moment de votre sortie ?
    Tout allait bien, je n’étais pas plus fatiguée que les autres. J’ai enchaîné plusieurs victoires, je sais que j’ai fait une belle performance avec l’épreuve des cruches qui ressemble à celle des poteaux. Je suis contente, je sais que les places allaient devenir très chères et qu’il aurait fallu être stratège, mais je pensais avoir encore un ou deux jours pour mettre cela en place.

    Quels souvenirs de Koh-Lanta resteront les meilleurs, pour vous ?
    Mes victoires et les deux conforts où je pars à la découverte du Cambodge. J’adore voyager et ça, c’était extraordinaire.

    Et les pires moments ?
    Les nuits, qui sont très longues. Si tant est qu’il pleuve, c’est le pompon ! Moi je ne dors pas énormément parce que je m’occupe du feu et qu’il n’y a pas de confort. Le manque de sommeil et l’attente ont été les choses les plus dures à gérer.

    Koh-Lanta est souvent une manière de s’introspecter, de réfléchir sur soi… Cela a été le cas pour vous ?
    La phase d’introspection et découvrir qui l’on est au fond de soi, je l’ai faite il y a quelques années lors de mes premiers stages de survie. Donc cette expérience sur Koh-Lanta m’a seulement conforté sur qui j’étais et mes choix de vie. Je suis bien la personne que j’ai envie d’être. Cette aventure, j’ai donc pu la vivre à fond, sans regrets, j’ai toujours pu rester droite dans mes bottes.

    Votre passage sur Koh-Lanta a-t-il boosté votre activité de coach sportive ?
    J’étais déjà très connue dans la région, j’ai une bonne presse. Peut-être à la rentrée prochaine, il y aura des retombées. Le changement, c’est que je passe plus de temps au supermarché à faire mes courses car on vient m’interrompt souvent pour me parler.

    Il y a eu une surenchère de réactions sur les réseaux sociaux autour de vos extensions de cil. Agacée ?
    Il n’y a pas grand’chose qui m’agace. J’ai fait faire des extensions de cils : j’en fais aussi quand je vais au bord de la mer comme ça je n’ai pas besoin de me maquiller sauf que le matin et le soir, je suis devant mon miroir pour arranger tout ça. Mais sur Koh-Lanta, je n’avais pas ce confort-là, donc au bout d’un moment, ça se voyait. Les filles me disaient : « tout est en vrac, tout est en tas » (rires). Je trouve ça très rigolo les réactions sur les réseaux sociaux. Mais si je suis amenée à refaire Koh-Lanta, je ne ferais pas d’extensions de cil !



  • Comment Claire a-t-elle su, au moment où Mathilde joue son collier, que ça allait être elle qui allait passer à la trappe?



  • @Stabban a dit dans Claire- Koh Lanta Cambodge :

    Comment Claire a-t-elle su, au moment où Mathilde joue son collier, que ça allait être elle qui allait passer à la trappe?

    Elle le dit dans une autre ITV que Clémentine lui a dit qu’elle ne pouvait pas voter contre Mathilde et qu’elle voterait blanc contre elle. Donc au minimum elle était en égalité et en cas de revote peu importe contre qui elle était égalité elle se faisait éliminée.



  • @Ogami a dit dans Claire- Koh Lanta Cambodge :

    @Stabban a dit dans Claire- Koh Lanta Cambodge :

    Comment Claire a-t-elle su, au moment où Mathilde joue son collier, que ça allait être elle qui allait passer à la trappe?

    Elle le dit dans une autre ITV que Clémentine lui a dit qu’elle ne pouvait pas voter contre Mathilde et qu’elle voterait blanc contre elle. Donc au minimum elle était en égalité et en cas de revote peu importe contre qui elle était égalité elle se faisait éliminée.

    Tain les justifications faux-culs de Clémentine…