Mastodon, le réseau social libre et décentralisé prêt à voler dans les plumes de Twitter


  • Admin

    Mastodon est un nouveau réseau social, qui en est encore à ses balbutiements. Open source et décentralisé, il vise tout particulièrement Twitter, mais avec des différences importantes. Ce premier article vise à en expliquer la philosophie et le fonctionnement.

    0_1491589737036_fyu.PNG

    Depuis le week-end dernier, [Mastodon](uhttps://www.nextinpact.com/news/103937-mastodon-reseau-social-libre-et-decentralise-pret-a-voler-dans-plumes-twitter.htm est partout. Si vous en avez entendu parler, c’est que le projet se présente comme un nouveau réseau social, dont la philosophie générale est largement calquée sur Twitter. Cependant, le fonctionnement en est parfois très différent, tant sur le plan technique que dans la diffusion de l’information.

    C’est lui que nous analyserons ici avec le recul des premiers jours (ce qui permet déjà à certains d’en annoncer la mort après avoir loué l’initiative). Nous passerons, dans un prochain article en accès libre, sur l’utilisation pratique de Mastodon, de la création du compte à la publication des messages, en passant par ses options, ainsi que ses limitations.

    Il existe déjà plusieurs instances où s’inscrire, mais à l’heure actuelle, celle créée par l’initiateur du projet Eugen Rochko, Mastodon.social, n’accepte plus d’inscriptions pour cause de surcharge.

    Mastodon, qu’est-ce que c’est ?

    Commençons donc par le début. Mastodon est un projet open source et décentralisé, financé en partie via Patreon. Il existe depuis plusieurs mois, même s’il n’a été annoncé comme réellement prêt que le 1er avril sur Medium.

    Souvent présenté comme un service concurrent de Twitter, ce n’est pas tout à fait le cas. L’outil a ses codes, dont un mamouth comme logo ou ses « pouets » (toot en anglais) plutôt que des « tweets ». Mais Mastodon est avant tout un logiciel que l’on installe sur un serveur, pour créer ce que l’on nomme une instance. Plusieurs ont d’ailleurs déjà été mises en ligne, une liste étant maintenue à jour par ici. La Quadrature du Net propose d’ailleurs la sienne.

    Source et suite : nextinpact.com



  • À voir ce que ça va donner mais ça a l’air intéressant. J’aurais bien lu le reste de l’article mais faut être abonné. é_è


  • Admin

    @Egon Les articles de Next INpact réservés aux abonnées sont accessibles à tous au bout d’un mois. Il y en a celui des Inrocks qui est accessible en entier : http://www.lesinrocks.com/2017/04/07/actualite/mastodon-dou-vient-lengouement-pour-le-nouveau-reseau-social-11930305/



  • Ah merci ! Tu t’es inscrit dessus ou songes à t’y inscrire ?


  • Admin

    @Egon Je ne sais pas à vrai dire. Je ne suis pas inscrit sur twitter, n’étant pas fan du principe de micro-blogging. Mais ce type de plateforme pèse beaucoup sur de nombreux points et pas des moindre, les élections présidentielles (Française et étrangères) en sont le meilleur exemple. Ca me parait important de s’y intéresser et là ça m’intéresse d’autant plus que ce nouveau service ne cherche pas à faire de ses utilisateurs des vaches à lait en utilisant leur temps de cerveau disponible et en les trackant à outrance. C’est peut-être l’occasion pour moi de découvrir tout ça.

    (PS : en tant qu’abonné Next INpact me permet d’offrir leurs articles via l’envoi d’un lien par mail, je me suis permis de te l’envoyer sur l’adresse avec laquelle tu t’es inscrite ici)



  • Oui je suis d’accord. Je ne suis pas non plus inscrite sur Twitter mais l’influence de ce réseau social m’interpelle de plus en plus comparé à fb qui sert plus à garder le contact ou suivre certaines pages. Et Mastodon marque un sacré point avec son côté open source ainsi que la possibilité de former des communautés autour de x thématique.

    Merci pour le lien ! Je vais aller regarder ça.



Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.