Pourquoi les médias ne parlent ils jamais des gangs, des organisations criminels et des milliers de mafias qui existent ?


  • Banni

    Malgré la progression de la cybercriminalité, les mafias enracinées depuis des décennies sont toujours aussi influentes : le vol, les braquages, le commerce des êtres humains et du vice, la prostitution et la drogue étant leurs principaux moyens d’enrichissement.

    Ces mafias font aussi surtout dans des commerces légaux.

    Au Japon elles étaient tellement nombreuse que le gouvernement en a fait des entreprises.

    http://www.topito.com/top-organisations-criminelles-monde-puissantes

    http://www.atlantico.fr/decryptage/5-mafias-plus-puissantes-au-monde-1764160.html



  • C’est à cause du complot reptilien.


  • Banni

    Encore l’intox de la théorie des reptiliens. Y a vraiment trop de naïf sur terre… et j’entend même des profs répété comme des perroquets ces bêtises…



  • Les medias ont traité il y a 3, 4 semaines de l’arrestation d’un gros ponte de la mafia (une histoire autour d 'une pizza et d 'un match de foot).

    http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/04/17/un-parrain-de-la-mafia-arrete-grace-a-une-pizza-et-a-un-match-de-football_4903830_3214.html

    Donc, à la question “pourquoi les medias n’en parlent jamais ?”, la réponse est “si, ils en parlent.”


  • Banni

    On en parle jamais de manière claire. On parle des mafieux ou de faits les concernant que d’une manière très minime. Tellement de fait criminels qu’on laisse exprès dans l’ombre.

    Un article, par ailleurs, me dit clairement que l’État ne recense jamais dans les médias toute la criminalité quotidienne, toutes les enquêtes de police… on parle d’eux quand on les recherches et qu’on ne peut les ignorer, ou quelque fois dans leur défaite. Là des arrestations.

    Les médias dominant ne nous parlent pas de tout ces actes criminels qui pleuvent dans toutes l’Europe ou ailleurs. Même juste au niveau des braquages.

    On nous parle jamais de toutes les enquêtes de police qui sont en cours! Même ce qui se passe au parquet n’est pas recensé !

    Donc, l’information qu’on reçoit est-elle très sélective ?!!

    De plus, il y a tellement de mafias et de groupe criminels qui existent ! Effectivement, alors, ça nous laisse à penser qu’on en parle jamais…


  • Banni

    @Le-periannath a dit dans Pourquoi les médias ne parlent ils jamais des gangs, des organisations criminels et des milliers de mafias qui existent ? :

    Les medias ont traité il y a 3, 4 semaines de l’arrestation d’un gros ponte de la mafia (une histoire autour d 'une pizza et d 'un match de foot).

    http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/04/17/un-parrain-de-la-mafia-arrete-grace-a-une-pizza-et-a-un-match-de-football_4903830_3214.html

    Donc, à la question “pourquoi les medias n’en parlent jamais ?”, la réponse est “si, ils en parlent.”

    Des arrestations nous viennent, concernant ton exemple, et tu trouves alors qu’on décrypte vraiment le sujet ?

    Ou sur la mafia en général, on nous met de bref reportage sur ce qui nous est le plus apparent quand on parle de ces groupes, mais jamais on nous parlera d’eux dans leur globalité. Ou on nous dira qu’elle ont une emprise énorme dans le monde.

    (si tu comprends le français… comprends que “on en parle pas”, est un sous entendu… pour dire qu’on fait comme si cela n’existe pas… qu’un phénomène autant répandu dans le monde n’ai aucun réel échos dans nos médias dominant où l’on serait soi disant informé du monde qui nous entoure)


  • Team

    Il faut croire que l’info n’est pas très vendeuse.
    Il faut comprendre que les médias traitent l’info comme une marchandise, et vont répondre à la loi de l’offre et de la demande. Si une info n’est pas susceptible d’intéresser le public, elle aura un traitement minimum. Si par contre ça peut faire de bonnes audiences ou vendre du papier, on en parlera à fond.



  • @Madarjeen C’est ça le souci, c’est exactement l’inverse de ce dont on parle en parallèle sur le topic des reboots en ciné.
    Le média, il est là pour informer, pour imposer l’information à son interlocuteur, et pas pour répondre à la demande. Il doit parler de ce que les gens savent pas. Sinon, on appelle ça de la désinformation. Ce que grosso modo tous les médias font.


  • Team

    @Honey Ouais, et c’est compliqué de trouver des solutions à ce problème. Si l’État s’en mêle, c’est encore pire, car ça veut dire que le pouvoir peut contrôler l’information. Et un contrôle “citoyen” n’aurait pas d’effets positifs non plus, je pense.



  • @Madarjeen a dit dans Pourquoi les médias ne parlent ils jamais des gangs, des organisations criminels et des milliers de mafias qui existent ? :

    Il faut croire que l’info n’est pas très vendeuse.
    Il faut comprendre que les médias traitent l’info comme une marchandise, et vont répondre à la loi de l’offre et de la demande. Si une info n’est pas susceptible d’intéresser le public, elle aura un traitement minimum. Si par contre ça peut faire de bonnes audiences ou vendre du papier, on en parlera à fond.

    Et puis il y a aussi une notion de proximité. N’est vendeuse que l’info locale, se déroulant pres de chez nous.

    Or les organisations criminelles d’envergure, depuis la dissolution de l’ETA, je n’ai pas l’impression que ça court vraiment les rues en France.


  • Banni

    Elles ne vont pas s’afficher. Mais elles existent. L’une des premières règles des Yamagushi, par exemple, est de ne jamais parler de mafia, de leur groupe ou de quoi que ce soit faisant référence à leur famille.

    De plus les mafias des autres pays sont devenu international. Croire qu’il n y a pas de mafieux sur Paris. C’est se leurrer grave.

    Je pense que si les médias en parlaient, ça ferait de la pub indirect à tel groupe. Et c’est plutôt à leur avantage ce genre de pub. Surtout si on ne sait rien d’eux. Recrutement… risque de prise de pouvoir… et si les médias nous parlaient beaucoup des braquages ou de criminalités en tout genre… ça ferait aussi une recrudescence de crime… donc sécurité national “oblige”

    Après on atterrirait dans un monde où les groupes organisé ne se cacheront plus.

    Mais bon, la pub et le recrutement indirect et direct, c’est pour les autres groupes… hein



  • pis être parce qu’ils ne sont pas assez courageux pour s’attaquer au sujet :p


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.