Suite à la MAJ du forum un bug grave est apparu à cause du plugin qui permet d’afficher la liste des topics dans les catégories.
==> Le plugin est donc désactivé le temps de corriger tout cela.

On en parle sur le topic Echange entre l’équipe et les membres.
Cordialement, le staff, tutti quanti.

François Asselineau [topic du candidat, programme, etc...]



  • François Asselineau (UPR)

    alt text

    Biographie :

    Date et lieu de naissance : François Asselineau, né le 14 septembre 1957 à Paris.

    Fonctions actuelles : Inspecteur général des finances

    Parti politique : l’UPR qu’il a fondé en 2007.

    Parcours :
    François Asselineau est diplômé d’HEC Paris et de l’ENA (promotion Léonard de Vinci 1985 dont il sort 2e). Passionné d’Asie et d’Océanie, il parle couramment le japonais.

    Il mène une carrière de haut fonctionnaire qui le conduit notamment à exercer dans différents cabinets ministériels sous les gouvernements de droite des années 1990 et à occuper entre 2004 et 2006 le poste de délégué général à l’intelligence économique au ministère de l’Économie et des Finances. En parallèle, il est cadre du RPF puis du RIF et siège au conseil de Paris de 2001 à 2008, élu sur la liste de Jean Tibéri.

    Il fonde en 2007 l’Union populaire républicaine (UPR), qui propose la sortie de l’Union européenne, de la zone euro et de l’OTAN. Il est décrit comme souverainiste et antiaméricain. Si l’UPR se présente comme en dehors du clivage droite-gauche, François Asselineau est quant à lui couramment situé à droite. Il a échoué à se présenter à l’élection présidentielle de 2012 et tente d’être candidat à celle de 2017.

    Palmarès à l’éléction présidentielle : Aucun

    Vie privée :. Aucune info trouvée

    Sa candidature :

    Slogan : Non dévoilé

    Enjeu personel : Faire connaitre l’UPR en dehors de son cercle d’habitué…

    Son programme en 5 points :

    Flemme, voir son site.


  • Team


  • Team

    J’aurais bien aimé commenter son programme sur l’éducation, mais il n’a pas l’air d’en avoir un, en fait. :hum:
    Il a bien un volet éducatif dans son “programme de libération”, mais c’est une succession de propositions assez creuses qui semblent davantage décrire ce à quoi sert l’école, plutôt que de dire concrètement la politique qu’il mènerait à ce sujet.



  • Proche de Pasqua. Capable sans doute; mais un tantinet dangereux.



  • Les complotistes c’est pas trop mon truc -_-



  • Sortir de l’UE est une nécessité, mais on ne peut pas fonder tout un parti autour de cette idée.



Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.