Après l'affaire Fillon, l'affaire Bayrou