25.000 mariages gay, déjà trop pour les ultra-cathos