Franck - Koh Lanta Cambodge


  • Team

    Franck

    0_1487419239816_KLCFRANCK.jpg

    50 ans - sans emploi
    Bas-Rhin (67)

    Grande gueule, Franck ne fait jamais dans la demi-mesure et a du mal à se plier à la hiérarchie. Pro de la débrouille, il a connu 1000 boulots !  Cet Alsacien haut en couleur rêve depuis 15 ans de participer à Koh-Lanta, et il vient pour empocher les 100 000 euros et montrer à sa fille, qui ne l’a pas vraiment connu, qu’il n’a jamais cessé de l’aimer.

    Vidéo Présentation de Franck


  • Présidente du Reboot et des endives

    Clairement j’espère que lui sera du genre très pudique :lecid:


  • Team

    Vidéo Présentation de Franck

    “Avec un caillou je te fais un biftek” :hihi:



  • il va falloir qu’il la mette un peu en veilleuse si il veut durer , il fait plus que son âge .



  • Aaaaaaaaaaaaaaaaah c’est lui :lecid: on va se taper des bons délires :ahah:



  • A priori j’ai l’impression qu’il est représentatif de ces fameuses personne qui parle beaucoup mais qui en vérité ne savent pas grand chose. j’attends de voir si ce que je pense de lui est faux ou pas .



  • Son portrait m’a un peu effrayé (je rappelle qu’il embrasse un poison fraîchement pêché :abba: ) mais on ne l’a presque pas vu de l’épisode.



  • @Hokidor Idem je l’ai trouvé tres flippant dans son portrait, notamment a le voir faire mumuse avec son poisson mort. :cesard:


  • Team

    J’ai l’impression que c’est un Pascal en mode bête :mrgreen:



  • Bah pour l’instant on le voit pas trop ^^


  • Team



  • Content de sa sortie. Avant je m’en fichais de lui, mais dans l’épisode d’hier je l’ai vraiment trouvé insupportable. Bon débarras ! :sleep:



  • Même dans son itw il est pénible.
    Il est donneur de leçon. Et si ça fait autant de temps qu’il veut participer à Koh Lanta je comprends pas pourquoi il a pas eu le temps d’aller apprendre à nager.

    Il avait l’air d’avoir un égo surdimensionné.



  • Bon vent, il ne manquera pas


  • Team

    Idem, bye bye le beauf



  • J’ai oublié la semaine dernière mais voici les habituelles ITV après l’élimination du candidat.
    Son ITV pour TéléLoisir :

    Trop isolé dans son équipe, Franck s’est fait exclure des Rouges, en raison de son individualisme. Le candidat de Koh-Lanta Cambodge commente son éviction.

    S’il y a bien un candidat qui revendiquait son goût pour l’aventure, c’est lui ! Et il a su le prouver dans Koh-Lanta Cambodge. Mais voilà, Franck n’est jamais parvenu à se faire une place au sein des Rouges, quand bien même son équipe a été recomposée ce vendredi 31 mars 2017, après la disparition surprise des Jaunes. Eliminé par les siens (Maria l’a échappé belle !) qui lui reprochait de se la jouer solo, l’Alsacien revient pour nous sur son départ…

    Télé-Loisirs : Vous attendiez-vous à être éliminé ?

    Franck : Oui, à cause de mon individualisme. J’étais toujours à l’écart en train de faire mon petit job. Je ne pouvais pas me contenter de compter les grains de riz toute la journée. Il fallait que je m’occupe.

    Maria aurait également pu être évincée ce soir. Ça aurait été plus justifié pour vous ?

    Pour moi, personne ne devrait sortir. Je ne la connaissais pas. Pourquoi elle plus que moi ? J’en sais rien. C’était mon tour. Mes coéquipiers n’ont pas cherché à me connaître. Mais ce n’est pas juste : s’il y en a un qui bossait après les épreuves, c’est moi. C’est sûr que je n’étais pas bon en natation. Mais je n’étais pas un boulet pour autant.

    Vous avez attaqué Bastien en le traitant de fainéant après votre élimination, pourquoi ne pas le lui avoir reproché avant ?

    Je ne voulais pas faire le malin. Je savais que je pourrais péter un câble si je voyais quelqu’un glander. C’est pour ça que je me suis mis à l’écart. Je savais aussi qu’on pourrait me reprocher mes faiblesses en natation. Quand on nous a annoncé qu’on serait en équipe réduite, je me suis tout de suite douté que je pourrais être une cible idéale. J’ai serré les fesses tous les jours. J’étais là surtout pour prouver à ma fille que j’existais encore.

    Vous reparlez-vous ?

    Oui, on se parle, on s’est retrouvés. Elle est très fière de son père. En ça, j’ai réussi mon Koh-Lanta, même s’il n’est pas fini pour moi. J’aimerais revenir.

    Cette rancœur que vous avez exprimé au conseil, est-elle toujours là ?

    Elle disparaîtra le jour où les gens verront que j’avais raison. Mais je ne suis pas rancunier à la base. Ma sortie n’est vraiment pas justifiée. Yassin et moi étions les seuls à bosser. La nasse que j’ai construite ne s’est pas faite en deux minutes. J’avais même fait une cabine pour que les filles puissent se changer.

    Pourquoi avoir mangé des huîtres sous le regard de votre équipe ?

    Je leur avais proposé de m’accompagner avant. Mais ils voulaient se reposer. Les plus fainéants étaient Clémentine et Bastien. J’assume avoir été égoïste à ce moment-là. Si je devais recommencer aujourd’hui, je ferais la même chose.

    C’est quoi le problème des Rouges ?

    Il y a un manque flagrant de cohésion. On gagnait les épreuves, mais il n’y avait aucune ambiance sur le camp.

    Passons a son ITV sur TéléZ :

    L’Alsacien de 50 ans, Franck, sort de ce Koh-Lanta Cambodge ce vendredi 31 mars. Déçu, il tire un sombre bilan de son aventure, avec cependant une note positive : il a renoué le lien avec sa fille de 20 ans, qu’il a très peu vue depuis son divorce avec sa mère quand elle avait 3 ans.

    TeleZ : De quelle humeur êtes-vous après votre élimination ?
    Franck : De très très très mauvaise humeur ! Je suis déçu. Je n’ai pas été surpris, je m’y attendais.

    Vous trouvez que vous partez trop tôt ?
    Je voulais arriver sur les poteaux ! Tout le monde part toujours trop tôt alors évidemment moi aussi, je trouve que je pars trop tôt. Sur le camp, comme je ne supportais plus la fainéantise, je me mettais à l’écart. Quand je voyais deux personnes compter les grains de riz toute la journée en se demandant ce qu’ils allaient manger, ça me saoulait. Alors qu’il y avait beaucoup de travail, beaucoup de choses à faire ! Un aventurier, ce n’est pas juste faire les jeux. Celui qui ne voit que les jeux, c’est un imbécile : il y a l’organisation, la survie etc.

    De qui parlez-vous ?
    Bastien et Clémentine. C’est toujours ceux qui ne font rien qui arrivent très loin dans Koh-Lanta. Ça a toujours été comme ça depuis le premier jour de l’émission il y a 15 ans.

    Ils auraient mérité de partir avant vous ?
    C’était mon objectif de les faire sortir.

    Vous croyez que c’est lié à l’âge, que les aventuriers étaient trop jeunes dans votre équipe ?
    Je ne crois pas. Ça n’a rien à voir avec l’âge. Je m’entends très bien avec mon fils de 25 ans et ses copains. Il n’y a jamais eu d’accroc. C’est une question de mentalité.

    Dans votre portrait, vous disiez que vous ne pouviez compter que sur vous-même. Vous n’avez pas trouvé une personne plus digne de confiance qu’une autre sur le camp ?
    Oui, il y a une ou deux personnes, qui bossent et qui étaient justes. Les trois qui ne m’ont pas éliminé, en fait : Yassin, Marjorie et Manuella. Ça ce sont des bonnes personnes.

    Vous disiez qu’il y avait une « ambiance de merde » dans le dernier épisode. Comment expliquez-vous cette ambiance ?
    Chacun était replié sur soi-même. On n’a jamais eu de vrais moments pour discuter. Au départ, comme on gagnait davantage les jeux, chacun faisait son truc à gauche à droite sans se poser la question de la cohésion de l’équipe.

    Que retenez-vous de positif de votre aventure ?
    Absolument rien ! Seulement que je ne peux compter que sur moi-même.

    L’aventure ne t’a rien apporté ?
    Non, l’aventure, c’est toute ma vie de galère. Je n’ai pas eu de parents qui m’ont donné de l’argent. On était pauvres. Je suis fils d’ouvrier, c’était le système D. Me débrouiller, je fais ça toute l’année, je suis un gars de la nature, quelqu’un qui part beaucoup dans la forêt et pêche beaucoup sous tous les temps.

    Es-tu déçu ?
    Oui, j’avais beaucoup de choses à prouver aux autres, à ceux qui ne me croyaient pas capables. Pour l’orientation, l’équilibre… je n’aurais pas été le dernier.

    Les gens te reconnaissent dans la rue ?
    Je me suis laissé pousser les cheveux pour que personne ne me voit, et je cherche toujours du travail. Donc non, ça n’a rien changé pour l’instant.

    Si on te repropose un Koh-Lanta, tu dirais non, du coup ?
    Moi je rêve de faire un Koh-Lanta avec les mêmes personnes mais sans riz et sans eau, sans élimination, et filmé 24h sur 24 pour voir les gens qui bossent et ceux qui dorment. Un jeu de survie sans les jeux.

    Il y a quelques jours, vous disiez à un de nos confrères que vous aimeriez renouer avec votre fille. Est-ce que votre message a été entendu ?
    Oui, figurez-vous que depuis le lancement de Koh-Lanta, elle l’a su et j’ai renoué avec elle !

    Voilà pour ses ITV.



Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.