Nouvelle Star Reboot, Prime 1 : Les votes sont ouverts jusqu’à samedi 21 heures ! Nos concurrents ont besoin de vous !

Le premier quizz Secret Story de notre charmante Lolly est en cours ! Participez jusqu’à dimanche minuit !

Brahma - Koh Lanta Cambodge


  • Team

    Brahma

    0_1487418969555_KLCBRAHMA.jpg

    26 ans - éducateur spécialisé
    Val d’Oise (95)

    Derrière son sourire et son air calme, cet éducateur spécialisé avance masqué. Passionné par les jeux de stratégie, Brahma se dit prêt à tout pour gagner, y compris à mentir et manipuler ! Parviendra-t-il à rester zen toute l’aventure ?


  • Présidente du Reboot et des endives

    Sa coupe de cheveux est très original, et ce n’est pas un compliment :lecid:



  • @FionSuperstar Ça me fait penser à quelque chose mais j’arrive plus à dire quoi xD


  • Team

    http://www.wat.tv/embedframe/147259chuPP3r13298213

    « J’ai un bon relationnel, je suis très à l’écoute, dit-il avec le calme qui le caractérise. Par contre quand je joue, je ne pense plus trop aux autres, c’est vraiment que pour moi. Je suis là pour la gagne ! »
    Adepte des jeux de société, Brahma a l’expérience des longues parties autour d’une table où chaque coup peut avoir une importance capitale. « Je me considère comme un adversaire redoutable dans les jeux de stratégie, dit-il. J’ai toutes les cartes en main, à moi d’utiliser les bonnes cartes au bon moment. »



  • @Knut a dit dans Brahma - Koh Lanta Cambodge :

    http://www.wat.tv/embedframe/147259chuPP3r13298213

    Ils marchent pas pour moi tes liens sur wat.



  • Il y a beaucoup de candidats qui se disent stratèges dans les portraits, donc j’espère que c’est pas des paroles en l’air et qu’ils vont vraiment jouer ^^


  • Team

    Je l’aime bien, c’est une force tranquille :cesara:



  • Le premier épisode m’a laissé un peu dubitatif. Il se présente comme un “cérébral” mais ne s’est pas porté volontaire pour la partie puzzle de l’épreuve d’immunité et a juste fait une brève apparition avant de donner sa place. Je n’ai pas trop fait attention à lui lors de l’épreuve de confort mais il semble très mal à l’aise dans l’eau.



  • JC super star :huuu:

    il a l’air de nager comme une brique :hihi:


  • Team

    Je sais pas pourquoi vu que rien fait de spec, mais je l’aime bien :cesara:



  • Bon bah ce deuxième épisode et notamment le conseil et son vote me donne pour l’instant une mauvaise impression sur lui :hum:



  • Pareil, il se planque completement derriere Sandro, j’aime pas du tout! :cesard:



  • Voici ses ITV suite a son abandon. La première est celle du TvMag. Figaro :

    Brahma (Koh-Lanta) : «C’est davantage un abandon mental que physique»

    INTERVIEW - L’éducateur spécialisé du Val d’Oise a pris la décision d’abandonner l’aventure au Cambodge après seize jours. Explications.

    Après avoir débuté chez les jaunes, les Sokka, Brahma a vu son équipe disparaître durant le 10e jour d’aventure pour être redistribuée chez les rouges et les bleus. Malgré sa motivation, le passionné de jeux de stratégie de 26 ans a choisi de quitter volontairement Koh-Lanta et ses partenaires de la tribu Takeo.

    Brahma, qu’est-ce qui a motivé votre décision de quitter Koh-Lanta?
    C’est l’accumulation des difficultés de l’aventure avec les conditions climatiques et la rupture avec mes proches. C’était davantage un abandon mental que physique. J’avais besoin de retrouver mon quotidien. J’étais venu pour connaître mes limites, tenter de les dépasser et sortir de ma zone de confort. Et je suis allé bien au-delà de mes possibilités.

    Pourquoi ne pas avoir proposé votre départ à vos coéquipiers lors du conseil de la veille?
    J’avais partagé avec eux mon ressenti et le fait que je me sentais épuisé intérieurement. J’avais pris le soin de le dire à mes coéquipiers. Ils avaient l’information mais, à côté, ils savaient aussi que Félicie était arrivée au bout de ses limites et ils ont fait le choix de l’éliminer.

    Ils ont pris le risque de subir votre abandon volontaire en sachant que vous ne seriez pas remplacé…
    Il y avait des avantages et des inconvénients. Certes je n’ai pas été remplacé dans l’équipe et les bleus se sont retrouvés en infériorité numérique par rapport aux rouges. Mais en perdant un garçon, ils n’étaient plus confrontés au problème de la boule noire (lors des précédentes épreuves, les bleus devaient tirer au sort le garçon qui ne participerait pas pour être à égalité avec les rouges, ndlr). Cela a évité à Vincent, Frédéric, Yves et Corentin de devoir se priver d’épreuve.

    En partant pour Koh-Lanta, vous doutiez-vous que ce serait aussi difficile?
    J’étais parti dans l’idée que ce serait très dur et que j’allais vivre dans des conditions extrêmes. Mais le savoir est une chose et le vivre en est une autre. Je pensais pouvoir tenir le coup mais, une fois sur place, j’ai pu mesurer toute la complexité de l’aventure. Mentalement, je suis allé au bout de moi-même. Physiquement, j’étais épuisé mais j’avais encore des ressources.

    Cette aventure a-t-elle changé quelque chose dans votre quotidien?
    Absolument, elle m’a enrichi psychologiquement et a développé ma sensibilité pour les personnes en situation de grande précarité. J’ai expérimenté cette existence d’aventurier qui ne peut pas manger à sa faim ni dormir confortablement auprès des siens. En France, des gens vivent ça au quotidien et ce sont eux les vrais aventuriers. À mon retour, j’ai mis en place une enquête sociale sur YouTube qui s’appelle Les aventuriers de la vie. Cela met en avant leur état d’esprit, leur condition de vie et leur place dans la société. Et, autre projet, celui d’une ligne de t-shirts qui véhicule des valeurs de solidarité.

    Plusieurs mois après le tournage au Cambodge, regrettez-vous votre décision?
    Je n’ai aucun regret. Le plus important pour moi n’était pas de vivre une expérience mais d’en retenir quelque chose. J’ai tellement appris sur moi-même et sur le monde qui m’entoure que j’en ressors très riche spirituellement, intellectuellement et humainement.

    Et maintenant son ITV à TéléLoisir :

    Brahma réagit à son abandon dans Koh-Lanta Cambodge : “Je n’ai pas la sensation d’avoir volé la place de quelqu’un”

    A la surprise générale, Brahma, aventurier jaune puis bleu, a décidé d’appliquer son droit d’abandonner Koh-Lanta. Un choix qu’il ne regrette absolument pas aujourd’hui.

    Coup de théâtre sur le camp des Bleus ce vendredi 14 avril 2017 dans Koh-Lanta Cambodge ! Contre toute attente, Brahma - ex-Jaune passé chez les Bleus - a décidé de quitter l’aventure. A cette annonce, ses coéquipiers ont bien tenté de le dissuader… En vain ! Le candidat de 26 ans, épuisé moralement, était déterminé. Pour Télé-Loisirs, il revient sur les raisons qui l’ont poussé à prendre cette décision irréversible.

    Télé-Loisirs : Qu’est-ce qui s’est passé pour que vous abandonniez ?

    Brahma : Je n’avais plus vraiment le moral à l’inverse d’autres aventuriers. J’ai pris peur et j’ai eu la sensation de me perdre. Dans toutes les épreuves de ma vie, je n’ai jamais eu cet état d’esprit. Aller chercher du bois, de l’eau, participer aux épreuves : je subissais. Mon mental m’a lâché. Malgré tout le soutien de mes coéquipiers, je n’avais pas identifié mon mal-être. Du coup c’était compliqué de trouver une solution…

    Cette envie était-elle là depuis longtemps ?

    Ce n’est pas venu du jour au lendemain, cela s’est fait progressivement. C’est à partir du 12e jour où vraiment je ne me reconnaissais plus.

    Dans votre portrait, vous avanciez être un redoutable concurrent en termes de stratégie. Mais l’aventure vous a dévoilé comme quelqu’un de très doux… C’est la réalité ?

    On ne voit pas réellement les stratégies que j’ai mises en place durant l’aventure alors qu’il y en a eu plusieurs ! Par exemple sur les épreuves, je ne suis pas le plus redoutable mais j’ai essayé de mettre en avant mon agilité et ma sérénité. Il fallait que je sois une plus-value.

    Intégrer les bleus a-t-il accéléré votre départ ?

    Le fait de rejoindre les Bleus m’a boosté. Chez les jaunes, j’étais dans une position moins confortable que chez les Bleus.

    Que vouliez-vous prouver en participant à Koh-Lanta ?

    J’ai voulu me prouver que je pouvais tenir dans des conditions aussi extrêmes et que j’avais ma place dans cette aventure même si je ne suis pas le plus sportif. Dans les nuits les plus difficiles qu’on a pu vivre, j’ai pu être une personne qui faisait du bien au moral des troupes. Je relativisais et j’encourageais les gens. Je suis assez fier de moi à ce niveau-là. J’ai pu aider certains moralement.

    Denis Brogniart dit toujours que celles et ceux qui abandonnent finissent par le regretter. C’est votre cas aujourd’hui ?

    C’était une décision mûrement réfléchie. C’est une force de reconnaître ses limites ; j’ai mis mon égo de côté. J’ai bien conscience qu’il y a 25 000 candidatures. Je n’ai pas le sensation d’avoir pris ou volé la place de quelqu’un. C’est une aventure qui m’a tellement appris ! Dans la vie, ce qui est important ce n’est pas ce qu’on peut vivre, mais ce qu’on retient de l’expérience qu’on a vécue. J’ai tiré beaucoup de bénéfices. J’ai bien conscience que c’est un honneur et un privilège de participer à cette aventure. Je ne regrette rien.



Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.