Célébrons la culture du viol au collège


  • Présidente du Reboot et des endives

    alt text

    alt text

    alt text

    alt text

    alt text

    alt text

    alt text



  • @FionSuperstar a dit dans Célébrons la culture du viol au collège :

    alt text

    Renvoyé six mois pour ça, c’est un peu harsh. Sinon, c’est clair que les rapports garçons-filles au college sont assez violents, et qu’il y a un gros travail d’education à faire. C’est probablement le moment ou jamais de le faire d’ailleurs.



  • Et dire que moi, je mets les notes de participation de mes élèves en fonction de la foncitude de leur peau… :fume:



  • @Stabban a dit dans Célébrons la culture du viol au collège :

    Renvoyé six mois pour ça, c’est un peu harsh. Sinon, c’est clair que les rapports garçons-filles au college sont assez violents, et qu’il y a un gros travail d’education à faire. C’est probablement le moment ou jamais de le faire d’ailleurs.

    Harsh ??? :abba:

    Non seulement des propos de la sorte n’ont rien a faire dans une salle de classe, le prof en question devrait se faire degager de l’education nationale et ne plus avoir de job proche des enfants.



  • @Tabestan

    Lol, nan mais en fait je croyais que c’etait juste la seconde citation qui venait du prof, celle sur le sourire. “Elle, elle en veut entre les jambes”, c’est clair que si le prof a dit ça, il doit plus jamais approcher des enfants, voir même être condamné au penal…



  • En meme temps ya un sacré paquet de profs pervers qu’on laisse enseigner en toute impunité.

    Une de mes amies au lycée avait un crush sur son prof d’anglais, et s’emmerveillait d’un rien quand il lui faisait un compliment. De fil en aiguille le prof est passé au flirt, puis aux rendez-vous et aux avances. Elle était d’accord hein, elle trouvait ca cool, elle se sentait adulte a 17ans, tout heureuse d’interesser un adulte qu’elle adulait…

    …jusqu’a leur premier rapport ou il lui a fait decouvrir la sodomie, a pris des photos d’elle nue, pour ensuite montrer les images a une collègue qui s’est permise de faire des réflexions a ma pote plus tard, en rigolant… ceci sans jamais dénoncer son collegue bien sur, elle devait trouver ca normal. Ma pote a été mal des années avec ca (ca l’a d’ailleurs dégoutée des mecs a vie), et n’a jamais osé dire quoi que ce soit… jusqu’a ce que sa petite soeur se retrouve a son tour dans la classe de ce prof et lui fasse a elle aussi des avances inappropriées… bien entendu, les plaintes n’ont jamais données suites et il enseigne toujours sans probleme :blase:



  • Je me pose la question de la place de ce thread dans Pratiques sexuelles.



  • @Silmaril a dit dans Célébrons la culture du viol au collège :

    En meme temps ya un sacré paquet de profs pervers qu’on laisse enseigner en toute impunité.

    Une de mes amies au lycée avait un crush sur son prof d’anglais, et s’emmerveillait d’un rien quand il lui faisait un compliment. De fil en aiguille le prof est passé au flirt, puis aux rendez-vous et aux avances. Elle était d’accord hein, elle trouvait ca cool, elle se sentait adulte a 17ans, tout heureuse d’interesser un adulte qu’elle adulait…

    …jusqu’a leur premier rapport ou il lui a fait decouvrir la sodomie, a pris des photos d’elle nue, pour ensuite montrer les images a une collègue qui s’est permise de faire des réflexions a ma pote plus tard, en rigolant… ceci sans jamais dénoncer son collegue bien sur, elle devait trouver ca normal. Ma pote a été mal des années avec ca (ca l’a d’ailleurs dégoutée des mecs a vie), et n’a jamais osé dire quoi que ce soit… jusqu’a ce que sa petite soeur se retrouve a son tour dans la classe de ce prof et lui fasse a elle aussi des avances inappropriées… bien entendu, les plaintes n’ont jamais données suites et il enseigne toujours sans probleme :blase:

    Mon dieu … J’avoue avoir perdu les mots.


  • Banni

    @Cydonia

    mais oui c’est juste immonde

    Au collège ils se mettent en groupe, te traitent de grosse, te touchent la poitrine et les fesses à chaque pause et aucun pion pour broncher.

    Au lycée, si tu as le malheur de sortir avec un de ces connards, (ou même de refuser de sortir avec), il te fout une réputation de “salope”.

    ça a toujours existé cette horreur. Et c’est vrai que souvent on accusait le coup. (je ne me suis jamais plainte)



  • @Cydonia @Mahya Désolé d’avoir un peu pourri le topic, je crois que j’avais besoin d’en parler en fait… ca reste un peu un truc que tout le monde dans mon entourage fait semblant d’avoir oublié… et je me dis que ca doit pas etre un cas isolé malheureusement! :cry:



  • Non, mais tu as raison, mais ça fait froid dans le dos.
    Un peu, comme quand, j’ai appris (je devais déjà être au lycée) que mon professeur de technologie (en sixième) était en prison pour détournement de mineurs. :x



  • @Cydonia Oui ca fait toujours bizarre quand on connait la ou les personnes impliquées!


  • Banni

    @Silmaril

    bah non t’excuses pas, tu peux pas être plus dans le sujet en plus


  • Admin

    Je suis franchement halluciné par les témoignages que je viens de lire. Dans ma campagne je n’ai jamais eu vent de ce genre d’agissements ou de remarques à l’école venant d’adultes. Du moins pas pendant mes années collège/lycée.



  • Statistiquement y’a un pourcentage de pervers / sexistes / psychopathes etc. dans l’éducation nationale, qui est le même que dans n’importe quel autre corps de métier. Les profs n’ont qu’à fournir un extrait de casier judiciaire vierge quand ils deviennent prof, mais après ça ils n’ont aucun examen psychologique ou quoi que ce soit pendant leur carrière.

    Si on veut que les enfants soient en sécurité à l’école, il faut s’en donner les moyens.
    Revaloriser le métier de prof (il y a mille choses à faire dans ce sens, on ne sait même pas par où commencer tellement les profs sont considérés comme de la m*rde), ça inciterait davantage d’étudiants à bien vouloir faire ce métier. En obtenant plus de candidatures, on pourrait se permettre un bien meilleur tri au recrutement (actuellement y’a une telle pénurie que n’importe qui est accueilli à bras ouverts dès qu’il faut remplacer un prof). Une fois élue la crème de la crème (les profs les plus dévoués, les plus motivés, les plus compétents pour s’occuper d’enfants), on pourrait instaurer un système d’inspection très fréquent (actuellement c’est une vaste blague, les profs étant inspectés genre tous les 5 ans), ça permettrait peut-être de détecter ou d’enrayer des comportements catastrophiques/criminels comme ceux cités dans ce topic.

    Je m’égare sans doute mais il me semble que tant qu’on continuera à faire aussi peu de cas des conditions de vie dans les écoles, faudra pas s’étonner que les enfants n’y soient pas en sécurité, en tout cas pas beaucoup plus que dans la rue.

    Meh. Tout cela est tellement incohérent. En France on économise sur l’éducation et sur la santé. On marche sur la tête.



  • J’avais un prof de musique au collège qui était réputé pour jeter un coup d’oeil sous les jupes des filles quand il ramassait un truc qu’il avait fait tomber.



  • Les profs n’ont pas à fournir un extrait de casier judiciaire. De toute façon pas tout ce qui est dans le casier est accessible à l’employeur.


  • Admin

    @Jackasse a dit dans Célébrons la culture du viol au collège :

    Les profs n’ont pas à fournir un extrait de casier judiciaire. De toute façon pas tout ce qui est dans le casier est accessible à l’employeur.

    C’est étonnant parce que les personnes travaillant dans les métiers de la petite enfance eux doivent le fournir. Même les chauffeurs de bus scolaires.


  • Admin

    @Carcha-Voici a dit dans Célébrons la culture du viol au collège :

    J’avais un prof de musique au collège qui était réputé pour jeter un coup d’oeil sous les jupes des filles quand il ramassait un truc qu’il avait fait tomber.

    Au collège il y avait un couple de prof de sport, systématiquement le mec allait gueuler dans les vestiaires en fin de séance quand elles se douchaient des filles quand il y avait trop de bordel et sa femme faisait pareil côté garçons.





Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.