Pourrait on aller vers une troisième guerre mondiale?


  • Banni

    On dit toujours “seconde guerre mondiale” ce qui voudrait dire littéralement “deuxième et dernière”

    Brexit (bon c’est un peu eux que ça regarde mais ça reflète quand même une vraie cassure), Trump, “stagnation” européenne, imposition de l’Inde et la Chine, la Russie toujours là, les pays d’amérique du sud, le conlit Israëlo/ palestinien.

    Et si se profilait, dans les 5 années à venir, un gros bordel?


  • Team

    Entre qui et qui, exactement?



  • C’est pas exclu. Ça chauffe déjà pas mal sur la planète, et pas que climatiquement.



  • @Madarjeen Marie-Ange Nardi et Pepita.


  • Team

    @Mahya Ouais non, je vois pas contre qui. Trump est BFF avec Poutine donc ça m’étonnerais. et à part eux, je vois personne d’autre qui pourrait provoquer cela.



  • Le monde va mal mais on a du mal à s’imaginer dans un conflit armée.

    La bombe nucléaire a empêché la guerre froide de dégénérer en troisième guerre mondiale, je pense que pour les temps à venir ça va être pareil.

    Personne sera assez fou pour lancer l’autodestruction de la planète.

    (n’est ce pas ? :peur: )


  • Team

    @Carchapeau-Pointu Je pense pareil que toi.



  • Ce ne sera pas entre 2 pays ou groupes de plusieurs pays clairement identifiés comme autrefois.

    C’est plus complexe, fragmenté et diffus de nos jours. Les intérêts politiques, financiers, territoriaux, idéologiques etc… sont multiples et insaisissables. Et les moyens pour nuire ne sont plus les mêmes (cyber, par exemple), ce qui rendra la chose difficile à stopper.



  • Je voulais aussi dire que ce ne sont plus des régiments de soldats qui avancent face à face, les uns contre les autres, toutes baïonnettes en avant.

    Les protagonistes seront invisibles et éparpillés si 3e GM il y a, c’est encore plus effrayant.



  • @Mahya Faut déjà définir ce qu’est une guerre mondiale : une guerre avec des théâtres d’opérations sur plusieurs continents ? Dans ce cas, il y a eu d’autres “guerres mondiales” avant la Première Guerre Mondiale, quand les empires britanniques, français, espagnols se faisaient la guerre en Europe, aux Indes Orientales, en Afrique et aux Indes Occidentales.

    Une guerre où il y a des intervenants de plusieurs pays en même temps ? Dans ce cas, rien que la guerre en Syrie et en Irak est une guerre mondiale, puisqu’elle fait intervenir des coalitions et contingents militaires de plusieurs pays (USA, France, Russie, etc.)



  • En cas de guerre mondiale je file à l’étranger moi.





  • En plus des conflits armés à la papa en cours que nous connaissons + actes de terrorisme, la 3e GM sera une guerre économique. D’ailleurs, elle a déjà débuté depuis pas mal de temps.

    Pour anecdote, on nous rabâche que l’argent est le nerf de la guerre (et la guerre des nerfs aussi). Si c’est pas un signal sémantique…



  • @Carchapeau-Pointu a dit dans Pourrait on aller vers une troisième guerre mondiale? :

    Personne sera assez fou pour lancer l’autodestruction de la planète.

    De toutes façon, nous n’avons ni la technologie, ni la puissance pour détruire la planete. Pas même pour totalement nous annihiler nous même, il restera toujours des poches d’humanités à gauche et à droite.

    En revanche revenir brutalement de plusieurs siècles en arrière, ça oui, à l’aise.



  • C’est vrai, il paraît que des bestioles comme les scorpions et des variétés de bactéries peuvent survivre à toute catastrophe extrême (nucléaire, épidémiologique, etc). Ils sont notre avenir pour nous réinventer un jour.



  • @aurel le cafard dirigera le monde :tagada:



  • Ah oui, les cafards sont des super coriaces aussi. Le nouveau monde sera cafard ou ne sera pas !



  • @Le-periannath a dit dans Pourrait on aller vers une troisième guerre mondiale? :

    @Carchapeau-Pointu a dit dans Pourrait on aller vers une troisième guerre mondiale? :

    Personne sera assez fou pour lancer l’autodestruction de la planète.

    De toutes façon, nous n’avons ni la technologie, ni la puissance pour détruire la planete. Pas même pour totalement nous annihiler nous même, il restera toujours des poches d’humanités à gauche et à droite.

    En revanche revenir brutalement de plusieurs siècles en arrière, ça oui, à l’aise.

    Si si, on a la technologie pour détruire la planète : le nombre de catégorie d’objets de la technosphère (tout ce qui a été produit par l’humain) est plus grand que le nombre d’espèces vivantes.

    Et on n’a pas besoin de guerre pour détruire la planète, il suffit de vivre, de consommer comme un gros naméricain ou un gros neuropéen, et de se reproduire.



  • @ptitbordel a dit dans Pourrait on aller vers une troisième guerre mondiale? :

    @aurel le cafard dirigera le monde :tagada:

    La fourmi … -_-



  • @Yorgat a dit dans Pourrait on aller vers une troisième guerre mondiale? :

    @Le-periannath a dit dans Pourrait on aller vers une troisième guerre mondiale? :

    @Carchapeau-Pointu a dit dans Pourrait on aller vers une troisième guerre mondiale? :

    Personne sera assez fou pour lancer l’autodestruction de la planète.

    De toutes façon, nous n’avons ni la technologie, ni la puissance pour détruire la planete. Pas même pour totalement nous annihiler nous même, il restera toujours des poches d’humanités à gauche et à droite.

    En revanche revenir brutalement de plusieurs siècles en arrière, ça oui, à l’aise.

    Si si, on a la technologie pour détruire la planète : le nombre de catégorie d’objets de la technosphère (tout ce qui a été produit par l’humain) est plus grand que le nombre d’espèces vivantes.

    Et on n’a pas besoin de guerre pour détruire la planète, il suffit de vivre, de consommer comme un gros naméricain ou un gros neuropéen, et de se reproduire.

    Ben à nouveau, je pense qu’on se détruirait nous-même avant que la planete ne soit irrémédiablement touchée.

    Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme. Si l’humanité disparaissait aujourd’hui, la planete aurait effacé la moindre de nos traces en à peine 10 000 ans. Tout type de pollution, même les plus persistantes seraient balayés et la nature reprendrait ses droits.

    Pour vraiment faire du mal à la planete, il faudrait qu’on perturbe son orbite autour du soleil pour en faire soit un astre gelé, soit une boule de fournaise. Et ça, on en a ni la technologie, ni la puissance.


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.