IVG : lutte contre la désinformation et la culpabilisation



  • L’Etat du Texas, très conservateur, a décidé d’imposer des funérailles à chaque fois qu’une femme mettra fin à une grossesse. Une mesure qui devrait entrer en vigueur d’ici à la fin de l’année…

    http://www.bfmtv.com/international/etats-unis-le-texas-exigera-desormais-des-funerailles-apres-chaque-avortement-1065540.html#page/contribution/index



  • Putain comment ça doit être lourd de vivre aux USA :lecid:



  • Voilà qui va donner des idées à Fillon :hum:


  • Team

    Mais c’est pas obligatoire de faire des funérailles :hum: c’est encore un truc pour faire culpabiliser :lol:


  • Team

    @Benou a dit dans Le Texas exigera des funérailles après chaques IVG :

    Mais c’est pas obligatoire de faire des funérailles :hum: c’est encore un truc pour faire culpabiliser :lol:

    Organiser des funérailles, non, ce n’est pas obligatoire, mais l’on peut définir les règles selon lesquelles on peut inhumer ou incinérer un corps. En gros, il faudra faire appelle aux pompes funèbres pour un avortement, voila le surcoût et la dose de traumatisme supplémentaire…

    Après pour ceux qui disent que c’est bien, cela fait prendre conscience des “conséquences de la chose”, c’est bien plus hypocrite que ça, c’est juste une manière détournée de faire se déplacer les femmes hors de l’état du Texas pour faire l’IVG .

    Accessoirement, Trump avait déjà prévenu que s’il n’était pas possible d’interdire l’IVG, il faudrait sans doute que certaines femmes changent d’état pour pouvoir le faire (génial quand on voit que le Texas est par exemple 20% plus grand que la France…)



  • Dans le même temps, le Texas c’est… le Texas ! Un état très spécial depuis le bon vieux temps des cow-boys. Pas des tendres les Texans…

    Ils veulent protéger la vie d’un côté et de l’autre ils chatouillent facilement la gâchette et la piquouze létale.



  • C’est bien ça l’hypocrisie de ces connards de “pro-vie”, ils ne défendent la vie que quand ça va dans leur sens.



  • Dieu guide leurs pas !



  • Chez nous c’est l’inverse qui se passe. L’assemblée vient carrément de voter la pénalisation des sites web dont le contenu représente une “entrave à l’IVG”.
    Ce qu’ils appellent désinformation c’est expliquer quelles peuvent être les conséquences pour la santé d’un avortement et quelles sont les alternatives possibles. Informations que ne donnent pas les sites « pro choix ».

    L’avortement étant un droit acquis depuis plusieurs décénnies déja, je ne vois pas l’intérêt de rajouter une, deux, trois couches là dessus, pour basculer dans un extrémisme qui ne dit pas son nom.
    Je ne peux pas m’empêcher de penser que vouloir avec autant de ferveur la mort de l’enfant à naître est profondément malsain et doit cacher quelque chose.


  • Team

    Effectivement ça me parait bizarre d’interdire ça vu qu’il n’y a pas d’affrontement physique ou de culpabilisation comme c’est le cas aux US.

    M’enfin toujours est-il que c’est un choix personnel qui doit être respecter personne n’a à s’immiscer là dedans.


  • Team

    @Benou le plus gros site dans le genre, c’est ivg.net , c’est un site de propagande sous les apparences d’un site neutre et informatif.
    Le site est fait comme un site d’arnaque : la moitié des liens sont faux, l’autre moitié ne donne absolument pas une info objective et se limite à être un plaidoyer pro-vie.
    Pareillement, ils ont une ligne d’écoute supposée apporter son soutien mais dont le seul objectif est de te dissuader.

    C’est de la manipulation, c’est juste abject comme pratique et c’est ça qu’il est question de condamner, pas le fait d’être pro vie ou de faire un site pro vie.


  • Team

    @Braid oui je me doutais bien qu’il y avait quelque chose là dessous…

    déjà rien que le nom du site ça ne va pas.



  • @Braid

    Il devrait être évident pour tout le monde ici que ce texte ne vise à rien d’autre qu’à empêcher l’expression d’une opinion contestant une pratique déclarée bonne par la gauche. Soit une exception à la liberté d’expression au nom de la morale de gauche. Une de plus.

    Les femmes qui n’ont pas encore pris de décision quand au devenir de l’enfant à naître ont le droit de s’informer auprès de sites les encourageant à avorter mais également auprès de ceux qui les en dissuadent. Les complications existent, les séquelles psychologiques également. Les témoignages allant dans ce sens sont nombreux. C’est ca que le PS veut occulter.



  • @Jake-Karsher

    Excepté que ces assocs se vendent comme des sites d’information neutres sur l’IVG,a lors que ce sont de pures sites de propagande anti-IVG, c’est exactement la même chose qu’une arnaque.


  • Team

    Très belle démarche par contre au Québec

    http://www.ledevoir.com/politique/quebec/485879/le-ministre-barrette-veut-tenir-les-manifestants-pro-vie-a-distance-des-cliniques-d-avortement

    Québec souhaite éloigner les manifestants anti-avortement

    Il fera connaître mardi après-midi des amendements au projet de loi 92 afin d’établir un périmètre de sécurité de 50 mètres autour des cliniques. Du coup, « il sera interdit [à l’intérieur de celui-ci] de manifester ou de tenter de faire obstruction à des femmes [cherchant à] avoir accès à ces cliniques » pour une interruption volontaire de grossesse (IVG). « En aucune circonstance devrait-il être permis de mettre quelques barrières que ce soit, physiques ou non physiques, à l’accès à l’avortement », a déclaré M. Barrette lors d’un impromptu de presse à l’Assemblée nationale.

    Le Canada est vraiment un pays modèle sur presque tous les points :cesara:



  • @Stabban

    Et les sites pro-ivg auraient droit de se considérer comme objectifs malgré le manque total d’informations liées aux complications diverses et séquelles psychologiques ? A d’autres.


  • Team

    ils ont pas réussi avec leur propagande de “vierge jusqu’au mariage” alors ils se rattrapent comme ils peuvent :fume:



  • @Jake-Karsher a dit dans Le Texas exigera des funérailles après chaques IVG :

    Chez nous c’est l’inverse qui se passe. L’assemblée vient carrément de voter la pénalisation des sites web dont le contenu représente une “entrave à l’IVG”.
    Ce qu’ils appellent désinformation c’est expliquer quelles peuvent être les conséquences pour la santé d’un avortement et quelles sont les alternatives possibles. Informations que ne donnent pas les sites « pro choix ».

    L’avortement étant un droit acquis depuis plusieurs décénnies déja, je ne vois pas l’intérêt de rajouter une, deux, trois couches là dessus, pour basculer dans un extrémisme qui ne dit pas son nom.
    Je ne peux pas m’empêcher de penser que vouloir avec autant de ferveur la mort de l’enfant à naître est profondément malsain et doit cacher quelque chose.

    Ah parce que pour toi c’est normal de désinformer et manipuler les personnes en détresse ? La liberté d’expression n’autorise pas à désinformer pour empêcher des personnes d’utiliser un droit qui leur ait acquis.

    Soit honnête, tu sais très bien que ces sites ne proposent pas d’alternative, mais font tout pour empêcher les femmes de disposer de leur droit en les culpabilisant et imposer leurs idées rétrogrades.



  • @Benou a dit dans Le Texas exigera des funérailles après chaques IVG :

    ils ont pas réussi avec leur propagande de “vierge jusqu’au mariage” alors ils se rattrapent comme ils peuvent :fume:

    Ah ah heureusement ils n’ont pas réussis à imposer leur vision archaïque éternellement, la société a évolué et tant mieux ^^


  • Team

    @Theo5931 ouaip c’est clair, mais ce qui est irritant c’est qu’ils nous bassinent avec leur valeurs comme si nous, nous n’en avions pas et en plus la manière dont ils appliquent leurs fameuses valeurs… Abject…

    La vraie majorité silencieuse ce n’est pas eux :cesara:


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.