Sylviane - Koh-Lanta Les Armes Secrètes


  • Le club des vaccinés

    Sylviane : maître-nageur, 44 ans

    Brute de décoffrage, Sylviane est un brin autoritaire… Cheffe de poste à la plage de Bordeaux depuis 10 ans, elle manage de façon très directive son équipe et les usagers. Pour que tout se passe bien, il faut des règles et s’y tenir ! Elle aime quand tout est carré !
    Manuelle et fière de l’être, elle sait tout faire ! A la maison c’est elle qui bricole. Il faut dire que le travail, elle connaît depuis toujours… Fille d’agricultrice, elle habite dans la ferme où elle est née il y a 44 ans et se lève tous les matins à 5 heures.
    Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt et Sylviane veut le démontrer.

    sylviane.jpg



  • Marie France le retour


  • Le club des vaccinés

    @soucolline a dit dans Sylviane - Koh-Lanta Les Armes Secrètes :

    Marie France le retour

    Fred likes 👍
    4E8E4AF3-EC63-4A98-89D9-81805FC68DE3.jpeg



  • @Maléfique a dit dans Sylviane - Koh-Lanta Les Armes Secrètes :

    @soucolline a dit dans Sylviane - Koh-Lanta Les Armes Secrètes :

    Marie France le retour

    Fred likes 👍
    4E8E4AF3-EC63-4A98-89D9-81805FC68DE3.jpeg

    MAIS DEAD C’EST VRAIMENT LA FUSION DES DEUX


  • Le club des vaccinés

    @soucolline Vivement qu’elle se retrouve à Miami à faire la daronne de la villa :mimi:

    text alternatif



  • @Maléfique a dit dans Sylviane - Koh-Lanta Les Armes Secrètes :

    @soucolline Vivement qu’elle se retrouve à Miami à faire la daronne de la villa :mimi:

    text alternatif

    ON T’AIME TATA FREDO



  • Le genre de candidate qui va vouloir tout gérer sur le camp est virée au bout de 3/6 jours.



  • @vassago14 a dit dans Sylviane - Koh-Lanta Les Armes Secrètes :

    Le genre de candidate qui va vouloir tout gérer sur le camp est virée au bout de 3/6 jours.

    Pareil bon profil de first boot/clasheuse.



  • Une candidate qui est là pour clasher.



  • @Ogami a dit dans Sylviane - Koh-Lanta Les Armes Secrètes :

    Une candidate qui est là pour clasher.

    Tout à fait !

    text alternatif



  • Voici ses ITVs suite à son élimination.



  • ITV pour Télé-Loisir :

    Sylviane, première éliminée de Koh-Lanta, les Armes secrètes : “La chute d’Élodie m’a bloquée psychologiquement”

    Qui dit “premier conseil” dans Koh-Lanta, dit “première élimination”. Et c’est Sylviane, 45 ans, qui a été éliminée de l’équipe des Jaunes, à l’issue du premier épisode des “Armes secrètes”. Elle revient sur son aventure, mais aussi sur son départ.

    C’est sans doute la place la plus ingrate dans Koh-Lanta. Mais pas le choix, il faut bien un premier éliminé dans le jeu d’aventure de TF1 ! Et c’est malheureusement Sylviane qui a fait les frais du tout premier conseil de Koh-Lanta, Armes secrètes. La Maître nageuse, qui vient de fêter ses 45 ans, n’est pas véritablement parvenue à s’imposer dans son équipe, celle des Jaunes, malgré sa personnalité affirmée. Sur l’épreuve d’immunité, Sylviane a mis les siens en difficulté. Raison pour laquelle elle a tenté aussi de sauver sa place dans le jeu, en cherchant un collier d’immunité… En vain ! Elle revient pour Télé-Loisirs sur ses trois jours passés dans le jeu.

    Télé-Loisirs : comment avez-vous vécu votre élimination ?

    Sylviane : Pas très bien… Mais je savais que j’allais être éliminée. J’ai fait perdre mon équipe, donc je savais que mon nom allait être évoqué lors du conseil. Je n’avais plus qu’une seule chose à faire en ce 3e jour : chercher un collier d’immunité ou une arme secrète pour ne pas être éliminée. Mais je n’en ai pas trouvée. Dans ma tête, j’étais prête à quitter le camp.

    Votre mental vous a-t-il fait faux bond ?

    Pendant l’épreuve d’immunité, j’ai eu très mal au dos. Les épreuves d’équilibre, ce n’est pas mon fort. Et la chute d’Élodie m’a bloqué psychologiquement. Après, elle allait très bien. Mais ça m’a un peu choquée. C’était assez violent sur le coup.

    Est-ce que c’est quelque chose que vous avez longtemps ressassé ?

    Pas du tout. Je suis très fair-play. J’ai fait perdre mon équipe, et j’ai été éliminée. Je n’en veux à personne. Je ne garde que du positif de mon aventure. C’est fabuleux ce qui m’est arrivé, voyager en Polynésie, rencontrer ces candidats…

    Vous aviez tenté de faire croire que vous aviez un collier d’immunité, mais visiblement, personne n’avait mordu à l’hameçon ?

    (Rires) Personne n’y a mordu. Ma stratégie n’a pas marché dès le départ. J’ai tenté le coup !

    Ce n’est jamais évident de quitter l’aventure la première…

    C’est le plus difficile à encaisser. Déjà, pour moi, ça avait mal commencé. Les Jaunes m’ont quasiment choisi en dernier. Ensuite, sur l’épreuve du feu, on avait fini sixième (elle avait été associée à Arnaud, NDLR), et l’épreuve des poutres où je n’avais pas d’équilibre… C’était un peu démoralisant, mais j’ai essayé de tout donner.

    Étiez-vous parvenue à vous intégrer à votre équipe ?

    Au départ, ils étaient tous super sympas. Mais je me sentais la doyenne de l’équipe. Je ne m’attendais pas du tout à ça. Il y a beaucoup de jeunes dans ce Koh-Lanta. Je n’étais pas dans le même esprit, et je sentais qu’il y aurait beaucoup de stratégie et de manipulation. Il me manquait le mental pour manipuler les autres. Je me suis rendu compte que j’étais trop entière. Il faut avoir une double personnalité pour participer à Koh-Lanta.

    On avait vu notamment quelques tensions avec Aurélien sur la construction de la cabane…

    Aurélien, je pensais qu’il était ingénieur (rires). Je me suis dit qu’on allait avoir une super cabane… Mais je ne l’ai pas bien senti là dessus. Moi qui suis très bricoleuse, je n’ai pas trop voulu m’en mêler. Je n’étais pas cheffe d’équipe.

    Que cherchiez-vous à vous prouver en participant à l’aventure ?

    C’est un défi que je me suis lancé. Mais c’est difficile d’anticiper la manière dont on va réagir psychologiquement quand on arrive dans le jeu. Il y a des candidats qui sont de suite dans l’aventure, moi, je n’ai pas eu l’occasion de m’intégrer…

    Combien de fois aviez-vous tenté le casting ?

    J’avais postulé il y a 15 ans, mais ce n’était pas allé plus loin qu’un coup de téléphone. Et là, je rentrais de vacances, et j’avais vu passer une annonce sur Facebook. J’ai tenté ma chance !



  • ITV pour LCI :

    Sylviane, première éliminée de “Koh-Lanta” : "J’ai fait perdre mon équipe et j’ai trouvé ça normal"

    INTERVIEW – Maître-nageur à Bordeaux, Sylviane, 44 ans, est la première éliminée de “Koh-Lanta : les armes secrètes”. À l’origine de l’échec de l’équipe jaune lors de l’épreuve d’immunité, elle est revenue pour LCI sur son départ de précoce du célèbre jeu d’aventure.

    “Koh-Lanta”, c’est déjà terminé pour Sylviane. Une élimination liée au déroulement de la première épreuve d’immunité où son manque d’équilibre a lourdement pénalisé l’équipe jaune, déjà impactée par la chute et la blessure d’Elodie. Sans amertume, elle a raconté à LCI sa brève aventure en Polynésie.

    Avez-vous été étonnée d’être la première éliminée de ce “Koh-Lanta” ?

    Non, pas du tout ! Lors de l’épreuve d’immunité, j’ai fait perdre mon équipe et je me doutais que j’allais être éliminée. En fait je trouvais même normal que les autres votent contre moi. Par contre j’ai cherché une arme secrète toute la journée, pour me permettre de rester dans l’aventure. Mais je ne l’ai pas trouvée…

    Dans le civil vous êtes maître-nageur, chef de poste sur une plage. N’est-ce pas un peu frustrant de perdre lors d’une épreuve nautique ?

    Oui et non parce que c’était surtout une épreuve d’équilibre, même si elle se déroulait sur l’eau. Après il y a eu l’accident d’Elodie, qui s’est déroulé juste devant moi. Sur le coup, j’ai vraiment mal pour elle et après ça j’avoue que je n’étais plus dedans. J’ai fait perdre l’équipe, c’est clair. Je suis fair play et c’est normal qu’on m’élimine.

    L’équilibre, ce n’était pas votre point fort ?

    Non, et c’est vrai que je ne l’avais pas travaillé avant de partir. En plus quand on est grand, c’est encore plus difficile. Si ça avait été une épreuve dans l’eau, là il n’y aurait eu aucun souci. Courir, pareil. C’est quand même ma partie, je suis éducatrice sportive à la base. Mais c’est comme ça…

    Aviez-vous déjà candidaté auparavant à “Koh-Lanta” ?

    J’avais envoyé ma candidature lors des premières éditions, il y a 15 ans je crois. À l’époque on m’avait appelée, mais je n’avais pas été sélectionnée. Et puis l’an dernier en rentrant de vacances, j’ai vu sur Facebook que la production lançait le casting sur Bordeaux. Je me suis dit qu’il fallait de nouveau tenter ma chance. J’avais envie de me lancer ce défi et j’avoue que ça a été un véritable parcours du combattant. Sans parler du protocole sanitaire en raison du Covid. Nous étions confinés, il y a beaucoup de périodes de tests et d’attente… Psychologiquement ce n’était pas simple.

    Le fait de quitter la métropole, après ces longs mois de confinement, vous l’avez vécu comme une bouffée d’oxygène ?

    Absolument. Moi j’ai vécu des moments formidables, surtout lorsque nous sommes arrivés en Polynésie. J’ai beaucoup voyagé dans ma vie, mais je n’étais jamais allée là-bas. C’est vraiment une destination paradisiaque et lorsque j’ai su que la saison se déroulait là-bas, pour moi, c’était déjà gagné ! C’est pour ça que je n’ai franchement aucun regret.

    Avez-vous eu le temps de cerner les autres candidats ? Avez-vous un favori ou une favorite pour la suite de l’aventure ?

    J’avoue que je n’ai pas du tout sympathisé avec les autres candidats. Si bien que je ne sais pas du tout ce qui se passe après mon départ. Je vous promets que je ne sais rien et que j’ai découvert le premier épisode comme vous. Et puis vous l’avez bien vu dans les candidats précédents : on peut être un sportif de haut niveau et se faire éliminer très rapidement, comme perdre sur les poteaux face à des candidats a priori plus faibles physiquement. La dimension stratégique est très importante aussi et cette année avec les armes secrètes, ça promet d’être redoutable. D’ailleurs j’aurais bien aimé en trouver une ! (rires).



  • N’hésitez pas à mettre les autres ITVs. Quand j’aurais celle de MYTF1 je la mettrais.



  • ITV sur MTF1 suite à son élimination :

    Koh-Lanta 2021 - Interview de l’aventurier sortant : “J’ai pris un mauvais départ”

    Dans “Koh-Lanta, les armes secrètes”, ce vendredi 12 mars 2021 sur TF1, Sylviane a été éliminé. En exclusivité pour MYTF1, l’aventurière jaune revient sur son aventure.

    La maître-nageur de 44 ans venue de Bordeaux n’aura pas eu le temps de montrer à ses coéquipiers de quoi elle était vraiment capable. Sylviane est la première éliminée de l’équipe jaune. Interview.

    Sylviane, pourquoi avoir souhaité participer à Koh-Lanta ?

    Pour le jeu, le dépassement de soi mais aussi pour la survie sur le camp. C’est un vrai défi que je me suis lancée. J’étais très bien préparée physiquement mais je l’étais un peu moins psychologiquement. Je n’ai pas su trouver ma place au sein de l’équipe et cela a sûrement compté dans mon élimination.

    Vous avez pourtant l’habitude de manager votre équipe ?
    C’est vrai mais là, je n’étais pas la chef. Il y en avait déjà deux. Alors j’ai opté pour suivre le mouvement et m’adapter. Je ne voulais pas faire d’esclandre parce que cela peut vous coûter cher dans Koh-Lanta. J’étais probablement trop en retrait, je ne me suis pas sentie dans l’aventure. Je pense que j’ai pris un mauvais départ !

    Vous ne semblez pas surprise de votre élimination ?

    Sur l’épreuve, j’ai fait perdre mon équipe jaune. Comme je suis quelqu’un de très fair play, j’ai tout de suite accepté mon sort. Cette élimination n’était absolument pas une surprise. Je suis un peu déçue de partir lors du premier conseil évidemment. Déçue surtout pour mes proches qui croyaient en moi. Je les imagine déjà me dire qu’ils n’ont pas vu la Sylviane qu’ils connaissent dans Koh-Lanta. Dans la vraie vie, je suis plus combattante et sportive. Je n’abandonne jamais mais je pars sans aucun regret. Je suis restée sincère et fidèle à moi-même.

    Que souhaitez-vous à votre équipe jaune ?

    Je leur souhaite à tous de vivre pleinement leur aventure. En quelques jours seulement, j’ai pu voir apparaître quelques tensions entre certains. J’ai hâte maintenant de découvrir ce qu’il va se passer en tant que téléspectatrice. Cette saison promet d’être redoutable avec les armes secrètes !

    Que garderez-vous de cette aventure ?

    Koh-Lanta, ça n’arrive qu’une seule fois dans une vie. Je suis déjà fière d’y être allée et heureuse d’avoir pu expérimenter la survie durant ces quelques jours d’aventure. La construction de la cabane, ne pas manger durant 3 jours… Et le voyage en Polynésie : c’est un cadeau extraordinaire !