Frédéric - Koh-Lanta Les Armes Secrètes


  • Le club des vaccinés

    Frédéric, restaurateur, 48 ans

    Frédéric est restaurateur en Avignon. Son établissement est réputé, il vise l’étoile !
    Dans tout ce qu’il entreprend, Frédéric vise l’excellence.
    Ancien chasseur alpin, il en a gardé une bonne condition physique. Ancien négociateur en fruits et légumes, il a acquis un solide sens de la négociation et des relations humaines.
    Organisé, observateur, obstiné, Frédéric vise la victoire. L’échec ne fait pas partie de son vocabulaire.

    frederic_0.jpg



  • Je met un plus et un moins à chaque candidat me basant sur leur description (mon avis pourra évoluer lors de la diffusion du premier épisode).



  • @Ogami a dit dans Frédéric - Koh-Lanta Les Armes Secrètes :

    Je met un plus et un moins à chaque candidat me basant sur leur description (mon avis pourra évoluer lors de la diffusion du premier épisode).

    on a compris :blase:



  • Pas assez d’information dans son portrait pour savoir comment il va être.



  • Je met quelques IVTs suite à son élimination aux ambassadeurs :



  • ITV pour Voici :

    INTERVIEW – Frédéric (Koh-Lanta) : la trahison de Maxine et Laure, ses tensions avec Magali, les accusations de sexisme… il se confie !

    Ce vendredi 16 avril, Frédéric a été éliminé de Koh-Lanta. Le candidat a été choisi par Maxine, Laure et Vincent, les trois ambassadeurs de cette saison des armes secrètes, pour quitter l’aventure. Pour Voici, il revient sur son parcours au sein du jeu de TF1.

    La réunification a fait sa première victime. Alors qu’il jouissait d’une position confortable au sein des rouges, Frédéric a été éliminé de l’aventure Koh-Lanta. La raison ? Vincent, Maxine et Laure - qui s’est invitée à l’épreuve des ambassadeurs grâce à son arme secrète -, ont choisi de l’évincer. Ils lui ont notamment reproché d’avoir changé ces derniers jours mais aussi d’avoir mis en place une stratégie pour éliminer toutes les femmes de l’équipe des Oro avant la réunification. Un plan dont il est accusé d’avoir été la tête pensante, ce dont il se défend dans une interview accordée à Voici. L’occasion pour l’Avignonnais d’évoquer dans le même temps ses tensions avec Magali mais aussi son difficile quotidien de restaurateur en ces temps de crise sanitaire.

    Voici. fr : Vous avez été éliminé aux portes de la réunification. Le pire scénario possible ?
    Frédéric : Oui clairement. Je suis parti faire Koh-Lanta notamment pour participer aux individuelles. C’est une autre aventure. Vous avez envie de montrer de quoi vous êtes capables dans ces conditions.

    Revenons sur le choix des ambassadeurs. Vous étiez pour nommer Vincent chez les jaunes. Pourquoi ?
    On ne connaissait pas les autres, c’est compliqué de choisir quelqu’un que vous ne voyez que pendant les jeux, vous ne pouvez vous baser que sur le ressenti. La fois où j’avais été mis sur le côté car j’avais mal à la jambe il n’était pas loin, me demandait si ça allait. Il avait l’air d’avoir une sensibilité qui nous allait bien.

    Les jaunes, eux, ont choisi Maxine. Vous étiez confiant ?
    Je ne savais pas trop, j’étais partagé. J’aurais préféré y aller à sa place, elle n’avait pas l’air très à l’aise à l’idée d’y aller au départ. Moi je savais ce que j’allais dire, mais elle…

    Auriez-vous aimé être ambassadeur ?
    Complètement ! Pour moi c’est une super épreuve, vous ne savez pas qui vous allez avoir en face, vous découvrez un peu la personne. Et vous avez une place privilégiée, vous savez ce qu’il va se passer avant les autres, vous pouvez faire une alliance si besoin.

    Le choix s’est finalement porté sur vous car vous avez été considéré comme la tête pensante des stratégies. C’était le cas ?
    Pas du tout. Quand il y avait une question, on en parlait tous ensemble, notamment avec Laure et Maxine puisqu’elles votaient avec nous. C’était les garçons et Maxine et Laure.

    Il vous a notamment été reproché de voter en priorité contre les femmes. Vous comprenez que cela a pu faire polémique au sein du camp mais aussi sur les réseaux sociaux ?
    Pas du tout. Je ne comprends pas car quand vous prenez les votes des jaunes et des rouges, vous arrivez à la réunification avec autant de filles et de garçons. Une équité parfaite. Les choix ont été faits par affinités, en notre âme et conscience et avec les filles, Maxine et Laure. C’est une cause qui n’est pas la nôtre.

    Qui a décidé de votre stratégie ?
    Chez les rouges on a réagi aux affinités. Les deux personnes avec qui on avait le plus de mal c’était Candice et Magali. C’est elles qui ont été éliminées du coup, mais vraiment par un choix collégial. Ça s’est décidé d’entrée de jeu mais on essayait de gagner un maximum d’épreuves pour justement ne pas avoir à voter. En aucun cas nous avons forcé les filles à voter quoi que ce soit. Elles auraient pu nous dire non mais elles ne l’ont pas fait. Moi je n’ai jamais voté contre Maxine ou Laure.

    Laure a aussi estimé que vous aviez changé les jours précédant votre élimination. Qu’en pensez-vous ?
    C’est un argument mais ce n’est pas la vérité. Je n’ai jamais changé, je l’ai toujours épaulée et soutenue lorsqu’elle n’était pas forcément compétente sur une épreuve. Pareil pour Maxine. Je suis resté moi-même jusqu’à mon départ où je n’ai pas été méchant, je suis resté calme. Si vraiment j’avais changé j’aurais été véhément. Je pense que je leurs faisais plus peur qu’autre chose.

    Vous sembliez plutôt agacé du fait que Maxine et Laure ne viennent pas vous parler après vous avoir éliminé. C’était le cas ?
    C’est toujours le cas, oui. Moi j’ai eu un petit mot gentil face caméra devant tout le monde, en étant fair-play, j’attendais qu’humainement elles fassent de même. Juste un mot. Après c’est leur façon de voir les choses, je ne les accable pas mais ce n’est pas ma façon de faire.

    Vous avez également connu des tensions avec Magali, qui est revenue après une blessure de Gabin. Comment cela se passe-t-il sur le camp lorsque deux personnes ne s’entendent pas ?
    Comme dans la vie de tous les jours. Elle s’isolait beaucoup, je lui disais de rester avec nous, de nous parler. On était comme une famille chez les rouges, on se disait tout. On allait tout le temps la voir. Mais à un moment donné quand quelqu’un s’isole tout le temps, c’est compliqué. Donc je n’avais pas trop d’affinités. Mais on peut ne pas s’entendre avec quelqu’un sans que ce soit véhément. Elle a voté contre moi, j’ai voté contre elle et quand elle est revenue j’ai dit : “arrêtons de voter les uns contre les autres.”

    Vous n’étiez pas le seul à connaître des tensions puisqu’Hervé a aussi été très critiqué. Pourquoi les autres aventuriers étaient-ils si réticents à son égard selon vous ?
    Je ne comprends pas dans le sens où c’est un gentil, il a toujours eu des mots posés, il n’a jamais un mot plus haut que l’autre. Je pense que c’est plus le jeu, parce qu’il était capitaine. De leur côté, je peux peut-être les comprendre dans le sens où la réunification arrive, c’est une façon de faire.

    C’est grâce à une arme secrète trouvée sur le camp que Laure a pu participer aux ambassadeurs. En avez-vous cherché vous aussi ?
    On cherchait tous. On a beaucoup cherché. Quand on allait chercher du bois, on cherchait en même temps. On cherchait pas collés, on se donnait du temps, justement pour qu’il n’y ait pas de moments sournois du type certains font à manger pendant que d’autres cherchent. On se disait : “voilà pendant tant de temps on va chercher chacun de son côté”. Mais je n’ai jamais rien trouvé, même si j’ai tout retourné dans tous les sens. C’était vraiment compliqué.

    Avez-vous revu des aventuriers depuis la fin du tournage ?
    Quelques-uns. Après c’est compliqué, on fait des visioconférences. J’ai dû me déplacer pour des raisons professionnelles donc j’en ai profité mais sinon on est bloqués. On a hâte de se voir en tout cas.

    Vous êtes restaurateur, c’est un secteur très touché par la pandémie de Covid-19. Comment cela se traduit-il pour vous ?
    On en a marre, c’est long. Mais on reste positifs. J’essaie de continuer à fédérer mon équipe, on se voit un peu au restaurant. Là on organise un repas caritatif en collaboration avec un restaurant étoilé. On va offrir 70 repas à des coursiers avec le CROUS d’Avignon. On a aussi organisé une collecte. On essaye de se rendre utiles.

    Pour finir, un mot pour qualifier votre aventure ?
    Incroyable !



  • ITV pour Télé-Loisirs :

    Frédéric (Koh-Lanta 2021) en colère contre Maxine et Laure après son élimination : "C’est se tirer une balle dans le pied ! C’est une trahison"

    Eliminé aux premières heures de la Réunification, Frédéric a été désigné par Laure et Maxine, deux aventurières de sa propre tribu. Une trahison pour l’aventurier de Koh-Lanta : les Armes secrètes, qui se confie à Télé-Loisirs.

    La saison de Koh-Lanta : les Arme Secrètes bat son plein alors que le tournage de la future saison All-Stars vient de débuter ! En attendant, c’est déjà l’heure de la Réunification pour les aventuriers échoués en Polynésie française, une semaine après l’élimination surprise d’Aurélien. Ce vendredi, la mythique séquence des Ambassadeurs, passage obligé avant la fusion des deux tribus, a encore offert son lot de rebondissements. Car que faire face à Denis Brogniart : privilégier logiquement sa tribu avant la Réunification ou bien passer à l’attaque - quitte à trahir - et continuer l’aventure en solitaire ? Aux côtés de Vincent, forcément ravi de leur décision, Maxine et Laure (équipe Rouge) ont ainsi décidé de mettre en pratique leur stratégie de “Girl Power” alors qu’elles se sentaient menacées par les aventuriers mâles de leur propre tribu, depuis plusieurs épisodes. Laure prévenait : “On ne va pas se laisser faire, on va essayer de les faire sauter.” Le nom de leur victime : Frédéric. Le candidat éliminé a accordé un entretien à Télé-Loisirs.

    Télé-Loisirs : Avez-vous été surpris de votre élimination par les Ambassadeurs ?

    Frédéric : Oui quand même. Je ne m’y attendais pas plus que ça par rapport au brief qu’on avait fait tous ensemble, avant. Après je ne connaissais ni Vincent (désigné ambassadeur par les Rouges, ndlr) ni les capacités de négociatrice de Maxine (désignée ambassadrice par les Jaunes, ndlr). Je préfère être dans le rôle du négociateur plutôt que dans celui de quelqu’un qui part jouer votre peau…

    Justement, vous êtes désigné par deux aventurières de votre tribu, Maxine et Laure, l’ambassadrice secrète. Pour vous c’est une trahison ?

    C’est une trahison oui, car je ne l’ai pas vu venir ! On m’a dit que j’avais changé alors que c’est faux. J’ai toujours été prévenant, je suis toujours en retrait, je parle quand il faut et jamais pour ne rien dire, j’aide quand il faut… Donc je me suis senti trahi quand on m’a dit que j’avais changé alors que non. Simplement je pense que je leur faisais peur pour la suite de l’aventure qui est plus individuelle. Preuve en est, Laure commençait à dire qu’elle était une candidate Blanche, pas Rouge ou Jaune.

    Vous leur en voulez encore ?

    Je ne décolère pas ! Ma vision de Koh-Lanta : c’est l’aventure. Ce n’est pas un jeu comme le Monopoly du samedi soir, c’est une aventure avec des règles plus subtiles… C’est 45 jours de votre vie où vous délaissez votre vie de famille, votre commerce, vos enfant en bas âge, vos salariés… Donc quand vous y allez vous donnez tout : votre coeur, votre âme, votre sueur, votre sang, vos larmes. Peut-être que c’est la télé-réalité qui fait que c’est comme ça aujourd’hui.

    On se demande si cette stratégie des filles n’est pas risquée à moyen terme car elle met les anciens Rouges en minorité…

    Dès le départ avec Laure et Maxine, on s’était dit qu’il fallait arriver en masse à la Réunification, c’était une vision forte du jeu. Là c’est se tirer une balle dans le pied. Vous arrivez en minorité avec des Rouges déçus et des Jaunes en face…

    Cette “trahison” va-t-elle laisser des traces chez les Rouges ?

    C’est compliqué d’anticiper tout ça à cause des Armes Secrètes. Au début de l’aventure on ne savait pas quoi chercher, où chercher et quelle était la nature de ces Armes. Le jeu est très complet et vous ne pouvez pas faire de pronostics. Pour ma part, j’ai très vite vu que ça allait être difficile de savoir ce qui allait se passer…

    Pensez-vous payer votre stratégie ‘100% garçons’ vue dans les épisodes précédents ?

    Pour ma part je n’ai pas mis de stratégie Hommes-Femmes. On votait à l’affinité et Maxine et Laure nous ont toujours suivi. Elles ont toujours été avec nous dans les négociations pour savoir qui devait sortir ou pas. En fait c’était les quatre garçons ET Maxine et Laure. Elles ont toujours voté contre des filles et non pas contre nous, alors qu’elle pouvait le faire. Mais elles ne s’entendaient pas avec les autres… Quand on voit les votes, ce n’est clairement pas une stratégie Hommes-Femmes.

    Avec Hervé, vous étiez perçu comme l’un des stratèges des Oro. Pourtant vous êtes plutôt discret à l’antenne : on parle beaucoup de vous mais on vous voit peu. Bref, l’opposé d’un Aurélien…

    Ah bah complètement (rires) Stratège ? La seule stratégie que j’avais était celle pour mon équipe : arriver en masse à la Réunification puis atteindre, au mérite, le carré final. Mais sur une première partie de jeu, à part la cohésion, éviter les dissensions et enlever les personnes qui ne rentrent pas dans l’esprit d’équipe… Donc stratège non, ou alors j’ai été très mauvais ! Les stratèges ne sont pas ceux qu’on croit…

    Participer à Koh-Lanta était l’aventure de votre vie ?

    Je n’avais jamais regardé Koh-Lanta. J’ai découvert l’émission l’année dernière avec mon fils, pendant le confinement, et à la suite de ça je me suis inscrit. C’est l’une des belles aventures de ma vie. Mais à 50 ans, j’avais déjà fait pas mal de choses avant dont des sports extrêmes. J’aime me mettre dans des situations où il y a du dépassement et de l’aventure. Mais Koh-Lanta est l’aventure d’une vie pour de nombreuses personnes et c’est cool !

    Vous étiez le doyen de la saison. Mais un doyen jeune de seulement 48 ans lors du tournage. Avez-vous perçu un décalage entre votre bonne forme physique et ce statut de “candidat le plus âgé” rarement enviable dans Koh-Lanta ?

    Quand on m’a annoncé que j’étais le doyen on était tous en ligne et j’ai dû me pencher en avant pour regarder à droite et à gauche car je n’avais même pas fait attention. Dans mon travail je ne suis entouré que de jeunes, j’ai une petite fille de deux ans, je suis toujours en action, je fais beaucoup de sport… Donc non je n’ai pas senti ce décalage mais heureusement car ça ne doit pas être facile à vivre…

    Combien de poids avez-vous perdu durant l’aventure ?

    Honnêtement je ne sais plus. Mais assez pour que j’en reprenne bien plus au retour ! (Rires) Donc après j’ai galéré à reprendre le sport. L’après Koh-Lanta vous demande un peu d’investissement personnel.



  • ITV pour Télé-star :

    INTERVIEW. Frédéric (Koh-Lanta) éliminé par les ambassadeurs : "Je regrette d’avoir fait sortir Candice"

    Éliminé par les ambassadeurs dans “Koh-Lanta : Les Armes Secrètes”, le doyen de l’aventure Frédéric revient sur son aventure mouvementée, entre rires, désillusions, regrets et trahisons…

    Télé Star : À quel moment de votre vie avez-vous décidé de faire Koh-Lanta ?

    Frédéric : Ça s’est passé pendant le confinement. J’ai eu du temps pour regarder la télé avec mes enfants, chose que je ne fais jamais comme je suis restaurateur, le vendredi soir. En regardant Koh-Lanta, j’ai eu envie de prouver à mes enfants et à ma famille que leur papa était capable de relever le défi, et de montrer à mon petit garçon qui manque de confiance en lui, à cause de la dyslexie, que l’on peut se dépasser. Et que même si ce n’était pas forcément le milieu de son papa, il allait le faire, et qu’il fallait qu’il fasse comme ça lui aussi.

    Comment avez-vous vécu votre aventure dans son ensemble, notamment les conditions de vie sur le camp ?

    J’ai eu plein de vie, je suis le doyen de l’aventure. Ça m’a permis d’avoir d’autres aventures avant. J’ai été instructeur dans les troupes d’élite de montagne, donc la survie ça me connaît, et j’ai été préparateur physique, aussi. Donc ça faisait 20 ans que je faisais plus tout ça, donc la difficulté ça a été de se réentraîner de manière à arriver prêt. Mais sur place, les réflexes sont revenus. J’ai apporté ma pierre à l’édifice parce que je savais faire pas mal de choses, en survie et sur la cohésion.

    Vous avez le sentiment d’avoir été au bout de vos capacités et d’avoir montré ce que vous vouliez montrer ?

    Je n’ai pas vraiment pu montrer mes capacités. J’attendais que ça arrive en épreuves individuelles. En équipe, notamment sur le dernier épisode, on voit que j’arrive le premier avec la corde… J’étais très présent et j’attendais avec grande impatience la réunification et les épreuves individuelles.

    L’élimination aux portes de la réunification a donc dû faire très mal…

    Grande désillusion, grande déception. Quand vous êtes compétiteur, vous avez envie de participer en individuel.

    Vous avez été éliminés par les ambassadeurs, mais surtout par Laure et Maxine. Comment avez-vous vécu cette trahison de leur part ?

    Très mal. Encore maintenant, je suis encore en colère, mais ça passera. C’est l’égo qui parle (rire), mais quand vous êtes compétiteur il faut un peu d’égo. Très mal, dans le sens que j’estimais qu’elles faisaient partie de notre équipe. Je n’ai jamais voté contre elles, ni pour l’une, ni pour l’autre, et du coup l’idée à la réunification, c’était d’aller éliminer les jaunes pour arriver à la course d’orientation tous ensemble. Leur stratégie, ce n’était pas la mienne.

    Leur avez-vous parlé depuis votre retour en métropole ?

    On s’est tous parlé, sauf avec elles. J’attendais un minimum de considération, sachant que je les ai toujours épaulées, je ne me voyais pas en plus prendre le téléphone pour leur demander des comptes. Ce n’est pas mon genre. On n’a pas les mêmes valeurs, ce n’est pas bien grave.

    Pensez-vous que la stratégie garçons contre filles, même si elle n’était pas motivée par le genre, a motivé les jaunes à vous éliminer ?

    Ça a effectivement servi aux jaunes, et à Laure et Maxine. Laure et Maxine se sont appuyées sur nous, elles n’étaient pas obligées de voter contre les autres filles… et le fait de répéter ça tout le temps, les jaunes ont cru qu’on était macho, quoi. Ce n’était pas le cas.

    De nombreuses fois, au conseil, Magali a voté contre vous et a affirmé qu’elle continuerait de voter contre vous jusqu’à votre sortie. Pourquoi y avait-il une telle animosité entre elle et vous ?

    Ça a commencé par le fait qu’elle s’isolait énormément. Je trouvais ça dommage, et comme j’ai l’habitude de fédérer les gens, je suis allé la voir plein de fois en lui disant “Magali, pourquoi tu t’isoles ? Est-ce que quelque chose de te manque ?” Elle me répondait vaguement, elle venait un peu dix minutes et elle repartait s’isoler. C’est quelqu’un qui est un peu solitaire, je pense. C’est la personne qui s’intégrait le moins, pour moi, dans le jeu. Dans je lui ai dit, elle a voté contre moi, j’ai voté contre elle. Après, quand elle est revenue, je suis allé la voir en lui disant “Il faut vraiment qu’on arrête de voter l’un contre l’autre, il faut qu’on avance, on arrive à la réunification maintenant”. Donc elle m’a dit “Oui, oui”, elle a bien entendu et je découvre qu’après coup, elle continuait à voter contre moi. Je ne comprends pas en fait.

    Quel est votre meilleur et votre pire souvenir dans l’aventure ?

    Mon meilleur souvenir, c’est Koh-Lanta, mon pire souvenir, c’est d’avoir été éliminé. Koh-Lanta, ça a été une super aventure. Ça m’a permis de faire une belle introspection sur moi-même, découvrir les gens que j’aurais jamais découvert. Il y a eu des moments autour du feu où on a rigolé, plus de portable, plus de réseau, plus rien… En petit groupe, une petite famille à l’autre bout du monde sur une île, c’est mon meilleur souvenir. A refaire, je pense. Demain. C’est une chance inouïe d’avoir fait Koh-Lanta.

    Qui aimeriez-vous voir gagner cette aventure ?

    J’aimerais vraiment voir Arnaud gagner. Quand il est arrivé, on a vu ce gars qui ressemblait à personne d’autre avec sa chemise, ses cheveux longs, son air fou-fou et tout… Je trouve qu’il s’est dépassé comme personne, en tout cas pour moi. Cette année, c’est Arnaud que j’aimerais voir gagner.

    Ça vous a fait de la peine, de le voir, avec Hervé, en danger juste après votre départ ?

    Ouais… Hervé, c’était de la petite vengeance, quoi. Je pense qu’on nous a sortis parce qu’on faisait peur, je ne vois que ça. C’est un peu d’égo, peut-être, mais si vous n’avez pas peur de quelqu’un, vous ne le sortez pas. Il y a des gens qui peuvent faire peur alors que ce n’est pas justifié.

    Un regret ?

    Le regret, c’est de ne pas avoir eu la clairvoyance de voir le jeu des deux filles. D’avoir fait sortir une Candice qui était plus méritante au final. Il y avait de l’incompréhension entre elle et nous, mais elle avait les mêmes valeurs que nous. Ce qu’il faut savoir, c’est que dans Koh-Lanta, c’est un travail d’équipe mais à la fin il n’en reste qu’un. Tout le monde essaye de montrer ce qu’il est capable de faire, et après, c’est un problème de positionnement. Aurélien en a subi les frais, il a voulu aider tout le monde et a fait des choix maladroitement, et Candice un petit peu pareil. Il y a eu une incompréhension de notre part. Elle voulait tellement bien faire qu’on l’a mal vécu, quoi.



  • ITV pour MYTF1 :

    Koh-Lanta 2021 - Interview de l’aventurier sortant aux ambassadeurs : «J’aurais préféré qu’elles soient plus franches »

    Dans “Koh-Lanta, les armes secrètes”, ce vendredi 16 avril 2021 sur TF1, Frédéric a été éliminé par les ambassadeurs. En exclusivité pour MYTF1, l’aventurier rouge revient sur son aventure.

    Frédéric, pourquoi avez-vous souhaité participer à Koh-Lanta ?

    Je suis parti pour Koh-Lanta surtout pour mon fils qui souffre de plusieurs troubles dyslexiques. Il manque de confiance en lui et je voulais lui montrer que si son papa pouvait se dépasser, tout était possible. Dans ma première vie, j’ai été militaire et prof de sport. Participer à Koh-Lanta, c’était aussi une manière de prouver à ma famille que j’étais encore capable de relever des défis aujourd’hui. Je me suis énormément entraîné avant de partir !

    Comment réagissez-vous à l’annonce de votre élimination par les ambassadeurs ?

    Koh-Lanta, c’est un gros investissement personnel. J’ai laissé ma famille en France, j’ai dû salarier des gens et laisser mon entreprise. Pour finalement être jugé de cette manière, mis dehors alors que je n’ai rien fait. Je pense que je leur ai fait peur pour la suite. C’est peut être mon égo qui parle mais je ne vois que ça. Je suis un compétiteur dans l’âme. Je ne supporte pas de ne pas finir une compétition. Je n’attendais qu’une chose, c’était d’aller à la bagarre en individuel et qu’on aille le plus loin possible avec les rouges. J’aurai préféré que ce soit fait de manière plus franche.

    Les filles rouges ont-elles eu raison d’avoir peur de la stratégie des garçons ?

    Je ne supporte pas l’idée qu’on puisse dire que nous avons boycotté les filles. C’est un combat que l’on ne doit pas avoir dans Koh-Lanta. On l’a suffisamment dans la vie de tous les jours où c’est parfois compliqué de trouver sa place. Je ne suis pas du tout quelqu’un de macho donc cela m’a profondément blessé. Si les filles ne dormaient pas dans la même cabane que nous, c’est parce qu’elles voulaient rester entre elles. Ce sont vraiment des affinités qui se sont créées naturellement au fil de l’aventure. Pour mettre fin à ce débat inutile, non il n’y avait pas une volonté d’éliminer les filles parce qu’elles étaient des filles. Ce sont d’ailleurs bien souvent Maxine et Laure qui décidaient des éliminations et qui votaient contre les filles comme Candice, Magali… De mon côté, je n’ai jamais voté contre Laure et Maxine car elles étaient dans la cohésion avec nous.

    Les plus stratèges de l’équipe rouge sont donc Laure et Maxine ?

    Si l’on peut parler de stratégie… En tout cas, ce sont des valeurs que je ne partage pas. Elles ont su changer leur fusil d’épaule à chaque fois pour avancer. Elles ont choisi de naviguer en eaux troubles. C’est comme ça, c’est leur jeu ! Elles pensent que c’est un bon coup de m’éliminer, moi je pense que c’est une erreur monumentale. Pour moi, la seule stratégie à avoir était d’arriver en force et avec une grande cohésion à la réunification. Pour battre les jaunes et aller à l’orientation avec les cinq plus forts. On ne vire pas les gens de son équipe avant la réunification. C’est n’importe quoi ! Je suis très en colère contre elles mais je ne leur en voudrais pas à vie.

    Que garderez-vous de ce Koh-Lanta ?

    Koh-Lanta c’est un super souvenir humain et un coup de cœur pour la Polynésie française. En rentrant, j’ai eu envie de tout vendre pour m’installer là-bas et acheter une pension de famille. Tout est positif sauf la façon dont j’ai été éliminé. Mais à 50 balais, partir faire des cabanes à l’autre bout du monde avec des potes et faire des jeux tous les jours, c’est quand même extraordinaire. A la maison, mon fils est très fier de son papa même s’il est un peu déçu que l’aventure s’arrête. Mais j’ai déjà de nouveaux projets et je continuerai à lui montrer que tout est possible et que la vie est pleine de défis.



  • TCHAO LE MACHO



  • Mais quel hypocrite
    “On est arrivés en reunif avec autant d’hommes que de femmes”
    NON : AURELIEN EST LE SEUL HOMME ELIMINE PRE REU ET C’EST PAS TON EQUIPE QUI L’A ELIMINE ALORS QUE 5 FEMMES ONT ETE VIREES (DONT 3 PAR TON EQUIPE BOUFFON)



  • @MrsRakoon

    • Marie c’est à cause de Magali
    • Candice c’est à cause de Maxine et Laure
    • Magali c’était un choix déjà établi par tous


  • @al21 a dit dans Frédéric - Koh-Lanta Les Armes Secrètes :

    @MrsRakoon

    • Marie c’est à cause de Magali
    • Candice c’est à cause de Maxine et Laure
    • Magali c’était un choix déjà établi par tous
    • Si ça avait pas été Marie ça aurait été Magalie donc une femme
    • Candice c’est toute l’équipe, pas que Maxine et Laure
    • Idem c’est toute l’équipe

    Donc c’est un mytho quand il dit : y’a eu autant d’hommes éliminés que de femmes. Nan y’a eu bien plus de femmes et dans son équipe y’a eu QUE des femmes



  • @MrsRakoon Mais Candice était éliminé parce qu’elle était pas intégrée, pas parce que c’est une femme. C’est Laure et Maxine qui l’ont définitivement enfoncé



  • @al21 a dit dans Frédéric - Koh-Lanta Les Armes Secrètes :

    @MrsRakoon Mais Candice était éliminé parce qu’elle était pas intégrée, pas parce que c’est une femme. C’est Laure et Maxine qui l’ont définitivement enfoncé

    Arrête même les mecs ont avoué vouloir garder une alliance de mecs et éliminer que des femmes
    Ils ont plus assumé après quand ça leur est retombé dessus
    Laure et Maxine auraient été éliminées ensuite
    Tu vas pas me faire croire que TOUTES les filles s’étaient mal intégrées
    Je comprends même pas que tu les défendes alors qu’eux même l’ont avoué



  • @MrsRakoon oui ils l’ont avoué mais au départ ils étaient pas dans cette optique. Ils ont été grave maladroits



  • @al21 a dit dans Frédéric - Koh-Lanta Les Armes Secrètes :

    @MrsRakoon oui ils l’ont avoué mais au départ ils étaient pas dans cette optique. Ils ont été grave maladroits

    Bah t’en sais quoi ?
    Moi au contraire depuis le début au vu de leurs propos et attitudes j’ai grave cramé qu’ils étaient machos (pas Arnaud je le concède)

    Depuis le 1er épisode j’avais call que les mecs rouges étaient machos, ça n’a fait que se confirmer au fil de la saison



  • This post is deleted!


  • @MrsRakoon a dit dans Frédéric - Koh-Lanta Les Armes Secrètes :

    @al21 a dit dans Frédéric - Koh-Lanta Les Armes Secrètes :

    @MrsRakoon oui ils l’ont avoué mais au départ ils étaient pas dans cette optique. Ils ont été grave maladroits

    Bah t’en sais quoi ?
    Moi au contraire depuis le début au vu de leurs propos et attitudes j’ai grave cramé qu’ils étaient machos (pas Arnaud je le concède)

    Depuis le 1er épisode j’avais call que les mecs rouges étaient machos, ça n’a fait que se confirmer au fil de la saison

    et imbu d’eux même :vomi:
    ces deux éliminations sont jouissifs!



  • @al21 a dit dans Frédéric - Koh-Lanta Les Armes Secrètes :

    @MrsRakoon oui ils l’ont avoué mais au départ ils étaient pas dans cette optique. Ils ont été grave maladroits

    Dès le départ ça faisait chier les gars quand Candice montrait ses connaissances. Chez les rouges, il y a des machos et des connes.