Yuriy tabassé par des primitifs



  • Mais pourquoi un tel défoulement bestial ? :huh:

    Comme beaucoup de personnes, je suis sensible à cette agression hyper violente, lâche et minable par ses agresseurs en Adidas & Nike.

    J’espère que Yuriy va s’en sortir sans séquelles physiologiques à moyen terme, celles psychologiques le seront à perpétuité.

    Tout ça rien pour la défense de micro-territoires entre cités. C’est comme les gangs ou “maras” au Salvador, si tu franchis la ligne de démarcation entre la MS13 et la JPP29 tu es condamné à être torturé et éliminé.

    Back to the primitives, groumf.



  • Que s’est il passé pour générer une telle sauvagerie ? C’est une agression gratuite ou le pauvre Yiuri était il du même bois que ses agresseurs, une petite frappe d’une bande rivale victime d’un règlement de comptes de primates ?



  • @Marc1756

    Il semblerait que ce soit malheureusement le cas, une affaire de bandes rivales. Il était connu défavorablement des services de police.

    Rien ne justifie un acharnement à 10 sur une personne.
    Où sont les bonnes vieilles bagarres équitables d’antan?

    La maman elle même est soupçonnée de travailler au black.



  • @Eleha a dit dans Yuriy tabassé par des primitifs :

    @Marc1756

    Il semblerait que ce soit malheureusement le cas, une affaire de bandes rivales. Il était connu défavorablement des services de police.

    Rien ne justifie un acharnement à 10 sur une personne.
    Où sont les bonnes vieilles bagarres équitables d’antan?

    La maman elle même est soupçonnée de travailler au black.

    Comme quoi une belle petite gueule d’ange peut être bien trompeuse…



  • @Aurel a dit dans Yuriy tabassé par des primitifs :

    Mais pourquoi un tel défoulement bestial ? :huh:

    Comme beaucoup de personnes, je suis sensible à cette agression hyper violente, lâche et minable par ses agresseurs en Adidas & Nike.

    J’espère que Yuriy va s’en sortir sans séquelles physiologiques à moyen terme, celles psychologiques le seront à perpétuité.

    Tout ça rien pour la défense de micro-territoires entre cités. C’est comme les gangs ou “maras” au Salvador, si tu franchis la ligne de démarcation entre la MS13 et la JPP29 tu es condamné à être torturé et éliminé.

    Back to the primitives, groumf.

    ça existait déjà dans les années 80s ce truc, avec les Punks, les Zulus ou les Skins


  • Le Club des Vieux

    @Stabban Les blousons noirs !



  • Les loubards!!


  • Le Club des Vieux

    @Jackasse a dit dans Yuriy tabassé par des primitifs :

    Les loubards!!

    Les Hell’s Angel !

    biker



  • @Maléfique a dit dans Yuriy tabassé par des primitifs :

    @Stabban Les blousons noirs !

    Je m’en souviens.
    Quand ils arrivaient en ville, tout le monde changeait de trottoir. Ils n’avaient pas l’air virils mais ils faisaient peur à voir.

    ( aaah les années 80…)



  • D’accord, il y a toujours eu des bandes de djeuns qui se foutaient sur la gueule, mais à coups de poings ou de tatanes. À la régulière quoi. Et une fois bien défoulés, ils se saluaient et se fixaient rendez-vous pour la prochaine cogne.

    Mais maintenant, c’est à coup de flingue, de battes de base-ball ou de marteaux. N’importe quoi.

    C’est quoi la prochaine phase barbare au moindre regard de travers ou pénétration dans un territoire de bande : coups de perceuse dans le corps, chiffonnade de chair au cutter, jet d’acide nitrique dans la face, estrapade, écartèlement des membres avec 4 scooters, énucléation à la petite cuillère, gavage de flotte avec un entonnoir, castration, cactus dans l’anus ?



  • Les keufs ont serré 9 branleurs cagoulés à Vanves ce matin. Actuellement torturés en garde à vue. :fbi:



  • @Aurel a dit dans Yuriy tabassé par des primitifs :

    D’accord, il y a toujours eu des bandes de djeuns qui se foutaient sur la gueule, mais à coups de poings ou de tatanes. À la régulière quoi. Et une fois bien défoulés, ils se saluaient et se fixaient rendez-vous pour la prochaine cogne.

    Mais maintenant, c’est à coup de flingue, de battes de base-ball ou de marteaux. N’importe quoi.

    C’est quoi la prochaine phase barbare au moindre regard de travers ou pénétration dans un territoire de bande : coups de perceuse dans le corps, chiffonnade de chair au cutter, jet d’acide nitrique dans la face, estrapade, écartèlement des membres avec 4 scooters, énucléation à la petite cuillère, gavage de flotte avec un entonnoir, castration, cactus dans l’anus ?

    C’est malheureusement le monde dans lequel on vit désormais. Un monde d’individualisme forcené - et fou - dans lequel la notion de respect de l’autre à été complètement évacuée ; l’autre qui dès lors qu’il est une gène devient une chose à détruire. Un monde où la culture se meurt au profit de réseaux sociaux abrutissants et de jeux vidéos à la violence extrême. Un monde dans lequel la maîtrise du langage n’existe plus et où le seul mode d’expression devient la violence et la batte de base-ball. Un monde de crétins, quoi, notre mode contemporain, autrement dit, la fin de notre civilisation en marche.



  • C’est clair que ça érode de plus en plus vers le bas. Le XXIe siecle ne sera pas un renouveau de celui des Lumières. Il sera celui de la survie primitive “willd & roots” et de la sélection biologique selon Darwin. Si on ajoute à ça la pandémie en cours, ça ne va pas s’améliorer…



  • @Eleha a dit dans Yuriy tabassé par des primitifs :

    @Marc1756

    Il semblerait que ce soit malheureusement le cas, une affaire de bandes rivales. Il était connu défavorablement des services de police.

    Rien ne justifie un acharnement à 10 sur une personne.
    Où sont les bonnes vieilles bagarres équitables d’antan?

    La maman elle même est soupçonnée de travailler au black.

    Non seulement c’était une minable petite frappe mais en plus il venait de filmer la séance de torture d’un membre de la bande rivale qui lui est tombé dessus car il a largement diffuser l’immonde séance de torture.
    Et sa mère ne travaillait pas au " black " (qui n’a pas eu besoin de recourir au travail dissimulé : garder des enfants sans être déclaré quand on est ado, travailler dans la boulangerie de son oncle ou dans le champ d’un grand parent, etc.), elle était à la tête - indique Libération - d’un traffic d’êtres humains à travers une agence de nettoyage supposée haut de gamme : elle exploitait des JF de l’Est de l’Europe en situation précaire (sans papier, en attente de papier, récemment divorcée d’un Français donc…) dans des conditions ignomineuses (l’inspection du travail a amendé à mort puis a obtenu une fermeture administrative) : la plus ancienne des victimes a tenu 5 ans alors qu’au bout de 6 mois les filles étaient cassées physiquement avec TMS de ouf ! Et évidemment la mère de Yuri est insolvable alors qu’elle doit des 100aines de milliers d’€ à ses victimes…


Log in to reply