Les phénomènes astronomiques observables depuis la Terre


  • Community Manager

    Edit Anar : ce sujet a été crée à partir d’une discussion de la ZM. Comme j’ai la flemme de faire un post d’intro digne de ce nom, j’ai tout simplement déplacé les posts tels quels sans même demander l’avis de @Honey (0_1476470490035_crying.gif désolé).
    Du coup c’est un peu brut de pomme mais on va faire avec. :fume:





    Poke @Anar

    J’ai une idée de topic pour la partie Sciences, mais c’est un peu vague, ce serait de faire un calendrier des évènements observables.

    Je suis tombé sur cet article http://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/lune-eclipse-totale-super-lune-rarissime-duo-28-septembre-59864/ je ne sais trop comment, car il a plus d’un an, et je me disais que ça pourrait être pas mal de savoir quand observer ce genre de phénomène plutôt que d’apprendre qu’on en a manqué (il n’y a que les médias spécialisés qui en parlent bien souvent, je pense ?)

    Évidemment j’ai pas assez de connaissances ni des évènements, ni des sites qui en parlent, pour faire ça moi-même, et je crois que toi tu es plutôt calé là-dessus. Tu en penses quoi ?


  • Admin

    @Honey Désolé de la réponse tardive, j’avais un peu zappé ton post et j’ai eu la tête prise par d’autres choses ces jours-ci.
    Je trouve que c’est une excellente idée. Tout ce qui permet d’animer la partie Wired je suis carrément pour. Surtout que je ne suis pas assidument les actus scientifiques, c’est surtout par période et de fait, je passe à côté de sujets potentiellement intéressants pour la partie.

    Après pas besoin d’avoir les connaissances pour poster, et je serais même ravi que d’autres personnes que moi ouvrent des sujets dans la rubrique science. La partie s’adresse essentiellement à des profanes, alors pas besoin de rentrer dans des explications savantes et compliquées. D’ailleurs s’il y a des erreurs dans le post d’intro c’est vraiment pas grave, ça peut justement permettre de lancer le fil de discussion si quelqu’un la remarque et vient la corriger. De même qu’une personne avec des connaissances plus solides peut venir compléter les infos déjà données.

    Donc n’hésitez pas à ouvrir des threads et si ça fait un flopic, tant pis.


  • Community Manager

    @Anar Pas grave, j’avais vu ton +1 donc je savais que ça t’avait interpellé.

    Je m’étais dit qu’on pourrait ouvrir sur un évènement à venir, plutôt qu’une timide intro “blabla y a des évènements, j’ouvre ce topic pour en parler”, c’est là que ça se complique pour moi ne sachant pas où chercher, ni quoi chercher (qu’est-ce qu’on peut catégoriser comme évènements, les éclipses OK, mais sinon ? je suis sur qu’il y a un millier de trucs que j’imagine pas), ça me met pas particulièrement à l’aise pour le faire et bâcler le taf.


  • Community Manager

    Même le terme d’évènements est à chier, phénomènes c’est mieux. Évènements ça fait carnaval.

    Quant à leur donner un nom… météorologique ça va pas, si c’est une éclipse ça n’a rien de météorologique, ou alors je suis encore plus à coté de la plaque que je le pensais.

    Je suis trop perfectionniste, et sur un sujet que je maitrise pas du tout c’est pas possible.


  • Team

    cosmologique ?


  • Admin

    Des phénomènes astronomiques tout simplement, même si cosmologiques peut aussi aller.

    Ouvrir un topic pour chaque phénomène à venir, je trouve que c’est une bonne idée. Mais il n’y en a pas tant que ça. Il y a la nuit des étoiles tous les ans, en aout, sinon des éclipses mais ça reste assez rare, surtout les totales. Les partielles c’est comme un jour nuageux, y’a rien d’extraordinaire à voir.
    Sinon comme autres phénomènes astronomiques il y a les planètes que l’on peut voir à l’oeil nu quand elles sont bien placées et suffisamment proches de la Terre. Mais ça reste un point qu’on voit parmi les étoiles. Avec un peu de matériel, un bon boitier reflex avec un bon téléobjectif ou un télescope on peut commencer à observer les anneaux de Saturne ou de Jupiter. C’est déjà plus intéressant mais ça demande du matos, du temps et de l’organisation. Ce qui ne s’adresse pas au public du Reboot.


  • Admin

    @Honey Tiens, sur Youtube ont été postées ces deux vidéos aujourd’hui sur des phénomènes astronomiques qui reviennent assez souvent :

    On pourrait ouvrir un topic sur ce genre d’événements, mais je doute fortement que ça intéresse qui que ce soit.


  • Community Manager

    @Anar Merci !

    Je sais pas pour les autres mais moi ça m’intéresse (je m’y intéresse avec un peu d’appréhension car la grandeur me fait peur), d’ailleurs j’ai immédiatement une question qui me vient sur le premier phénomène : comment on peut voir ensemble 2 planètes dont l’une est plus proche du Soleil que nous et l’autre plus loin ?

    Comme le dit le commentaire posté sous la vidéo c’est dommage qu’elle ait été publiée aujourd’hui soit 3 jours plus tard.

    Pour la deuxième c’est dommage, j’ai pas de jumelles. Je pense que ça me ferait quand même une petite frayeur que de voir Uranus, vu le malaise que j’ai déjà à regarder des photos de planètes ou des images satellites sur Internet.


  • Admin

    @Honey Plutôt que de me lancer dans un pavé explicatif, je me suis fendu d’un petit schéma :

    0_1476469560773_IMG_20161014_0001.jpg

    Il n’est pas à l’échelle, l’ordre des planètes n’est pas respecté (d’ailleurs il en manque) mais on s’en fout puisque ça ne sert à rien pour comprendre le phénomène.
    Il y a un mot important dans le titre, c’est “aurore”. Car comme tu l’as si bien remarqué, Mercure est plus proche du Soleil que nous, tandis que Jupiter elle, est plus éloignée.
    Le bonhomme que j’ai schématisé sur la Terre se trouve au bord de la zone d’ombre qui représente la nuit terrestre, pour lui, c’est donc l’aurore. J’ai symbolisé son champ visuel par un cône dans lequel on constate que se trouve à la fois Mercure et Jupiter.
    Il faut que ces trois planètes (Mercure, la Terre et Jupiter) soient à des endroits précis de leurs orbites respectives pour que ce phénomène soit observable. De même que l’observateur doit choisir le moment de l’aurore pour profiter du spectacle. Avec le schéma on comprend bien que s’il tente d’observer le phénomène à 00h00 par exemple, il ne verra ni Mercure, ni Jupiter qui seront tout simplement masqués par la Terre elle-même (les planètes n’ayant que très très peu bougées sur leurs orbites).


  • Community Manager

    J’ai essayé de voir Uranus samedi soir, sans jumelles c’était un peu peine perdue malgré la grande clarté du ciel. Trop de pollution lumineuse, on voyait même pas les étoiles. Frustré.

    Faut que je surveille régulièrement la chaine Youtube.


  • Community Manager

    @Anar Merci pour ces précisions. Je partais déjà de loin puisque j’avais pas la notion d’aurore.


  • Admin

    Pour l’observation astronomique il faut dans la très grande majorité des cas aller hors des villes, si possible en rase campagne à quelques kilomètres de la moindre source lumineuse.

    Y’a un truc important en science et en astronomie c’est de se méfier des évidences et de ne pas hésiter à définir des concepts qui nous paraissent banals et sans importance. Comme c’est le cas de l’aurore ici.


  • Admin

    Super Lune 14 Novembre : à quelle heure et comment l’observer ?

    Une super Lune se lèvera dans le ciel le soir du 14 novembre. Le phénomène sera cette année particulièrement impressionnant, puisqu’on s’attend à la plus grosse Lune du XXIe siècle. Le phénomène de « périgée-syzygie » qui en est à l’origine est en fait assez fréquent. Mais une telle proximité de l’astre avec la Terre ne se reproduira plus avant 2034.

    alt text

    Le soir du 14 novembre, la Lune apparaîtra comme une boule énorme et très brillante dans le ciel. Du jamais vu, au moins depuis 1948. Seuls vos grands-parents ont donc probablement vu un tel phénomène de leurs propres yeux. Alors que se passera-t-il ce soir là ?

    Et bien il faut savoir que l’orbite de la Lune autour de la Terre n’est pas un cercle, c’est une ellipse. Excentrée pour ne rien arranger. Alors forcément, il y a certaine dates où la Lune se trouve plus près de la Terre qu’à d’autres. Encore faut-il que l’on soit un soir de pleine Lune pour pouvoir observer ce phénomène hypnotisant.

    Un autre phénomène joue dans l’apparition des super Lunes : l’effet de lentille de l’atmosphère. Cela rend l’astre particulièrement gros lorsqu’il se lève et se couche sur l’horizon. La lune atteint entre les deux une taille plus fidèle à la réalité à mesure que l’objet « monte » dans le ciel nocturne. L’astre « rasant » qui se trouvera à une distance d’environ 356709 km paraîtra donc deux fois au cours de la même nuit 14% plus gros et 30% plus lumineux qu’en temps normal.

    Comment observer la super Lune ?

    Pour observer la super Lune, a priori, pas besoin de matériel, puisque comme le nom l’indique la Lune sera super grosse. Ce n’est, comme vous vous en doutez pas du tout dangereux. Néanmoins, avec un peu de matériel (des jumelles ou un télescope amateur) vous pouvez observer le détail de la surface lunaire avec une bien meilleure résolution qu’en temps normal. De quoi deviner peut-être des traces de l’exploration lunaire ?

    L’avantage aussi, c’est que l’astre, issu de l’explosion d’un large pan de Terre sera tellement lumineux que vous pourrez l’observer depuis votre balcon, même si vous habitez en ville, avec la pollution lumineuse causée par l’éclairage public. Il vous faut bien sûr vous munir des heures de lever et de coucher de l’astre lunaire, d’une bonne doudoune pour ne pas avoir froid, et de boisson chaudes si vous l’observez dehors.

    Évidemment, une bonne observation du phénomène dépendra aussi de la météo. On vous conseille de consulter Météo France en amont si vous voulez être sûr de pouvoir l’observer et que vous puissiez choisir votre point d’observation.

    Super Lune : à quelle date et quelle heure l’observer

    Comme nous vous le disions plus haut, la super Lune montera dans le ciel le 14 novembre prochain. La Lune sera rasante pendant quelques heures avec un lever sur l’horizon (le moment le plus impressionnant) vers 17:54. Même s’il fait encore un peu jour, la vue de l’énorme boule blanche sur l’horizon devrait être assez impressionnante.

    Ceux qui auraient raté le lever peuvent se rabattre sur le coucher (7h19) qui nous offrira une seconde lune rasante autour de 6 heures du matin. Elle grossira progressivement alors à mesure que sa forme s’écrasera avant de se dissiper sur la ligne d’horizon.

    Suite et source : http://www.papergeek.fr/super-lune-14-novembre-a-quelle-heure-et-comment-lobserver-10854

    Poke @Honey



  • J’avais déjà eu cette impression de l’une énorme, il y a quelques années :hum:
    On revenait bourré des Sables d’Olonne avec @Albedo et on avait une énorme lune rousse qui nous éclairait.

    Bon on était aussi un peu imbibé mais ça n’explique pas tout :sleep:


  • Team



  • Pour la période ça me semble pas mal car on partait souvent en vacances fin septembre mais ça remonte à bien avant 2015.
    Mais en tout cas c’est exactement ce phénomène.


  • Banni

    @Tatane a dit dans Les phénomènes astronomiques observables depuis la Terre :

    J’avais déjà eu cette impression de l’une énorme, il y a quelques années :hum:
    On revenait bourré des Sables d’Olonne avec @Albedo et on avait une énorme lune rousse qui nous éclairait.

    Bon on était aussi un peu imbibé mais ça n’explique pas tout :sleep:

    Je m’en rappelle très bien.
    C’était strange ouais, on avait beau être pas très frais c’était pas à ce point.


  • Admin

    La constellation de Persée à observer prochainement pour ceux qui auront un ciel dégagé et le courage d’affronter quelques minutes le froid.


  • Admin

    … téléphone à deux balles et je l’ai collé à l’oculaire 2 pouces de 30 mm de focale de mon T620 mm. Et voilà…

    0_1496524634605_hj.jpg

    (vu sur Facebook)