[Animation] Electoral Reboot


  • Team

    Comment ça, une animation dans la partie Actu? Mais c’est pas censé être la partie sérieuse et pas drôle du forum?

    Enfin bref, voici donc l’animation que je vous propose.
    À l’approche des élections présidentielles et législatives de 2017, j’aimerais faire une petite expérience sur le Reboot. En effet, je souhaite refaire chacune des élections importantes de la France sous la 5ème République, mais en changeant le corps électoral.
    Et ce corps électoral, c’est vous.

    En clair, je vais lancer des sondages sur chacune des élections présidentielles et législatives qui ont eu lieu depuis 1958, et au fur et à mesure, nous allons réécrire l’histoire électorale de la France à partir des résultats obtenus.
    Charles de Gaulle sera-t-il le premier président de la République? Les seconds tours seront-ils les mêmes lors des présidentielles? À vous d’en décider.

    Pour nous simplifier la vie, on supposera que toutes les élections législatives se feront à la proportionnelle.
    De plus, on gardera les années de chaque élection (par exemple, il y aura forcément une élection présidentielle en 1969, peu importe si Charles de Gaulle est président à ce moment-là ou non dans notre version de l’histoire).

    Je lancerai d’ici peu le premier sondage, qui concernera les élections législatives de novembre 1958.

    (Avant toute chose, est-ce que mon délire est bien clair pour tout le monde? Avez-vous des questions concernant les modalités de l’animation?)


  • Team

    Faudrait trouver un meilleur titre pour l’animation, aussi, si jamais vous avez des idées. :hum:

    Edit : C’est bon, j’ai trouvé un truc. :sleep:



  • Super original comme concept :faim:


  • Team



  • Original et sympa, mais je risque de ne pas voter avant 2002. :cry:



  • @Honey 2002 c’est pour Christine Boutin ?


  • Team

    Petit résumé de ce qui s’est passé jusqu’à maintenant.

    En 1958, les premières élections sont les législatives. Alors que l’on pensait voir une majorité favorable à l’Union pour la Nouvelle République, c’est finalement la SFIO qui sort grand vainqueur de ce scrutin, avec 50% des sièges.

    Les présidentielles suivent rapidement, et produit immédiatement une double-surprise : non seulement il y a un ballottage, mais celui-ci oppose Charles de Gaulle à Georges Marrane. Le candidat socialiste est éliminé dès le premier tour.
    Une partie de la gauche soutient le général de Gaulle, dont Guy Mollet, chef de la SFIO.

    Charles de Gaulle est élu premier président de la Cinquième République, mais il est conscient que son mandat ne sera pas aussi facile que prévu. Forcé à cohabiter avec la majorité SFIO, il choisit Guy Mollet comme Premier ministre, et une bataille d’influence se jouera entre les deux : le président revendique le rôle de chef de l’exécutif, et tente de prendre le plus d’espace possible dans l’exercice du pouvoir, tandis que le Premier ministre, fort du soutien de la majorité parlementaire, est celui qui dirige clairement l’action gouvernementale dans le pays.

    Cette cohabitation difficile tiendra tout de même quatre ans, au terme desquels le président finit par dissoudre l’Assemblée Nationale, avec l’espoir de récupérer une majorité qui lui sera plus confortable.


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.