Hollande VS Les privilèges des anciens présidents



  • Hollande rabote les privilèges des anciens présidents

    La nuit du 4 octobre n’aura pas vu de grande abolition des privilèges des anciens présidents de la République. Mais elle aura au moins connu une restriction et rationalisation du soutien logistique et matériel que leur offre l’Etat, grâce à un décret présidentiel publié entre mardi et mercredi au Journal officiel.
    Les avantages matériels des ex-chefs d’Etat prévus par une simple lettre de 1985, adressée par Laurent Fabius, alors premier ministre, à Valéry Giscard d’Estaing, et fixant le « statut dans la nation des anciens présidents » sont désormais légalement fixés.
    Alors que les anciens présidents (Valéry Giscard d’Estaing, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy) coûtent chaque année 10,3 millions d’euros à l’Etat, selon un rapport révélé par Mediapart le 20 septembre, François Hollande a décidé de limiter leurs avantages, principalement dans le temps.
    Ainsi, ces derniers continueront à pouvoir bénéficier d’une équipe de sept collaborateurs permanents (et deux agents de service) mais seulement pour cinq ans (le rapport préconisait dix ans), période au-delà de laquelle leur nombre sera réduit à trois collaborateurs et un agent de service. Pour les chefs d’Etat investis avant le 15 mai 2012, le délai de cinq ans court à compter de la date d’entrée en vigueur du décret.
    Plus question de voiture de fonction
    Pour les chefs d’Etat élus après François Hollande, un appartement de fonction meublé sera toujours mis à leur disposition à l’issue de leur mandat – et sans limite de temps –, mais il ne sera plus question d’y affecter deux personnes.
    Plus question non plus de voiture de fonction avec deux chauffeurs ni, comme le suggérait le rapport du premier président de la Cour des comptes Didier Migaud et du vice-président du Conseil d’Etat Jean-Marc Sauvé, d’offrir les transports gratuits en première classe, dans le train comme dans l’avion.
    Les « frais de réception et de déplacement » ne seront pris en charge par l’Etat qu’uniquement pour des activités liées spécifiquement à leurs fonctions d’anciens chefs de l’Etat. Enfin, ces derniers continueront de percevoir une « dotation » de 65 000 euros brut par an, une mesure entérinée par la loi dès 1955.

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/10/05/hollande-rabote-les-privileges-des-anciens-presidents_5008343_823448.html#dcdQOQSdZYZdOEpF.99


  • Banned

    Un PDLR doit redevenir une personne normale après un mandat de PDLR. Il n’a pas à avoir le moindre privilège en lien avec son ancienne fonction, comme ça devrait aussi être le cas pour n’importe quelle autre fonction, donc c’est mieux qu’avant mais clairement pas assez.



  • @Honey Totalement d’accord !



  • C’est bien mais non suffisant. Il faudra faire la même chose pour les ministres, sénateurs, etc.


  • Banned

    @Yorgat Voilà. Puisqu’il faut baisser les dépenses publiques, faisons-le, mais de manière juste et équitable. Supprimons les privilèges, ça personne n’en parle et ça arrange tout le monde de pas en parler.



  • @Honey Tout le monde sauf le peuple.


  • Banned

    Ça intervient pas maintenant par hasard, c’est surement le moment pour Hollande de se donner bonne conscience…

    J’en peux plus de ces manipulations. Le pire c’est que c’est foutu de marcher.



  • @Honey Bah là il va faire un virage à gauche et s’occuper des jeunes pour pouvoir se faire réélire.


  • Banned

    @FionSuperstar Il perd pas le nord, ses chances d’être réélu quoi qu’il fasse d’ici à mai étant d’environ zéro.



  • Actuellement, un ex-président bénéficie de plusieurs avantages : deux policiers pour sa protection rapprochée, un appartement de fonction, deux domestiques, une voiture avec chauffeur, sept collaborateurs… et une dotation annuelle de 65.000 euros.

    http://www.20minutes.fr/politique/1936391-20161005-decret-reduit-privileges-ex-presidents-republique

    “Deux domestiques”… Non mais c’est dingue qu’on utilise encore ce genre de terme.



  • S’ils nous coûtent 10 millions par an après leur fonction, je me demande combien ils coûtent en fonction .
    :abba:



  • @Anar Perso je serais tellement gênée que quelqu’un travaille pour moi et surtout chez moi comme ça, ce serait le truc à me faire éviter la maison.



  • Article Médiapart de ce jour:

    L’assemblée a rémunéré 52 épouses, 28 fils et 32 filles de députés en 2014. En 2014, au moins 20% (au moins 115 sur 577 députés) des députés ont rémunéré un membre de leur famille proche. Huit élus sont même allés jusqu’à rémunérer 2 de leurs proches.



  • @Luciole Y a des noms? :faim:



  • à mon avis c’est pas une pratique nouvelle j’aimerai bien voir les chiffres sur plusieurs années :hihi:



  • @Benou a dit dans Hollande VS Les privilèges des anciens présidents :

    @Luciole Y a des noms? :faim:

    Non pas vu pour le moment :hihi:

    @Benou a dit dans Hollande VS Les privilèges des anciens présidents :

    à mon avis c’est pas une pratique nouvelle j’aimerai bien voir les chiffres sur plusieurs années :hihi:

    C’est clair, cette pratique doit être ancestrale et tous partis confondus


Log in to reply