L'inconnu du Lac - Film de Alain Guiraudie



  • text alternatif
    Synopsis :

    L’été. Un lieu de drague pour hommes, caché au bord d’un lac.

    Franck tombe amoureux de Michel. Un homme beau, puissant et mortellement dangereux. Franck le sait, mais il veut vivre cette passion.

    Mon avis : ChezVolodia

    Une plage aménagée autour d’un lac, ceinturé par la forêt, loin des habitations. Des hommes se croisent, après quelques mots, ils finissent par se rejoindre dans les sous bois pour une consommation de sexe furtive et rapide.

    Franck, vient chaque jour y poser sa serviette, dans l’espoir de rencontrer peut être pas l’amour avec un grand A, mais un homme pouvant faire un bout de chemin avec lui. Il y rencontre Henri, bûcheron en vacances, que sa femme a quitté il y a deux ans, et qui lui, ne vient ni pour faire du naturisme, ni pour draguer, mais qui aime converser.

    Il y rencontre également Michel, un homme bien fait de sa personne, qui lui plait au premier regard. Un soir alors qu’il se retrouve sur une hauteur, seul dans la forêt, il aperçoit deux hommes en train de nager dans le lac, tout à coup, l’un des deux noie l’autre. Bouleversé par la scène qu’il a surpris Franck ne pense qu’à s’éloigner.

    Le corp du noyé est retrouvé deux jours plus tard. Il s’agit de Pascal, le partenaire du moment de Michel. La mort paraissant suspecte, une enquête est ouverte. Franck toujours sous le charme de Michel ne dit rien à l’inspecteur et répond aux avances de Michel malgré le danger qu’il représente…

    Henry très observateur et pour protéger Franck le met en garde contre Michel, mais celui-ci arrivant entre-temps, il quitte Franck pour Michel et s’installant plus loin sur la plage, lui fait comprendre qu’il sait ce qu’il a fait, puis il s’éloigne dans la forêt.

    Un peu plus tard, Franck qui nageait dans le lac s’étonnant de ne plus voir sur la plage Henri et Michel, part à leur recherche dans les sous bois. Il voit Michel quitter un buisson d’épineux dans lequel il retrouve Henri égorgé. Terrifié, il s’enfuit poursuivi par Michel qui tombe à l’improviste sur l’inspecteur chargé de l’enquête, et qu’il poignarde tout en continuant à chercher Franck lui assurant qu’il a besoin de lui, qu’il ne lui fera aucun mal. Tapi dans les buissons, Franck voit passer le tueur, le chercher ailleurs, puis s’éloigner …

    Je n’ai pas compris l’angouement suscité par ce film, qui m’a laissé sur ma faim. Aucune réponse quant à la suite de l’histoire : Pourquoi Michel a tué, la première fois ? la seconde ok c’est pour ne pas être dénoncé, mais la première ?

    Ce film parle de rencontre homosexuelle, est-il indispensable, de nous montrer des mecs nus sur une plage avec le service trois pièces en gros plan ? des scènes de sexe (ou plutôt de baise) en intégralité, également en gros plan ? et je ne parle même pas des dialogues limités à des grognements et des aaaaaaaaaaaaa.

    Qu’advient-il de Franck une fois le jour revenu ? que devient Michel ?

    Ce film veut-il mettre l’accent sur la dangerosité des personnes qui fréquentent ces lieux interlopes ?

    Je n’ai sans doute pas compris le sens de ce film. A vrai dire j’aurais préféré un véritable thriller. Au lieu de cela on m’a servi un film bâtard entre porno et intrigue. Bref, comme beaucoup de films destinés à la communauté homosexuelle, du moment qu’il y a du cul, ils sont portés au nues par les magazines et sites dédiés, y compris par les hétéros pour qui voir deux homos baiser ensemble assouvis leur fantasme de connaître la sexualité gay. Ce film ne me laissera pas un grand souvenir.



  • Je n’ai pas vu le film, mais rien que ton résumé fait très film érotique.



  • J’ai déjà vu ce film de namourecul en pleine nature que j’ai apprécié pour avoir vécu pareilles situations sans complexes et sans meurtre (lacs, plages et dunes, forêts, sous-sols interlopes, etc.). Et de bien belles rencontres suivies de partages d"existences communes créatives.

    Mais ça, c’était bien avant les masques, la distanciation physique, la dématérialisation à marche forcée, la concurrence et la suspicion, la méfiance et la défiance, la peur de la nudité et la crainte souvent irrationnelle de la projection du regard des autres.

    ITV Pierre Delalonchamps [12/12/2017]



  • @Volodia a dit dans L'inconnu du Lac - Film de Alain Guiraudie :

    Je n’ai pas compris l’angouement suscité par ce film, qui m’a laissé sur ma faim.

    Pareil. Je l’ai trouvé particulièrement vide et rempli uniquement de scènes de cul.


Log in to reply