Le Cercle de Stefan Haupt



  • text alternatif

    Synopsis :

    Le film raconte l’histoire du réseau social créé autour de la revue zurichoise « homophile » Der Kreis qui a été publiée de 1943 à 1967 et distribuée internationalement. Le film se concentre particulièrement sur l’histoire d’Ernst Ostertag et de Röbi Rapp dans les années 1950 et 1960

    Mon avis : ChezVolodia

    Zurich, 1958. Ernst professeur dans un collège de jeunes filles est un lecteur assidu du Club, une revue homosexuelle trilingue.

    Le magazine organise des soirées très courues et c’est au cours de l’un d’elles que Ernst rencontre Röbi, chanteur travesti. Commence alors une histoire d’amour passionnée qu’ils doivent cacher - Les parents de Ernest n’étant pas particulièrement tolérant, idem quant au Directeur du collègue ou Ernst est employé qui exige un certificat de bonnes moeurs pour le titulariser.

    Pendant ce temps, le Club attaqué de toutes parts, vit son déclin, en raison de voyous se livrant, déjà, à des trafics de drogues, à la prostitution et au chantage. Car même en Suisse, qui n’a pas comme l’Allemagne d’Article 175 relative à l’homosexualité, et réputée tolérante, difficile d’échapper à la montée de la haine en Europe : une série de meurtres homophobes va bizarrement placer la communauté et le club en position non de pas de victimes, mais de menace.

    L’intérêt de ce film en plus de l’histoire réside dans le fait qu’il a été réalisé avec interview documentaire de Ernst et Röbi, à présent âgés et résidant toujours à Zurich. Grâce à l’avancée de nos droits, et n’osant encore y croire, ils se sont mariés à plus de 70 ans.


Log in to reply