Actuellement sur Le Reboot :

📽 :
17 octobre → : First Man : Le Premier homme sur la LuneLe Jeu
🎮 :
19 octobre → : Dark Souls RemasteredSoulCalibur VI
📺 :
19 octobre → : Daredevil (Netflix, S. 3)
20 octobre : Danse avec les stars 9
🎲 :
→ 21 octobre : Patchwork : À table 2

L'interview de Juncker par une youtubeuse que Google a voulu censurer



  • Pardon pour ce titre racoleur et assez réducteur mais c’est difficile à résumer dans un titre.

    Donc pour raconter toute l’histoire, la commission européenne a demandé à youtube de sélectionner des youtubeurs européen (un par pays) pour interviewer le président de la commission Jean Claude Juncker. Le but est de faire comme au état unis ou Barack Obama a été interviewé par des youtubeurs ce qui lui a contribué à lui donner une bonne image chez les jeunes.

    Pour représenter la France c’est Laeticia de la chaine “Le Corps La Maison L’esprit” qui a été sélectionnée. Pour la présenter vite fait c’est une chaine qui comme son nom l’indique donne des conseil de vie et de bien être, je connaissais pour être tombé dessus une fois ou deux, c’est complètement cul cul la praline et j’aime pas trop pour être honnête… En tout cas c’est elle qui a été choisie, Youtube devait penser que la fille était nunuche et ne poserait que des questions bateau. Loupé.

    Elle a préparé son interview longtemps à l’avance en sollicitant sa communauté pour poser les bonnes questions. Interviewer un dirigeant européen quand t’es pas journaliste ni rien c’est une opportunité unique donc elle a pas voulu merder et a demandé à d’autres youtubeurs plus portés sur les questions politiques de l’aider à formuler ses questions, notamment ceux de la chaine osons causer pour ceux qui ont la chance de connaitre (ça c’est de la pub au passage :tagada: )

    En arrivant, avant l’interview, le mec de google relit la feuille de question et lui dit clairement “si tu poses ces questions la tu feras pas long feu sur youtube”. La menace est donc claire, on rigole pas avec la commission européenne et Google veut surtout pas se froisser avec (surtout vu les liens tendus parfois entre l’UE et Google qui reçoit régulièrement des petites amendes).

    A-t-elle cédé aux menaces ? Réponse ci-dessous !

    Alors les questions sont pas ouf, c’est pas une journaliste donc niveau pugnacité c’est pas ça (mais genre vraiment pas), mais quand même elle lui a posé toute les questions prévues donc c’est cool de pas avoir cédé aux pressions.

    J’aime bien comment elle lui pose les questions avec sa fausse candeur :prude:

    En bonus , la vidéo debriefing ou elle explique un peu tout avec la caméra cachée ou un autre youtubeur présent a filmé quand le mec de google la menace, et en super bonus elle explique le chantage qui est venu après la vidéo (google a essayé de l’acheter pour pas que ce soit publié) :poulet:



  • @Carcharodon a dit dans L'interview de Juncker par une youtubeuse que Google a voulu censurer :

    Pardon pour ce titre racoleur

    Ca va, c’est pas non plus :

    “OMG, voici les questions que Google a voulu censurer. La 4e va vous faire halluciner.”


  • Team

    Bon bah on va espérer qu’elle fasse long feu sur youyou, ça serait con sinon.


  • Community Manager

    Elle est burnée, franchement.


  • Le Club des Vieux

    Encore une belle preuve de l’effet Streisand, s’ils laissent la meuf poser sa question, y’aurait eu nettement moins de buzz sur le sujet, qu’en voulant censurer le sujet. Tous ces gens qui ne maitrisent pas les Internets, punaise, ils sont incroyablement cons, c’est totalement dingue.

    Pour la forme:



  • J’ai déjà vu cette vidéo précédemment et j’ai l’impression que la “journaliste” en fait toute une montagne.

    Je me fais l’avocat du diable:

    • Youtube n’a pas censuré la vidéo au final.
    • Il n’y aucune preuve de la volonté de Youtube de censurer sa vidéo par un contrat, elle dit juste qu’elle pense que…
    • Elle ne donne aucune info sur le dit contrat…

    Dites-moi si j’ai loupé un truc…



  • T’as pas compris.
    Ils voulaient pas que les questions genantes soient posées. Elle a posé quand même.
    Après ils ont tenté de l’acheter pour pas qu’elle parle du moment ou le gars a tenté de l’influencer. Il s’agissait d’un contrat de 25000 euros pour être ambassadrice de YouTube. A partir de la si elle accepte ça crée une dépendance financière et donc ça leur donne un moyen de pression pour la suite (si tu vois pas ca franchement je peux rien faire de plus).
    Il a pas jamais été question de supprimer la vidéo qui est de toute façon coproduit avec la commission européenne (la vidéo de l’émission complète avec les 3 youtubeurs européens est d’ailleurs dispo sur la chaine de la commission europeenne)



  • Une petite piqure de rappel à ceux qui pensent que l’UE, c’est la coopération entre les peuples, l’amour, les bisous, la prosperité et la paix. On est plus proche de la super structure orwelienne.



  • @Jake-Karsher a dit dans L'interview de Juncker par une youtubeuse que Google a voulu censurer :

    Une petite piqure de rappel à ceux qui pensent que l’UE, c’est la coopération entre les peuples, l’amour, les bisous, la prosperité et la paix. On est plus proche de la super structure orwelienne.

    J’ai remarqué que t’aimais bien les comparatifs bancals avec 1984.

    Attendons qu’un youtuber européen se retrouve en taule et torturé pour avoir remis l’Europe en question, et on en reparle, ok ?



  • @Le-periannath Oui attendons que la situation soit réellement désespérée. Pour l’instant il s’agit juste de censure de la presse au plus haut niveau politique européen.

    Calme toi un peu Jake Karsher putain.



  • @Carcharodon a dit dans L'interview de Juncker par une youtubeuse que Google a voulu censurer :

    T’as pas compris.
    Ils voulaient pas que les questions genantes soient posées. Elle a posé quand même.
    Après ils ont tenté de l’acheter pour pas qu’elle parle du moment ou le gars a tenté de l’influencer. Il s’agissait d’un contrat de 25000 euros pour être ambassadrice de YouTube. A partir de la si elle accepte ça crée une dépendance financière et donc ça leur donne un moyen de pression pour la suite (si tu vois pas ca franchement je peux rien faire de plus).
    Il a pas jamais été question de supprimer la vidéo qui est de toute façon coproduit avec la commission européenne (la vidéo de l’émission complète avec les 3 youtubeurs européens est d’ailleurs dispo sur la chaine de la commission europeenne)

    Il est clair qu’un employé de Youtube fait pression sur elle. Mais pour le reste il ne s’agit que de son interprétation des choses. Elle ne cite par exemple aucun passage du contrat qui l’empêcherait de diffuser l’interview.

    Il y a deux interprétations, soit Youtube a 25000€ à dépenser pour empêcher une dangereuse activiste de poser des questions délicates à l’avenir. Soit Youtube voulait réellement lui proposer un job sans arrière-pensée…



  • @Brick-Tamland a dit dans L'interview de Juncker par une youtubeuse que Google a voulu censurer :

    @Le-periannath Oui attendons que la situation soit réellement désespérée.

    Voila pourquoi il ne faut surtout pas que l’extreme-droite arrive un jour au pouvoir dans notre pays. Celle-ci ne s’est jamais privée d’appeler au muselage de plateformes médiatiques ne relayant pas son message.



  • @Le-periannath a dit dans L'interview de Juncker par une youtubeuse que Google a voulu censurer :

    J’ai remarqué que t’aimais bien les comparatifs bancals avec 1984.

    Attendons qu’un youtuber européen se retrouve en taule et torturé pour avoir remis l’Europe en question, et on en reparle, ok ?

    Voila pourquoi il ne faut surtout pas que l’extreme-droite arrive un jour au pouvoir dans notre pays. Celle-ci ne s’est jamais privée d’appeler au muselage de plateformes médiatiques ne relayant pas son message.

    Oui, attendons le fascisme à papa bien visible avant de faire quelque chose.
    De plus, c’est quoi le rapport avec ce que tu désigne comme étant “l’extrême-droite” ?



  • @Le-periannath Ah tu me fais le coup de la menace fasciste pour éviter de parler des méthodes de ceux qui sont réellement au pouvoir et font déjà des dégâts. C’est bien joué.

    Enfin tant qu’on torture pas c’est bon.



  • @Brick-Tamland a dit dans L'interview de Juncker par une youtubeuse que Google a voulu censurer :

    @Le-periannath Ah tu me fais le coup de la menace fasciste pour éviter de parler des méthodes de ceux qui sont réellement au pouvoir et font déjà des dégâts.

    Jake Karsher nous parle de methodes orweliennes, moi je me met à niveau, c’tout.



  • @Le-periannath C’est entre Le meilleur des mondes et 1984 en fait, un mélange. Donc Jake a à moitié raison.



  • @Brick-Tamland a dit dans L'interview de Juncker par une youtubeuse que Google a voulu censurer :

    Enfin tant qu’on torture pas c’est bon.

    Non c’est pas bon, mais on en est encore loin. La fille a subi des pression pour changer ses questions, elle n’en a eu cure, son message a été posté quand même, et comme réprimande elle… s’est vu proposer un job. Et à l’heure actuelle, sa chaine est toujours en ligne, et elle jouit de toute liberté de mouvement et de communication.

    Ca va, c’est pas le goulag.

    Il y a quelques années, je taffais dans la presse. Je voyais les pigistes et chroniqueurs aller et venir, et se faire corriger leurs papiers par le redac-chef à grand coup de “ça non”, “ça ça passera pas”.

    Quelque part, on oublie que la vraie censure de presse, elle est quotidienne et dépasse rarement les murs des offices de rédactions.



  • @Le-periannath a dit dans L'interview de Juncker par une youtubeuse que Google a voulu censurer :

    Quelque part, on oublie que la vraie censure de presse, elle est quotidienne et dépasse rarement les mur des offices de rédactions.

    Je ne te le fais pas dire.



  • @Brick-Tamland a dit dans L'interview de Juncker par une youtubeuse que Google a voulu censurer :

    @Le-periannath C’est entre Le meilleur des mondes et 1984 en fait, un mélange.

    Un mélange entre une société eugénique qui hypnotise des enfant né invitro dans leur sommeil, et une autre qui surveille les individus jusque chez eux, tuant et usant de torture physique à la moindre remise en question du pouvoir en place ?

    Non. Definitivement non.

    Je veux bien admettre que Google peut plus tard devenir quelque chose de monstrueusement intrusif dans nos vies, et qu’il faut surveiller ça.

    Mais pour l’heure c’est encore loin d’être le cas. Toute comparaison avec les pires fictions dystopiques est pour l’heure grandement exagérée.



  • @Le-periannath a dit dans L'interview de Juncker par une youtubeuse que Google a voulu censurer :

    Mais pour l’heure c’est encore loin d’être le cas. Toute comparaison avec les pires fictions dystopiques est pour l’heure grandement exagérée.

    Les bases sont déjà très bien établies en tout cas. Ca me suffit pour être en alerte.