Le théorème du singe



  • Dans une expérience imaginaire on a mis une dizaine de singes dans une pièce, il y a une banane en haut de la pièce et une échelle qui mène à la banane, on a mis un dispositif qui asperge la pièce d’eau glacé à chaque fois qu’un singe essaye d’atteindre la banane, après plusieurs essais les singes ont compris qu’il est interdit de récupérer la banane, ils n’ont plus essayé.
    Puis on a démonté le dispositif, les singes ne seront plus aspergés par l’eau froide, mais comme ils ne le savent pas, ils n’ont pas essayé d’atteindre la banane.
    Au bout d’un temps, on a remplacé l’un des singes par un autre, le nouveau ignore l’interdiction, il essaie de monter l’échelle, mais il est agressé par ses camarades qui craignent la douche froide.
    Après on a remplacé un deuxième singe, puis un troisième et ainsi de suite, jusqu’à ce qu’il ne reste plus aucun singe dans la pièce qui a vécu l’expérience des douches froides, malgré tout, les singes n’ont toujours pas récupéré la banane, à chaque fois qu’un singe s’approche de l’échelle il est agresser par les autres même s’ils ne savent même pas pourquoi.

    Cette expérience de pensée n’a jamais été testée ni va validée.
    Mais quand je l’ai lu j’avais un sentiment de déjà-vu, comme si j’étais dans la pièce avec les singes, d’ailleurs je me demande si je n’y suis pas encore.



  • excellent :bravebete:



  • :ahah: Ton smiley aussi.



  • conclusion : les singes deviennent des moutons :moquegay:


  • Le club des vaccinés

    Je trouve l’idée très interressante mais ou est ce que ça veut en venir en fait ?
    Il y a énorméments d’interprétations à cette fable et chacun peut l’interpréter comme il veut.

    Est ce une critique de l’ordre établi ? Le peuple qui se soumet à un pouvoir politique ne reposant sur rien ? Est ce une critique de l’argent qui ne repose sur aucune valeur physique concrète ? Est ce une critique de la religion qui est encore crue alors qu’il n’y a aucune preuve contemporaine tenant la route ?



  • La pression sociale tout simplement.

    On se cantonne à des regles, non pas parce qu’elle sont intrinsèquement bonnes pour nous, mais juste par conditionnement, ou par convention.


Log in to reply