Vos dérapages en étant jeunes



  • Ici pour raconter les grosses bêtises que vous avez faites :hehe: principalement lors de votre adolescence :faim:


  • Admin

    Je risque d’avoir du mal à en trouver mais je vais y réfléchir :hum:



  • Une fois je suis rentré chez quelqu’un et je ne me suis pas essuyé les pieds :thug:

    Sérieusement je n’ai jamais fait de très grosses conneries, à part peut-être voler de l’alcool dans un supermarché y’a quelques années il n’y a rien d’autres qui me revient à l’esprit :hum:


  • Banni

    Ben rien.



  • J’ai cassé une voiture :prude:



  • Impossible à trouver ma vie a toujours été super ennuyante, jamais aucune connerie :gne:



  • J’ai fait trop de conneries quand j’étais ado 😕 bon je précise que je vivais au Maroc à cette époque là donc le contexte est différent :fume:
    Déjà je me faisais virer souvent en cours car j’étais chiant (une fois un prof m’a viré car je lui ai lancé un papier sur le dos :hihi:)
    Bon je raconterai d’autres anecdotes en fonction de ce que les autres raconteront :fume:



  • @Niqui

    Tiens, je pensais que c’etait plus strict qu’en France, la discipline, au Maroc.



  • @DrRictus c’est assez variable. En effet lors de mon école primaire c’était vraiment strict, y avait même une prof qui donnait des coups de bâton :abba:
    Mais dans l’enseignement secondaire, ça s’est lâché


  • Admin

    En vrac comme ça :

    • conduire la 125 de mon vieux de 14 à 18 ans sans permis ni assurance et parfois même pas de frein. Sur les routes, bien évidemment.
    • mettre le feu à une déchetterie (avant le ramassage des poubelles, quand chacun les amenait à l’endroit prévu par la commune) sans le vouloir parce qu’on avait étalé du vieux foin en cercle, puis mis le feu pour passer en mob à travers les flammes. Le foin prenait bien et le feu s’est propagé jusqu’à un énorme tas d’habits.
    • essayer de semer les flics avec ma mob en pleine nuit alors qu’elle n’avait pas de phares. J’avais une lampe électrique à la main. :lol: Y’a que la foi qui sauve comme on dit.
    • conduire bourré et/ou sous l’emprise de cannabis/shit.
    • aller en cours dans le même état que précédemment.
    • voler des bouteilles de vin dans une cave.
    • revendre du shit pour payer ma conso perso.
    • conduire une voiture sans permis de conduire ni même avoir l’âge.

    Voilà ce qui me revient tout de suite en tête, il doit y en avoir d’autres. Et j’étais considéré comme un gars plutôt sage et gentil dans le milieu où j’ai été élevé. Si si. :sleep:



  • Pendant ma scolarité je me suis mis à beaucoup sécher les cours à partir de la 4ème jusqu’à la fin de mes études, j’ai même loupé la première journée d’examen du Bac Pro…
    En 4ème aussi, il venait d’y avoir un conseil de classe où j’avais reçu un avertissement travail avec une mise à l’épreuve pour le trimestre suivant, dans mon collège 2 avertissements la même année = exclusion. Dans la semaine qui a suivi j’ai balancé mon carnet au visage d’une prof assez violemment, ça aurait pu me valoir un avertissement comportement mais j’ai eu une explication à la fin du cours avec elle, et elle a finalement laissé passer 🙏🏻

    Autrement quelques vols et dégradations.



  • J’ai été désespérément sage dans ma jeunesse. Alcool, cana, j’y ai touché comme un peu tout le monde, mais sans plus.

    Un épisode qui me revient là tout de suite.

    Quand j’avais 15~16 ans, j’étais parti en excursion 4 jours à San Francisco, en séjour linguistique avec d’autres français de mon âge.

    On devait être une quinzaine, tous descendus dans le même hôtel, répartis dans des piaules comportant toutes un mini frigo rempli et verrouillé. Etant mineurs, ils ne nous en avait évidemment pas donné les clefs.

    Du coup, j’ai eu droit à mon petit quart d’heure de “thug glory” en crochetant tous les frigos de l’étage.

    A la fin du séjour, chacun a eu droit à sa petite note pour les produits consommés (les frigos entretemps recrochetés avaient été checkés par le room service) sauf… mes voisins de chambrée et moi-même.

    Non qu’on se soit privés, mais on avait pris soin de ne siffler que les alcools blancs et de les remplacer par de l’eau.

    Au final donc, rien de bien méchant sur le casier judiciaire de Peri, mais jusqu’au dernier moment, j’imaginais le pot au rose découvert avant notre départ et un barrage de flic nous attendant en sortie de ville pour nous faire régler la facture… ou pire. Commode comme ils sont dans la SFPD. alt text


  • Banni

    Tain je picolais pas, je me droguais pas, je ne conduisais pas.
    Incroyablement sage.

    Bon une fois j’ai fait l’école buissonnière toute la journée. J’avais pas envie d’aller au cours. J’ai fait le tour de la ville en bus.

    Une fois aussi j’avais fait de la démarque sur une cassette vidéo que je trouvais trop chère. Je me suis fait gaulé, j’ai payé la différence et c’est tout.

    Ça doit être le summum de mes conneries.


  • Banni

    Le film c’était “la féline”.


  • Banni

    Ahhhh si… J’avais piqué un magazine de cul dans un truc de presse.
    Me suis pas fait gauler :mrgreen:

    Bon je crois qu’on a fait le tour des dossiers.



  • Ma pire aprem à l’époque lycée :ahah:

    J’ai fait bleu, picolé de la bière et fumé un truc monstrueusement fort avec des potes, couru après mon bus alors qu’il était à l’arrêt et vomi dedans à 5 mn de chez moi devant tout le monde. Seule au monde :merde:


  • Banni

    J’ai l’impression que je suis le seul a ne pas m’être pris une murge avant de commencer à travailler (23 ans :mred: )



  • @Anar a dit dans Vos dérapages en étant jeunes :

    En vrac comme ça :

    • conduire la 125 de mon vieux de 14 à 18 ans sans permis ni assurance et parfois même pas de frein. Sur les routes, bien évidemment.
    • mettre le feu à une déchetterie (avant le ramassage des poubelles, quand chacun les amenait à l’endroit prévu par la commune) sans le vouloir parce qu’on avait étalé du vieux foin en cercle, puis mis le feu pour passer en mob à travers les flammes. Le foin prenait bien et le feu s’est propagé jusqu’à un énorme tas d’habits.
    • essayer de semer les flics avec ma mob en pleine nuit alors qu’elle n’avait pas de phares. J’avais une lampe électrique à la main. :lol: Y’a que la foi qui sauve comme on dit.
    • conduire bourré et/ou sous l’emprise de cannabis/shit.
    • aller en cours dans le même état que précédemment.
    • voler des bouteilles de vin dans une cave.
    • revendre du shit pour payer ma conso perso.
    • conduire une voiture sans permis de conduire ni même avoir l’âge.

    Voilà ce qui me revient tout de suite en tête, il doit y en avoir d’autres. Et j’étais considéré comme un gars plutôt sage et gentil dans le milieu où j’ai été élevé. Si si. :sleep:

    :cabrellette: Passe ses nuits dans les caves, avec son beretta, traque les momes qui chouravent le pinard aux bourgeois.


  • Admin

    Oh putain @Anar le gangster :lol:



  • Dès le lycée:

    • Entrer de nuit dans des jardins privés pour déconner, et passer d’un jardin à un autre en défonçant des haies
    • Boire de l’alcool alors que c’est interdit
    • Chourrer du pinard dans la cave d’un oncle et se bourrer la gueule avec ma soeur et mes cousins (ma soeur avait 17 ans et ma cousine 14 ans et elle racontait qu’elle voulait sucer un mec de son lycée, mon cousin - 16 ans - était trop choqué d’entendre ça)

    Dès l’IUT

    • Arriver défoncé en cours (anglais, communication) après avoir pris un joint un un bang du déjeuner
    • Sécher des cours
    • Conduire bourré et sans permis à la sortie d’une boite, pour rentrer (parce que les autres étaient tellement déchirés qu’ils dormaient sur le bitume) (je n’ai eu le permis qu’à 30 ans)
    • Se faire contrôler par les Stups (mais on n’avait rien sur nous - pour une fois)