La proportionnelle


  • Team

    La mise en scène d’un scrutin proportionnel pour les élections législatives en France est un sujet qui revient régulièrement, surtout lorsque les présidentielles (et législatives) approchent.
    La plupart des partis autres que PS et LR le proposent systématiquement, tandis que les deux partis principaux “de gouvernement” le promettent depuis des décennies sans jamais l’appliquer.

    Concrètement, cela signifierait qu’au lieu d’élire chaque député individuellement, les différents partis présenteraient chacun une liste, et on voterait pour la liste de notre choix. À la fin, si le PS obtient 30% des voix, il reçoit 30% des sièges à l’Assemblée nationale.
    Il existe des variantes. Certains pays mixent le scrutin proportionnel avec le scrutin majoritaire (comme en Allemagne), d’autres donnent une prime majoritaire à la liste arrivée en tête (comme en Grèce).

    L’avantage de ce scrutin est qu’il est plus représentatif, donc plus démocratique selon certains. L’inconvénient est qu’il apporte davantage d’instabilité politique, et donne parfois un pouvoir exagéré aux petits partis, qui peuvent facilement faire tomber une majorité si les rapports de force sont serrés.
    L’avantage du scrutin majoritaire tel qu’il est appliqué aujourd’hui, donc, est qu’il est plus stable : un parti au pouvoir a très peu de chance d’être renversé en cours de législature. Par contre, avec le jeu des alliances (d’idéologie ou de circonstances), certains partis obtiennent beaucoup de sièges pour peu de voix (comme EELV), d’autres partis obtiennent très peu de sièges alors qu’ils ont un fort soutien populaire (comme le FN).

    Que pensez-vous de ce système? Devrait-on l’appliquer en France pour les législatives? Si oui, sous quelle forme? Si non, pourquoi?


  • Admin

    Bonne idée pour avoir un semblant de démocratie plus concrète, mauvaise idée pour mes opinions car ça me ferait mal d’avoir 25% de bleu marine à l’assemblée



  • Le scrutin majoritaire n’a donc pas d’inconvénient?


  • Team

    @Mr Ben si, le fait que certains partis peuvent obtenir beaucoup de voix sans avoir de représentation au parlement.
    Et aussi, le fait que du coup, le gouvernement est quasiment intouchable et est assuré de rester jusqu’au bout de la législature, même si le peuple n’en veut plus.


  • Team

    Le représentativité cela me semble important, même si on doit avoir 30% de FN. Je crois d’ailleurs qu’à terme, on en aurait en réalité beaucoup moins, car les français voteraient davantage pour les petits partis en sachant qu’ils ont une chance d’être représentés, le vote FN étant pour une partie un vote “contestataire” vis-à-vis des deux grands partis (le FN étant celui qui a le plus de chances de les embêter, il est choisi par défaut par ceux qui ne veulent plus d’eux).

    En fait, ça me semble être une bonne chose pour tout le monde, sauf pour le PS et LR. :D



  • @Suspi a dit dans La proportionnelle :

    Bonne idée pour avoir un semblant de démocratie plus concrète, mauvaise idée pour mes opinions car ça me ferait mal d’avoir 25% de bleu marine à l’assemblée

    Bah en fait je sais pas si ça profiterais vraiment au FN sur le long terme.

    Je veux dire, en mettant la proportionelle, on donne une chance à tous les petits partis.

    Les votes de contestations se reportent donc vers ces petits partis, le FN aurait donc moins de voix je pense (même si évidemment + représenté à l’assemblée vu qu’avec le système majoritaire actuel ils se font tej au deuxième tour)


  • Team

    Je l’ai dit avant, nananananère.


  • Team

    Le vote proportionnelle est le vote le plus représentatif donc il devrait être le seul à exister



  • @Madarjeen a dit dans La proportionnelle :

    @Mr Ben si, le fait que certains partis peuvent obtenir beaucoup de voix sans avoir de représentation au parlement.
    Et aussi, le fait que du coup, le gouvernement est quasiment intouchable et est assuré de rester jusqu’au bout de la législature, même si le peuple n’en veut plus.

    Moi j’ai bien une idée alternative aux deux possibilités: décaler les législatives dans le calendrier électoral, comme à l’époque du septennat.
    Mais bon, ça reste un pansement sur une jambe de bois dans la mesure où la majorité des textes sont proposés par l’exécutif et que le 49.3 peut squizzer tout ça.



  • Je penche plutôt en faveur de la proportionnelle, car il est injuste que des partis tels que le Front National et le Front de Gauche ne soient que très peu représentés dans l’assemblée.
    De l’autre coté, la proportionnelle peut aboutir a un blocage du législatif voir de l’Etat, avec des histoires de coalitions, combinaisons partisanes, de compromis qui ne mènent nulle part, de gouvernements censurés au moindre désaccord, il n’y a qu’a voir ce qui se passe régulièrement en Italie ou se renseigner sur le fonctionnement de la Quatrième République pour constater que le risque est réel.



  • @Madarjeen a dit dans La proportionnelle :

    La mise en scène d’un scrutin proportionnel pour les élections législatives en France est un sujet qui revient régulièrement, surtout lorsque les présidentielles (et législatives) approchent.
    La plupart des partis autres que PS et LR le proposent systématiquement, tandis que les deux partis principaux “de gouvernement” le promettent depuis des décennies sans jamais l’appliquer.

    Concrètement, cela signifierait qu’au lieu d’élire chaque député individuellement, les différents partis présenteraient chacun une liste, et on voterait pour la liste de notre choix. À la fin, si le PS obtient 30% des voix, il reçoit 30% des sièges à l’Assemblée nationale.
    Il existe des variantes. Certains pays mixent le scrutin proportionnel avec le scrutin majoritaire (comme en Allemagne), d’autres donnent une prime majoritaire à la liste arrivée en tête (comme en Grèce).

    L’avantage de ce scrutin est qu’il est plus représentatif, donc plus démocratique selon certains. L’inconvénient est qu’il apporte davantage d’instabilité politique, et donne parfois un pouvoir exagéré aux petits partis, qui peuvent facilement faire tomber une majorité si les rapports de force sont serrés.
    L’avantage du scrutin majoritaire tel qu’il est appliqué aujourd’hui, donc, est qu’il est plus stable : un parti au pouvoir a très peu de chance d’être renversé en cours de législature. Par contre, avec le jeu des alliances (d’idéologie ou de circonstances), certains partis obtiennent beaucoup de sièges pour peu de voix (comme EELV), d’autres partis obtiennent très peu de sièges alors qu’ils ont un fort soutien populaire (comme le FN).

    Que pensez-vous de ce système? Devrait-on l’appliquer en France pour les législatives? Si oui, sous quelle forme? Si non, pourquoi?

    Faut préciser aussi que le scrutin majoritaire est totalement obsolète en Europe maintenant. Pour rappel, sur les 28 pays de l’Union Européenne, la France est l’un des 2 derniers à ne pas avoir la proportionnelle comme mode de scrutin aux élections législatives :

    alt text

    Et évidemment qu’il faut réformer nos institutions et notre mode de scrutin, ce verrouillage de la présidentielle et des législatives ensuite est une des causes de la profonde crise que traverse notre démocratie (nouveaux records d’abstention aux dernières législatives et municipales, plus de 50% d’abstention aux dernières européennes, départementales et régionales).

    Et j’aime pas ton exemple d’EELV qui se fait quasiment autant enfler que les autres partis puisqu’il ne représente même pas 3% de l’hémicycle. Non, y’a que l’UMPS qui profite de ce système, moins de 50% des voix mais plus de 95% des députés, lolilol.

    @Suspi a dit dans La proportionnelle :

    Bonne idée pour avoir un semblant de démocratie plus concrète, mauvaise idée pour mes opinions car ça me ferait mal d’avoir 25% de bleu marine à l’assemblée

    Sauf qu’à son niveau actuel de 26-27% le FN ferait déjà une entrée fracassante à l’Assemblée puisqu’il pourrait espérer une cinquantaine de sièges (http://www.lemonde.fr/elections-regionales-2015/article/2015/12/15/le-jour-ou-le-fn-aurait-pu-avoir-46-deputes_4832489_4640869.html). Certes ce serait moins que les 150 qu’il ferait avec une proportionnelle intégrale, m’enfin perso je vois pas trop la différence entre 50 et 150 députés FN, dans les deux cas il n’a pas la majorité pour gouverner.

    C’est pour ça que j’ai bon espoir que le prochain Hollande soit obligé de tenir sa promesse sur la proportionnelle (oui parce que ça aussi il l’avait promis, c’était dans l’accord PS-Verts et le point 48 de ses “60 engagements pour la France”) : si le FN réussit bien les législatives en juin prochain, l’argument du “bouh ça ferait plein de députés FN à l’Assemblée” tombera de lui-même.


Se connecter pour répondre
 

Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.