Faute de revenus, ce zoo a envisagé de tuer des animaux pour en nourrir d’autres