Se faire livrer pendant le confinement?


  • Eurovision

    C’est un dilemme que j’ai eu au début du confinement, et je lis quelques témoignages et avis là-dessus sur les réseaux sociaux.

    En cette période de confinement, il est plus compliqué de faire des achats ou d’aller chercher à manger. Par contre, les services de livraison sont toujours disponibles pour une grande partie, et il est tentant de se faire livrer du matériel ou de la nourriture chez soi, ce qui nous permet à la fois de respecter le confinement et de limiter les contacts dangereux pour nous ou pour les autres.

    Toutefois, ça ne se fait pas sans conséquence : les livreurs doivent aller au charbon, sonner à plusieurs interphones à jour, toucher les poignées de portes, les boites aux lettres, et interagir avec les clients.
    Certains vont jusqu’à parler de chair à canon du capital, à l’heure où l’on attendrait davantage que les gens se fassent à manger eux-mêmes et se débrouillent quand ils en ont la possibilité, et repoussent certains achats qui ne sont pas de première nécessité.

    Du coup, quel est votre avis là-dessus?


  • Eurovision

    À titre personnel, j’ai fait le choix de ne pas du tout me faire livrer pendant le confinement, pour ces questions d’éthique personnelle.
    Comme je l’ai dit de manière un peu provocante l’autre jour, je ne me vois pas mettre un livreur et des cuisiniers en danger de mort juste parce que j’ai envie de sushis.
    Je sais faire à manger, j’ai assez de bouffe chez moi pour survivre, et je peux toujours acheter des jeux en dématérialisé si je m’ennuie.

    J’ai eu l’occasion de discuter avec des amis qui m’ont dit clairement qu’ils se faisaient livrer des objets chez eux pendant le confinement. Et on ne parle pas de matériel indispensable, mais de jeux vidéos ou de matériel informatique pour leurs loisirs.
    Un autre ami m’a dit qu’il fallait bien que ces gens puissent avoir du travail (et donc une paye) pendant le confinement, et que les règles de sécurité sont selon lui suffisantes pour assurer la santé des livreurs.

    J’ai un peu de mal à être d’accord avec ça, et j’ai un peu l’impression que les gens ne se posent pas vraiment la question de la sécurité de ces livreurs, et voient surtout le confort d’avoir quelqu’un qui se déplace à leur place.
    J’entends bien les arguments comme quoi il faut que les petits commerçants puissent continuer de vivre, et que les livreurs ont besoin d’argent, mais ça ne me convainc pas.

    Du coup, outre mon choix personnel, je me pose quand même la question d’un point de vue politique et de société.



  • Seulement un stock de cartouches d’encre pour imprimer les attestations de déplacement dérogatoire pendant 3 mois. Picétoo.


  • Animateurs

    @Madarjeen a dit dans Se faire livrer pendant le confinement? :

    Du coup, quel est votre avis là-dessus?

    Mon avis, c’est que moi livreuse, je me suis mise en arrêt car je ne vais pas risquer ma santé quand mes collègues s’en foutent.

    Les interphones, on s’en fout un peu (tu prends une lingettes, je le fais chaque hiver), pareil, on a plus de contact avec les clients, on dépose, on sonne, on recule et on leur dit “vous avez un colis à vos pieds, bye”. Par contre, là où c’est très problématique, ce sont les collègue le matin avec qui on est collé/serré quand on doit dispatcher les colis, surtout quand t’es avec des collègue je m’enfoutiste.
    Donc est-ce que c’est dangereux pour nous, clairement oui. Oui car on a pas de masques au dispatch, car on est tous les uns sur les autres. Si t’as un mec porteur, tous les autres vont l’attraper, si t’as un mec qui s’en fout un peu de l’hygiène, il l’attrape et le refile aux autres.
    C’est parce que je n’ai aucune confiances en mes collègues car je les connais que je me suis mise en arrêt.


  • Animateurs

    @Madarjeen a dit dans Se faire livrer pendant le confinement? :

    Un autre ami m’a dit qu’il fallait bien que ces gens puissent avoir du travail (et donc une paye) pendant le confinement, et que les règles de sécurité sont selon lui suffisantes pour assurer la santé des livreurs.

    Tu diras à ton ami que clairement il n’en sait strictement rien et que les règles de sécurité avant départ en tournée ne sont absolument pas suffisante car complètement nulle (pas de masque, distance de sécurité de 2cm pendant 1h de dispatch, des gants à dispo que personne n’utilise etc).

    Après départ en tournée, y a des règles de sécurité oui mais elles ne servent à rien vu qu’avant départ en tournée, on a déjà brisé toutes les règles d’hygiène.



  • On pense toujours qu’aux livreurs, à croire que les cartons se font tout seul.

    L’essentiel des employés d’Amazon ce sont des gens dans des entrepots, et ils sont en danger.

    https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/03/18/coronavirus-des-salaries-demandent-l-arret-du-travail-chez-amazon-en-france_6033539_3234.html



  • Par désespoir, parce que nous marchons énormément et que nous sommes limités, j’ai commandé un tapis de marche mais je ne l’aurai sûrement qu’à la fin du confinement, le délai est repoussé à fin avril ^^ logique, ils livrent les priorités.

    Je ne me fais pas livrer la bouffe, jamais.

    Il faut aussi penser aux postiers qui travaillent dans les mêmes conditions que @Mahonia .


  • Animateurs

    Ils livrent les priorités… ou pas. J’ai commandé un truc Amazon pantry (qui est donc de la bouffe ou en tout cas des choses de la vie courante), c’est censé être prioritaire donc et j’ai toujours rien reçu (1 semaine de retard), tous les jours ils repoussent.



  • @Mahonia

    Ah ouais quand même, tout tourne au ralenti alors…



  • Etrangement j’ai rapidement reçu, avant hier, les accessoires de rechange pour mon robot aspirateur. Ca a demandé 4 jours (dont 2 ouvrés).

    Ben… merci. C’était pas non plus super urgent, j’aurais compris si cette commande s’était retrouvée reportée de plusieurs semaines.



  • @Mahonia a dit dans Se faire livrer pendant le confinement? :

    Ils livrent les priorités… ou pas. J’ai commandé un truc Amazon pantry (qui est donc de la bouffe ou en tout cas des choses de la vie courante), c’est censé être prioritaire donc et j’ai toujours rien reçu (1 semaine de retard), tous les jours ils repoussent.

    Peut être que les Amazon Pantry ne passe pas par les même entrepots vu que c’est des denrées périssables.


  • Animateurs

    @Peri a dit dans Se faire livrer pendant le confinement? :

    Etrangement j’ai rapidement reçu, avant hier, les accessoires de rechange pour mon robot aspirateur. Ca a demandé 4 jours (dont 2 ouvrés).

    Ben… merci. C’était pas non plus super urgent, j’aurais compris si cette commande s’était retrouvée reportée de plusieurs semaines.

    @Carcha a dit dans Se faire livrer pendant le confinement? :

    @Mahonia a dit dans Se faire livrer pendant le confinement? :

    Ils livrent les priorités… ou pas. J’ai commandé un truc Amazon pantry (qui est donc de la bouffe ou en tout cas des choses de la vie courante), c’est censé être prioritaire donc et j’ai toujours rien reçu (1 semaine de retard), tous les jours ils repoussent.

    Peut être que les Amazon Pantry ne passe pas par les même entrepots vu que c’est des denrées périssables.

    Non, c’est surtout les transporteurs, moi je sais donc que colis privé livre toujours (ou en tout cas, certaines tournées), la poste me livre (elle m’a livré un truc non urgent commandé avant Amazon pantry, cad un rangement pour chaussure), là, j’ai vu que c’était Chrono mais la partie Poste de Chrono et donc DPD, c’est tout un bordel Chrono/Laposte/DPD, c’est de la sous-traitance et donc je me dis que vu la merde, surement que y a des soucis de sous-traitance.
    Après voilà, c’est pas non plus super urgent mais tout dépend des transporteur.



  • @Mahonia a dit dans Se faire livrer pendant le confinement? :

    @Madarjeen a dit dans Se faire livrer pendant le confinement? :

    Du coup, quel est votre avis là-dessus?

    Mon avis, c’est que moi livreuse, je me suis mise en arrêt car je ne vais pas risquer ma santé quand mes collègues s’en foutent.

    Les interphones, on s’en fout un peu (tu prends une lingettes, je le fais chaque hiver), pareil, on a plus de contact avec les clients, on dépose, on sonne, on recule et on leur dit “vous avez un colis à vos pieds, bye”. Par contre, là où c’est très problématique, ce sont les collègue le matin avec qui on est collé/serré quand on doit dispatcher les colis, surtout quand t’es avec des collègue je m’enfoutiste.
    Donc est-ce que c’est dangereux pour nous, clairement oui. Oui car on a pas de masques au dispatch, car on est tous les uns sur les autres. Si t’as un mec porteur, tous les autres vont l’attraper, si t’as un mec qui s’en fout un peu de l’hygiène, il l’attrape et le refile aux autres.
    C’est parce que je n’ai aucune confiances en mes collègues car je les connais que je me suis mise en arrêt.

    Oui je suis d’accord ce n’est pas le fait d’être dans ton camion ou à une distance raisonnable de tes clients qui pose problème, c’est surtout la partie gestion + chargement qui pose problème mais là normalement chaque entreprise est censé prendre les précautions nécessaires.



  • @Madarjeen a dit dans Se faire livrer pendant le confinement? :

    Je sais faire à manger, j’ai assez de bouffe chez moi pour survivre, et je peux toujours acheter des jeux en dématérialisé si je m’ennuie.

    Ce serait cool de pouvoir acheter de la bouffe en dématérialisé.



  • J’étais déjà un peu mal à l’aise à l’idée d’utiliser les services de livraison pour les fast food (genre uber eat) à cause des conditions de travail des livreurs, du coup depuis mon arrivée à Rouen j’ai utilisé qu’une fois. En plus j’aime bien conduire et je ne suis pas du genre limace donc ça ne me dérange pas d’y aller.
    Avec le virus, c’est devenu hors de question. Quelques restaurants restent dispo d’après les mails que j’ai reçus mais non.
    Pour ce qui concerne la livraison des magasins d’alimentation, je n’utilise pas ce service, faire les couses n’est pas toujours un plaisir mais je trouve que c’est un truc personnel premièrement et j’aime comparer les produits, choisir en fonction des dates, de l’aspect…


Log in to reply