La réforme de l'orthographe


  • Team

    Sur une idée de @aurel.
    Certes, ça fait déjà plusieurs mois que cette réforme a été révélée au grand public (même si elle existait depuis 1990, mais bon), mais cela ne nous empêche pas d’en parler.

    À partir de la prochaine rentrée scolaire, les manuels utilisés en classe pourront contenir les éléments de la réforme de l’orthographe, et les enseignants sont tenus de prendre en compte cette réforme.
    La médiatisation soudaine de cette réforme a suscité des débats très passionnés, notamment sur les réseaux sociaux.

    Et vous? Que pensez-vous de cette réforme? L’appliquez-vous? Estimez-vous qu’elle doit aller encore plus loin?



  • Je ne connais pas assez le contenu de ces propositions de réformes.

    De ce que je perçois, c’est que les langues & dialectes ont des origines sémantiques, idéographiques et culturelles historiques qu’il ne faut pas bazarder et simplifier à l’arrache pour des raisons socio-basiques et commerciales immédiates (i.e : le langage texto ultra simplifié pour mieux vendre/acheter des produits et des échanges humains, le wesh ou l’anglais, les scripts pubs ou infos en continu comme seuls langages universels ramenés à l’essentiel comme pour manger-bouffer-dormir-sexer-se reproduire-fighter pour défendre son territoire, etc).

    D’accord, les langues & dialectes sont complexes avec leurs cortèges d’exceptions pas toujours simples à mémoriser et à calculer avec des miriades de particularités séculaires, mais c’est ce qui en fait leur saveur et qui nous protège de la standardisation (= tout ce qui est pareil = l’esprit totalitaire pour plus d’homogénéisation n’est jamais loin).

    Réformer quelques aspects du langage écrit oui, mais avec infiniment de précaution et de discernement pour ne pas brader et sacager tout un patrimoine séculaire.

    De toute façon, réforme ou pas, avec les conseils de spécialistes ou non, c’est la rue qui en décide vers le haut ou vers le bas, reflet +/- de la tendance socio-culturelle de chaque époque.

    Fin XXe/début XXIe siècle, la tendance tire vers le bas et le minimalisme il me semble.



  • :sleep: Il va falloir que je le refasse en raccourcis, pas assez de mots clés évidents + mélange de plusieurs considérations.



  • @aurel a dit dans La réforme de l'orthographe :

    des miriades
    sacager

    alt text



  • Aile eau eyle.


  • Team

    Bah en fait j’ai remarqué que sur skype ou les texto c’est la nouvelle orthographe qui est privilégiée, il me faudra un temps d’adaptation :/

    Sinon à part peut-être simplifier la conjugaison vu que la personne est indiquée par le pronom et que la terminaison est muette en général… faut rien faire de plus.



  • c cho



  • Ca ne changera pas ma façon d’écrire.


  • Admin

    De ce que je sais de cette réforme, je suis d’accord avec :

    • avoir viré les accents circonflexes quand ils ne servent à rien
    • avoir autorisé le s au pluriel pour les noms étrangers tels que un pizzaiolo => des pizzaiolos, un smiley => des smileys ou encore les noms latins tels que un maximum = des maximums, un forum = des forums.
    • le changement de certains accents : crèmerie, cèleri
    • corriger certaines anomalies ou rendre cohérents des mots d’une même famille comme souffler et boursoufler, ce dernier pouvant prendre deux f.

    Je suis moins d’accord avec :

    • simplifier des tournures orthographiques peu intuitives : ognon au lieu d’oignon, nénufar plutôt que nénuphar
    • les traits d’union : Chauvesouris, millepatte, portemonnaie

    Je trouve complètement con :

    • le participe passé, qui pourra devenir invariable dans le cas où le verbe «laisser» est suivi d’un infinitif (elle s’est laissé mourir, ils se sont laissé faire).
    • d’avoir laisser courir des exceptions comme ces trois mots : amour, délice et orgue, masculin au singulier qui deviennent féminins au pluriel.


  • @Jake-Karsher a dit dans La réforme de l'orthographe :

    Ca ne changera pas ma façon d’écrire.

    Pareil, je ne changerai pas mon écriture.


  • Team

    Pour ma part, je suis globalement d’accord avec cette réforme. En fait, avant même que le grand public ne la découvre, j’avais commencé à l’appliquer (d’ailleurs, pas mal de gens qui disent être contre l’ont déjà partiellement appliquée sans le savoir).

    Qu’on me parle du caractère historique de l’orthographe française, c’est oublier que cette orthographe n’existe pas depuis si longtemps que ça, et qu’elle a déjà évolué au fil du temps (les “s” muets qui étaient devenus des accents circonflexes). De plus, certaines de ces règles orthographiques existaient pour des raisons bizarres : le “ph” de “nénuphar” a été ajouté pour lui donner une apparence hellénique, réputée plus noble. Mais le mot d’origine était bien “nénufar”.

    Personnellement, je suis même pour aller plus loin : il reste des accents circonflexes inutiles à supprimer (pourquoi n’avoir supprimé que ceux sur les “u” et les “i”, alors qu’on a encore des hôpitaux ou des hôtels?), et sans doute quelques autres règles injustifiées et mal connues dont on peut se passer.
    La langue n’appartient pas à l’élite, mais au peuple. Et parfois, la vraie noblesse, c’est de se mettre au niveau du peuple, pas de le prendre de haut.

    Et outre l’orthographe, je suis également pour la féminisation des noms, tous les noms qui s’y prêtent. Une auteure, une gouverneure, une procureure, etc. D’ailleurs, le correcteur orthographique ne les souligne même pas quand je les écris comme ça, ce qui veut dire que certains pays ont déjà adopté ces formes.



  • @Madarjeen a dit dans La réforme de l'orthographe :

    Personnellement, je suis même pour aller plus loin : il reste des accents circonflexes inutiles à supprimer (pourquoi n’avoir supprimé que ceux sur les “u” et les “i”, alors qu’on a encore des hôpitaux ou des hôtels?), et sans doute quelques autres règles injustifiées et mal connues dont on peut se passer.

    Oui, mais ces “ô” servent aussi à connaître la prononciation des mots, au même titre que les accents sur les “e”, non? Après je sais bien que les prononciations d’accents changent d’une région à l’autre, mais justement, je trouve que souvent, c’est bien difficile de faire la distinction entre deux mots quand l’accent est oublié ou mal prononcé, étant donné le grand nombre de mots phonétiquement proches en français mais de signification bien distinctes.

    Après ce sera peut-être aussi une question d’habitude :hum:


  • Team

    J’ai pas l’impression qu’il y a une différence entre o et ô :hum: en fait ça dépend des mots, même le o ne se prononce pas toujours pareil :hum: en fait le seul accent vraiment utile c’est "é "


  • Team

    Oui, l’accent dans “hôpital” n’a aucune incidence sur la prononciation. :hum:
    Après, s’il y a des “ô” qui sont importants pour la prononciation, faut les laisser, c’est sûr. Je ne propose de supprimer que ceux qui n’ont plus d’utilité. Les accents étymologiques, quoi.


  • Présidente du Reboot et des endives

    @Madarjeen Tu vas te faire des ennemis, les historiens de la langue adorent ces petites marques qui montrent que les mots ont une histoire !


  • Admin

    @FionSuperstar J’aimerais bien que les historiens m’expliquent pourquoi icône prend un accent sur le o mais pas iconoclaste alors qu’ils sont de la même famille. Pareil pour grâce et gracieux.



  • Voici mon point de vue hautement argumenté et pertinent sur ce sujet épineux : rien à fiche, de la réforme autant que de la polémique qui a suivi.


  • Présidente du Reboot et des endives

    @Anar Je demanderai à ma prof d’ancien français, c’est intéressant. Comme ça je dirais qu’on a simplifié ceux sans l’accent (peut-être car ils sont arrivés plus tard) mais que les “mots racines” ont conservé une marque étymologique.


  • Team

    Intéressant de voir à quel point un son peut avoir autant de graphies

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_graphies_des_phonèmes_du_français


  • Team

    Le français est une langue qui a beaucoup de sons (plus de voyelles que la moyenne), et qui a une écriture orthographique et non phonétique comme beaucoup de langues.
    Pour ça qu’on a autant de graphies.



Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.