5000 emplois suprimés chez SFR



  • Flashback, souvenez vous il y a quelques années lorsque Numéricable a raflé SFR au nez et à la barbe de Bouygues…
    A l’époque, certains pensaient que ce serait le mieux pour l’emploi car les activités de Numéricables d’alors étaient complémentaires de celles de SFR, contrairement à Bouygues qui était un concurrent direct.

    Bah voila, quelques années après, le couperet tombe.
    5000 emplois, 5000 non de dieu :abba:

    Petit easter egg : si vous vous demandez pourquoi BFMTV n’en parle pas : c’est le même groupe. Et si vous vous demandez pourquoi iTélé n’en parlent pas non plus, ils ont des part dedans aussi. C’est plutot cool de posséder les médias hein ?



  • Rien à ajouter pour l’instant, le mot clé résume tout.

    Ah si quand même, comme SFR est endetté (Drahi emprunte lourd pour nourrir sa pieuvre Altice) et comme les bénéfices stagnent (saturation des équipements et abonnements), il faut bien actionner la variable habituelle en taillant gros dans la masse salariale (un classique, même si au départ on dit que pas du tout et gnin gnin gnin…).

    Petit détail que j’ai constaté personnellement étant client SFR Box. Pour grapiller quelques euros multipliés par X abonnés, je me suis goinfré quelques 2€ de plus sur mes dernières factures (sans justification) et SFR m’a annonce par mail qu’il m’appliquera 3€ de location de la box dès août, matos gratuit jusque là (avec des arguments marketings de contenu à la con).

    Autre petit easter egg : si vous vous demandez pourquoi l’Express, Libération et autres qui m’échappent n’en parlent pas : c’est le même groupe.



  • Ils en ont parlé sur BFMTV, I Télé et Libé (et sûrement sur les autres médias du groupe, mais flemme de vérifier). Et accessoirement je crois que Vivendi (I Télé) n’a plus de part dans le groupe de Drahi.



  • En effet :
    http://www.liberation.fr/futurs/2016/07/28/sfr-veut-reduire-d-un-tiers-ses-effectifs-sur-fond-de-guerre-des-prix_1469167

    Mais ça reste factuel et bien gentillet. Ne pas en parler aurait paru louche, alors autant le faire a minima.

    Et à l’Express c’est encore plus concis :
    http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/sfr-5000-suppressions-de-postes-en-vue_1816491.html

    Sinon, Drahi avait annoncé ne pas toucher aux effectifs avant 7/2017. Ce qui a été fait, il faut le dire. C’était juste retarder l’inévitable.

    De toute façon, à chaque fois qu’il y a des fusions/acquisition, on se retrouve avec des services en doublon (i.e. : administratifs, marketing,…) et le truc c’est de mutualiser un maximum, donc de faire partir un max de charrettes. Si en plus de ça il y a une crise commerciale et concurrentielle, il y a embouteillage à la sortie.



  • Oui ils en ont parlé 25 secondes sur BFM au milieu de la boucle sur les attentats, en maitrisant bien ce qui est raconté.
    Une grande entreprise qui supprime plus d’un tiers de son effectif d’un coup ça mérite peut être une plus grande couverture peut être non ?

    Pourquoi vous essayez toujours de chercher des excuses à ces gens la, à jouer sur les mots etc… ?



  • :huh: Qui ça vous ?



  • Je comprends bien que des fois on soit un peu à cheval sur la véracité des faits mais la quand même on a un truc tellement inexcusable et honteux que j’ai du mal à essayer de trouver des excuses. Ce truc tellement bien huilé : pillage en règle de la tresorerie et du chiffre d’affaire d’SFR pour les activités du groupe de Drahi, maitrise des medias (via les filiales du groupes ou via les copains) pour pas que ça fasse trop de bruit, et au final destruction de milliers de vies pour le bien des finances du groupe. C’est juste horrible.

    A un moment tu peux juste pas jouer sur les mots pour chercher des circonstances atténuantes à ces gens la.



  • Non mais quoi, t’as pas répondu là. Ou ai-je atténué quoi que ce soit (si c’est de moi qu’il s’agit) ?

    Parce que tu ne peux pas le savoir, j’ai personnellement morflé des méthodes à la Drahi sur fond de crapuleries financières et de guerre économique. Du coup, je ne suis pas du genre à avoir le syndrome de Stockholm pour des types comme lui. Je suis limite vexé là.



  • Non mais pas toi aurel. :lecid:

    TU bossais chez SFR ? Numéricable ? Ailleurs ?



  • Bah sois plus clair, entre le “vous” et le “tu” c’était ambigü et ça m’a foutu les nerfs d’injustice…

    Ailleurs, mais ça aurait pu être Drahi à quelques années près. En tant que secrétaire de CE, j’ai du me coller à plusieurs purges collectives d’un patron de groupe du même tonneau, et ça n’a pas été du gâteau. Difficile de les empêcher (principe du pot de terre contre le pot de fer), l’essentiel étant de limiter les dégâts, de faire respecter le code du travail et d’obtenir les moins pires conditions de départ. Et bien sûr le grand boss était injoignable. Donc, je connais le truc et quand j’entends des news comme celle-ci, ça me rappelle de mauvais moments.



Il semble que votre connexion ait été perdue, veuillez patienter pendant que nous vous re-connectons.